AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782723433228
48 pages
Éditeur : Glénat (25/04/2001)
3.8/5   84 notes
Résumé :
« Non nobis, domine, non nobis, sed nomini tuo da gloriam … »
«  Non pour nous, seigneur, non pour nous, mais pour la gloire de ton nom … »
Par ces mots, ils trahirent et condamnèrent leurs frères au bûcher. Et ils crurent effacer toute trace du Secret. Mais quelques dernières paroles s'échappèrent des flammes pour résonner comme une malédiction. Le vieillard qui brûlait sous les yeux d'une foule haineuse, ne cesse de hanter l'Histoire … Lui , le Tem... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  08 juin 2012
Troisième tome de cette série absolument passionnante semi-historique, semi-mystique agrémentée de beaucoup d'imagination de la part des auteurs. Dans ce tome, le lecteur, une fois de plus, est loin d'être déçu car un nouveau meurtre a été orchestré par les "gardiens du sang" à l'encontre du Professeur Pantiglione qui était sur le point de révéler des informations de la plus haute importance à Didier.
Le lecteur replonge une nouvelle fois dans l'histoire, d'abord au XIe siècle qui vit l'apparition de la loge « Les Premiers », la plus haute caste dans l'ordre des Templiers puis au XIIIe sicle sous le règne du roi Philippe et enfin au XIXe siècle, en l'an de grâce 1314, qui fut une année néfaste pour les Templiers puisque bon nombre d'entre eux furent arrêtés et condamnés au bûcher.
Après cette partie historique, largement romancée, le lecteur revient dans le présent, où la vie privée et professionnelle de Didier, le héros, se rejoignent puisque, pendant que la fondation Meyer dans laquelle il travaille poursuit ses recherches de décryptage des rouleaux de la mer morte trouvés à Qumran et dans ces dernières, l'on retrouve beaucoup de similitudes avec l'affaire sur laquelle enquête notre protagoniste pour élucider le meurtre de son ami Francis.
Le Vatican est une nouvelle fois impliquée dans l'histoire puisque le fameux « testament du fou » dont il est déjà fait mention dans le deuxième tome a tout intérêt à rester là où il est, (cela le lecteur ne le sait pas encore) à savoir dans un endroit secret et bien caché aux yeux des curieux afin que jamais personne ne puisse apprendre la terrible réalité pour le monde des croyants. Mais cette réalité, quelle est-elle ?
Mais si cette vérité venait à être révélée, ne risquerait-t-elle pas de bouleverser l'Histoire entière et, au final, de faire plus de mal que de bien ?
Je me suis finalement habituée au graphisme, bien que je n'apprécie pas forcément ce dernier mais l'histoire est tellement passionnant que je me suis laissée envoûtée et que je n'y apporte plus tellement d'importance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Davalian
  03 août 2017
De cendre et d'or fonctionne selon une logique qui a déjà fait ses preuves puisqu'il s'agit de la même que celle utilisée pour le jeune homme au suaire : prologue pontifical, quête principale de Didier, rencontres avec Martin Hertz, récit passé, retour à l'époque contemporaine avant que Jésus ne conclue l'album.

Ce troisième tome est moins marqué par l'action, à l'exception notable d'une certaine camionnette. Les textes sont légèrement moins présents mais restent conséquents ; à certains moments le texte prend autant de place que le dessin. Pourtant nous constatons ici un certain équilibre, avec quelques planches qui composent avec des dialogues minimalistes. Ces choix permettent d'accélérer considérablement la lecture sans recourir aux fusillades et autres courses poursuites.

L'intrigue poursuit son petit bout de chemin et Didier enchaîne les kilomètres : forêt d'Orient, Paris, Reims. Il trouve en Josiane une alliée qui prend davantage d'importance. Sa présence est franchement appréciée. La galerie des personnages s'enrichit par l'arrivée de quelqu'un de bien mystérieux et la composition de Martin semble de plus en plus opaque.

Point faible de la série, les dessins continuent à se préciser très légèrement. le travail est ici particulièrement remarqué sur les petits cartouches. Les séquences qui laissent moins de place au dialogue mettent en lumière ce manque de précision. Ainsi les traits ou le corps de certains personnages (dont le protagoniste) semblent avoir été sacrifiés, même si une certaine complexité (jeu d'ombres), peu être perceptible. Il n'empêche que le traitement de certaines expressions est parfois proche de l'exagération.

Avec un mystère supplémentaire qui vient apporter son grain de sel, ce troisième album de la série se révèle toujours aussi plaisant. La chasse au trésor ésotérique se poursuit et laisse le lecteur avec une certaine frustration, car il a certaines clés en mains qui font défaut aux personnages…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
meygisan
  03 février 2017
J'apprécie de plus en plus cette série avec ce tome 3. L'intrigue y est développée de manière cohérente et agrémentée de faits historiques dont elle s'inspire pour donner une histoire passionnante. Même si l'on ne partage pas les propos de l'auteur, on ne peut qu'être happé par le récit qui lorgne entre réalité historique, mysticisme et suspens. Didier Convard maîtrise son sujet à tel point qu'il est impossible de distinguer la réalité du roman. Il sait ménager son lectorat en dosant parfaitement bien les révélations mais surtout en lui apportant de véritables avancées sur l'intrigue.
Il sait également très bien doser les psychologies et les rapports de ses personnages. Didier Mosèle, le personnage central se débat entre la culpabilité de ses sentiments pour la veuve de son ami, et le deuil de celui ci. Leur relation évolue très lentement.
C'est une chouette bd qui se lit bien, se renouvèle d'un tome à l'autre et qui poursuit une ligne directrice passionnante et prenante. Elle se lit facilement et même si on n'est pas au fait des événements historiques référencés ou cités, ou même si on n'est pas féru de religion, la sauce prend quand même et vous emmène dans un voyage au coeur de l'histoire méconnue des templiers, revisitée par l'imagination sans faille de son auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Christian_Attard
  13 février 2018
Le secret, révélé dès la fin du premier tome; place le Jésus historique comme victime de son usurpateur de Jumeau. Il reste maintenant pour notre chercheur à tenter de retrouver la tombe de ce Christ et tout laisse indiquer qu'elle se situe en Champagne, terre de templiers.
Bien sûr, deux fraternités secrètes tentent de protéger ce secret. L'une issue de l'Eglise ne tient pas à ce qu'il soit divulgué, l'autre issue de la Franc-maçonnerie à ce qu'il soit enterré !
On assassine, manipule, oriente mais Didier Moselle avance vers la vérité de case en case !
Dommage, oui vraiment que le dessin soit par moment tellement bâclé. Têtes difformes, corps disproportionnés. le temps a-t-il aussi manqué aux dessinateurs ?
Commenter  J’apprécie          40
Yvan_T
  22 novembre 2020
Par rapport aux deux tomes précédents, on a l'impression que ce troisième tome est un peu moins utile au récit et que l'histoire stagne un peu, mais ce moment de répit fait tout de même du bien suite au scénario (historiquement) fort chargé de cette série.
Au dessin on retrouve toujours Gine (période Christique) et Wachs (période Vatican), qui n'ont dessiné que quelques planches dans ce tome, Falque (période contemporaine) qui c'est un peu plus appliqué et Juillard (couverture), avec cette fois-ci Jean-Charles Kraehn en dessinateur guest-star. On remarque également que le dessin de Falque (qui comportait le plus de lacunes) a légèrement progressé.
Les rouleaux de la Mer Morte, le Testament du Fou et les notes de Francis commencent à délivrer leurs secrets. Tout semble converger vers la loge première, une loge qui fût jadis présidée par Hugues de Payns.
Le côté polar prend le dessus dans ce troisième tome toujours aussi passionnant.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
cicou45cicou45   08 juin 2012
"N'oublie jamais que le pire traître peut te ressembler au point d'être ta propre image...ombre et lumière ! Nous ne sommes que cela, cendre et or..."
Commenter  J’apprécie          80
TorellionTorellion   15 avril 2016
La sixième lettre... le moment est venu de la lui faire parvenir. Un maçon ne meurt jamais pour ses frères. Même de l'Orient éternel où il repose, il continue de délivrer ses messages.
Commenter  J’apprécie          10
cicou45cicou45   08 juin 2012
"[...] il y a parfois plus d'amour entre deux amis de coeur qu'entre deux frères de sang."
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Didier Convard (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Didier Convard
Protocole du tueur
autres livres classés : templiersVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4120 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre