AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Orcs & Gobelins tome 12 sur 25

Sylvain Cordurié (Autre)Bojan Vukic (Autre)
EAN : 9782302089563
52 pages
Soleil (02/06/2021)
3.71/5   31 notes
Résumé :
Où aller quand on est une bande de voleurs dont les têtes ont été mises à prix de l’Empire Assanide à l’Yrlanie ? Le Nodrënn, bien sûr ! C’est du moins la destination choisie par Pest, le meneur de cette clique dysfonctionnelle composée de quatre gobelins et d’une semi-orc. Passant d’une ville à l’autre, ils s’arrêtent à Pagall, un village isolé à l’intérieur des terres, où on leur réserve un accueil non seulement chaleureux mais enthousiaste, dans une région d’ordi... >Voir plus
Que lire après Orcs et Gobelins, tome 12 : PestVoir plus
Orcs et Gobelins, tome 1 : Turuk par Péru

Orcs & Gobelins

Stéphane Péru

3.74★ (2517)

25 tomes

Mages, tome 1 : Aldoran par Pastore

Mages - Guerres d'Arran

Livia Pastore

3.81★ (1312)

11 tomes

Nains, tome 1 : Redwin de la Forge par Bordier

Nains - BD

Jean-Paul Bordier

3.91★ (4076)

25 tomes

Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
BD FANTASY / DARK FANTASY.
Nous sommes dans un survival-horror classique mais efficace signé Sylvain Cordurié, Pest nous présente et nous décrit ses compagnons d'armes avant de raconter les heurs et malheurs de sa bande pour échapper aux vivants et aux morts-vivants de Pagall. D'ailleurs on se demande pourquoi c'est lui le chef de la bande, ses compagnons s'avérant souvent plus efficaces que lui-même... C'était pas mal, et j'ai passé un bon moment avec ces délinquants durs à cuir : #jesuisvert !
Lien : https://www.portesdumultiver..
Commenter  J’apprécie          390
Allez on ne va pas se mentir, j'apprécie énormément Sylvain Cordurié ainsi que Bojan Vukic. C'est donc avec intérêt que je vais vous parler de ce tome qui nous emmène dans les pattes de Pest et sa bande.
Je vous présente donc Pest, Verminn, Sti'k, Mignon et Durlah, 4 gobelins et une semi Orc qui sillonnent les routes et les villages à des fins pécuniaires non dissimulées. La petite bande possède ses pratiques bien huilées, chaque membre ayant une personnalité, bien que sommaire, parfaitement bien définie, même si quelques uns se détachent des autres. Ainsi Sti'k porte bien son nom ( bâton en anglais : stick) puisqu'il est la tête à claque du groupe, et Mignon dont le patronyme est à l'inverse de ce qu'il est réellement, à savoir dangereux, malin et sans état d'âmes. Si la semi Orc se détache également plus par sa prestance que par une réelle personnalité, à part le fait qu'elle ne lésine par sur les moyens, les autres deux ne brillent pas pour leur présence, et même celui qui est présenté comme la tête de liste, à savoir Pest...
Quoi qu'il en soit, je me suis fait plaisir à suivre les déboires de cette joyeuse bande qui survit comme elle peut alors que la guerre des goules est en cours; il y est fait plusieurs fois référence et cela semble même expliquer l'existence de nos culs verts affiliés...
Cordurié se fait également plaisir à nous compter les mésaventures de sa bande dont la cupidité finira par lui jouer de mauvais tours et cela se sent à la fois dans les dialogues, remplis d'un certain humour qui fait mouche, que dans ce scénario qui lorgne allègrement vers le survival presque à huis clos. C'est dynamique, efficace, fun et ça remplit bien le contrat. du tout bon...
Enfin comme je le disais plus haut, les dessins de Bojan Vukic sont pour moi d'une finesse et d'un détail qui forcent le respect. C'est propre, beau, les mises en scène sont claires, sans ambiguïté et traduisent parfaitement ce qui se passe.
Seul bémol : le huis clos en Nodrënn aux prises avec les Goules, on y a déjà eu droit alors...
Commenter  J’apprécie          80
Si je n'ai jamais eu de faible pour les produits du Géant Vert, je deviens toute chose lorsque les culs verts que sont les "Orcs & Gobelins" paraissent !

Surtout quand c'est Bojan Vukic à la planche à dessin et Nanjan aux coloriages.

Dans ce one-shot, nous suivons une bande de Gobelins et une semi-orc à qui il ne faut pas chercher des poux.

Ménestrels habiles et voleurs professionnels, nos culs verts ne sont pas des assassins. S'ils peuvent laisser le cambrioler roupiller tranquillement, ils le font.

Dans cette bande de monte-en-l'air, Pest est le chef. Mignon, avec sa gueule de Gremlins, est le plus habile à trucider s'il faut en arriver là. Et vu comment on vient de les entuber, ils vont devoir montrer les crocs s'ils veulent continuer de jouer les "Arsène Lupin" vert.

Nous sommes devant un récit de "comment survivre à ces horreurs", ce qui donnera lieu à de l'humour noir, cynique, de l'action, du suspense et des scènes horribles qui n'éveilleront pas votre appétit.

On ne révolutionnera pas le genre avec ce douzième album, on est loin des émotions que certains m'avaient apportées ou d'un scénario novateur, mais l'album fait son job : il divertit plus que correctement et apporte son lot de frissons, de suspense et de mystères.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
Commenter  J’apprécie          160
Pest est un gobelin qui, avec quelques camarades, se fait passer pour une troupes de saltimbanques afin de réaliser de menus larcins. Seulement un soir, dans un village du Nordrenn, les locaux semblent bizarrement enthousiastes de leur présence.

Une histoire sympathique de orcs et gobelins qui se déroule au temps de l'invasion des terres d'Arran par les goules.
Nos gobelins accompagnés de Durlah, une semi-orc peu commode, sont aussi doués pour la castagne que pour la rapine. Pest est le chef de la petite troupe pas toujours bien assorti mais efficace dans leur genre.
Commenter  J’apprécie          100
On retourne apparemment en arrière dans la chronologie des Terres d'Arran et on se retrouve au début de l'époque des goules pendant les tomes 9 à 11 de la série "Elfes" (qui sont parus en 2015 !). J'espérais que ces conneries à la Walking Dead qui ont pollué l'univers des séries de BD des Terres d'Arran étaient enfin terminées. Mais non, Sylvain Cordurié a retrouvé un scénario de survival horror (en bon français) au fond d'un tiroir qui aurait dû y rester et y moisir.

Nous avons donc une bande de voleurs, formée de quatre gobelins et d'une semi-orc, qui ont eu la bonne (!) idée de parcourir et d'écumer le Nodrënn alors que Lah'saa et son armée de goules viennent d'en partir par bateaux. Sous la couverture d'une troupe de ménestrels, ils s'arrêtent dans les villages, jouent sur la place le jour et pillent les maisons bourgeoises la nuit avant de s'enfuir. Mais à Pagall, après le spectacle, contrairement à l'habitude où la population assez gobelinophobe les évite, les villageois les invitent à dîner. C'est à partir de là que tout va aller de mal en pis...

Une histoire qui, jusqu'à la moitié de l'album, est assez intéressante et puis qui, dans la seconde moitié, tombe dans le n'importe quoi zombiesque. Les personnages n'ont plus d'autre but que de foncer dans le tas de goules et d'en détruire le plus possible pour survivre, avec moult scènes gore à souhait ! Inintéressant au plus haut point. Quand j'ouvre une BD de fantasy je veux lire de la fantasy et pas de ces niaiseries de série Z à base de goule-mort-vivant-zombie.

Y avait de bonnes histoires dans les saisons 1 et 2 de la série "Orcs et Gobelins" (surtout dans la première), auxquelles j'avais mis 4,5-5 étoiles. On ne peut pas dire que cette saison 3 soit du même acabit, avec un premier album qui est une adaptation presque mot pour mot d'une nouvelle de Robert E. Howard, et un deuxième qui est une daube de série Z d'horreur. Hé ! les auteurs de la collection, les Istin, Cordurié, Peru, Jarry, vous êtes en panne d'inspiration ou quoi ! Espérons que les trois albums suivants seront au niveau.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
- Tout le monde commet la même erreur avec les gobelins. Sous prétexte qu’on rase le parquet et qu’on est maigrelets comparés aux Nains, on nous prend pour les serpillières des Terres d’Arran, alors qu’on se défend mieux que la moyenne. Pour chouriner les double mètres, plus démerde que nous, y a pas.
Commenter  J’apprécie          191
Le désespoir ça n'aide pas à penser droit
Commenter  J’apprécie          80
Celle qui voulait me grailler était plutôt remuante. Pour un truc mort, elle s'agitait un peu trop à mon goût.
Commenter  J’apprécie          20
Pendant que ces crevures se léchaient les babines, j’insultais les divinités dont les noms me passaient par la tête, juste pour le principe.
Commenter  J’apprécie          10
Selon moi, un honnête voleur vaut mieux qu’un fieffé assassin.
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Sylvain Cordurié (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvain Cordurié
Après avoir suivi les aventures des Maîtres Inquisiteurs et leur quête de justice, découvrez les Maîtres Assassins, les tueurs les plus aguerris qui soient en Oscitan. Un seigneur des Soupirs a autrefois loué les services des Maîtres Assassins contre le prix de leur choix. Et ce prix, c'était son fils cadet, Armant de Lanslet. Quand la guilde réclame son dû, Armant est associé à trois jeunes gens. Il suit l'entraînement qui fera d'eux des tueurs et prend la tête du groupe pour leur première mission. Désormais, il n'est plus Armant de Lanslet. Il est Malgerian.
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.soleilprod.com/ https://www.facebook.com/soleil.editions https://www.instagram.com/soleil.bd/ https://twitter.com/editions_Soleil
Achetez cette BD : -Amazon : https://www.amazon.fr/dp/2302094344/ref=nosim?tag=soleilprodcom-21 -leslibraires.fr : https://www.leslibraires.fr/livre/23025356-4-les-maitres-assassins-t04-malgerian-victor-drujiniu-soleil -placedeslibraires.fr : https://www.placedeslibraires.fr/livre/9782302094345-les-maitres-assassins-tome-4-malgerian-sylvain-cordurie-victor-drujiniu/ -Fnac : https://www.fnac.com/a18565648/Les-Maitres-Assassins-Malgerian-Les-Maitres-assassins-T04-Sylvain-Cordurie#omnsearchpos=1 -Cultura : https://www.cultura.com/p-les-maitres-assassins-t04-malgerian-9782302094345.html -BDfugue : https://www.bdfugue.com/les-maitres-assassins-tome-4-malgerian
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (83) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5219 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..