AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2302050606
Éditeur : Soleil (04/05/2016)

Note moyenne : 3.22/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Une nuit dété, Buck un chien perdu fut frappé par la foudre alors quil sétait abrité sous sa niche. Il ne la depuis plus jamais quittée Au Nord du monde, lhiver est rude. Buck remarque dans la neige dénormes empreintes qui le mènent jusquà la demeure dun fondeur de cloches. Le couple est désespéré : leur petite Olga a été enlevée et remplacée par une horrible petite trolle qui crie, pique et griffe. Ils voient alors en Buck une lueur despoir et lui confient une miss... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Musardise
  11 janvier 2017
Cet album est l'occasion de plonger à la fois dans le folklore nordique et dans l'univers de Theodor Kittelsen, peintre norvégien du XIXème. Un univers sombre, où les hommes craignent les trolls et s’en remettent à leur foi, à leurs croyances et à leurs préjugés, où les trolls haïssent les hommes et les terrorisent pour avoir christianisé leur monde et détruit, au moins en partie, la nature.
C'est au point du jour que surgit Buck, une drôle de créature, sorte de chien qui fait corps avec sa niche, au moment-même où va tomber sur le monde des hommes la terrible et redoutée Nuit des Trolls. Sans qu'il ait rien demandé à personne, on va lui assigner une tâche presque impossible : se rendre chez les trolls pour leur rendre une petite trollette qui a été échangée au berceau contre un petite fille humaine, et ramener cette dernière saine et sauve chez ses parents. Scénario qui s'appuie sur classique de la littérature nordique : l'échange d'un bébé troll contre un bébé humain ; Selma Lagerlöf a notamment écrit une nouvelle sur ce thème (dont le titre m'échappe).
Jeté dans la nuit avec un bébé troll encombrant, ne sachant où aller, Buck va être ballotté au gré des hasards, d'un lieu à l'autre, d'un danger à un autre, jusqu’à ce qu'il accomplisse sa mission. Le point fort de l'album, c'est d'abord l'atmosphère nocturne, obscure, angoissante et menaçante ; c'est aussi le dessin, qui tout en puisant chez Theodor Kittelsen (peintre sans doute moins connu que John Bauer), sait s'en affranchir ; c'est enfin l'histoire, qui ne finit pas tout à fait comme prévu. Loin de la morale très chrétienne des récits de Selma Lagerlöf, Adrien Demont nous offre ici à la fois une critique des sociétés humaines et l'éloge d'une vie simple faite de tolérance, de différences et de légendes ; ça n'est d'ailleurs pas pour rien que Buck est une créature hybride. Bon, dit comme ça, ça fait un peu bêta, mais en fait c'est assez réussi, sans donner dans la niaiserie ou trop de bons sentiments.
"Buck - La nuit des trolls", c'est aussi et avant tout un hommage appuyé à la culture nordique. L'hommage à Kittelsen est revendiqué dès la première page, mais ça va bien au-delà, puisque c'est à la fois tout le fonds des légendes nordiques qui donne vie à l'album, mais qu'il est aussi fait référence à des écrivains contemporains comme Ibsen. Et peut-être n’est-ce pas un hasard si le bébé humain de l'histoire s'appelle Selma... Or, si Adrien Demont connaît bien son sujet, ce n'est pas forcément le cas du lecteur, qui peut parfois être décontenancé par des créatures surgissantes qu'il aura parfois du mal à identifier, d'autant que le récit est un petit peu décousu et manque de fluidité. On passe un peu vite d'un lieu à un autre, d'une créature dangereuse à une autre, sans forcément comprendre comment ni pourquoi. Pour en finir avec les défauts que j'ai pointés, je regrette l’utilisation d'une police de caractères pas forcément très jolie pour les phylactères ou les textes, qui auraient mérité plus d'attention de la part de l'auteur afin de donner une cohérence esthétique à l'album, qui lui manque quelque peu. Ce qui est renforcé par une mise en page pas tout à fait assez travaillée : on aurait aimé qu'Adrien Demont utilise davantage une mise en page de type "décorative", qui aurait là aussi contribué à améliorer encore une esthétique très importante pour la conception de l'album.
Toujours est-il que c'est une jolie bande dessinée, plutôt originale, qui s'appuie sur une jolie histoire et un personnage principal tout à fait adorable, et qui donne envie de (re)découvrir les légendes du Nord, ainsi que les œuvres de Theodor Kittelsen et de John Bauer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
ladyshania
  06 mars 2017
Les dessins de cette BD sont vraiment magnifiques ! Elle pourrait même être sans texte tellement les illustrations se suffisent à elles-mêmes. Les couleurs sont restes dans les tons gris, bleus et ocres tout le long du récit et retranscrivent parfaitement l'ambiance des pays nordiques ainsi que le côté fantastique du récit.
Sous la neige et à la tombée de la nuit, un chien qui transporte sa niche sur le dos arrive dans un petit village où les habitants se réfugient dans leur maison car ils redoutent les visites nocturnes des trolls. le chien entre dans une maison où il découvre un couple horrifié. Dans le berceau, leur fille a été kidnappé par les trolls et remplacée par une petite trolle. le couple confie donc la trolle au chien et lui demande d'aller chercher leur fille, mais le chemin jusqu'à la montagne bleue, le territoire des trolls, n'ai pas sans danger.
Une BD qui nous permet de découvrir le folklore et les légendes nordiques mais qui dit dérouter par son onirique prononcé. Les dessins et l'homme au peintre Kittelsen est réussi. Cependant, l'histoire est plutôt simpliste et manque de liens entre les différents lieux.
Une lecture agréable sur la forme mais mitigée sur le fond.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
FungiLumini
  15 mai 2016
Nouveau petit bijou de la collection Métamorphose, ce fut un plaisir d'accueillir Buck au sein de ma bibliothèque. Ce petit chien-niche est tellement mignon qu'il m'a été impossible de résister ! La couverture, en plus d'être très belle, est particulière : tous les motifs de bois sculpté ont une texture différente – pas lisse mais un peu rugueuse, comme la matière représentée – qui donne à cette bande dessinée un cachet authentique et original.
Buck plonge le lecteur dans les légendes nordiques. le petit chien débarque dans un village de Norvège le soir de la Nuit des Trolls. Vu son allure étrange, le petit chien est rejeté par la population qui croit qu'il est un esprit maléfique. le chien se réfugie dans une maison et assiste à un drame : une petite fille a été kidnappée et remplacée par un bébé troll. La maman de la fillette va alors demander à Buck de ramener le bébé troll à ses parents et de lui ramener son enfant avant qu'il ne soit trop tard. En courageux héros, Buck va accepter cette quête et partir au plus profond de la nuit la plus longue.
Je me suis tout de suite attachée à la petite boule de bois qu'est le personnage central de cette BD. Ces mimiques, ces actions et les possibilités qu'offrent sa nature de chien-niche en font un être unique, fascinant et étrange qu'on ne peut qu'apprécier. J'ai beaucoup aimé également la petite troll qui accompagne Buck durant son voyage : on voudrait la trouver hideuse et méchante, mais elle est en fait toute mignonne avec sa petite robe et entraîne Buck dans des situations assez cocasses.
Il n'y a pas beaucoup de texte dans cette bande dessinée. Les incursions du narrateur sont poétiques, racontant la légende de la nuit des trolls à la manière d'un conteur. Les onomatopées ont une place importante dans les cases étant donné que Buck et la petite troll ne parlent pas.
Parlons des dessins : ils sont assez sombres, étant donné que l'histoire se passe la nuit :p La palette de couleurs restent dans les mêmes tons : noir, brun ,blanc, jaune, orange. Les traits sont délicats, fins avec des contours peu visibles. Je n'avais encore jamais rencontré ce genre de dessin en bande dessinée, et ça m'a énormément plu ! Une véritable oeuvre d'art.
Cette bande dessinée a tout pour plaire : un héros craquant avec une quête épique, un univers sombre et mystérieux qui raconte une belle légende. N'hésitez plus et adoptez ce petit chien-niche, il fera le plaisir de toute la famille ! Un énorme coup de coeur !
Lien : https://livraisonslitteraire..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
alouett
  12 décembre 2016
« Voici venue la longue nuit… La nuit des trolls ! »
Dans cette contrée du nord de la Norvège, la nuit polaire arrive. La pénombre va recouvrir la région. C'est dans cette nuit permanente que les trolls vont pouvoir sortir, aucune lumière pourra les blesser, le soleil n'est plus un danger. Les humains terrorisés se replient dans leurs maisons.
Les mères des enfants qui n'ont pas encore été baptisés craignent pour leurs progénitures. D'ailleurs, une mère est en pleurs. Son nourrisson a été remplacé par un bébé troll alors même que l'hiver s'installe en Norvège. Buck, un chien errant qui passe par-là, va être chargé de ramener le rejeton troll aux siens et de revenir avec le bébé humain. Pour Buck, les heures sont comptées…
Il y avait eu l'excellent « Feu de paille » en 2015 qui m'avait vraiment impressionnée… de fait, je ne me voyais pas faire l'impasse sur cet album hommage à Theodor Kittelsen. le travail d'illustration d'Adrien Demont est remarquable. Des personnages expressifs, quelques effets de style viennent renforcer les sentiments et les émotions qui animent les personnages. Les couleurs sépias donnent un côté intemporel et surréaliste à cette fable. Les trolls sont gigantesques, puissants et hideux à souhait. le trait charbonneux, les jeux d'ombre, la présence omniprésente de la pénombre créent le décor. On sent le froid humide, celui qui entre entre dans chaque pore de la peau, on sent que les choses ne tiennent qu'à un fil et qu'il en faut peu pour avoir la trouille.
Le scénario nous fait découvrir le folklore norvégien. Les trolls y ont une place importante ; ils sont présents dans de nombreux contes populaires, ils sont la cause de nombreuses peurs et de vieilles superstitions.
(...) Lire l'article complet sur le site : https://chezmo.wordpress.com/2016/12/05/buck-la-nuit-des-trolls-demont/
Lien : https://chezmo.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pivoine29
  08 juin 2019
En Norvège lorsque le soleil se couche en hiver, la nuit sera longue et est peuplée de trolls. Il ne fait pas bon être dehors. Et parfois, un bébé humain est enlevé et échangé contre un bébé troll. C'est ce qui est arrivé à ces paysans dans la maison de laquelle Buck, une créature chien-niche, s'est refugié. Il promet d'essayer de retrouver le bébé et d'inverser l'échange. Car, si avant la fin de la nuit le bébé humain boit du lait noir au sein de la femelle troll, il deviendra troll.
C'est sombre, normal, il fait tout le temps nuit. Les figures de troll se devinent cachés au fond des scènes. C'est féérique. le visage du chien remplit la niche. Il a peur, mais il fait équipe avec le bébé troll.
Les dessins sont beaux.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (6)
BDGest   29 juin 2016
À lire au coin d'un feu, comme le suggère l'équilibre des couleurs, entre glaces et flambées.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   06 juin 2016
Très peu de textes, en fin de compte, pour cette histoire fantasmagorique qui se dévoile au fil des planches, un conte légèrement digressif qu'on apprécie comme une douce sucrerie.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDZoom   27 mai 2016
Une épopée improbable, poétique, drôle et effrayante à la fois. Un très beau conte pour les petits et les grands.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Bedeo   24 mai 2016
Sans être bouleversant, La Nuit des Trolls est un ouvrage emballant, techniquement original et surtout déroutant pour des parents non-avertis.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BoDoi   18 mai 2016
Un ouvrage aussi sombre et mystérieux (...) qui va puiser dans les fondements de la mythologie scandinave.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BulledEncre   09 mai 2016
Une légende nordique fascinante et envoûtante.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
MusardiseMusardise   13 janvier 2017
Soudain, il s'agacent, se prennent les pieds dans les églises et récoltent des échardes plein les pattes. Fous de rage, ils éclatent en faisant naître de grands feux accompagnés de grognements hilares. La montagne s'est peu à peu retournée contre nous, elle est devenue mouvante. Comme les hommes, nous avons dû abandonner ces terres maudites, pour nous réfugier près des clochers.
Commenter  J’apprécie          180
MusardiseMusardise   11 janvier 2017
Les humains se sont aventurés trop loin dans la montagne bleue, toujours battant, toujours cognant la rocaille pour y bénir leurs sentiers, pour y bâtir leurs églises. On voit souvent naître chez eux le désir de domestiquer la sauvagerie, de lui faire tendre la patte docilement.
Commenter  J’apprécie          130
MusardiseMusardise   12 janvier 2017
Mais le puissant rythme des éléments n'entend rien aux peurs des hommes. La nuit venue, un hymne éternel s'élève, libérant d’immenses silhouettes grimaçantes abruties de liberté. Ces trolls tiennent en horreur la curiosité des humains qui envahissent leur territoire comme autant de parasites urticants.
Commenter  J’apprécie          110
FungiLuminiFungiLumini   15 mai 2016
L’hiver est rude… Il n’y a que la neige et le vent, le vent et la neige… Et tout là-haut, dans les vastes montagnes, des visages en colère se sont changés en pierre. La nuit, dans la pénombre, ils se penchent au-dessus des maisons et hantent les rêves des pauvres gens.
Commenter  J’apprécie          80
Lire un extrait
Videos de Adrien Demont (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Adrien Demont
Adrien Demont nous présente sa nouvelle bande dessinée "Buck, le chien perdu", paru aux éditions Soleil dans la collection Métamorphose
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2329382/adrien-demont-buck-volume-1-le-chien-perdu
Notes de Musique : Youtube Audio Library.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
400 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre