AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221137310
Éditeur : R-jeunes adultes (11/06/2015)

Note moyenne : 4.09/5 (sur 152 notes)
Résumé :
Une saison pour aimer, une saison pour mourir...

A Cimmeria, la paranoïa a enfin cessé: la taupe a été débusquée, mais à quel prix ! Les pertes sont lourdes et les Nocturnes, un genou à terre, sont obligés de battre en retraite pour panser leurs plaies.
Nathaniel a remporté la bataille, pourtant sa victoire a un goût amer et il ne semble pas décidé à porter le coup final, malgré la monnaie d'échange qu'il possède et les enjeux colossaux de cett... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (53) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  03 juillet 2019
Même si ce dernier tome conclut bien la saga, j'avoue qu'il n'a pas su remonter le niveau perdu depuis le volume trois. Je ne m'attendais à rien de spécial, et j'ai retrouvé les mêmes défauts que dans Résistance. L'auteur n'aurait pas dû tirer autant la corde et raccourcir sa saga. Une trilogie aurait été beaucoup mieux, et sûrement plus cohérente dans le choix de cette NightSchool censée former des jeunes aux combats, à la stratégie et à devenir des dirigeants de pouvoir.
Commençons avec Allie. Notre héroïne qui a perdu son charme depuis un moment, perdant de son mordant, trop égoïste, et trop dans l'émotionnel. J'ai levé les yeux aux ciels à un moment du roman où elle compare celle qu'elle était au début et celle qu'elle est maintenant... Les qualificatifs dont elle se gratifie... C'est juste non. Elle ressemble à une petite souris face au gros chat qu'est la vie. Elle se targue d'être forte et de savoir se battre, mais quand elle est face à un combat, elle ne fait rien et se fait encore sauver. Sauf UNE fois. Je ne veux pas une Wonder Woman mais il faut être cohérent. L'auteur nous vendait depuis le début une héroïne forte, courageuse dont la formation allait pouvoir la rendre indépendante et l'affranchir de sa condition de jeune ado paumée. Et je n'ai pas vu cela dans les derniers tomes, bien au contraire. Allie se "rebelle" de temps en temps, quand il faut rencontrer des méchants, mais c'est tout. Et du côté personnel... On nous répète qu'elle est courageuse, mais face à ses problèmes personnels, c'est encore les autres qui lui mâchent le travail. Elle fuit ou bien elle se met en colère mais elle ne cherche pas à arranger les choses, non. ce sont les autres qui désamorcent la situation. Par exemple, depuis le tome 4 on "sait" qu'elle aime Carter, et là j'avais l'impression qu'elle ne voulait pas rompre avec Sylvain pour éviter de lui faire du mal... NON ! Clairement, non. Qu'elle ne veuille pas le perdre, car elle tient à son amitié, je suis d'accord, mais on ne reste pas en couple avec quelqu'un que l'on n'aime pas (alors qu'on est avec un autre, qui plus est) juste pour ne pas le faire souffrir...
Un autre point qui m'a embêté : la répétition de situation... On devrait inventer un jeu : compter le nombre de fois où l'on frappe au bureau d'Isabelle. Ça en devient comique. L'auteur a trop tiré sur la corde, elle aurait dû raccourcir pour éviter ce genre de choses. J'ai souvent eu l'impression de revoir les mêmes événements se produire. Après, dans le déroulement des choses, le tome cinq est plus intéressant. Nous sommes à la fin, ce qui est normal. J'ai trouvé qu'il y avait de la facilité, des raccourcis un peu trop évidents. Après, oui, il y a une bonne conclusion et je trouve sympathique que les adolescents décident de prendre en main leurs vies et surtout de ne pas reproduire les erreurs de leurs parents. C'est idéaliste, certes, mais c'est aussi une bonne morale et une fin avec de l'espoir et du positivisme.
Côté autres personnages. Nathaniel est trop une caricature... pas de charisme et cela rend la situation vraiment bizarre. Encore une fois, j'avais l'impression d'être face à un enfant qui fait un caprice. Il n'y a d'ailleurs va vraiment de morale le concernant. Gabe était plus flippant, mais là encore son personnage a été traité de façon expéditive. Côté positif, Katie sauve la mise grâce à son honnêteté et à son franc parler. Qui l'aurait cru ! Une des élèves qui a été le mieux traité et qui nous a réservé des surprises. Carter manque cruellement à ce dernier volume alors qu'il est l'un des personnages avec Zoé qui redonne de l'éclat à l'histoire. Je peux comprendre le choix du kidnapping pour le côté dramatique, mais pour le coup, cela a été beaucoup trop loin. Surtout concernant Allie.
En conclusion, une déception pour moi. J'ai tout de même voulu finir cette saga qui avait très bien commencé pour moi. Il y avait du potentiel, qui a ensuite été perdu dans une romance trop fleur bleu et des longueurs. Je ne sais pas si je retenterai l'expérience avec l'auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
cicou45
  23 juillet 2015
Bien que j'ai acheté cet ouvrage dès sa sortie en librairie (je ne pouvais pas ne pas me rappeler la date annoncée puisque cela tombait le jour de l'anniversaire de mon mari), j'ai voulu attendre, afin de faire perdurer le plaisir...plaisir de savoir qu'on l'a, précieusement chez soi mais que l'on peut prendre le temps de le lire. C'est ce que j'ai fait, même si j'avais une lueur d'espoir en le lisant (malgré le titre, on ne peut plus évocateur) qu'il y aurait un sixième tome. Mais non, c'est bel et bien fini : l'aventure d'Allie (euh pardon, Alyson Sheridan) s'arrête ici. Et avec elle, celle du beau et ténébreux Carter, du non moins craquant Sylvain mais aussi de Nicole, Rachel, Zoé et tous les autres sans oublier les enseignants de Cimmeria, prestigieuse école située quelque part en Angleterre, de sa directrice Isabelle mais eux, continueront peut-être à exister dans notre imaginaire. Pour Lucinda, la grand-mère d'Allie, bien qu'elle ne l'ait appris que très tard, c'est un peu tard pour imaginer un quelconque avenir pour elle (même si cela n'est que dans notre imaginaire) car celle-ci n'est plus et ce, à cause de Nathaniel (voir le quatrième tome), un être vil et sans scrupules, assoiffé de gloire, de pouvoir et de contrôle sur les gens. Pour cela, il est d'ailleurs prêt à tout et n'hésite pas à tuer si besoin (euh pardon, à faire tuer les personnes indésirables ou celles qui lui feraient l'affront de lui résister, par ses hommes de main. Nathaniel n'aime pas se salir les mains mais il entend bien à obtenir le contrôle intégral. Cependant, si il y a bien une chose qu'il ne peut pas faire, c'est acheter l'amour et c'est en cela qu'il ne pardonnera jamais à Isabelle ni à Allie. A isabelle, qui est en réalité sa demi-soeur de s'être accaparée l'amour de leur père et à Allie d'avoir obtenu celui de Lucinda alors qu'elle le lui refusait, à lui...Aussi, ne va -t-il trouver qu'une seule option pour purger sa peine : faire encore plus de mal autour de lui ! de quelle manière ? Cela, je ne vous le révélerai par car toute l'intrigue et ce qui s'ensuit s'y trouve et je préfère amplement vous laisser le loisir de le découvrir par vous-mêmes !
Que peuvent faire les gens quand ils possèdent tout et que pourtant, au final, ils n'ont rien puisqu'ils sont privés d'amour ? La réponse se trouve dans cette série, je vous le garantis. On a beau dire que c'est un ouvrage réservé à la jeune génération, à la gente féminine et tout ce qu'on voudra, moi, je ne suis pas d'accord. Je dirai que c'est un ouvrage qui s'adresse à tous et dans lequel, s'y on prend la peine de s'y attarder et de voir au-delà des simples apparences que sont la vie amoureuse d'Allie Sheridon et de ses cours au lycée, le lecteur pourra trouver énormément de leçons de vie ! A découvrir et à faire découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
leacallida
  20 juillet 2015
OHLALA. OH MON DIEU. Je ne m'en remets pas ! Je viens à l'instant de finir ce 5ème tome et… Mais juste… WOW quoi ! Ce dernier tome est… J'en perds mes mots ! J'espère pouvoir vous donner mon ressenti, mais sachez que ce sera dur. Night School, c'est une expérience hors du commun, et si vous ne l'avez pas lu, vous ne pouvez pas savoir de quoi ça retourne. J'espère que si vous n'avez pas commencé cette saga, vous foncerez 1) le sortir de votre PAL pour le lire 2) le commander sur Internet 3) dans une librairie l'acheter en sortant de ma chronique !
Bon. Si vous ne le saviez pas (mais si vous me suivez depuis un certain temps vous le savez certainement), Night School était déjà une de mes sagas préférées de tous les temps.
En ressortant de ce dernier tome, je clame haut et fort que Night School est ma saga préférée (hormis Harry Potter, que je compte toujours à part).

Je ne sais pas si vous étiez au courant, mais lors de la « promo » du livre, CJ Daugherty avait partagé sur Twitter (et peut-être sur Facebook, je ne sais plus) cette image-ci :

Comment vous dire qu'après ça, j'avais juste envie de me terrer dans un trou pour ne pas savoir qui mourrait ? CJ nous a déjà bien torturés dans les tomes précédents, et nos pauvres petits coeurs ont eu du mal à survivre !
Alors ici, même si j'avais plus qu'envie, plus que hâte de lire ce dernier tome, j'avais peur. Peur de savoir qui mourrait, mais aussi peur de finir cette saga.

J'ai lu ce dernier tome très rapidement. En une journée, il était bouclé. Bon, pour ma défense il n'est pas super super long (387 pages). Mais surtout, CJ a réussi encore une fois un tour de maître avec ce dernier tome ! L'action est vraiment omniprésente. Je m'émerveille toujours devant sa plume, devant ses idées ! Mais nous y reviendrons plus tard.
C'est vrai que j'aurai dû savourer ce tome-ci. Mon coeur se serrait à l'idée de savoir que ce tome-ci était bel et bien le dernier, et qu'après ça, la saga serait finie. Mais c'était plus fort que moi. Ce dernier tome est tellement addictif, comment le poser ? J'ai eu bien du mal d'ailleurs. Mon sommeil ne remercie pas CJ… !

Je lisais donc le livre tout en étant super flippée, puisque, avouons-le, on aime tous les personnages. (bon évidemment je ne compte pas Nathaniel dans le lot ahah !) Et qui sait, CJ aurait bien été capable de nous tuer l'un deux, non ? C'était tout de même elle qui l'avait dit ! Bien sûr, elle n'avait pas dit qui elle tuerait, ç'eût été trop simple…
Dans ce dernier tome, j'ai eu l'impression qu'on avait vraiment une vue d'ensemble, même si l'expression est mal choisie. Je veux dire par là qu'on ne se concentre pas seulement sur Allie, on est vraiment aussi avec les autres, autant qu'avec elle. Et j'ai vraiment apprécié, parce que les autres personnages sont tellement géniaux…! C'est juste fou. Qu'est-ce que je ne donnerai pas pour que ces personnages existent et que je puisse les rencontrer !
C'est vrai qu'avant, j'avais des préférences pour les personnages. Mais là, franchement, je les aime tous tellement ! Autant Allie que Carter, Sylvain, Zoé, Rachel, Nicole, Isabelle, Raj ou même Katie ! Ce sont des personnages qui resteront gravés à jamais dans mon coeur. Jamais je ne pourrai les oublier. C'est comme s'ils faisaient partie de ma vie !
Maintenant que j'ai parlé de ces personnages tout simplement géniaux, parlons enfin de l'intrigue de ce dernier tome.
Après ce qui s'est passé dans le tome 4 – et que je ne mentionnerai pas pour ne spoiler personne – la terreur règne. Surtout pour Allie, qui est vraiment dévastée. Mais elle sait qu'elle doit rester forte. Pour elle, pour lui, mais aussi pour eux tous.
On commence tout de suite fort question action. Mais alors, même si l'action était tout bonnement géniale dans les autres tomes, cette fois-ci « génial » ne suffit pas à décrire ce qu'on traverse ! « Transcendant », « parfait », ou tout autre synonyme de cette force-là serait plutôt apte à le décrire.
Durant tout le livre, c'est juste… FOU ! Sincèrement, je ne crois pas déjà avoir lu de livre si passionnant. Je l'ai déjà dit mais je me dois de le répéter : l'action est vraiment omniprésente.
CJ a des idées… Je ne sais pas. Ça a dû être un travail fou, ce livre ! Toutes les informations qu'elle nous donne… On dirait une professionnelle ! J'ai appris plein de trucs, mais j'ai en même temps eu l'impression de suivre un roman avec une enquête, pas vraiment policière avec des sortes d'espions dedans.

de plus, sa plume est très prenante. Comme toujours, en fait ! Je l'ai déjà dit (encore une fois, désolée je me répète !) mais c'est extrêmement addictif. Impossible de lâcher le livre ! Il y a toujours un truc qui se passe. Même quand on pense que c'est fini, eh bien… Non en fait. Il se passe quelque chose quand même !
Alors maintenant je peux vous torturer en vous disant que je sais qui meurt et pas vous ! xD J'ai vraiment eu peur tout le temps, jusqu'aux 10 dernières pages, où je me suis quand même posé la question : c'était étrange que personne ne soit encore mort (même si j'en étais heureuse) et je me suis dit que c'était bizarre que CJ nous ait menti. du coup j'ai réfléchi, et je me suis sentie bête ! xD (Alizéa en est témoin x) ) Je vous laisse la surprise de qui est mort. Gentil, méchant ? Vous le saurez en le lisant ! (J'ai fait une très belle rime)
Donc franchement, j'adoooore Night School. Et derrière cet écran, je ne le peux malheureusement pas, mais si je le pouvais, je viendrais devant vous, je vous secouerais comme un poirier en vous répétant « Achète-leeeeee » jusqu'à ce que vous cédiez ! xD C'est un peu brutal c'est vrai, mais du moment que ça marche ;)
Sincèrement, lisez-le. Parce que vous passeriez à côté de quelque chose ! Night School est juste génial, et… Vous ratez votre vie en le lisant pas, voilà.
Ce tome-ci clôt la saga en beauté. A chaque tome, je me disais que c'était mon préféré (à part le tome 2 que j'aime définitivement moins), mais là… Celui-ci surpasse encore une fois tous les autres ! C'est fou de voir à quel point CJ s'améliore de plus en plus, même alors qu'on pensait ça impossible. Je trépigne d'impatience de lire son nouveau livre, je sens que ça va encore être génial.


Ici donc se termine l'aventure de Night School. Mon coeur saigne à cette idée. Se dire que c'est fini… C'est irréaliste. Je n'ai pas envie que ce soit fini. J'ai envie que ça continue pour toujours. Je ne veux pas quitter cet univers que j'affectionne tant.
Alors *fais style de rien* si CJ voulait bien nous écrire des hors-séries ou quoi, je ne serai pas du tout contre…
Je vais vous faire une confession : lorsque j'ai lu la dernière phrase, le dernier mot, j'ai refermé le livre, je l'ai serré contre moi et j'ai fermé les yeux. C'était horrible. La fin était tellement sublime, tellement parfaite. CJ a dit qu'elle l'avait en tête depuis le début. Elle n'aurait pas pu en imaginer de meilleure.
Je la remercie de tout mon coeur pour avoir écrit cette saga. C'est une des meilleures au monde.


EN CONCLUSION, un dernier tome qui clôt la saga plus que parfaitement.
Je vais avoir besoin de temps pour me remettre du fait que la saga est bel et bien finie.
Cette saga est parfaite. Ces personnages sont parfaits. Cette intrigue est parfaite.
Bref, c'est PARFAIT.
LISEZ-LA !
Lien : http://lectureavie.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Laulette
  26 novembre 2019
C'est avec énormément d'impatience que j'attendais ce cinquième et dernier tome de la fantastique saga qu'est Night School. Je suis allée l'acheter très tôt le jour-même de sa sortie, si tôt qu'il n'était pas encore installé en rayon et une vendeuse a été les chercher en réserve. Elle a déballé les paquets devant moi et je peux affirmer que je suis la première à avoir acheté ce roman dans ma Fnac habituelle (fierté haha). Pourtant, j'ai mis des semaines avant de le lire tout simplement parce que j'avais peur. Peur de quitter les personnages auxquels je me suis attachée depuis quatre tomes, peur de quitter l'école de Cimmeria, une école qui m'a fait rêver, à la manière de Poudlard. Mais je me suis lancée et c'est avec tristesse que j'ai refermé cet ultime tome mais aussi avec le sourire aux lèvres car C.J Daugherty a une fois de plus démontré son talent d'écrivaine dans Fin de partie.

Nous retrouvons notre héroïne, Allie Sheridan, là où nous l'avions laissée à la fin du quatrième tome. L'affrontement avec Nathaniel a eu lieu et Allie a subi de grosses pertes. Elle fait son retour à Cimmeria in extremis mais sans quelqu'un qui compte plus que tout pour elle, Carter. Mais entourée de tous ses amis, Allie va garder espoir et tout faire pour ramener Carter auprès d'elle et sauver Cimmeria une bonne fois pour toutes des griffes de Nathaniel. Mais cela ne sera pas si simple et les obstacles, une fois n'est pas coutume, seront nombreux. Comment vont se clore les aventures d'Allie ?

Allie, qui commençait à m'ennuyer un peu dans les tomes précédents par son indécision envers Carter et Sylvain, est largement remontée dans mon estime ! On peut dire que le quatrième tome fut éprouvant pour elle puisque quelqu'un de très cher pour elle est, une fois de plus, mort à cause de Nathaniel. Mais loin de se laisser abattre, elle décide qu'il est temps de mettre fin à toute cette histoire et on y croit, on veut stopper Nathaniel avec elle. J'ai admiré sa combattivité et sa force d'esprit. Même si elle s'est parfois montrée immature, Allie a toujours été un personnage courageux dans la saga, se sacrifiant pour les gens qu'elle aime et pour sauver l'école. Par ailleurs, le triangle amoureux prend fin et c'est tant mieux car cela devenait lassant. Avec cette chronique, je peux finalement faire une critique générale de la saga puisque j'ai une vue d'ensemble et je pense sincèrement qu'Allie est un personnage qui a énormément évolué. Je l'ai trouvée moins égocentrique et moins immature. Certes, elle nous fait parfois lever les yeux au ciel mais personne n'est parfait, on a tous nos défauts. C'est une jeune fille qui m'a énormément plu et je pense que Rachel, Zoe et tous les autres ont beaucoup de chance de l'avoir comme amie.
Même si j'ai été triste pour Sylvain dans ce dernier tome, mon personnage masculin préféré reste Carter. Il est moins présent qu'avant et c'est dommage, il m'a un peu manqué. Mais je le trouve toujours aussi intéressant que dans les tomes précédents. Il a beaucoup de charisme et de courage, lui aussi. Tous les personnages secondaires m'ont plu car je me suis attachée à eux au fil des tomes : Rachel, Nicole, Zoe, Lucas, Isabelle... Ils ont tous un rôle important dans la saga et auprès d'Allie. Même les nouveaux personnages sont sympathiques à découvrir. Ce fut le cas avec Neuf, l'un des gardes de Nathaniel.
Cette saga nous propose toute une palette de personnages, très différents les uns des autres. Certains vont disparaître en cours de route et c'est avec regret qu'on les quitte. Mais tout n'est pas rose dans Night School, comme dans la vraie vie

Cet ultime tome se doit de répondre à toutes les questions que le lecteur se posait et c'est réussi selon moi. L'action est au rendez-vous même si parfois, j'ai trouvé certains passages un peu longs. Je pense que c'est du à l'absence de Carter, il m'a vraiment manqué. On va de révélation en révélation, le suspense est bien présent et le roman se lit donc rapidement. C.J Daugherty possède un véritable don pour nous faire vivre avec les personnages leurs aventures. On angoisse avec eux (et il n'y a pas qu'une seule raison d'angoisser dans ce tome-là !), on est soulagé avec eux, on pleure avec eux... C'est vraiment fascinant à quel point le lecteur se retrouve embarqué lui aussi dans l'histoire, comme s'il était l'ombre des personnages. J'adore me sentir impliquée dans un roman et j'ai été ravie avec celui-ci, et avec la saga plus généralement !
J'ai vu arriver la fin avec nostalgie mais cette fin m'a plu, elle m'a satisfaite et je pense que c'est une très belle façon d'achever la saga.

Forcément, avec ce que je viens de dire, il est évident que j'aime beaucoup la plume de l'auteure. C'est simple, sans chichis, parfois familier, mais cela nous met d'autant plus dans la peau d'un personnage. Autant je peux adorer les romans assez poétiques et stylisés, autant je peux adorer des romans écrits plus simplement mais qui se révèlent tout de même très chouettes. Par ailleurs, j'ai eu la chance de rencontrer C.J plusieurs fois et c'est une femme charmante, avec qui j'ai toujours énormément de plaisir à échanger.

Fin de partie est donc un excellent roman, que j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir. Je vous recommande de tout coeur la saga Night School, qui saura vous faire rire, sourire mais aussi frissonner. L'atmosphère qui règne est géniale et vous aurez envie d'intégrer Cimmeria, à l'instar de Poudlard ! Cette saga est un immense coup de coeur et j'espère de tout coeur qu'elle vous charmera aussi si vous êtes en plein dedans ou si vous décidez de la découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
llianesiarra
  14 juin 2015
Euh j'étais plus qu'impatiente de lire la suite et la fin surtout de cette histoire (ça fait 6 mois que je l'attend avec impatience surtout quand on voit comment se termine le tome 4 c'était de la torture!!) et je dois dire que je suis quand même déçue. Je m'explique.
Tout d'abord j'étais perdue car je me souvenais plus qui avait enlever Allie au début mais cela m'est très vite revenue après tout se remet en place tranquillement même si j'ai mis énormément de temps à me souvenir où était passé Sylvain ( et oui on ne parle de lui que 50 pages plus loin ce qui est assez long!).
Bref revenons à nos moutons, donc Allie a été mise de force par Carter dans une voiture direction Cimmeria. Mais de ce fait et bien c'est Carter qui a été enlevée à sa place pour service de monnaie d'échange pour Nathaniel.
L'essentiel de l'histoire bien entendu sera basée sur le fait de battre Nathaniel, de sauver Cimmeria, de sauver Carter bref de se sauver tous en gros.
Je ne vous dis pas plus sur histoire car sinon cela serait tout vous révélez. Tout ce que je peu dire c'est que ce tome est un suspense insoutenable du début à la fin. La tension y est extrême. le temps semble passer tout doucement mais justement cela est l'un des points qui ma déçu. La vie à Cimmeria semble suspendue , trop suspendu de ce fait tout est concentrer sur la cellule de crise et plus rien n'a d'importance à côté. Tous ces petits à côtés qui fesait le charme de l'histoire. Un manque d'histoire d'amour, de sentiment et d'amitié. J'ai trouvé le milieu du roman un peu longuet c'est dommage.
Parlons un peu de nos personnages. Ils sont toujours tous présents et tous soudés. Allie et bien elle a évolué. Elle est passé de la petite fille en colère à faire des conneries à quelqu'un de plus réfléchie. Elle sait ce qu'elle veut et fais les choses de manière à réaliser ses souhait. Bon elle a quelques moments de faiblesse comme tout à chacun (enfin c'est normal vu ce qu'elle vie ) mais elle reste courageuse.
Carter lui et bien on le vois pas beaucoup hein! Bah oui je vous ai dit qu'il a été enlevé dès le départ à la place d'allie alors bon... Mais le peu qu'on le voit il est toujours aussi charmant. Je suis toujours aussi fan de lui.
Sylvain , lui et bien il prend cher. Depuis qu'Allie a eu sa révélation à la fin du tome 4 et qu'elle a compris qu'elle aimait Carter et bien la seule chose à faire était de quitter Sylvain. Franchement déception car même si je suis fan de Carter et bien j'était attachée à Sylvain. Il est choupinou aussi et tellement sexy.
La fin et bien c'est ma plus grande déception. J'ai envie de dire tout ça pour ça? La tension monte monte monte et puis pfiou le pétard mouillé. Je vous laisse la découvrir mais ce n'est pas une grande fin.
L'auteur répond à nos questions oui, Allie devient une adulte, elle gère mais ce n'est pas ce que j'attendais. Il manque un epilogue! Après vu ce qui se passe j'en déduis que c'est terminé (surtout vu le titre du roman) mais j'ai un doute quand même. Enfin pour moi reste une sensation d'inachevé.
En tous cas j'ai adoré cette saga. Les personnages sont attachants. Ils nous entraînent dans leurs vies, leurs amours et leurs problèmes. Un mélange, d'amour, de suspense, d'action, de peur, de déception bref une très très bonnes saga.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
SobooksSobooks   30 avril 2016
- Si Nathaniel garde le nom " Orion ", il faut nous en trouver un autre.
- Un nom cool, embraya illico Zoé. Genre les Vengeurs. Ou... les Sœurs de douleur. On pourrait aussi faire ça en latin ou un truc comme ça. Pour les vieux, je veux dire.
Allie ouvrait déjà la bouche pour protester, mais Lucas la prit de vitesse.
- Ça le ferait bien, les Vengeurs, approuva-t-il - ce qui n'aidait pas vraiment.
- Katie lui balança un regard noir.
- C'est déjà pris.
- Qu'est-ce que ça change ? argua Zoé. Ce n'est pas comme si Orion était une pure invention.
- Tous les autres groupes ont des noms de dieux ou de déesses grecs ou romains, non ? intervint Rachel, en se tapotant la lèvre de l'index. Orion, Demeter, Prometheus...
- Que pensez-vous de Medusa ? suggéra Katie, en battant des cils. Je crois qu'il est libre, celui-là, non ?
Rachel ne releva même pas.
- Il doit bien en exister un, persista-t-elle. Un bien.
Nicole se pencha pour lui chuchoter quelque chose à l'oreille. Rachel écarquilla les yeux.
- Oh-mon-Dieu, c'est par-fait.
- Pourrait-on savoir ? s'énerva Katie.
- Aurora, répondit Rachel, en prenant la main de Nicole. La déesse de l'aube.
Silence général.
- J'adore, souffla finalement Allie.
Même Katie semblait satisfaite.
- Ça pourrait être pire.
Zoé les dévisagea tous, l'air carrément abasourdie.
- Et vous trouvez que c'est mieux que les Sœurs de douleur, vous ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
cicou45cicou45   19 juillet 2015
"Il n'est pas de véritable grandeur sans passion. Et il n'est pas de passion sans colère. Vous pouvez soit lutter contre votre propre nature, soit l'accepter et en faire une force."
Commenter  J’apprécie          320
cicou45cicou45   21 juillet 2015
"Une formidable exaltations'était emparée d'elle, un truc étourdissant qui la faisait vibrer des pieds à ta tête. Ça devait s'appeler le bonheur [..]."
Commenter  J’apprécie          260
florencemflorencem   02 juillet 2019
- Aurora, répondit Rachel, en prenant la main de Nicole. La déesse de l’aube. Silence général.
- J’adore, souffla finalement Allie.
Même Katie semblait satisfaite.
- Ça pourrait être pire.
Zoé les dévisagea tous, l’air carrément abasourdie.
- Et vous trouvez que c’est mieux que les Sœurs de douleur, vous ?
Commenter  J’apprécie          120
cicou45cicou45   22 juillet 2015
"Elle avait tant de fois essayé de fuir ses problèmes. Mais c'est ça le truc, avec les problèmes : ils ne lâchent jamais l'affaire et ils finissent toujours par te retrouver."
Commenter  J’apprécie          210
Videos de C.J. Daugherty (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de C.J. Daugherty
NIGHT SCHOOL (tome 3) _ Rupture - C. J. DAUGHERTY .Inconsolable depuis la mort de son amie et sous la menace constante d'un espion qui rôde à Cimmeria, Allie Sheridan accuse le coup. Et elle n'est pas la seule à perdre les pédales ; tout s'effondre et se brise autour d'elle : amitiés, amours, certitudes... Alors, quand Nathaniel commence à abattre ses cartes maîtresses, Isabelle, la directrice elle-même, ne sait plus que faire. L'école sombre peu à peu dans les sables mouvants de la paranoïa et de la suspicion. Chaque étudiant est désormais considéré comme coupable jusqu'à preuve du contraire et peut être détenu sans procès. Dorénavant, trahison et délation gèlent les coeurs trop tendres et attisent les passions les plus noires. Cette fois-ci, Nathaniel n'a même pas besoin d'attaquer les occupants de Cimmeria, ces derniers s'en chargent très bien tout seuls...
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Night School

Qui est le personnage principal ?

Alyson
Alisone
Marie
Maria

8 questions
97 lecteurs ont répondu
Thème : Night School de C.J. DaughertyCréer un quiz sur ce livre
.. ..