AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2842657373
Éditeur : La Decouvrance (14/03/2011)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Un jeune homme de vingt-six ans sans notion de navigation en solitaire à la voile ; un bateau construit en six mois avec de la fibre de jute et des matériaux de récupération pour l’essentiel ; quatorze mille kilomètres (huit mille milles) du Bangladesh à la France à travers l’océan Indien, la mer Rouge, le canal de Suez, la Méditerranée ; six mois de navigation des rives du Gange vers La Ciotat en passant par les golfes du Bengale et d’Aden, des zones réputées pour ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
kanarmor
  23 juin 2014
Un livre intéressant bien que pas très bien fichu. Voilà en résumé, mon avis sur ce livre reçu dans le cadre de la dernière opération Masse Critique (merci aux éditions La Découvrance).
Pas très bien fichu dans la construction du livre. Je me suis demandé par exemple où diable trouver les explications des mots suivis d'un astérisque (glossaire perdu vers la fin du livre). J'aurai aussi apprécié de voir expliquer certains termes techniques liés au monde de la voile, de façon à faciliter la compréhension du récit. Enfin, les intéressants croquis sont légendés dans une écriture manuscrite peu lisible (celle de l'auteur?).
Pas très bien fichu également dans la composition du récit, un peu décousu, manquant de précisions parfois, comme quand le jeune navigateur, Corentin de Chatelperron, est rejoint par « Sina » (qui est cette personne ? La petite amie ?...) ou pour certaines péripéties douanières ou autres. Même si c'est une sorte de journal, parfois le récit est un peu fragmenté...Enfin le style du récit est parfois assez maladroit, avec parfois des changements inappropriés de temps de conjugaison, de tonalité...
Mais un livre SURTOUT intéressant par l'aventure décrite, ses motivations (prouver que la fibre de jute peut être utilisée pour fabriquer des voiliers au Bangladesh, pour le plus grand bénéfice des populations locales). Il a alors construit un voilier traditionnel en partie composé en fibre de jute.
Les galères, il en a connu tout le long de ses six mois de périple pour rallier la France depuis le Bangladesh, via l'océan Indien, la Mer Rouge. Les tracasseries douanières et diplomatiques, les coups de vent, les pannes de moteur, la peur des pirates de Somalie... Il y a heureusement aussi de belles rencontres, beaucoup de solidarité.
Audacieux, téméraire, inconscient, bricoleur, chanceux, déterminé, courageux... Une formidable aventure.
Malgré les défauts de ce livre, l'aventure en elle-même et l'aventurier (sa personnalité attachante, son rêve) lui donnent un véritable intérêt.
Dernière chose, je viens de découvrir que le bateau de Corentin de Chatelperron, Tara Tari, est reparti en octobre 2011 (le livre date de 2011) pour naviguer sur les mers, cette fois-ci barré par une jeune fille, Capucine Trochet ; en mai 2014, elle était en mer des Caraïbes. Corentin de Chatelperron quant à lui, a mis à l'eau en février 2013, le premier voilier 100% jute. La concrétisation de ses rêves...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Alyxiel
  29 juin 2014
Livre reçu dans le cadre de la masse critique.
Résumé : "Un jeune homme de vingt-six ans sans notion de navigation en solitaire à la voile ; un bateau construit en six mois avec de la fibre de jute et des matériaux de récupération pour l?essentiel ; quatorze mille kilomètres (huit mille milles) du Bangladesh à la France à travers l'océan Indien, la mer Rouge, le canal de Suez, la Méditerranée ; six mois de navigation des rives du Gange vers La Ciotat en passant par les golfes du Bengale et d'Aden, des zones réputées pour les attaques de pirates : voici résumée l'aventure fabuleuse de Tara Tari et de Corentin. Corentin de Chatelperron a réussi à prouver qu'un voilier peut être construit avec de la fibre de jute, plante cultivée qui pousse à profusion au Bangladesh et qu'une alternative solidaire est possible aux matériaux composites pollueurs et destructeurs de la Nature. Tara Tari, simple voilier inspiré des bateaux de pêche bangladeshis, a démontré que la navigation en haute mer est réalisable avec des matières naturelles et recyclées. Ce récit conte un exploit marin audacieux, solitaire et solidaire. Prix littéraire Bernard Moitessier 2011Prix Pierre Loti 2012Prix René Caillé 2012"
Comme une bougie dans la nuit, ce livre est une, révélation pour moi.
"Trop d'idées sont maintenues à l'état de rêves, trop d'énergie ne sont pas exploitées, trop de barrières invisibles ne sont pas franchies. Tant de justifications masquent la peur de l'inconnu : un emploi, le cumul de points de retraite... Il ne faut pas contempler les rêves, mais les cultiver pour les faire sortir de terre, exploiter l'énergie contenue dans la graine pour percer la surface."
Bien que n'y connaissant rien à la navigation, Corentin est parvenu à me faire entrer dans son projet complètement fou de promouvoir la toile de jute comme matériaux de navigation moins polluant et aussi efficace que les matériaux composites. Il m'a accroché avec ses sympathiques petits dessins à la main qui ponctuent et illustrent son journal de bord. Son texte est vrai, sincère et poétique. Il m'a prit aux tripes, me poussant à le lire en quelques heures seulement.
Comme tous ces aventuriers qui font ce que nous, nous nous contentons de rêver, Corentin vit sa passion avec toute son âme et cela se ressent et se transmet page à page.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
kanarmorkanarmor   26 juin 2014
- J’ai un fils de ton âge alors j’ai envie de te donner un coup de main. Mais je trouve que tu es complètement fou.
- Moi aussi, je pense que tu es un peu fou, ajoute Marcel.
En pensant à Yves, je lui réponds : « J’ai un ami qui me dit souvent : Les fous ouvrent les portes, les sages suivent. »
Commenter  J’apprécie          60
Lire un extrait
autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
69 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre