AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782221190258
486 pages
Éditeur : R-jeunes adultes (12/11/2015)

Note moyenne : 4/5 (sur 106 notes)
Résumé :
Taylor Montclair est une fille tout ce qu'il y a de plus normal, habitant Woodbury, petite bourgade anglaise endormie. Sacha Winters, jeune homme ténébreux, vit, lui, à Paris, la Ville Lumière. Alors que Taylor ne rêve que d'intégrer la prestigieuse université d'Oxford, Sacha ne s'intéresse nullement aux études. Et pour cause : il sait qu'il va mourir le jour de ses dix-huit ans, dans exactement huit semaines. Et la mort de Sacha verra une antique prophétie se réali... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (62) Voir plus Ajouter une critique
MelM
  11 janvier 2017
17/20
Taylor Montclair, jeune lycéenne modèle, dont l'avenir prestigieux semble déjà tout tracé, habite en Angleterre. Sacha Winters, est son exact opposé. À Paris, il n'a vraiment rien à faire de ses études et passe son temps à se mettre en danger, sans aucune peur. Si tout semble les séparer, ils vont être réunis bien malgré eux, par l'intermédiaire de leurs professeurs respectifs. Leurs échanges vont leur permettre de se rendre compte que, malgré leurs différences, malgré la distance, ils ont bien plus de choses en commun qu'ils n'auraient pu le croire. Ce lien qui les unit pourrait bien être leur seule chance de sauver Sacha, ainsi que le monde entier, d'une menace imminente. Pourquoi Sacha se met-il autant, et si fréquemment, en danger? Quel est le lien qui l'unit à Taylor? Viendront-ils à bout de la mission qui leur est confiée, alors même qu'ils en ignorent tout? le destin du monde est entre leurs mains....
le Feu Secret est le premier tome d'une duologie écrite à quatre mains par deux auteurs: l'une est française: Carina Rozenfeld et l'autre américaine: C.J.Daugherty. Vous avez certainement vu passer ce roman un peu partout sur la blogo, autant française qu'américaine (forcément), puisqu'il a beaucoup fait parler de lui, surtout auprès des amateurs de littérature young adult et fantastique. Personnellement, après avoir lu le résumé (qui en dit un peu trop à mon goût d'ailleurs), j'ai été on ne peut plus alléchée. Il faut dire que le résumé annonçait un roman contenant exactement tout ce que j'aime dans un roman de ce genre. C'est donc avec énormément d'enthousiasme que je me suis lancée dans cette lecture, que j'ai vraiment énormément appréciée. Beaucoup d'aspects très positifs sont présents dans ce récit et sauront, j'en suis sûre, ravir un panel assez large de lecteurs.
Commençons donc par le seul, et le plus gros, point négatif du récit, qui pourrait vraiment freiner la lecture de certains d'entre vous: la mise en place vraiment longuette de l'intrigue et des différents personnages. C.J.Daugherty et Carina Rozenfeld prennent vraiment leur temps pour nous faire découvrir l'univers qu'elles ont imaginé et les personnages qui y évoluent. Alors si moi, je n'ai presque jamais de problème avec une installation un peu longue, cela peut vraiment devenir gênant et au final, si cela avait traîné encore, j'aurais vraiment fini par me lasser. Heureusement pour ce premier tome, ce n'était pas encore le cas quand les choses sérieuses ont commencées. Attention donc à ce petit bémol, il vous faudra peut-être prendre votre mal en patience au début et en profiter pour savourer les autres points positifs qu'offre ce premier tome avant de se jeter à corps perdu dans une intrigue au rythme plus que satisfaisant.
Ce premier tome du Feu Secret est vraiment porté par ses auteurs d'une manière très réussie. Autant sur le fond que sur la forme, c'est presque un sans faute pour C.J.Daugherty et Carina Rozenfeld. N'ayant lu que très peu de romans de ces auteurs, je n'ai pas su distinguer l'écriture de l'une de celle de l'autre et c'est aussi ce qui fait la force de ce roman: la plume avec laquelle il est écrit est vraiment très homogène et aucune transition brutale n'est à déplorer. Ce récit se dévore avec une facilité déconcertante, c'est aussi sûrement l'une des raisons pour lesquelles la longue mise en place est passée comme une lettre à la poste avec moi, ou presque. J'ai été totalement embarquée dans l'histoire dès les premières pages, d'abord portée par mon envie de lever le voile sur le mystère que représente Sacha et celui de cette relation inconnue qui semble l'unir à Taylor, puis bien trop impliquée dans l'intrigue que l'on suit pour lâcher ce roman. Les deux auteurs savent très bien comment entretenir le secret tout en nous donnant envie d'en savoir découvrir plus. C'est donc un point essentiel à toute bonne lecture young adult qui est donc au rendez-vous dans ce premier tome, et c'est loin d'être le seul point positif de cette lecture...
En effet, le Feu Secret n'est pas simplement une banale lecture young adult, c'est aussi un roman de fantastique très bien mené qui nous immerge dans un univers palpitant, mélange des charmes anglais et français. L'ambiance du récit évolue énormément au fur et à mesure que les découvertes et les révélations se multiplient. D'un univers très simple, très encadré et scolaire, avec un petite touche de fantastique en la personne de Sacha, nous plongeons dans quelque chose de bien plus complexe et profond. Nous découvrons les aspects cachés de la condition de Sacha et des aptitudes de Taylor ainsi que le rôle qu'ils vont avoir à jouer. J'ai beaucoup aimé l'évolution de l'univers, son approfondissement au fil des pages et l'atmosphère de plus en plus tendue, sombre et en même temps tellement addictive qui s'en dégage. J'ai vraiment hâte d'y replonger, avec le deuxième tome, pour découvrir tous les autres secrets que cache cet univers, pour enfin savoir ce que semblent cacher bon nombre de personnages et enfin, pour découvrir ce qu'il va advenir de nos deux héros.
Parce que oui, l'intrigue de ce premier tome met certes un peu de temps à se dévoiler mais elle n'en reste pas moins excellente. Les fans de young adult, de fantastique et de course contre la montre seront comblés. Si au départ, on peut penser avoir affaire "seulement" à l'histoire d'un adolescent qui sait qu'il ne peut pas mourir avant son anniversaire, date à laquelle il mourra pour de bon, l'intrigue se révèle en réalité être encore bien plus complexe que cela. Tout doucement, chacun de nos personnages découvre, de son côté, sa vraie nature, ce qui le lie à l'autre et tout ce que cela implique. Comme beaucoup, j'aurai aimé que la rencontre entre nos deux personnages ait lieu plus tôt dans le roman, mais pour autant, cela n'empêche pas le récit de posséder un rythme plus que satisfaisant, qui accélère crescendo, depuis leur rencontre virtuelle, jusqu'à leur rencontre réelle, point culminant du récit, qui arrive presque trop tardivement mais n'est au final pas indispensable au récit.
Comment vous dire, j'ai adoré les personnages! Dès les tous premiers chapitres, dès que l'on apprend à les connaître un peu, je me suis attachée à eux, je les ai compris, aussi bien l'un que l'autre et j'ai adoré les voir parcourir un petit bout de chemin dans cette intrigue, chacun à sa façon, les voir grandir et évoluer d'une manière très positive. Si j'adorais déjà la Taylor trop parfaite, première de la classe, à laquelle je n'ai aucun mal à m'identifier et à m'attacher, ainsi que le Sacha désespéré, sans aucune considération pour sa propre vie, que l'on a envie de consoler, j'ai encore plus aimé nos deux héros au fil des pages, au fur et à mesure que leurs personnalités devenaient plus complexes et étoffées. Taylor se révèle être beaucoup moins superficielle qu'elle peut en avoir l'air, elle est courageuse et déterminée, elle ne se laisse pas abattre au moindre petit obstacle qui se dresse sur son chemin. Sacha est bien plus qu'un bad boy un peu taré, il possède un grand coeur et n'hésite pas à se mettre en danger pour aider sa famille et les gens qu'il aime. Les deux personnages piliers de cette histoire remplissent donc déjà leur rôle à merveille mais ils ne sont pas les seuls à être un point positif pour le récit. En effet, les personnages secondaires sont aussi hauts en couleurs et apportent chacun leur petite touche personnelle au récit et à l'intrigue plus généralement.
Une intrigue dont le rythme s'accélère vraiment à partir du moment où nos deux personnages et leurs univers entrent en collision. S'il leur faut du temps pour se rencontrer physiquement, à partir du moment où il devient clair que ce qui les unit est extrêmement important, les découvertes vont alors bon train, de même que les révélations, mais les mystères s'épaississent aussi énormément. J'ai encore plus adoré ma lecture à partir de ce moment, il était clair que l'intrigue ne reposait pas que sur l'incapacité de Sacha à mourir mais était bien plus grande, je n'avais alors plus qu'une envie: découvrir comment nos deux personnages allaient évoluer après les révélations qui sont faites à leur sujet et surtout, je n'avais absolument aucune idée de la façon dont les auteurs allaient poursuivre leur récit. C'est donc pleine de questionnements et sans savoir ce qui pouvait m'attendre que j'ai poursuivi ma lecture et je ne peux que vous souhaiter une chose: être aussi surpris que moi pendant votre lecture. Je n'ai rien vu venir et je ne sais toujours pas ce qui attend Taylor et Sacha dans le second et dernier tome mais ça promet d'être explosif après une fin aussi surprenante et étonnante.
En effet, la rencontre entre nos personnages se fait dans un capharnaüm d'action, de magie, de pouvoirs en opposition et de bouleversements dans leurs vies respectives. C'est dans le flou le plus total, plein de suspense et de mystères toujours plus épais que se clôture ce premier tome et j'ai vraiment extrêmement hâte de découvrir ce que C.J.Daugherty et Carina Rozenfeld nous réservent pour la suite, tant au niveau de l'évolution de l'univers que de celui de la relation entre les personnages et bien sûr, concernant la conclusion à cette intrigue, qui promet d'être surprenante, époustouflante, éclatante,... en tout cas, je n'en attends pas moins.
Les +: des personnages extrêmement attachants, beaucoup d'action, un univers fantastique, un compte à rebours stressant à souhait, une plume fluide, beaucoup de questionnements, une intrigue vraiment prenante, une fin qui donne très envie de lire le second et dernier tome
Les -: une mise en place un peu longue
En conclusion, le Feu Secret, premier tome de la duologie de deux auteurs à succès, m'a permis de passer un excellent moment de lecture. Même si la mise en place de tout l'univers et son approfondissement ainsi que celui des personnages peut paraître un peu longue pour certains lecteurs, elle ne m'a pas dérangée et permet vraiment de se les approprier. L'univers est vraiment riche et très intrigant, de même que l'ambiance, qui s'étoffe au même rythme que l'intrigue, pour progressivement devenir plus sombre et, de ce fait, encore plus addictive. Si l'action s'installe doucement, elle est bel et bien présente et va crescendo au fur et à mesure que les pages se tournent et que le compte à rebours devient plus pressant, nous offrant une bonne dose de rebondissements et de découvertes fascinantes. Autre point positif: les personnages que l'on apprend à découvrir et qui prennent une place de plus en plus importante sont extrêmement humains et attachants. Découvrir ce qui les lie et le rôle qu'ils vont avoir à jouer dans cette intrigue pleine de magie permettent aux pages de se tourner de plus en plus rapidement, jusqu'aux toutes dernières. Après une escalade dans l'action et de très nombreuses découvertes et révélations, les questionnements laissés en suspend par la fin de ce premier tome ne peuvent que donner envie de lire le second, qui promet d'être explosif. Après avoir beaucoup aimé ce premier tome, j'en attends donc énormément du prochain: La Cité Secrète.
Lien : http://story-of-books.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Vivreenlivres
  13 janvier 2016
De chaque côté de la manche vivent deux ados dont la vie change quand ils commencent des séances de tutorat ensemble, via ordinateurs interposés. La vie aurait été bien simple si leurs seuls liens et point communs résidaient dans le seul fait d'avoir des profs bornés qui ont des idées pas très logiques. Tout aurait été moins compliqué si Sacha n'était pas maudit, ne pouvant mourir que le jour de son anniversaire. Et l'histoire n'aurait pas eu d'intérêt si les deux jeunes gens ne voyaient pas leur vie chamboulée par des intrigues dangereuses, comprenant des drôles de type avec des dons, des histoires de fin du monde et un lien inexpliqué entre deux inconnus.

Quand j'ai vu qu'un livre co-écrit par C.J. Daugherty et C. Rozenfeld allait sortir, je n'ai pas sauté partout. Ça ne me faisait pas plus envie que ça, pour la simple et bonne raison que je n'ai lu aucuns livres de C.J. (Oui, il faut vraiment que j'achète Night school) et La symphonie des abysses de Carina Rozenfeld de m'avait pas transcendé, ou tout du moins j'avais eu du mal avec le début du roman. Et puis j'ai vu une vidéo ou Carina Rozenfeld parlait de leur livre. J'ai eu un petit déclic, l'histoire avait l'air vraiment intéressante et … et bien l'idée d'un roman écrit à quatre mains, bah moi ça me botte pas mal !

Oui, je dois le dire c'est le premier gros point qui ma subjugué dans ce roman. Ce n'est pas la première fois que lis un roman co-écrit, non, mais dans celui-ci il y a un petit quelque chose qui apporte un plus. Je n'avais pas l'impression qu'il y avait deux personnes à l'origine de ce roman. Pour moi il y a une telle unité que ça me paraît presque irréaliste de me dire qu'elles ont écrit chacune de leur côté ! Vraiment c'est incroyable. J'admire les personnes qui se lancent un tel défi. Parfois je m'arrêtais en plein milieu du livre, notamment quand Sacha et Taylor était en contact, en me demandant: Et ça, qui est-ce qui l'a écrit? La créatrice de Sacha ou celle de Taylor? Ce passage cadre t-il plus sur le garçon ou la fille? Non mais je vous jure c'est étrange comme sensation ! Je pense qu'il faut vraiment être en symbiose pour arriver à créer une telle oeuvre et je suis en admiration. Bref autant vous dire que déjà, rien que pour ça, j'étais conquise.

Après on peut aussi parler de cette histoire, qui est quand même bien montée. Il faut y arriver, quand même, à créer une intrigue qui tienne la route quand on habite chacune d'un côté différent de la Manche! Pas de déraillements, pas de petits couacs qui rendent le tout incohérent. Écrire sans se disperser dans l'histoire d'un personnage, en oubliant le deuxième, ça ne doit pas être simple. L'intrigue en elle-même et plutôt sympa. J'adore les malédictions et les personnages avec des pouvoirs magiques et c'est vrai que c'est derniers temps, mes lectures ne s'y portent pas forcement. du coup, j'étais assez convaincue par la trame. Je n'ai pas trouvé que c'était transcendant d'originalité mais c'était pas banal et déjà vu mille fois non plus.
Nos deux auteurs tiennent bien les ficelles et maîtrisent la méthode du “Le lecteur veut arrêter de lire? Ok, je lui mets un petit trucs qui va le faire continuer encore un peu, et encore un peu, et encore un peu… oh, c'est déjà la fin? Zuuut alors!” **sourire sadique**”.
Pour une fois l'intello de service ne m'a pas tapé sur les nerfs et le badboys de compétitions n'a pas été menacé de pairs de claques. C'est un exploit. J'avais un peu peur qu'on rentre dans le cliché bien baveux et collant et j'ai été rassurée. Non Taylor n'est pas qu'une obsédée de ces bouquins qui mordrait son voisin de table parce qu'il a eu le malheur de tousser pendant un contrôle. Non, Sacha n'est pas un grand ténébreux qui roule des mécaniques en lassant des répliques acerbes pour se faire désirer. OUF. J'ai également beaucoup aimé le personnage de Louisa qui pour moi est la vraie dose de fraîcheur de ce roman. Elle m'a fait beaucoup rire. Je crois que j'arriverai presque à la préférer aux personnages principaux, presque.

J'ai vraiment hâte de lire le second tome parce que j'ai dans l'idée que sa rédaction a du être encore plus compliquée que pour le premier, forcement, l'intrigue se corse et les choses vont, sans conteste, devenir très intéressantes. J'ai été pas mal frustrée parce que les derniers chapitres sont vraiment géniaux, intrigants et mouvementés à souhait! Bref, je vais encore devoir attendre trois plombes pour satisfaire mes interrogations. Ça ne change pas ! Pourquoi est-ce qu'on commence des séries dont les derniers tomes ne sont pas encore dans nos librairies?

La version courte Un duo qui fonctionne. Une unité surprenante. Une intrigue commune mais qui fonctionne. Une suite qui va se faire désirer (pourquoi toujours arrêter un roman quand ça devient intéressant ? Ok, je sais pourquoi mais… quand même!)
Lien : http://vivre-en-livres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Marizlor
  01 juin 2016
L'histoire est centrée sur deux personnages : Taylor Montclair et Sacha Winters.
Taylor est une jeune fille extrêmement sage. Elle travaille bien à l'école et ne désobéit jamais à sa mère. En même temps, elle ne souhaite qu'une chose : intégrer la prestigieuse université d'Oxford pour suivre les traces de son grand-père. Et pour que son rêve se réalise, elle doit non seulement avoir des notes excellentes mais également un dossier scolaire parfait, donc aucun écart de conduite n'est toléré. Ce comportement exaspère d'ailleurs sa meilleure amie qui est plutôt à l'inverse puisque c'est l'adolescente populaire qui pense plus à son look et aux garçons qu'à ses études. Cependant, elle et Taylor sont très proches et forment un duo étrange mais touchant (même si parfois je voulais la taper ! ^^).
Sacha, quant à lui, ne rêve de rien. En même temps, quand on connaît la date de sa mort, difficile de vouloir se construire un avenir, surtout quand celle-ci approche à grands pas. Son seul objectif est de mettre sa soeur et sa mère à l'abri du besoin en faisant son possible pour engranger un maximum d'argent.
À première vue, tout les oppose et l'une des questions qui nous a occupé le plus longtemps était : qu'est-ce qui les relie ?
Je n'en dirai pas plus sur l'histoire car je risquerai de dévoiler des éléments plus ou moins importants et je pense qu'il vaut mieux les découvrir au cours de la lecture. ;)
J'ai vraiment adoré ce livre. L'écriture est juste magique et on n'a pas l'impression qu'il a été écrit à quatre mains. Les auteurs ont vraiment réalisé un travail magnifique de ce côté-là. L'histoire est très prenante et rythmée, on ne s'ennuie pas du début à la fin et interrompre sa lecture est un supplice. Je recommande vivement cette lecture qui est pour moi un coup de coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
EnjoyBooks
  07 décembre 2015
Le feu secret – Tome 1 de C.J. Daugherty & Carina Rozenfeld. (Genre : Fantastique, YA).
Editions : Robert Laffont
Prix : 18,50€ (Partenariat)
Année de parution française : 2015
Année de parution originale : 2015
Titre version originale : The Secret Fire, Book 1.
Résumé : Taylor Montclair, une fille tout ce qu'il y a de plus normal, mène une vie sans histoire dans la petite ville de Woodbury, en Angleterre. Sacha Winters, un ténébreux garçon nimbé de mystère, habite Paris. Alors que Taylor est impatiente d'intégrer l'université d'Oxford, Sacha, lui, se contrefiche des études… et pour cause : il connaît la date exacte de sa mort, et celle-ci approche à grand pas. La mort de Sacha entraînera la réalisation d'une prophétie ancestrale qui plongera le monde dans le chaos. Taylor est la seule qui puisse le sauver. Mais ni elle, ni lui ne le savent : ils ne se sont jamais rencontrés.
Mon avis : Comment ne pas être tenté par cette sortie de la Collection R ? Sachant que j'adore déjà Carina Rozenfeld pour « Phaenix » et « La symphonie des abysses ». Il me fallait découvrir C.J. Daugherty connu pour sa saga « Night School ». L'idée qu'elles s'associent, qu'elles créent une histoire à quatre mains, je n'ai pas pu m'empêcher d'être curieux. Et puis ce titre : « le feu secret », c'est mystérieux et plein de promesses ! La couverture est vraiment sublime, elle reflète bien l'univers et le titre possède une réelle signification dans le roman. du résumé j'en savais peu et ça m'a suffit pour me lancer. Au final, j'ai passé un excellent moment avec ce 1er tome !
Dès le début on rentre dans le vif su sujet. On rencontre Sacha développé par Carina Rozenfeld. Un jeune homme habitant sur Paris et qui est sur le point de sauter dans le vide. le truc, c'est qu'il ne peut pas mourir. du coup on se demande pourquoi, quelle est son histoire familiale et personnelle ? de l'autre côté on a Taylor développée par C.J. Daugherty. Une jeune fille excellente à l'école, qui rentre dans des cases, la jeune anglaise parfaite qui se démène pour rentrer à Oxford. Les deux personnages vont être amenés à communiquer et de là, tout va commencer.
Je me suis beaucoup attaché aux personnages. D'abord un peu plus à Sacha et après un peu plus à Taylor mais finalement les deux se valent et se complètent. J'ai adoré les deux pour mon plus grand plaisir. Sacha est un garçon qui a abandonné l'école parce qu'il sait qu'il va mourir dans huit semaines. C'est le gars qui fait croire qu'il s'en fout de tout alors qu'en fait il a un coeur énorme. Parfois taquin, parfois énervant, il possède un humour qui m'a bien fait rire par moment. Notamment quand il échange avec Taylor. Sacha est un personnage sombre, qui se laisse facilement manipuler mais qui est aussi courageux. Taylor, Taylor comment dire ? On pourrait la détester, la trouver hautaine et pimpante. La petite anglaise parfaite qui réussit ses études et sa vie amoureuse. Pourtant derrière cette apparence se cache des blessures et des envies. J'ai mis du temps à l'appréhender mais il suffit de la connaître pour savoir qu'elle est altruiste et sympathique. D'autres personnages vont intervenir mais je vous laisse le soin de les découvrir.
Le rythme est bon. Les chapitres ne sont pas très longs et l'alternance des points de vue apporte une vraie diversité au récit. On rentre petit à petit dans la vie de Sacha et Taylor, on devient intime avec eux. Ils bougent beaucoup, se posent énormément de questions sur le pourquoi de leur échange. Chacun va faire une petite enquête sur l'autre et du coup on se prend au jeu et on devient vite curieux. Ce que je regrette c'est que les personnages mettent un peu de temps à se rencontrer en vrai. le tome 2 rectifiera ce petit écueil. C'est addictif, on en veut toujours plus et les découvertes permettent au lecteur de rester aux aguets.
L'univers met du temps à se dévoiler mais après tout, c'est un tome 1. Il faut trouver les bonnes personnes et trouver des réponses pour avancer. Une fois qu'on en sait un peu plus, je peux vous dire qu'on ne peut être que séduit. C.J. Daugherty et Carina Rozenfeld ont construit une histoire solide, avec de vraies bases et une mythologie à la fois percutante et fascinante. Il y a peu de livre traitant cet aspect là de la magie et je trouve qu'il faut avoir un certain culot pour le développer. En tout cas ça marche, on en veut toujours plus. Quand les personnages comprennent ce dont ils sont capables… c'est juste wouah ! Bien sûr il y a les gentils, les méchants (qui font assez peur dis donc ^^) mais ce n'est pas banal parce que l'univers ne l'est pas. Je ne peux que vous inciter à découvrir cette mythologie et cette « malédiction ».
L'écriture à quatre mains est totalement maîtrisée. On sait que C.J. Daugherty écrit du point de vue de Taylor et Carina Rozenfeld de celui de Sacha. Mais quand les deux personnages se rencontrent, on est tellement concentré dans l'histoire que savoir qui écrit devient complètement superflu. On lit comme s'il y avait un seul auteur et je trouve ça magnifique que les deux plumes se soient si bien fondues l'une dans l'autre. Comme le livre a été écrit en anglais, Carina Rozenfeld perd un peu sa patte mais ce n'est pas bien grave. Deux plumes simples, efficaces et addictives. Bon la fin on en parle ou pas ? Il se passe un événement qui promet pour la suite. Je pense que le 2nd tome va être plus sombre que ce 1er opus. On va en apprendre plus sur l'univers, sur comment Taylor va pouvoir sauver Sacha. Chose à laquelle je n'ai pas arrêté de penser lors du 1er livre. Bref, lisez « le feu secret », soyez conquis par son univers originale et fascinant. Revenez charmés par Taylor et Sacha qui sont des personnages complètement complémentaires et attendrissant. Cette course contre la montre et contre le destin ne fait que commencer.
Ma note : 8,5/10.
Lien : http://enjoybooksaddict.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
pititecali
  26 novembre 2015
On ne peut pas dire que j'aie craqué pour cette histoire.

Déçue je suis !
Pas plus tard que dans ma dernière chronique, pour un autre Collection R d'ailleurs : le tome 2 des Coeurs brisés, je vous expliquais qu'on pouvait me faire avaler n'importe quelle couleuvre, l'histoire la plus improbable possible, du moment que l'auteur y croyait lui-même aussi profondément que son (ses) personnage(s).
Malheureusement, ce n'est pas le cas pour le Feu Secret. On ne va pas dire que ce livre est nul, non, bien sûr que non. L'histoire en elle-même est même plutôt sympathique, à vrai dire. Par contre, ça manque cruellement de conviction, d'après moi. J'ai lu toute cette histoire de manière extrêmement détachée. Rien ne m'a vraiment semblé crédible, ni les réactions des personnages, ni leur façon de s'exprimer, ni leurs sentiments. Et évidemment, encore moins l'incroyable histoire fantastique qui se cache dans ces pages, du coup. Je n'ai absolument pas ressenti l'urgence de cette "course contre le temps", ni la pression de cette "guerre contre le destin", que nous vante la première de couverture.
Couverture qui, d'ailleurs, ne m'a pas non plus emballée plus que ça. Ce qui est plutôt rare chez Collection R.
Le style, combiné, des deux auteures m'a paru assez fragile. Trop simple, pas assez affirmé et pas assez convaincant. J'ignore totalement comment elles ont travaillé, si elles ont tout écrit ensemble, ou se sont partagé les paragraphes ou les chapitres. Je dois admettre qu'on ne sent pas d'irrégularité, on ne peut pas deviner quelle auteure est aux commandes à tel ou tel moment.
Néanmoins, c'est un style qui n'a pas su me happer ni m'immerger dans ma lecture.
La preuve, il m'a fallu 9 jours pour le terminer. Je n'étais pas dans l'urgence de poursuivre, de savoir absolument ce qui allait se passer ensuite. Ce n'était pas désagréable à lire, mais voilà, vraiment sans plus en ce qui me concerne.
Pourtant, ce livre a à-priori tout ce qu'il faut où il faut. de la romance, du fantastique à haute dose, de l'action. Non, ma non-passion pour ce livre est surtout dûe au fait que je n'ai pratiquement rien ressenti. Vraiment pas assez d'émotion à mon goût. Je suis restée très à distance des personnages principaux, la douce Taylor à la destinée grandiose, et Sacha dont l'avenir s'annonce tragique dès le début. Ce petit duo avait pourtant de quoi fonctionner, mais pas avec moi. Leur caractère ne m'aura pas convenu, on va dire.
En revanche, un des personnages secondaires m'a bien plu. Louisa, l'apprentie alchimiste aux pouvoirs étonnants et aux cheveux électriques. Un caractère bien trempé et une personnalité très affirmée, et sous des dehors un peu rebelles, un grand coeur et beaucoup de générosité. Bref, un petit personnage bien complet, et que j'ai aimé.
Pour le reste, ce n'était ni bon, ni mauvais, on est restés dans le "moyen". Découvrir les mystères qui entourent les fils aînés dans la famille de Sacha, cette prophétie qui semble avoir déjà scellé son destin, est sympathique. On nous en révèle des détails petit à petit et c'est plutôt intéressant à suivre, surtout quand on comprend quel est le lien entre Sacha et Taylor, et ce qui fait qu'il fallait absolument les réunir pour avoir une chance de sauver Sacha. Pourtant les premiers moments nous font beaucoup lever les yeux au ciel, on a l'impression que les ficelles tirées par les auteures sont énormes, que les coïncidences sont impossibles, et que les facilités sont légions. Même si tout s'explique par la suite, je dois avouer que je suis un peu restée sur cette impression.
Cette histoire au final, me fait un peu l'impression d'un épisode de Buffy contre les vampires, regardé aujourd'hui, avec le recul de près de 20 ans d'effets spéciaux. Ca se laisse regarder en faisant le repassage, mais il faut quand même admettre qu'on n'y croit plus trop. Tout sonne un peu "faux".
Bref, non, pas convaincue par cette nouvelle saga, dont je pense que je ne lirai pas la suite (enfin, ça m'étonnerait en tout cas) dans laquelle je n'ai pas réussi à me plonger, malgré de bonnes idées et un ensemble pas désagréable, ça aura vraiment manqué de profondeur et de crédibilité pour me plaire.
Cali

Lien : http://calidoscope.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
nightsreadingsnightsreadings   17 août 2016
« - Vois-tu, il se trouve que ce feu secret ne pouvait ni se trouver, ni s'acheter. Ce n'était ni le mercure, ni aucun autre composé chimique. Ce n'était pas un objet. C'était un talent inné. C'était le côté psychique de l'alchimie. Seulement voilà, ils ne le savaient pas encore. Quel que soit ton pouvoir ou ta fortune, que tu sois duc ou comte, tu ne pouvais pas l'acquérir. Même avec tout l'opiniâtreté du monde, Newton ne peut pas la trouver. Parce que tu le possèdes...
Il leva la main et la bougie sur la table près de la fenêtre s'alluma.
- ... Ou pas. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
KoroSenseiKoroSensei   24 mai 2017
C'était bientôt la fermeture et le café était presque désert. Le personnel avait commencé à nettoyer derrière le comptoir et à ranger. Personne ne prêtait attention à ces deux filles, assises dans un coin, près de la fenêtre, qui parlaient à voix basse de démons et de fin du monde.
Commenter  J’apprécie          30
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   21 mai 2020
ce don est dans tes gênes, mais tu ne t'en es jamais servi avant. Tu ne veux quand même pas qu'il se mette à marcher tout seul, juste parce que tu viens de te rend compte qu'il est là.
Commenter  J’apprécie          20
laliebellulelaliebellule   04 janvier 2018
La musique assourdissante tournoyait dans la tête comme un vol de corbeaux qui seraient venus lui déchiqueter le cerveau. Elle avait déjà du mal à penser, mais, là, elle avait même du mal à bouger.
Elle se plaqua les mains sur les oreilles.
Commenter  J’apprécie          10
MosaikMosaik   24 mai 2016
la malédiction du treizième ne peut être rompue que par la treizième
Commenter  J’apprécie          60

Videos de C.J. Daugherty (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de C.J. Daugherty
C.J. Daugherty nous présente sa nouvelle série "Number 10" et répond à la fameuse question : est-ce que "Number 10" est un tome 6 de "Night School".
Vidéo réalisée par Justine Duhart (https://www.youtube.com/user/FairyNeverland)
Où nous trouver ?
Facebook : https://www.facebook.com/collectionr Twitter : https://twitter.com/collectionr Instagram : https://instagram.com/collectionr
autres livres classés : jeune adulteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Night School

Qui est le personnage principal ?

Alyson
Alisone
Marie
Maria

8 questions
104 lecteurs ont répondu
Thème : Night School de C.J. DaughertyCréer un quiz sur ce livre

.. ..