AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 234401425X
Éditeur : Glénat (07/03/2018)

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :
En janvier 1066, le roi d’Angleterre, Édouard le Confesseur, meurt. Il laisse le trône sans héritier direct. Harold II Godwinson, beau frère du roi décédé, est désigné comme nouveau roi. Malheureusement, aussitôt et au nom d’anciennes promesses, Harald III roi de Norvège se manifeste. Il estime que la couronne lui revient de plein droit et afin d’avoir l’assurance d’être entendu, il débarque en Angleterre à la tête d’une armée estimée à 10 000 hommes. Il n’est pas l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
beauscoop
  19 août 2019
Les dessins de Christian Gine sont peu attrayants, pour ne pas dire affreux, les couleurs d'Antoine Quaresma banales. Il reste les quelques pages du dossier historique intéressantes et instructives, mais cela fait peu pour cet opus de la série qui me semble parmi les moins réussi.
Commenter  J’apprécie          70

critiques presse (1)
Sceneario   01 mars 2018
Stamford Bridge est un bon récit historique, bien écrit et très instructif, mais c'est aussi un très bon récit d'aventure.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
beauscoopbeauscoop   19 août 2019
Les lignes effilées des carènes souples suivaient la vague et donnaient des qualités exceptionnelles aux navires qui leur permettaient d'atteindre les 13 noeuds à une époque où les meilleures nefs ne dépassaient pas 8 noeuds.

Grâce à leur faible tirant d'eau, les navires scandinaves pouvaient aisément remonter les fleuves et les rivières tout comme naviguer en haute mer.

Mieux encore, grâce à une poupe aussi finement dessinée que la proue, le navire scandinave pouvait changer de cap à 180° sans devoir se lancer dans de longues et fastidieuses manoeuvres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
beauscoopbeauscoop   19 août 2019
A l'exception de quelques marins ou pêcheurs, rares sont ceux qui osaient affronter la déferlante. On privilégiait le commerce par route et sur les cours d'eau intérieurs plutôt que de s'aventurer sur les mers où la navigation se limitait à un timide cabotage.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Jean-Yves Delitte (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Yves Delitte
Dans le cadre du festival Etonnants Voyageurs 2017, nous avons rencontré Jean-Yves Delitte, peintre officiel de la marine de Belgique et directeur de la collection Les Grandes Batailles Navales chez Glénat. Entretien en dessin avec ce marin qui garde les pieds sur terres.
Retrouvez-nous sur : F A C E B O O K : Babelio T W I T T E R : @Babelio I N S T A G R A M : @babelio_ P I N T E R E S T : Babelio S N A P C H A T : babelio_off
autres livres classés : Batailles navalesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

A l'abordage : la mer et la littérature

Qui est l'auteur du célèbre roman "Le vieil homme et la mer" ?

William Faulkner
John Irving
Ernest Hemingway
John Steinbeck

10 questions
255 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mer , océansCréer un quiz sur ce livre