AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2344011919
Éditeur : Glénat (04/04/2018)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Chaque famille a ses secrets. Certains sont plus lourds que d’autres...
Comme tous les étés, Catherine passe ses vacances dans la maison familiale en Corse. Surprise un soir par l’un de ces orages dont seule l’île de Beauté a le secret, elle trouve refuge dans la voiture d’Antoine. Après une rapide discussion, elle découvre que ce charmant inconnu n’est autre que son demi-frère caché ! Dans la grande tradition de l’omerta corse, l'existence de ce frère lui a ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  16 août 2018
Alors qu'elle se baigne tranquillement dans la rivière, Catherine est interpellée par un pêcheur qui lui recommande de ne pas trop traîner dans le coin si elle ne veut pas se faire surprendre par la crue. Étonnée par ces propos, le soleil brillant encore fortement, la jeune vacancière décide de rentrer à pieds gentiment à travers le maquis. Presque aussitôt, des trombes d'eau se mettent à tomber et l'orage éclate. Courant afin d'arriver au plus vite chez elle, au hameau de Castelacciu, elle se fait arrêter par une voiture. À son bord, Antoine, qui lui propose de la ramener. Au fil de la conversation, le jeune homme apprend qu'elle est d'origine corse, qu'elle occupe la maison de ses grands-parents et que sa grand-mère, décédée l'an passé, s'appelle Virginie Pietri. Choqué, Antoine prend conscience que sa passagère est sa demi-soeur. Ne voulant y croire, Catherine doit pourtant se rendre à l'évidence : sa maman a eu un fils avant elle...

Catherine, une jeune femme d'origine corse, découvre du jour au lendemain qu'elle a un frère et par là même un pan jusque là inconnu du passé de sa mère. Comment réagir face à de telles révélations ? Au fil des mois, elle ira de surprises en révélations inattendues, découvrant l'histoire de sa famille et les lourds secrets qu'elle recèle. Inspiré de faits réels, cet album oscille entre fiction et réalité et montre combien l'on connaît parfois peu ses proches. Alternant entre passé et présent, cette histoire d'omerta navigue sur fond de meurtre, de secrets, du poids des traditions et de nationalisme. Dodo, d'origine corse, s'est inspiré de faits réels, les noms ayant été changés par respect pour les familles. Un récit d'autant plus dramatique... Glen Chapron, graphiquement, nous offre de très belles planches : un trait délicat et des couleurs tout en finesse. Un témoignage tout aussi émouvant que foisonnant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          470
tchouk-tchouk-nougat
  05 mai 2018
Catherine est en vacances dans sa famille en Corse. Alors qu'elle est surprise par un orage et qu'un corse l'a prend dans sa voiture, elle est loin de s'imaginer que ce hasard va lui dévoiler un lourd secret de famille.
Une très jolie, et un peu triste, histoire corse que nous est racontée ici. inspirée d'histoires vraies, nous nous lançons dans des histoires de famille où la loi du silence a fait naitre d'encombrant secret. C'est ainsi que dans la première partie de l'histoire nous faisons connaissance avec Catherine qui, par le plus grand des hasard, va trouver un frère dont elle ignorait l'existence. On alterne entre ses retrouvailles et le passé de leurs parents qui nous dévoile alors la tragédie ancienne. C'est fait avec douceur, j'ai trouvé ça beau et émouvant.
Dans la seconde partie, bien qu'on continue à en connaitre un peu plus sur les parents, nous voyons surtout Catherine mettre à jour un autre secret, touchant son frère à peine retrouvé. Et là nous plongeons dans la mafia corse et ses magouilles. Là j'avoue que j'ai pas tout suivi qui était pour quoi et qui était la cause de tel ou tel meurtre...
Les dessins ont une finesse et une certaine légèreté qui donne une belle ambiance au récit. J'ai bien aimé l'utilisation de la sanguine pour les passages révélant le passé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
MarquePage
  16 mai 2018
La note est peut être un peu dure mais j'ai été très déçue. C'était plutôt prometteur.
Rien que la Corse, un décor qui fait rêver. Mais qui n'est pas du tout exploité. Au contraire, la deuxième partie ne donne pas du tout envie d'y aller, sclérosée par la mafia et les trafics. Une bien mauvaise image de la Corse qui ne la résume pas.
Et puis il y a cette histoire de famille, ses secrets, ce frère que Catherine découvre par hasard. Ca pourrait être haletant, avec du suspense et de l'émotion. Mais c'est très mal exploité. On ne ressent ni émotion à ses retrouvailles, à ses questionnements, ni suspense à ce secret qui ne se dévoile que petit à petit. Pire encore, la deuxième partie m'a paru fouillis, j'ai eu du mal à suivre, je n'ai pas tout compris, j'étais souvent perdue. Et au final je n'ai pas tout compris de la situation d'Antoine.
Le moins que je puisse dire c'est que je n'ai pas été convaincue.
Les dessins sont la note positive de la BD. Une certaine douceur dans le trait et la colorisation. J'ai un petit faible pour les images des flash back.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
theannashaw
  29 octobre 2018
De par mes origines familiales j'entretiens un rapport d'amour teinté d'agacement avec la Corse. Mais en découvrant dans ma librairie de seconde main favorite cette bande dessinée qui m'intriguait déjà depuis un petit moment, et après en avoir rapidement lu les premières pages, je me suis décidée à l'acheter. Et j'ai été très surprise par cette bande dessinée.

C'est l'histoire de Catherine, venue passer l'été comme tous les ans dans la maison familiale Corse. C'est l'histoire de sa rencontre avec Antoine une soir d'orage. C'est l'histoire d'un secret de famille gardé pendant vingt ans, un secret qui pourrait bien être l'arbre qui cache la forêt. C'est l'histoire de la Corse dans les années 70, de ses vendettas, de son nationalisme et de son omertà qui détruit tout sur son passage et déchire les familles.

Là où je m'attendais à une histoire de famille et une bande dessinée peut être un peu humoristique sur la Corse et sa douceur de vivre estivale, je me suis en réalité retrouvée avec entre les mains un petit morceau d'histoire de cette île que je connais pourtant bien. Un morceau d'histoire que l'on ne raconte pas pour ne pas réveiller les fantômes du passé et les mauvais souvenirs.

J'ai vraiment aimé la manière dont Dodo qui insole certains de ses souvenirs d'enfance, et retransmet dans son scénario à la fois les petites et les grandes histoires de l'île de beauté. Certains détails de cette histoire ont trouvé en moi un écho particulièrement personnel car ils font partie de mes propre souvenirs d'enfance. Mais j'ai également apprécié la manière détachée avec laquelle l'auteur nous raconte le côté sombre de la Corse sans jamais clouer qui que ce soit au pilori ou offrir une vision manichéenne de la situation.

Il y a une certaine pudeur dans cette histoire, inspirée de faits réels. Une pudeur par respect pour les familles qui ont vécu cette violence. Une pudeur dans le choix des scènes qui sont montrées ou non, mais également dans le dessin de Glen Chapron, crayonné et doux, qui illustre sans jamais verser ni dans le pathos, ni dans le trash ou le voyeurisme.

J'ai aimé la manière dont l'histoire est montée, entre réalité et flashbacks, le tout souligné par un jeu de couleur dans le dessin, couleur pour le présent, sépia pour le passé. Aimé aussi la manière dont à travers divers souvenirs la lumière se fait petit à petit sur les faits, ce qui s'est réellement passé et comment le passé est parfois modifié pour donner le beau rôle à quelqu'un, ou au contraire pour le diaboliser.

J'ai été bouleversée, plus que prévu et plus que je ne l'avais imaginé, par cette histoire qui fait écho, sans vraiment en faire partie, à mon histoire, à celle de l'île de mon enfance, de mes vacances, de mes racines. Touchée par cette tragédie ordinaire, vite oubliée par le grand public mais à jamais gravée dans la mémoire de ceux qu'elle touche de près.

Une histoire Corse est une bande dessinée pour les initiés des us et coutumes de l'île, pour les familiers de la petite et la grande histoire de ces cinquante dernières années, et pour tous ceux qui aiment les fresques familiales, ou comprendre comment l'escalade de la violence mène au pire et comment les secrets peuvent détruire les familles à jamais, dans tous les sens du terme. Une moment de lecture doux-amer mais qui m'a énormément appris.
Lien : http://mabibliothequerose.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-Flore
  22 mars 2019
En vacances dans sa famille en Corse, Catherine découvre qu'elle a un frère. S'enchaînent alors les révélations sur des secrets de famille bien enfouis.
"Une histoire corse" c'est la Corse dans ses traditions et ses conflits ancestraux. L'histoire familiale de Catherine est prenante et déchirante à la fois.
Les graphismes sont très réussis et les couleurs choisies sont superbes.
Commenter  J’apprécie          80

critiques presse (4)
Auracan   18 avril 2018
Le dessinateur Glen Chapron met remarquablement en images, tout en sensibilité, cette saga de familles qui se déchirent, sur fond de paysages apaisés où il doit assurément faire bon de vivre.
Lire la critique sur le site : Auracan
BDGest   04 avril 2018
Ambitieuse, foisonnante, Une Histoire Corse s’essouffle sur la longueur, mais offre néanmoins un admirable témoignage réaliste et profondément sincère de l’Île et ses habitants.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDZoom   03 avril 2018
S’inspirant d’histoires vécues, entendues dans son enfance, Dodo élabore un récit tragique et émouvant, sur fond d’identité corse et illustré avec beaucoup de finesse par Glen Chapron. Poignant !
Lire la critique sur le site : BDZoom
Sceneario   12 mars 2018
Une histoire corse aux accents tragiques qui ne laisse pas indifférent, remarquablement réalisée par des artistes complémentaires et bien inspirés par leur sujet.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
carrecarre   01 mai 2018
Certain souvenirs ne doivent pas être déterrés. On risque de se faire encore plus mal.
Commenter  J’apprécie          290
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   05 mai 2018
-Qu'est ce qu'ils ont tous à magouiller?!
-C'est ça la corse. C'est terrible à dire, mais cette ile ne changera jamais.
Commenter  J’apprécie          82
Lire un extrait
autres livres classés : Corse (France)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3478 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre