AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9798679978843
261 pages
Éditeur : David diez (28/08/2020)

Note moyenne : 4.44/5 (sur 9 notes)
Résumé :

Pourquoi m’as-tu oublié ? Ou la vérité du miroir déformant est un roman sur l’introspection du héros. Celui-ci, coincé dans un lieu imaginaire tente de recouvrer sa mémoire. Dans sa quête, il croisera de vieux démons et secrets en tout genre ayant jalonné son existence. Arrivera-t-il à retrouver le chemin du bonheur et à se retrouver lui-même ? L’auteur, d’une écriture simple et naturelle, nous escorte dans l’enfer de l'enfance avec ses doutes et ses questio... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Yumiko
  18 janvier 2021
Pour un premier roman, l'auteur nous propose une oeuvre complexe et particulière, de quoi, peut-être, dérouter un peu certains lecteurs au premier abord, mais c'est bien cette complexité qui fait que cette histoire sort du lot et qu'elle tire son épingle du jeu! L'originalité est au rendez-vous dès les premières lignes, car l'auteur nous plonge au coeur d'un monde imaginaire. Qu'arrive-t-il à notre héros? Où est-il? Que se passe-t-il vraiment? Accrochez-vous, car la quête au coeur de ses souvenirs ne fait que commencer...
Car oui, il s'agit bien de cela: une plongée dans le passé pour découvrir ce qui a été oublié. Pourquoi un tel oubli? Les raisons vont vous glacer le sang! Mais avant de comprendre exactement de quoi il retourne, l'auteur va vous conduire dans les méandres de l'âme et de la mémoire de Loïc, de quoi nous faire vivre de nombreux pans de sa vie et croyez-moi, ils ne sont pas tous glorieux... Car c'est ça la grande force de cette histoire! Si au premier abord Loïc est très attachant et nous paraît adorable, ce beau reflet va se briser petit à petit pour nous dévoiler d'autres éléments plus sombres et plus douloureux.
Au coeur de son monde imaginaire, ce sont de grandes révélations qui l'attendent, des révélations bien sombres et qui vont nous permettre de cerner ce qui l'a conduit à la vie qu'il mène désormais, une vie qui est loin de le satisfaire. C'est vraiment une quête passionnante, envoûtante, glaçante par moment, mais tellement addictive. Dès que nous commençons à cerner ce qu'il se passe dans ce monde imaginaire, nous avons envie d'en apprendre toujours plus et nous dévorons les chapitres, avides des révélations qui arrivent au compte-gouttes.
Ce roman est donc très original et met en avant, une fois de plus, l'importance de ne pas trop se fier aux apparences. Il rappelle aussi à quel point le cerveau est très fort pour mettre de côté certains événements dramatiques ou traumatisants pour qu'il puisse continuer d'avancer sans que ce poids ne vienne entraver sa route et son évolution. C'est un roman fort et touchant, qui nous rappelle que même si nous arrivons à mettre de côtés nos démons, ils ne disparaissent jamais complètement tant que nous ne nous décidons pas à les affronter pour de bon!
En bref, ce roman est très original et nous propose d'accompagner Loïc dans la recherche de ses souvenirs, une quête qui va le mettre face à une très sombre vérité...​
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ManedWolf
  23 octobre 2020
Un roman qui a tout pour intriguer, avec son point de départ déroutant et son titre un peu cryptique. J'aime me plonger dans ces histoires différentes, qui sortent des sentiers battus et nous embarquent on ne sait où, j'étais donc très contente de découvrir ce titre.
Et au final, je dois dire qu'il est bien construit. J'ai aimé le découpage clair, le changement d'ambiance entre les trois parties et le mystère qui se lève progressivement. La recette du narrateur amnésique est toujours efficace, puisqu'on a envie de connaître nous aussi son identité, savoir si on est dans la tête d'un brave type ou d'un escroc.
Ici, on oscille donc entre souvenirs fragmentés et déambulations dans cette île mystérieuse. L'accent n'est pas mis sur l'aspect fantastique, il faut vraiment entrer dans ce livre en quête de roman d'introspection et psychologique. Et ça marche plutôt bien ! J'ai aimé découvrir ce héros, qui passe pour un beau salaud mais à qui on a envie de laisser une chance.
La plume est intéressante, encore un peu jeune (et pas à l'abri de quelques coquilles) mais il y a des envies de jouer avec le style qui me plaisent bien. Je crois que mon intérêt est un peu redescendu dans la troisième partie, je ne m'attendais pas à ce qu'on s'attarde autant sur "l'après", et si le contenu m'a fait plaisir, je l'aurais peut-être resserré un peu.
Mais dans tous les cas, c'est un premier roman plein d'audace et de belles idées, qui ose aborder des sujets franchement durs sans tomber dans les trop grosses ficelles ou le sensationnel. Ca laisse présager de jolies choses pour la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CelinesCamisuli
  15 avril 2021

Autant dire que cet auteur ose ! Je ne lis que rarement les résumés pour me laisser surprendre par ma lecture. Je sais à peu près à quel genre j'ai affaire quand j'ouvre la première page et cela me suffit. Et bien, je suis contente encore une fois !
Déjà, la couverture m'a tapée à l'oeil. Elle est la raison principale de l'ouverture du livre. Je l'adore.
Dès les premières pages, deux questions : cet auteur a-t-il toute sa tête ? Où suis-je tombée ?
Sans mentir, j'ai mis quelques chapitres à comprendre sa manière d'écrire et à tomber dans le livre. C'est souvent le cas dans les livres. Les débuts, selon le sujet, peuvent porter un questionnement sans fin.
Une plume légère, souvent crue. Un style bien à lui et une histoire poignante.
L'auteur nous emmène dans l'esprit perturbé de Loïc, personnage très attachant. J'aurais pu le détester à certains instants mais en fait, pas une minute je ne l'ai haï. Je l'ai suivi dans son cheminement personnel et je l'ai compris.
Du plus profond de mon être, j'ai tremblé pour lui.
Son passé oublié, ses démons, ses questionnements, ses remises en question, tout nous emmène, comme le dit le résumé lu après lecture du livre (pour ne pas risquer de spoiler) là où nous ne l'attendons pas.
On devine certains faits. On en redoute d'autres. On s'insurge contre ce qu'on lit. Je me suis personnellement tourner un million de films dans ma tête pour deviner le but du voyage, espérant avoir autant raison que tort.
Et je hais quelqu'un. de tout mon être. Je ne vous en dis pas plus.
Très beau livre de David Diez. Bravo à l'auteur. Je le recommande vivement.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AndrewC
  14 septembre 2020
L'histoire commence de façon assez étrange, déroutante, ce qui est bien évidemment voulu pour perturber le lecteur. Il faut cette déconstruction de départ pour plonger dans le subconscient du narrateur, lui-même incertain de ce qu'il voit, ayant du mal à décrypter ces morceaux de réalité qui se mélangent aux rêves. le va-et-vient entre la réalité et les songes est constant, la limite n'est pas toujours très claire. Ceci est au service d'un souvenir refoulé, et pour cause, le traumatisme est si brutal que le cerveau fait tout pour l'oublier. Mais ce genre de cruauté envers un enfant construit aussi l'adulte qu'il est et qu'il ne comprend pas toujours. Quand on oublie la base de ce qui a fait notre personnalité, quand bien même la chose est terrible, il devient difficile d'être serein et de se comprendre soi-même.
J'ai parfois perdu pied pendant la lecture, ne sachant plus trop si le narrateur était dans un rêve, un souvenir ou le présent. La foultitude des personnages est perturbante, mais c'est parce que je préfère quand il y a peu de personnages et qu'ils sont très clairement identifiables. de longues parties en italique me dérangent aussi dans la lecture, si les voyages entre différents états sont clairement définis les italiques deviennent inutiles. Je n'ai pas non plus perçu la pertinence de la deuxième partie.
L'essentiel est qu'il s'agit d'un livre dont je vais me souvenir, qui marque les esprits, sur un sujet bien difficile à aborder et ici amené dans toute son horreur mais expliquant également les nombreuses conséquences de ce type de drame créant des dommages irréparables.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
edco6974
  22 décembre 2020
Le début de ce roman a été quelque peu difficile. Pour moi il était décousu, sans véritable cohésion. Je ne comprenais pas où l'auteur voulait en venir.
Mais j'ai continué à lire pour essayer de comprendre et je ne le regrette pas. Au fur et à mesure que j'avançais, j'ai vais les pièces du puzzle qui se mettaient en place pour donner naissance à ce roman qui aborde un thème très dur malgré tout.
Le cerveau a un mécanisme bien étrange et sa façon à lui de protéger l'enfant lors d'un traumatisme grave. Il bloque la mémoire et range celui-ci dans un compartiment à part inaccessible. Mais il suffit d'une odeur, d'une image pour que la personne adulte se souvienne de façon assez étrange de ce qu il a vécu. Ce n'est jamais percutant, mais subtil et il faut du temps pour les comprendre.
David Diez parle de ce mécanisme avec beaucoup de pudeur et de réalisme qui vous touche au coeur. Il s'écrit comment un trauma peut changer un enfant et qu'il finisse par s'oublier. Il décrit aussi les dégâts causés par celui-ci.
Ce roman est touchant, émouvant et ne m'a pas laissée indifférente à cette souffrance et à cette découverte. Il est brut, sensible dans son écriture, mais il refuse de cacher certains aspects durs de cette réalité. Je suis restée bouche bée à la fin de l'histoire. Car je me demande s'il n'y aurait pas une touche de réalité dans cette histoire.
Le titre est parfait. Je me pose aussi la question et quand vous aurez compris le sens de ce titre vous vous la poserez aussi. On ne devrait s'oublier.
Ce livre m'a-t-il bouleversée ? Oui, car ça aurait pu être une histoire vraie. Je vous conseille de le lire sans hésiter, mais gare à votre petit coeur. Une histoire comme celle-ci ne vous laissera pas indifférent. Bravo à David Diez pour ce moment de lecture riche en émotions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   24 avril 2021
Je me plonge dans le programme de la formation. Des leçons pour améliorer le suspens, le style, la présentation de ses écrits. Il y a des leçons d’autohypnose pour chercher en soi l’imagination et d’autres d’hypnose régressive, pour découvrir dans nos vies antérieures ce qui nous touche personnellement. Moi qui suis cartésien, je ne suis pas certain d’apprécier ceux-là.
Je place les écouteurs sur mes oreilles et démarre la vidéo de présentation, la plus facile. Premier exercice, se présenter à la communauté… plus dur qu’il n’y parait ! Je me concentre, puis commence à pianoter. Autant faire simple et direct.
« Bonjour tout le monde. Je m’appelle Loïc Chateado, prononcé Chatiado, mes ancêtres portugais vous en remercieront. Je suis Papa de trois magnifiques enfants, divorcé et barman. Je passe mon temps libre entre mes lectures (Agatha Christie en tête) et des promenades au calme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 avril 2021
Les femmes sont pour moi des œuvres d’art à respecter et à chérir. Elles sont ma drogue et ma maladie. Il n’y a pas plus belle créature que celle se jugeant sans intérêt. Chacun de leurs gestes démontre une envie de se livrer, un besoin de l’autre qu’elles tentent lamentablement de camoufler. Des regards timides lancés par-dessus leur tasse, cachés derrière la fumée de leur café, et je fonds. L’envie de venir les rassurer sur leur beauté me tenaille et je lance la conversation… depuis le comptoir. Nulle gêne pour moi, et cela plait… presque à tous les coups. Elles répondent, rougissant et n’osant pas refuser ma compagnie lorsque je m’approche d’elles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 avril 2021
Moi qui pensais être dans un lieu idéal pour restaurer ma mémoire. Résultat, un monstre à mes trousses, le réveil d’un volcan et les bois qui se la jouent « Evil Dead »… génial ! Normal que je me pose cette simple question… qu’est-ce que je fous ici ?
Le problème, lorsque l’on court sans précautions, c’est le risque de dégringoler. J’ai beau m’y être préparé depuis tout à l’heure, sentir mon pied coincé derrière moi et mon poids qui entraine le reste de mon corps vers le vide, me terrifie. Mon esprit cartésien me souffle que je ne crains rien, mais mon cerveau hurle à la mort que ma fin est proche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 avril 2021
Elle me sourit et son visage figé de cinquantenaire se transforme en muse sans âge. Elle est magnifique, mais la vie et les contraintes de ce monde l’ont convaincue du contraire. Son chignon laisse échapper une mèche rebelle, décidée à fissurer un peu plus le moule rigide qu’elle s’est construit à l’aide d’un chemisier à l’apparence cartonnée et d’une jupe droite digne des pires secrétaires de cabinet d’avocat. Elle se retourne et je suis avec joie le mouvement de ses courbes, ondulant avec grâce au rythme du métronome capillaire de la mèche rebelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 avril 2021
— Tu te rappelles notre premier baiser, ça n’était pas si mal ?
Je souris à ce souvenir et bien d’autres : mon premier rencart, ma première langue en bouche le jour de mes douze ans et mon premier sein caressé, enfin sein… c’est un bien grand mot.
Commenter  J’apprécie          10

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2102 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre