AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782923841205
120 pages
Éditeur : Les Editions de La Pastèque (18/10/2012)

Note moyenne : 2.1/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Dans les années 60, deux filous pensent trouver le bonheur en
Amérique. À bord du France, ils font cap vers New York.
À bord, diverses péripéties les jettent hors des sentiers battus.
Engagés comme larbins par une chanteuse à la mode, ils vivront une traversée... de tout repos!

Dans son troisième livre à paraître à La Pastèque (et premier récit de fiction), Cyril Doisneau nous offre l'aventure charmante de deux pet... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Petitebijou
  27 janvier 2013
Critique réalisée dans le cadre de Masse Critique. Merci à Babelio et aux Editions de la Pastèque
« le Havre New-York » est l'histoire de deux amis, ouvriers au Havre dans les années 60, qui veulent changer de vie et se sortir de leur misère. Ils décident de se faire embaucher à bord du « France » qui va bientôt appareiller pour cinq jours de traversée jusqu'à New-York. Un sera mécano, l'autre cuisinier. Une fois à bord, ils sont grisés par la nouveauté mais harassés par leur nouvel emploi dont ils ont bientôt assez, rencontrent une chanteuse célèbre, désertent et font la traversée en sa compagnie, dans une ambiance chaotique et débridée.
Je ne suis pas une habituée des BD, et c'est avec une grande curiosité que j'ai attendu celle-ci. J'ai très peu de références, ce qui n'est ni un avantage ni un inconvénient, mais je dois dire que je suis spontanément peu attirée par ce genre littéraire. Cette nouvelle tentative ne m'a guère convaincue.
L'histoire est sympathique, enlevée, cocasse par instants. Les personnages sont des petites silhouettes que j'ai parfois confondues car le trait est assez flou. Certains aspects du récit m'ont franchement ennuyée, comme tout l'aspect mécanique, l'hommage aux voitures de l'époque. Par ailleurs, le personnage de la chanteuse est assez banal. C'est une référence à une chanteuse très connue que je ne nommerai pas pour ceux qui liront la BD, mais sans angle de vue bien précis. On ne sait si c'est un hommage ou juste un petit clin d'oeil. Ce n'est pas très important, mais cet aspect s'est ajouté à ma petite frustration.
Principalement, ce qui m'a dérangée est le dessin, ce qui est assez embêtant s'agissant d'une BD. Une question de confort : les cases sont parfois toutes petites, et même avec mes lunettes, je devais faire des efforts pour en déceler les détails. Au bout d'un moment, cela m'a fatiguée, et j'ai cessé d'en faire et survolé bien des dessins. Par ailleurs, je suis très sensible aux couleurs, et toutes les planches sont d'un bleu gris triste et morne. C'est parfois joli, je comprends que ce soit un parti-pris stylistique, mais je n'ai pas été séduite, plutôt rebutée.
Je manque sans doute d'expérience de lectrice de BD pour apprécier ce qui peut-être est une originalité parmi les oeuvres contemporaines, et d'un oeil exercé pour en déceler toutes les subtilités. J'ai terminé ma lecture monotone, distraitement, et je me demande encore si je suis passée à côté de quelque chose ou simplement si je ne suis pas faite pour lire des BD
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
fragglec1974
  23 janvier 2013
Cette BD m'a un peu laissée sur ma faim.
Nous sommes dans les sixties. On suit 2 lascars, Jacques et René, « voleurs-losers » qui décident d'aller chercher la belle vie aux Etats-Unis. Ils embarquent sur le paquebot France depuis le Havre à destination de New York, en tant que serveur et mécano. Par un très heureux hasard, ils se retrouvent assistants personnels d'une star Yolanda présente sur le bateau et se retrouvent embarqués auprès d'elle dans l'univers luxueux du bateau. Mais non heureux de mener grand train auprès d'elle, ils préfèrent retrouver leur cabine minuscule et débarquent à New York ni vu ni connu, à bord du coffre d'une DS.
Cette BD est de très jolie facture, la couverture toilée est très belle, le dessin simple, épuré et élégant, en noir et blanc et gris bleuté. Elle a donc un certain charme (l'ambiance sixties, la vie luxueuse sur le paquebot, tout cela est très bien rendu) mais certaines choses m'ont gênée, tout d'abord, des fautes d'anglais et de français non corrigées, ça m'a fait mal aux yeux. Et puis cette fin un peu abrupte qui vraiment m'a laissée sur ma faim.
Lien : http://delphinesbooksandmore..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LN
  30 janvier 2013
Le Havre-New York est un album plaisant : les deux zigues partis sur un coup de tête sont bien décidés à profiter de la vie, de leur voyage et de cette chance qui s'offre à eux de passer le temps du voyage aux côtés de Yolanda, chanteuse à la mode, en se prélassant. Les dessins aplat dans les tons gris-bleu s'accordent parfaitement à cette atmosphère d'entre deux mers, entre deux ponts... le temps est comme suspendu le temps de cette traversée, il coule lentement entre bains de soleil, repos mérité après des soirées arrosées et des fêtes endiablées.
Toutefois l'histoire manque quelque peu de coffre, le fil reste relativement linéaire, sans réel intrigue, flirtant finalement avec une impression de platitude.
La fin tourne en queue de poisson, peut-être pour ouvrir les perspectives vers un deuxième tome, l'information n'est pas donnée.

Lien : http://www.lecturissime.com/..
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
BoDoi   23 juillet 2013
Tout est apparemment charmant et léger comme une comédie musicale, mais l’auteur apporte une touche mélancolique dans la galerie de personnages qui peuplent le France [...]. De l’art de parler de choses graves avec légèreté.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
editionslapastequeeditionslapasteque   28 mars 2013
- T'es bien mécano de formation, hein? Et moi je me débrouille en service, non?
- Oui... et puis?
-Et bien on va se faire embaucher sur ce paquebot qui va à New York!
- Qu'est-ce qu'on va foutre là-bas? T'y as pensé à ça? T'y as pas pensé! Ha ha!
-Si tu veux passer ta vie à voler des babioles, t'es libre! Mais là pas c'est la terre promise, y'a du fric partout on va être riches René, enfin riches!
- Ok... mais... tu parles anglais, toi?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
YaneckYaneck   20 février 2014
Regarde ce qui nous arrive! On se balade en smoking, on pète dans la soie, c'est la folie René! Et ce soir, c'est spectacle!
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : PaquebotsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

LNHI-44259

Qui chantait ceci en 1977? On a tous dans le coeur une petite fille oubliée Une jupe plissée, queue de cheval, à la sortie du lycée On a tous dans le cœur un morceau de ferraille usé Un vieux scooter de rêve pour faire le cirque dans le quartier Et la petite fille chantait (et la petite fille chantait) Et la petite fille chantait (et la petite fille chantait) Un truc qui me colle encore au cœur et au corps Everybody's doing a brand-new dance now Come on babe do the locomotion I know you gonna like it if you give it a chance now Come on babe do the locomotion

Alain Souchon
Laurent Voulzy
Eddie Mitchell

12 questions
63 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanson française , années 60 , enterrement , animauxCréer un quiz sur ce livre