AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203120843
Éditeur : Casterman (17/01/2018)

Note moyenne : 2.95/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Les aventures de Gina et Tante Alice en Syrakie ! Pauline a disparu ! Pire, elle est "partie en Syrakie pour rejoindre ces crétins du Grand Khalifat"... Gina, accompagnée de l'extravagante tante Alice, remonte la piste de la jeune convertie jusqu'à la lisière des combats... Un cocktail détonnant mêlant aventure et humour au c?ur de l'actualité.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Crossroads
  23 janvier 2018
J'aime bien le travail graphique de Cha.
J'aime bien le Djihad également. Pas dans la pratique, hein, mais dans son appréhension globale. Son modus operandi pervers visant à endoctriner potentiellement les plus fragiles d'entre nous par le biais de messages savamment distillés sur la toile ne laisse pas de m'estomaquer au regard des épilogues souvent tragiques.
Dodo prend le parti de traiter le sujet sur le mode lol en rafales.
Pourquoi pas. J'aime rire. Uh, uh, uh, ne viens-je pas d'en faire la démonstration éclatante ?
Problème, aux explosions de ptdr augurées se sont substituées de longues et mornes plages d'ennui.
Un récit caricatural au possible, non dénué de quelques piquants jeux de mots, convenons-en, mais noyé dans une ambiance potache qui m'aura laissé sur le bord du chemin.
La faute à un vilain contexte actuel peut-être pas franchement propice à la grosse marrade sur le sujet, possible.
Pas réussi à trouver la distance nécessaire sur ce coup-là.
Commenter  J’apprécie          292
MonsieurHyacinthe
  15 mars 2019
Voilà bien un sujet casse-gueule par excellence, le Djihad. Souvent traité de façon dramatique, y instiller de l'humour et de la légèreté s'avère coton. C'est pourtant le parti pris par Dodo, et Cha, artiste outrancière qui se permet tout ou presque.
Je le confesse, à chaque album de Cha, j'ai peur, je tremble, j'y vais avec des pincettes. Et pourtant, à chaque fois, j'y trouve de réelles qualités, une bonhomie de l'horreur, une profusion de thèmes et un ton "excessif mais pas trop", qui fait passer les choses et dégonfler un peu les chapes de plomb que l'on nous sert partout.
L'histoire se tient, tout file à grande vitesse, j'ai débuté l'ensemble dans ma baignoire, or, chose rare, avant même que l'eau ne soit tiède, je me penchais déjà sur cette critique.
Ici, sans en faire un chef d'oeuvre, je trouve la proposition couillue et réussie. Nous sommes dans une comédie, un divertissement, avec, toujours en trame, un petit quelque chose en plus, un fond qui pointe ci ou là, des réflexions, des points de vue, des caricatures aussi, des facilités, des vannes malhabiles, des blagues qui font mouche, tout cela distillé avec parcimonie. C'est inégal, certes, on peut faire plus travaillé, plus habile, plus pensé, mais la pratique est fraîche, c'est un premier pas dans ce sens et je loue le côté précurseur de cette BD.
Pas déçu. Pas non plus conquis à l'extrême. Mais une réelle envie de défendre ce livre pas évident, touchant à l'actualité. On a besoin de clowns sur tous les sujets. Besoin de désacraliser l'horreur. "Le voile noir" opère ce processus. Il y a là-dedans une conviction qui me plaît.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Belzaran
  27 février 2018
Les oeuvres sur le départ des jeunes en Syrie se multiplient. « le voile noir » ajoute une pierre à l'édifice de l'étude de ce phénomène. Scénarisé par Dodo et dessiné par Cha, l'ouvrage utilise un ton humoristique pour se différencier. N'y cherchez pas une analyse profonde des blessures causées par le départ d'un proche faire le djihad : le livre chercher avant tout à dénoncer les incohérences de la pensée des islamistes avec une bonne couche de féminisme de bon aloi. le tout est paru chez Casterman.
Pauline s'est convertie à l'Islam puis a rejoint la Syrakie rejoindre le Grand Khalifat. Gina, pour qui Pauline est la « filleule de sa tante » décide de tenter une infiltration là-bas pour la récupérer, la faire changer d'avis et la ramener en France…
Dès le départ, il y a quelque chose de pas très clair dans ce projet. En choisissant des personnages assez « lointains » de Pauline, Dodo coupe toute la partie culpabilité des parents (comme dans « L'appel »). Même chose avec ce choix de pays fictif, comme si les auteurs n'assumaient pas de traiter un sujet d'actualité.
Avec son histoire abracadabrante, « le voile noir » permet de tout traiter puisque Gina va utiliser le même trajet (par la Turquie) que Pauline. Pour le coup, le début de l'ouvrage est long, car trop convenu. Ce n'est qu'une fois en Syrakie que le livre prend une forme moins attendue, où l'humour et la dénonciation claire des paradoxes et de la bêtise des combattants font leur apparition. Hélas, cet humour est rarement génial. Parfois poussif, souvent forcé… Il y a quelque chose qui ne va pas dans le ton adopté. On navigue entre sérieux et rigolade, sans aller au bout des choses. « le voile noir » est le cul entre deux chaises. Quant à utiliser l'humour, il aurait fallu que le bouquin soit bien plus déjanté.
Au niveau du dessin, Cha fait le taf sans briller. J'aime beaucoup le trait de cette auteure et je le trouve moins fort ici. Son dessin s'est affiné et a perdu en force. L'encrage semble moins dense, moins fourni qu'auparavant. La faute au nombre de cases par planche, assez important ? le dessin se concentre surtout sur les expressions des personnages. Pour cela, on retrouve bien les tronches habituelles de Cha, caricaturales et dynamiques.
Ce « Voile noir » part d'une idée : dénoncer les gens qui partent faire le Djihad avec humour. Mais entre le rire, les pleurs et l'horreur, les auteurs ne choisissent pas assez clairement. Et s'il y a quelques passages qui feront sourire, l'ensemble est bien plat et un peu longuet.

Lien : http://blogbrother.fr/le-voi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gayane
  28 avril 2018
Gina travaille dans une ONG. Lorsqu'elle apprend que la filleule de sa tante, Pauline, s'est converti et radicalisée et qu'elle est parti en Syrakie, elle se doit d'aller la sauver. Pour ce faire, elle se fait passer pour une jeune femme fraichement converti et est contactée par des terroristes.
Quoi penser de cette BD ?
Le sujet est d'actualité et j'imagine que plus on parlera de celui-ci, et moins de jeunes femmes se feront manipuler...
Maintenant, est-ce que cette BD tiens la route et fait le poids face à ce sujet relativement sensible ?
Mon sentiment est plutôt mitigé. le dessin est très expressif, lisible, simple et humoristique.
Pour le traitement du sujet, c'est là où je ne sais pas quoi penser. le sujet est renseigné, certes, mais tout se passe vite, trop vite. L'intrigue m'est parût survolée. Toutes les étapes de l'embrigadement sont présentés mais rien ne se passe en dehors de cela. Pas de rebondissement, pas de surprise et beaucoup de caricatures avec un humour assez gros, presque forcé.
Cela dit, la BD mérite au moins d'exister mais sans véritable accroche pour moi, cette dernière accrochera-t-elle quelqu'un d'autre ? Je reste un peu septique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
shelters
  07 mars 2018
Ici, les auteurs abordent un sujet très sensible et d'actualité avec humour et sans prendre de gant. Attention, il ne faut rien prendre au 1er degré car on est dans de l'humour noir et la caricature. Quelques situations semblent peu crédibles mais le message passe et c'est le plus important. Malgré ce que je pensais au départ, j'ai bien aimé cette BD atypique.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (3)
BDGest   02 février 2018
Un livre d'utilité publique, entre humour noir et pamphlet féministe.
Lire la critique sur le site : BDGest
Bedeo   19 janvier 2018
Plongée humoristique dans l’enfer de l’État islamique.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Auracan   18 janvier 2018
La BD de reportage est, depuis quelques années, devenue un genre en soi. Cha et Dodo la détournent quelque peu en lui ajoutant l'humour. La démarche est intéressante et aboutit à un album audacieux, surprenant mais surtout fort plaisant. A découvrir !
Lire la critique sur le site : Auracan
Lire un extrait
autres livres classés : terrorismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15230 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre