AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Phobos (bd) tome 1 sur 2

Victor Dixen (Autre)Eduardo Francisco (Autre)
EAN : 9782344042861
80 pages
Glénat (09/06/2021)
4.15/5   433 notes
Résumé :
Six filles. Six garçons. Six minutes pour se rencontrer. L'éternité pour s'aimer.

Ils veulent marquer l'histoire avec un grand H.
Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l'œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à cr... >Voir plus
Que lire après Phobos, tome 1 : L'envol des éphémères (BD)Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (198) Voir plus Ajouter une critique
4,15

sur 433 notes
Quand j'ai vu qu'il existait une version BD d'une série que j'adore, je n'ai pas réfléchi longtemps avant de sauter le pas.
Je suis conquise (je lis peu de BD mais celle ci c'est un bijou).
D'abord elle est fidèle au roman (si vous ne l'avez pas lu, courez le lire !). Ensuite, c'est un vrai régal pour les yeux. La mise en couleurs est superbe. le scenario impeccable. Les dessins au top. Ils correspondent à l'idée que je m'en faisais. Certains passages que j'attendais de pied ferme sont magnifiques (les roses, la salamandre, la danseuse...). Cela m'a vraiment fait très plaisir de retrouver cette série et ces personnages si touchants. Je lirai bien sûr la suite.
J'aimerais trop une adaptation ciné.
Commenter  J’apprécie          4411
Une BD que j'apprécie beaucoup car elle est fidèle au premier tome de Phobos que j'ai lu.
L'histoire six prétendants et six prétendantes de nationalité différente. Un choix à faire ?
La télé réalité est bien présente. On s'y croirait. Direction mars pour fonder une famille.
Qui y arrivera et réussira ?
Une BD avec de magnifiques planches de Eduardo Francis et de sublimes couleurs tels que les héros qui sont très bien représentés.
A la fin de la BD pour continuer de rêver, on trouve des explications utiles et qui nous permettent d'imaginer les personnages. le découpage cinématographique de cette histoire.
Merci à Victor Dixen pour cette magnifique BD et pour sa gentillesse lors de notre rencontre au Salon du Livre Jeunesse de Montreuil🌞
Commenter  J’apprécie          272
Victor Dixen se lance dans le support BD en adaptant sa saga incontournable, « Phobos ». Pour réaliser cette nouvelle série graphique, il va collaborer avec Eduardo Francisco que je ne connaissais pas du tout. Apparemment, à tort, car il a un coup de crayon qui me plait beaucoup ! On est sur un style plutôt Comics qui colle vraiment bien au récit. Certes, tous les personnages ne correspondent pas à l'image que je me faisais d'eux (ex : Harmony, Serena, Mozart, Louve), mais on s'y fait ! Quant aux autres non cités, ils sont très réussis et dégagent beaucoup de choses (ex : Safia, Léonor, Kelly, Kirsten, Alexei et Tao sont géniaux !). Les planches, la gestion des couleurs et les expressions des personnages m'ont conquise. En outre, certains passages sont vraiment à couper le souffle !

L'histoire est bien reprise dans ses grandes lignes et reste compréhensible pour ceux n'ayant pas lu le roman. Pour ceux qui ont terminé la saga et qui ont envie de la redécouvrir en bande dessinée, sachez qu'il y a quelques raccourcis, mais la trame générale ainsi que la tension et l'ambiance sont là ! Pour ma part, cela m'a donné envie de relire les débuts de « Phobos ». Peut-être cet été ? Une chose est sûre, c'est un ouvrage réussi qui complète à merveille l'univers de Victor Dixen.

Double mention spéciale avec, tout d'abord, l'intégration de bonus en fin d'album. le lecteur y découvrira les prémices de la BD (les croquis, le cahier des charges, une interview, le travail d'une planche, etc.). C'est très intéressant ! Enfin, un grand merci à ma binôme L_Bookine qui a pu rencontrer l'auteur au Salon du livre à Metz et qui a ramené une belle dédicace pour la médiathèque ! le tampon de Marcus est canon !!!
Lien : https://lespagesquitournent...
Commenter  J’apprécie          235
J'ai lu dans sa globalité la saga Phobos de Victor Dixen il y a quelques années et je l'avais adoré à l'époque ! J'en garde un très bon souvenir et il me tardait donc de découvrir son adaptation en bande dessinée ! Je n'ai pas été déçue, j'ai bien évidemment adoré ce premier tome qui fut à la hauteur de mes attentes !

Adapter Phobos en bande dessinée fut la meilleure idée qui soit ! le format est parfait pour le découpage de l'histoire qui se veut comme un film, avec différents points de vue, différents lieux, différents horaires et dates, des contre-champs, etc... Cela apporte une vraie dynamique, permet d'avoir une vision large de l'histoire et de ses différentes intrigues liées entre elles, et ne permet pas l'ennui. Cette histoire est tellement originale, riche et passionnante ! Une télé-réalité dans l'espace est juste une idée incroyable !

Comme pour les romans, nous avons surtout l'accès à la vie des filles, on ne sait pas à quoi ressemble les garçons avant que les speed-dating ne commencent dans le Parloir. D'ailleurs, on n'en rencontre que 5 au cours de ce tome, seul Kenji manque encore à l'appel, ainsi que le chien mâle dont je ne sais plus le nom qui vit dans leur navette à leurs côtés. Une vraie solidarité se créé entre les filles bien qu'il y ait eu quelques petites tensions en rapport avec un événement en particulier. J'ai adoré découvrir les premières rencontres entre les garçons et les filles. J'ai trouvé l'alchimie dingue entre Léonor et Marcus, il y a également l'évidence du couple Alexei/Kirsten.

Ce qui est très bien aussi, c'est que non seulement, nous suivons les jeunes gens dans l'espace en direction de Mars, mais nous suivons aussi l'équipe sur Terre, Serena McBee, les professeurs, les équipes techniques et l'on peut bien voir toute la malhonnêteté de ces gens, avides de pouvoir et d'argent, sans coeur qui ont envoyé des adolescents vers la mort. Nous avons en plus le point de vue d'Andrew, un petit génie en technologie et informatique dont le père qui travaillait pour le groupe Genesis est mort mystérieusement et qui va tenter de faire tomber le groupe !

Les dessins sont absolument CANONS ! J'adore ! Tellement beaux, les couleurs sont extraordinaires. Les personnages dessinés sont à l'image que je m'étais faite lorsque j'avais lu les romans. Leonor est sublime, Safia aussi, Marcus est parfait, bref, les personnages sont fidèles à ceux du roman original, il n'y a que Kristen que j'imaginais un peu plus jeune physiquement. Les personnages montrent bien toute la diversité du monde puisqu'ils ont des origines différentes, viennent de plusieurs pays du monde et plus que tout, chacun a son propre secret, son propre passé que l'on découvre petit à petit comme celui de Léonor, celui de Safia, de Tao, de Samson et de Mozart. Ce que j'ai aimé, c'est qu'il y a aussi des dessins pour mieux comprendre les aspects spatiaux de façon simple.

En bref, j'ai adoré ce premier tome, première adaptation quasi parfaite du roman premier du nom. Ce fut un réel plaisir de redécouvrir Phobos sous ce format-là et puis, les dessins sont vraiment sublimes ! J'ai vraiment très hâte de lire le tome 2, de voir l'adaptation en série aussi et cela me donne très envie de relire les romans !

Un grand merci à Babelio et aux éditions Glénat pour la réception de cette fabuleuse BD.
Commenter  J’apprécie          90
Après avoir lu le 1er tome en roman je me suis lancée dans la BD et je dois dire que les deux ce valent !

Six filles et six garçons ont été sélectionnés pour participer à une émission de speed-dating pour créer la première colonie humaine sur Mars. Ils vivent dans le même vaisseau mais dans des compartiments séparés et apprendront chaque semaine à ce connaître lors d'un rendez-vous de seulement 6 minutes. Ils devront choisir leur âme soeur avant d'arriver sur Mars. Ils ont signé pour la gloire, pour l'amour mais surtout pour un aller sans retour ... mais il est trop tard pour regretter.

Après avoir lu et beaucoup aimé le 1er tome en roman, je me suis lancée dans la BD et qu'elle BD ! Tout d'abord le graphisme, les couleurs, les personnages très réalistes, les équipements spatiaux très détaillés... sont d'une beauté incroyable et nous mettent complètement en immersion dans l'histoire ! J'ai mis 1h30 à la lire alors qu'elle ne fait que 80 pages environ. Je voulais vraiment savourer chaque dessin de chaque page et plonger la tête la première dans cette univers.

L'histoire quand à elle est restée très fidèle au roman et permet de ce replonger facilement dans l'intrigue. Avoir un visuel de chacun des personnages et de lire leurs expressions sur leurs visages permet de mieux les connaître et davantage les apprécier. J'ai par contre été déçue de ne pas avoir l'histoire complète du 1er livre dans la BD qui ne reprend que les 3/4 de l'histoire. J'ai justement voulu la lire avant de commencer le deuxième tome en roman et j'ai été déçue de ne pas trouver la fin du premier opus dans la BD.

Je sais bien qu'un roman graphique est plus court et plus condensé mais j'aurais aimé retrouver l'histoire complète du premier roman.
Malgré ce petit désagrément, j'ai été ébloui par cette lecture et ces graphismes à couper le souffle ! Hâte de lire la deuxième qui est déjà dans ma PAL !
Commenter  J’apprécie          90


critiques presse (6)
BDZoom
12 juillet 2021
Ce thriller de science-fiction marie romance spatiale et survivalinquiétant. Une dystopie qui interpelle sur le rôle des images et des réseaux sociaux dans nos sociétés contemporaines.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Sceneario
02 juillet 2021
L'adaptation de Phobos par son propre auteur et Eduardo Francisco est une bonne surprise.
C'est une lecture qui captive d'emblée et qui est une belle critique des émissions de TV réalité aussi, le tout servi avec un excellent suspense.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest
25 juin 2021
Malgré certaines facilités (et clichés) presque coupables, L’envol des éphémères ravira probablement les fans de la série éponyme, mais laissera (pour l’instant) sur leur faim les lecteurs plus exigeants.
Lire la critique sur le site : BDGest
LigneClaire
25 juin 2021
Un thriller qui joue sur le voyeurisme bien connu de ce siècle.
Lire la critique sur le site : LigneClaire
SciFiUniverse
21 juin 2021
Un space opéra réaliste et critique à ne pas manquer.
Lire la critique sur le site : SciFiUniverse
BDZoom
14 juin 2021
Contrairement aux autres ouvrages souvent confiés à des scénaristes du 9e art, c’est le romancier lui-même qui s’invite à cet exercice. Et avec gourmandise !
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
Chaque dimanche, les astronautes établiront leur LISTE DE COEUR : leur classement personnel.
Les couples finaux seront proclamés le 10 décembre, quand le Cupido s'alignera sur l'orbite de la lune de Mars, PHOBOS.
Chers spectateurs, pendant le voyage, vous pourrez envoyer vos dons dans le TROUSSEAU de votre favori, pour lui permettre d'acheter aux enchères le meilleur matériel sur Mars !
Commenter  J’apprécie          110
"Je croyais pourtant qu'il s'était passé quelque chose entre Marcus et moi _ quelque chose qui valait plus que de l'argent. Marcus est trop borné pour accepter ma règle ? Tant pis. Je ne pourrai jamais me caser avec un mec aussi impatient. Cueille le jour, tu parles ! S'il réagit de manière aussi impulsive pour un simple speed-dating, comment réagira-t-il le jour où il verra la Salamandre ? La réponse, c'est qu'il ne la verra jamais. Ce qu'il me faut, c'est quelqu'un de posé, de réfléchi... de mature. Entre Marcus et moi, c'est comme ce pauvre Sherman : mort et enterré." # Léonor
Commenter  J’apprécie          30
Léonor : Peut-être qu'il te faut une fleur à la tige lisse. Et moi, il me faut un partenaire qui ne me fasse pas perdre la tête. Je ne veux pas me consumer comme un feu de paille, ce que je veux, c'est durer. C'est pour ça que j'ai tiré mon invité au sort, pour donner la même chance à chacun. Je ferai de même pour mes cinq prochaines invitations. Et puis je réinviterai chaque prétendant à tour de rôle, toutes les douze semaines. Lorsque nous nous alignerons sur l'orbite de Phobos en décembre, j'établirai ma liste de coeur définitive, le plus rationnellement possible.
Marcus : Tu veux dire que tu ne me réinviteras pas avant douze semaines ? Même si tu en as envie ? Et c'est ça que tu appelles un comportement rationnel ?
Commenter  J’apprécie          10
« Message
pour mon père : dans quelques instants, ce sera le point de
non-retour. J’aurais voulu éviter tout ça, Père, mais vous ne
m’avez pas laissé le choix … Mon mini-drone va se balader dans
la base et filmer les dessous de cette pompe à fric abjecte qu’est
le programme Genesis. Ca y est, j’ai percé le système de
brouillage de la base !

Je vais prouver
au monde que cette entreprise est un vaste cirque … et que les gens
d’Atlas Capital sont des clowns.

Sur le papier,
j’étais le candidat idéal pour cette mission : major de mon
lycée, fils d’un haut cadre de la Nasa travaillant pour Genesis.
Mais au lieu de me sélectionner, vous et vos collègues, vous avez
choisi douze cas sociaux.

Vous m’avez
laissé tomber, Père. Pourquoi ? Depuis une semaine, vous ne
retournez pas mes appels .. mais vous serez bien obligé de répondre
à ce message ! Imaginez le scandale si je révèle que le
hacker est le fils de Sherman Fisher, un ponte de Genesis !

Je ne me tairai
qu’en échange d’une promesse : faire partie du prochain
voyage du Cupido pour Mars, dans deux ans.

Allo, Mère ?
Je suis en train de conduire, alors rappelons-nous plus tard, OK ?

Andrew Ethan
Fisher ! Gare-toi tout de suite !

Ton père … son
corps vient d’être retrouvé dans la vallée de la mort . »

Citation
choisie par Valkérien
Commenter  J’apprécie          00
- Cette rose-là a des épines. Elle m'a piqué.
- Peut-être qu'il te faut une fleur à la tige lisse. Et moi, il me faut un partenaire qui ne me fasse pas perdre la tête.
Commenter  J’apprécie          70

Lire un extrait
Videos de Victor Dixen (61) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Victor Dixen
Une planète mortelle. Un équipage sacrifié. Un pacte diabolique.
Ils sont tombés dans un terrible piège. Au moment de descendre sur Mars après cinq mois de voyage, les pionniers du programme Genesis découvrent qu'ils ont été envoyés à la mort, et qu'il n'y a aucun espoir de retour sur Terre.
Elle fait un pacte avec le diable en personne. Léonor comprend que leur seule manière d'obtenir un sursis, c'est de négocier un accord avec la diabolique Serena McBee. Si les pionniers acceptent de sauver les apparences à l'écran, la productrice du programme Genesis les aidera à survivre… quelques jours de plus.
Même si le spectacle du siècle devient un effroyable mensonge, il est trop tard pour dire la vérité. Saga romanesque best-seller couronnée de prix et traduite dans plusieurs langues dont l'anglais, Phobos est un thriller de science-fiction en apesanteur, mariant romance spatiale et course pour la survie. Phobos est aujourd'hui adapté en bande dessinée par son maître d'oeuvre, Victor Dixen, et par la brillante dessinatrice italienne Maria Francesca Perifano.
Découvre l'adaptation de Phobos par Victor Dixen en BD : https://www.glenat.com/bd/series/phobos
_______ Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/GlenatBD Suivez-nous sur Instagram : https://www.instagram.com/glenatbd/ Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/GlenatBD
+ Lire la suite
autres livres classés : télé réalitéVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus



Lecteurs (931) Voir plus



Quiz Voir plus

QCM Phobos

Comment se nomme la fille de Serena McBee ?

Lucie
Léonor
Harmony
Elizabeth

4 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Phobos, tome 1 : L'envol des éphémères (BD) de Victor DixenCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..