AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2731613785
Éditeur : Les Humanoïdes associés (16/02/2000)

Note moyenne : 4.71/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Dodo et Ben Radis (Les Closh) et Jano (Kébra) sont partis en Inde. Ils en ont rapporté un très bel album au graphisme et aux enluminures inspirés par l'art local. Pour tout savoir sur la réincarnation (racontée comme un jeu de l'oie), les formulaires à remplir sur place, la mode, la vie dans la rue et l'architecture. Sans oublier, bien sûr, ces sacrées vaches sacrées !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
gill
  12 mai 2014
Laissez moi vous présenter Rah Jhaano Mhor III the maharajah of Puran, Matah Dhodo Haree the princess of Bharbes et Mahatma Ben Radesh the fabulous fliyng saddhu.
Jano, Dodo et Ben Radis sont des sales gosses.
En Inde, la main d'oeuvre coûtant moins cher que la pelliculle couleur, ils ont fait peinturlurer leurs phantasmes les plus mégalos par des photographes locaux.
Et pour notre plus grand plaisir, ils ont aussi réalisé cet album curieux à mi-chemin entre la bande-dessinée et la littérature de voyage.
Jano est le créateur de Kébra. Il fait partie de mon univers de lecture.
"Fait comme un rat", il a généralement, avant de choper les boules,"la honte aux trousses".
Il est le "zonard des étoiles".
Je connais moins Dodo et Ben Radis, auteurs de "closh en stock" et de "Paris skouille-t-il".
L'association des trois donne un original,coloré et fouilli "road movie".
De l'humour mais pas que !
Du dessin mais pas que !
Un vrai document ethnographique mais pas que !
De la dérision, de l'intelligence et du talent mais pas que !
Un hommage à ce grand pays qu'est l'Inde mais pas que !
En tout cas, ne manquez pas le grand jeu de la réincarnation,
votre Karma ne s'en remettrait que difficilement...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
monsieur_burp
  15 mai 2015
Vous voulez découvrir les indes, et l'austérité des guides de voyage vous freine, alors ne cherchez pas ailleurs. Cet album est pour vous.
C'est un mélange de bd, de guide touristique, d'étude sur les moeurs des touristes... Un gros mélange qui se savoure sans retenu.
Dans le prologue il est dit que cette bd est un foutoir hilare. On trouve tout, mode, cinéma, cuisine, transports, musique, religion... Alternance entre bd, long texte, images plein la page et peintures sur le vif. le format à l'italienne donnant une certaine classe à l'ouvrage.
Cette bd est un long parcours initiatique d'une culture inconnue et troublante... à découvrir en urgence.
Commenter  J’apprécie          30
cocorosie30
  01 décembre 2013
Un carnet de voyage illustré et scénarisé à trois mains qui restitue parfaitement les impressions, les goûts, les odeurs et les couleurs de l'Inde. de quoi voyager depuis son canapé en découvrant par exemple les modes de transport que l'on trouve dans ce pays, ses plus beaux monuments, les rites et coutumes des habitants...Avec de très belles illustrations et un ton décalé.
Commenter  J’apprécie          20
mikaelunvoas
  03 avril 2018
Tout d'abord, ce livre illustré a un format original. La qualité des dessins nous entraine vite dans une belle observation de l'Inde par Tramber et Dodo Ben Radis. Pleins d'humour et de finesse, on prend une bonne baffe et aussi une tranche de rigolade. Sorti en 1991, il n'est plus facile à trouver.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
BDGest   12 février 2019
Le résultat est tout bonnement somptueux, tant sur la forme que sur le fond.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
gillgill   11 mai 2014
Il faut savoir que l'Inde est une éponge. Une légende qui court là-bas prétend que tout produit manufacturé importé de l'étranger devient indien en moins de quatre ans.
C'est vrai pour les motos et les machines à coudre - ces gens sont des génies du rafistolage et de la bidouille - et c'est vrai pour les être humains.
Dodo, Jano et Ben Radis, sans y rester quatre ans, sont rentrés d'Inde assez indiens.
Leur livre est indien.
C'est un foutoir hilare, un tourbillon d'images et de trouvailles, un bazar de couleurs, d'odeurs, d'idées, traversé par le rire immense des dieux et le sanglot des intouchables.
Leur livre est juste.
Sa justesse tient à ce qu'ils ne sont pas partis comme le cadre moyen se jette du pont au bout de son élastique, en quête du frisson extrême, mais au contraire, nonchalamment, à la recherche de l'expérience la plus commune.
Quiconque a arpenté l'Inde autrement qu'en junkie ou en roi du pétrole pourra se reconnaître dans leur périple.....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
blueman38blueman38   10 mars 2013
Khajuraho le 17 Août 1990
Je suis écroulé sur le lit, enfin! sur le machin en bois avec un truc en mousse de 3cm d'épaisseur, moitié de sueur étrangère. Note que vue la chaleur et ce qu'on ingurgite comme flotte, ça ne pue pas trop. Juste un peu le curry. ça va. Je t'écris donc alanguie en regardant les 2-3 puces qui s'amusent à me sauter dessus. 2-3 ça va. Et ça me repose. De quoi? du voyage! Pas de PARIS-DELHI - 8000kms en 10 heures d'avion. Non. Du AGRA-KAJURAHO - 300kms en 15 heures de train.... et de bus. Minuit, gare d'AGRA. Après moult difficultés à baragouiner en anglais pour se faire comprendre, on grimpe dans le train. Oh pas pour longtemps. Juste celui d'arriver à fermer un œil pour aussitôt ouvrir l'autre. JHANSI, 3 plombes du mat. Descente du train tortillante avec envie de pisser. Les quais sont vides ou presque. A peine 20-30 mecs qui dorment ça et là et 2-3 vaches. Mais là, personne ne parle anglais. Après 10 allers-retours sur le quai, je trouve les chiottes à la turque. Note que j'aime bien à la turque. C'est plus propre. Ou ça pourrait l'être. Bon évidemment tu t'en mets un peu plein les chaussures mais on n'est plus en 1950 et les tongues sont épaisses. Bon, évidemment elles sont prévues pour Pavalas-les-flots mais sans trop d'imagination, on pourrait y être. Je ne tire pas la chasse. Quelle chasse? je ressors allégée comme le lait.. de vache.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
gillgill   11 mai 2014
En ce sens, on peut se demander si Dodo, Jano et Ben Radis en ont assez bavé aux Indes pour que leur ouvrage prétende au label de "Travelogue".
En parcourant ces pages, on a plutôt l'impression qu'ils s'y sont globalement amusés.
Bien sûr, ils ont testé pour nous la mousson à Bombay et ses 98% d'humidité, l'homme-araignée de Victoria Gate, les blattes géantes de Khétri House, les effets entéro-telluriques de l'opium à Benares et du lamb vindaloo à Madras, mais enfin ils sont revenus entiers.
Entiers, oui. Mais indemnes ?.....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Dans la catégorie : Asie du SudVoir plus
>Géographie générale>Géographie de l' Asie>Asie du Sud (51)
autres livres classés : carnets de voyageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15230 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre