AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782253052135
248 pages
Le Livre de Poche (30/11/-1)
4/5   4 notes
Résumé :
Victor Maucoeur, homme politique en pleine ascension, s'ennuie discrètement dans Venise où l'a conduit son voyage de noces, lorsque le hasard lui fait croiser la S*cora. Est-elle le sosie, le fantôme de sa première épouse dés trois ans plus tôt? Ou Mathilde elle-même, morte mal-aimée, vite effacée, dont Victor peine à recréer le souvenir? La curiosité, qu'avivé le désœuvrement, l'entraîne à la poursuite de l'inconnue dans un dédale où bientôt il s'empêtre ' et s'irr... >Voir plus
Que lire après La VénitienneVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Le Thème central de roman est la disparition "volontaire" d'une femme à la suite d'un mariage raté... ...
Roman assez ennuyeux, plat, sur les réflexions existentialistes du mari de cette femme, sur sa vie passée et présente (il a épousé en 2eme noce, une femme plus jeune que lui, etc.). Réflexions qui le mèneront tout droit à la folie.
Commenter  J’apprécie          50
Très belle histoire d'amour et de renaissance. On découvre l'histoire d'une femme que la vie n'a pas épargné : rejetée et maltraitée par sa mère durant son enfance, violée lors d'une fête de famille à l'adolescence, mal mariée à un homme incapable de la comprendre et de l'aimer, dévastée par la mort de sa petite fille, Mathilde a un jour l'opportunité de se faire passer pour morte et de recommencer sa vie à Venise. Et de devenir celle qu'elle aurait toujours dû être. Roman très bien écrit, empreint de poésie et de sensibilité.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Ce qui liait le couple Graziani s'avérait d'une autre intensité. Il les observa, ainsi qu'un affamé regarde le repas des riches. Sandro ne touchait pas sa femme. Debout sur la terrasse, à côté d'elle sculptée dans sa robe moirée, il la tenait cependant totalement sous son emprise. Et lui faisait l'amour. La peau tendre de la signora se marquait de baisers qu'il y posait par le regard.
Commenter  J’apprécie          20
S'accoudant à l'avant du bateau-taxi, il guettait l'apparition de la signora et la distingua de très loin. Elle s'accrochait au bras de son mari, silhouette nimbée comme une mosaïque byzantine dressée sur le ponton où s'amarraient quelques barques. On eût dit que le soleil l'avait élue, qui lui accordait la lumière la plus favorable, comme les éclairagistes aux divas.
Commenter  J’apprécie          10
- Votre femme est ravissante, dit Paloma Graziani.
Victor, qui n'avait jamais supporté la galanterie de salon, s'entendit répondre :
- Oui, mais vous, vous êtes belle. Elle ne sourit ni remercia. Elle posa sur lui son regard d'automne, les forêts de ses yeux, et il y vit passer des clairières et des ombres, comme de la vitre d'un train qui file.
Commenter  J’apprécie          10
Dans les livres - elle n'en sait pas plus, hélas -, l'amour est décrit comme ce moment rare où deux êtres se choisissent. Il semble à Mathilde que le type d'amour évoqué n'importe guère, et que le choix doit intervenir aussi bien entre mère et fils qu'entre amants.
Commenter  J’apprécie          00
C'est vrai qu'elle n'a pas de parole. Les mots l'ont trop souvent trompée, elle ne leur accorde plus de crédit.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : veniseVoir plus


Lecteurs (17) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
3593 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre

{* *}