AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2954669217
Éditeur : Les Trois Chouettes (01/11/2016)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Ash, Vanille, le crâne, la Méduse et le poypoy se jettent à la poursuite des géants qui ont dévasté Pelagee. Le vent les pousse jusqu'au bord du monde. Là, ils découvrent que l'homme au masque n'est pas le seul danger. Sur le vaste océan, une pieuvre étend ses bras. Elle a pour nom Bagaskoro et, à sa tête, une terrible souveraine.

Le Chant du Mana est le deuxième des cinq tomes qui composent cette saga fantastique. On y retrouve l'Océanie imagi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
coquinnette1974
  10 avril 2018
Le chant du mana, tome deux de la série Ash & Vanille, m'a gentiment été envoyé par Sosthène Desanges, que je remercie :)
Nous sommes toujours en Océanie, et nous suivons la pirogue qui vogue avec à son bord Ash, Vanille, La méduse, Kaahl, sans oublier Boulba, un drôle d'oiseau. le petit groupe est à la poursuite des géants qui ont capturé les membres du clan Vaaï et ils vont vivre des aventures palpitantes.
Je suis ravie d'avoir retrouvé tout ce petit monde. J'ai apprécié d'en savoir plus sur le passé de Kaalh, le crâne. La Méduse est attachante, on la découvre plus dans ce second tome.
Par contre, je suis déçue car on n'apprend pas grand chose sur Vanille, ce personnage mériterait d'être plus approfondi. J'espère que ça sera le cas avec le tome trois.
Les nouveaux personnages sont très intéressants, notamment Teva le guerrier.
ce second tome m'a encore plus intéressé que Les guerriers du lézard car je l'ai trouvé plus travaillé, les personnages sont plus creusés que dans le premier tome. L'histoire est bien ficelée, c'est très rythmé et on ne s'ennuie jamais.
J'ai eu un joli coup de coeur pour le chant du mana, que je conseille à tous.
Il mériterait une meilleur visibilité et c'est avec plaisir que je mets cinq étoiles :)
Vivement la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
sarahauger
  23 avril 2018
Une nouvelle fois, je tiens à remercier Sosthène Desanges pour m'avoir confié Ash et Vanille. le chant du Mana.
Dans ce deuxième tome, nous retrouvons toute l'équipe partie à l'aventure lors du premier.
Leur périple les mène de danger en danger et leur fait comprendre que le masque et ses géants ne représentent pas la seule menace qui règne sur l'océan.
Nous allons apprendre à connaître encore plus Ash, la Méduse, Kaahl et Boulba. Vanille reste un peu en retrait lors de cette aventure, mais je parie qu'on va la retrouver d'autant plus présente dans la suite.
Le décor a été planté dans le premier tome, l'immersion est immédiate dans le second, le début de ce tome démarre en douceur, mais le rythme s'accélère rapidement. Plus le temps de reprendre son souffle.
Ash est un jeune garçon téméraire et courageux. Il n'hésite jamais à mettre sa propre sécurité en jeu pour venir en aide à des inconnus.
Pourra-t-il se sortir des situations toujours plus périlleuses qui le rattrapent sans cesse ?
En tout cas, il se bat jusqu'au bout pour ce en quoi il croit, même si tout semble perdu d'avance. Il agit en accord avec ses convictions.
Une succession d'événements va l'amener à douter de lui. Heureusement, il se trouvera à nouveau en compagnie de créatures pleines de sagesse qui sauront le guider et l'aider à mettre de l'ordre dans ses pensées.
Cet opus est empreint de mystère. La tension est palpable, la crainte permanente, le questionnement n'en finit pas et les retournements se montrent tout aussi nombreux qu'imprévisibles.
Les différentes peuplades rencontrées les confrontent à leurs coutumes et croyances. L'ouverture d'esprit s'avère capitale si l'on veut faire disparaître ses oeillères.
Les traditions prennent une place importante dans toute cette aventure.
Beaucoup de certitudes forgées par la transmission orale, et parfois déformées entre deux relais, vont être mises à mal.
Les habitudes des uns sont aux antipodes de celles des autres, et pourtant, un impératif va amener tout le monde à s'entendre, se respecter et faire front commun.
Les enfants se posent beaucoup moins de questions que les adultes et sont sans doute moins imprégnés de préjugés. Ils agissent en enfant et se moquent bien des différences entre eux.
J'ai trouvé très belle la légende qui parle de la tortue et de la création de tout être vivant.
La soif de pouvoir et la vanité corrompent un homme avec une facilité déconcertante. Plus il détient de puissance, plus il en veut. Aveuglés, certains vendraient père et mère pour dominer toujours plus et ne reculent devant aucune bassesse pour arriver à leur fin.
Le danger, omniprésent, vient parfois de là où l'on ne l'attend pas. Dans ces moments, il se montre encore plus grand et dévastateur. Quoi de plus dur à encaisser que la trahison de quelqu'un en qui l'on a placé toute sa confiance ? Celui qu'on imaginait le plus à même de nous aider ?
Les apparences s'avèrent parfois trompeuses et les monstres terrifiants ne sont pas toujours ceux qu'on voit.
Quelle que soit la raison pour le proférer, le mensonge tout comme la jalousie ne revêtent jamais rien de bon. Quand ils viennent à être mis à jour, ils occasionnent un sentiment de trahison.
Les rancoeurs souvent tenaces conduisent à des actes qu'on n'aurait pas commis sans cela.
Le désir de vengeance qui accompagne la découverte de la supercherie peut s'avérer destructeur.
Même proféré pour des raisons des plus louables, le mensonge crée toujours plus de problèmes qu'il n'en résout. Au même titre que la jalousie, il fait souffrir celui qui en est la cible, mais peut s'avérer douloureux également pour celui qui le profère.
Pas facile non plus de reconnaître ses erreurs ou avouer notre aveuglement. Sans les rancoeurs et amertumes, les événements auraient pu être différents et beaucoup de souffrances épargnées.
Jalousie, mensonges et trahisons jalonnent le fil de l'histoire.
Mais elle fait aussi la part belle à de nombreuses valeurs telles que le courage, la loyauté, la confiance, l'altruisme, l'amitié, l'entraide, la solidarité…
Par moment, il peut être difficile d'accorder sa confiance. Surtout si celui qui nous la demande nous a déjà trahis par le passé. Mais quand on agit pour sa survie, a-t-on vraiment les moyens de jouer les fines bouches ? le vieil adage, on a tous le droit à une deuxième chance, n'est pas totalement désuet. Après tout, nul n'est à l'abri de commettre une erreur et de se racheter ensuite.
La quête menée par ce petit groupe n'est pas terminée. Elle ne fait qu'ouvrir la porte à de nombreuses autres questions. Mais trouveront-ils les réponses qu'ils cherchent à travers ce voyage ou se confronteront-ils à de nouveaux dangers encore plus grands ? Quelle direction choisiront-ils de prendre la prochaine fois ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Amnezik666
  04 mars 2017
Le décor ayant été planté dans le premier tome, l'auteur peut nous plonger directement au coeur de l'action. Et tant qu'à faire autant faire monter la pression crescendo, du coup on le droit à un démarrage en douceur (mais sans le moindre temps mort), mais il ne faudra pas longtemps à la machine pour se mettre en branle et trouver un rythme de croisière soutenu. Heureusement quelques pauses sont bienvenues pour permettre au lecteur de reprendre son souffle, profitez-en car ça repart de plus belle au redémarrage. Une mécanique bien rôdée qui s'emballe (et nous emballe en même temps) sans jamais dérailler.
Il faut dire aussi qu'entre le premier et le second tome le bébé a bien grossi puisqu'on passe de 392 pages à 560. On va dire que c'est pour ça qu'il s'est autant fait désiré !
Comme vous pouvez le supposer en quittant le Lézard nos aventuriers vont vers de nouvelles rencontres, certaines amicales, d'autres nettement moins sympathiques… avec bien sûr, en toile de fond, la menace du Masque.
Là encore ça commence plutôt bien et en douceur (toute relative, demandez à Boulba ce qu'il en pense) avec les Hanova, le Peuple du Vent. Une tribu nomade qui vit sur l'eau, sous la protection (et la coupe) de Bagaskoro et sa puissante souveraine ELLE (il faudra se montrer patient pour apprendre son nom).
Et effectivement ça se corse quand Ash pénètre le territoire interdit de Bagaskoro pour aller récupérer Boulba. On y découvre une société hiérarchisée limite dictatoriale avec au sommet de l'échelle, la reine, puis ses Arii-Oï (8 soldats d'élite), leurs Otiore (leurs troupes) et enfin les autres qui ont essentiellement le droit de fermer leur gueule. On pourrait ajouter, tout en bas de l'échelle, tout ce qui est extérieur à Bagaskoro (dont nos sympathiques Hanova).
Afin de laisser intact le plaisir de la découverte, je ne m'étalerai pas davantage sur les nouvelles rencontres qui attendent nos aventuriers. Outre les Hanova, j'ai particulièrement aimé un Arii-Oï qui ne manque pas de verve et des cailloux pleins de sagesse (si, si, vous avez bien lu). Difficile aussi de rester insensible à la personnalité mystérieuse et envoûtante de la reine de Bagaskoro.
Concernant notre petit groupe initial, Sosthène Desanges parvient à éviter l'écueil du meneur/suiveurs (un personnage mène la danse, les autres se contentent de suivre le mouvement). Si l'essentiel de l'action est le fait d'Ash, les autres ne sont pas pour autant laissés pour compte, tous auront un rôle important à jouer et/ou un choix décisif à faire à un moment ou à un autre de l'intrigue.
Au fil des pages, nous en apprendrons davantage sur les origines de la Méduse et Kaahl consentira enfin à nous livrer son histoire.
Une intrigue riche en surprises et rebondissements, en alliances et trahisons, qui saura vous tenir en haleine jusqu'au clap de fin (à l'issue d'un combat dantesque). Un tome plus sombre que le précédent mais toujours parsemé, çà et là, de touches d'humour permettant de relâcher la pression.
L'univers imaginé par Sosthène Desanges se densifie, son intrigue évolue vers de nouvelles pistes et de nouveaux questionnements. En refermant ce bouquin ma principale question reste : bon alors ce tome 3, c'est pour quand ?
Lien : https://amnezik666.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gabrielleviszs
  16 juin 2018
Je remercie Sosthène Desanges une fois de plus pour m'avoir proposé la lecture de la suite de cette série, par le biais du site simplement. Une couverture toujours aussi belle, plus "colorée" que la première mais gardant les personnages principaux, bien que là, ils ne sont plus vraiment seuls.
Nous retrouvons Ash, la Méduse, Vanille, Boulba et notre cher crâne qui parle dans une aventure tumultueuse. Ash est toujours à la recherche du fameux guerrier rouge. Vanille ne cesse de chercher les hommes de sa tribu. En compagnie de leurs compagnons, ils vont effectuer cette quête avec beaucoup de difficultés. de nombreux dangers les guettent et la découverte de "nouvelles" tribus ne sera pas de tout repos. Sans oublier le masque qui semble être partout où ils passent.
Comme dans le premier tome, ce second a beaucoup de descriptions sur les lieux qui entourent ces jeunes gens. le monde est beaucoup plus grand que Ash, Vanille et compagnie pensaient. Il est si grand que le bout du monde semblait être atteint ne l'est pas au final. Il n'y a pas que leur "lézard" qui a de la vie. Il existe d'autres contrées qui sont habitées et habitables. L'auteur nous embarque dans une aventure périlleuses, peuplée de nouveautés et de surprises. Beaucoup de réponses sont arrivées aux questions du tome précédent et même un peu plus. le passé de certains des voyageurs se dévoile au fur et à mesure des pages lus. La Méduse ainsi que mister crâne ne nous cachent, semble-t-il plus grand chose. Amenant même des informations sur la famille de Ash, notre héros.
De nouvelles us et coutumes, l'apprentissage entre deux peuples qui ne se connaissent pas, enfin presque, les langues qui sont différentes, les moyens de communication (autre que le cassage de tête en règle). L'auteur apporte de nouveaux personnages qui font un grand bout de chemin avec nos aventuriers. D'abord ensemble, puis séparés, ils arrivent toujours à trouver le moyen de se retrouver, même s'il y a de nombreux obstacles.
Par contre, il y a des passages qui sont très longs... trop longs à mon goût. J'ai eu beaucoup de mal avec le début, par exemple. Lorsqu'ils sont en "chasse", l'attente sur la mer, le "naufrage" la découverte de nouveaux personnages... Cette première partie m'a fait soupiré, même si les paysages sont beaux. Par la suite c'est mieux, il y a plus d'actions. L'enchaînement est plus rapide.
L'univers apporté, l'Océanie me plaît beaucoup. La ténacité des personnages également. le fait qu'ils "tombent" sur d'autres tribus, dangereuses et... dangereuses, me rappelle la méfiance que l'on peut avoir envers une personne différente. La tolérance n'est pas toujours de mise par ici. Les légendes écrites ou orales parcourent les océans. D'un fait, d'une broderie autour et certains prennent forment. le voyage est un thème récurent. Il permet de faire de nombreuses découvertes, d'apprendre et de voir la culture chez d'autres peuples, de partir dans une quête qui semble plus que difficile. Un personnage prend beaucoup de place : la Reine ! Elle a de multiples facettes et teste tous ses "sujets". Qu'ils soient de son île ou pas, elle aime les faire tourner en bourrique. La gentillesse ? Pas sûre qu'elle connaisse. Les caprices ? Oh pour cela oui, elle en a et pas des moindres.
En conclusion, un second tome qui suit le premier. L'écriture reste la même. de magnifiques paysages bien décrits, une quête qui donne envie de parcourir ce monde pour aller au-delà de notre monde. Une bonne lecture malgré des passages trop longs à mon goût.
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/ash-et-vanille-tome-2-le-chant-du-mana-sosthene-desanges-a145104426
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
GeorgetteSenior
  11 juin 2018
Dans ce 2e tome qui débute en grand, étant donné que la base était déjà mise lors du tome 1, on passe d'une aventure à l'autre assez rapidement. On est transportés dans l'univers du Peuple du Vent, puis à celle de leurs protecteurs, Bagaskoro, dirigé par une reine et dont la société est soumis à une stricte hiérarchie que Ash finira par intégrer. À un moment donné, je me demandais comment tout ça allait aboutir et quels étaient les liens avec la quête principale. J'aurais aimé quelques réponses un peu plus rapidement, mais heureusement, nous avons nos réponses, et même plus, dans le dénouement. de plus, nous allons découvrir encore plus les origines des personnages colorés que sont la Méduse et surtout Kaahl. Les origines de ce dernier étaient attendus avec impatience. Pour ce qui est de Vanille, on ne la voit pas tellement, mais comme son nom est dans le titre, j'en déduis qu'elle sera plus présente dans les prochaines aventures.
Bref, une suite qui s'inscrit bien dans la continuité du premier. Vivement les prochaines aventures!
Lien : https://leschroniqueslittera..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   16 juin 2018
Jamais auparavant il n’avait perdu de vue les trois cases rondes de sa famille, ni pris le risque de désobéir au sorcier. Mais s’il avait fui sa tribu, c’était pour ne pas épouser sa tante, Fleur de Banane. Le sorcier voulait l’y forcer.
L’autre raison, c’est qu’il espérait trouver celui qui mettrait fin à la malédiction du Clan des Chefs, le légendaire Guerrier Rouge. Depuis trente ans, les siens disparaissaient car les femmes ne donnaient plus que des enfants mâles.
Mais il n’avait pas imaginé qu’à la place de ce guerrier, il trouverait ces curieux compagnons.
Il jeta un regard dans la coque où dormait l’enfant aux cheveux couleur de lune. La Méduse était la fille adoptive du sorcier. À son insu, elle l’avait suivi. Comme il n’avait pas pu la convaincre de rebrousser chemin, elle était restée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszsgabrielleviszs   16 juin 2018
Ash sursauta et tout ce qui se trouvait autour se mit à cliqueter. La reine était là. Il ne l’avait pas vue.

— Tu tues les géants, tu me protèges de mon ennemi, et maintenant tu parviens à faire dire quelque chose à ces monstres de pierre. Tu es un guerrier précieux, continua-t-elle en approchant.
Elle avançait comme si elle traversait une rivière, ses cheveux vivants écartant devant elle le rideau de nacre et le refermant sans remous sur son passage. La pierre verte oscillait à son cou. Immédiatement, Ash éprouva la sensation de vertige qu’il avait déjà eue la première fois.
— Tu dois sans doute beaucoup à tes parents.
— Je ne sais pas, je ne les ai pas rencontrés, répondit Ash, étourdi.
Une ombre passa dans le regard clair de la reine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszsgabrielleviszs   16 juin 2018
Ash envoya son arme dans le crâne d’un animal qui s’effondra. Un autre se jeta sur lui. Il ne parvint pas à l’esquiver. Il était d’une puissance et d’une rapidité inimaginables. Le fils de Nakash le saisit à bras le corps pour ne pas rencontrer son horrible gueule. Il sentit que sa peau se déchirait contre les écailles râpeuses du guerrier. La bête soudain se mit à tournoyer sur elle-même avec vigueur ce qui le força à desserrer son étreinte.
Il va se retourner ! pensa le fils de Nakash. Je suis perdu.
En effet, en un clin d’œil la créature lui fit face et referma ses mâchoires sur sa poitrine. D’un coup de museau, elle arracha le crâne qui pendait à son cou.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Amnezik666Amnezik666   21 février 2017
Malheureusement, les hommes sont pour la plupart sans imagination et ils adoptent lâchement l’exemple du chef. Cela, d’autant plus aisément que l’exemple est mauvais et donc facile à suivre.
Commenter  J’apprécie          20
sarahaugersarahauger   23 avril 2018



Ce qu’on est vraiment reste parfois longtemps caché. Ce qui compte, c’est ce qui sort finalement de la coquille.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : naufrageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Sosthène Desanges (1) Voir plus




Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1249 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre