AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782378012120
72 pages
Saltimbanque Editions (14/05/2021)
4.16/5   19 notes
Résumé :
Avant, Ours avait une jolie maison. Il passait de bons moments avec ses amis et s’asseyait toujours dans son fauteuil préféré. Ours avait la vie douce. Mais ça, c’était avant le grand chamboulement.
Un matin, le souffle du vent lui murmure qu’il est temps de s’en aller.
Ours marche sans savoir où aller. Par moments, il se sent bien seul et d’autres fois, libre comme l’air.
Que lire après Ours et le murmure du ventVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Je suis toujours charmée par les titres proposées par les éditions Saltimbanque. J'ai l'habitude de lire ceux qui revitent des contes de notre enfance comme Les sept Citadelles dont je parlais récemment ou bien leurs superbes documentaires tel que DinoRama, le dernier en date que j'ai adoré. Mais cette fois, je reviens aux fondamentaux avec une charmante petite histoire d'Ours et de voyage.

Sous le trait très doux et enfantin de Marianne Dubuc, nous découvrons les aventures de ce charmant ours un peu casanier qui décide un jour de partir sur les routes sans trop savoir pourquoi. Marianne Dubuc est une jeune illustratrice québécoise qui a reçu plusieurs prix et qui a été traduite dans plus de 20 langues. Elle n'en est pas à son coup d'essai chez l'éditeur, puisqu'on peut y lire avec la même poésie le Chemin de la montagne et le Lion et l'oiseau. Je vous invite d'ailleurs à découvrir la richesse de ses albums, sur son site : ici.

Dans Ours et le murmure du vent, elle nous livre une histoire où ses illustrations ont la part belle, puisque le récit s'étale sur plus de 70 pages, avec un texte assez succinct et discret qui laisse la part belle à l'émotion qui transpire de ses pages. C'est beau, simple et poétique, comme ses dessins. Les passages sont d'une fausse naïveté et d'une vraie richesse, tout comme les expressions et actes des personnages, qui transpirent l'altruisme et la générosité.

Pourtant, le titre s'ouvre de manière un peu morose sur un ton de regret, ceux d'un ours qui a tout quitté parce que ses amis n'étaient plus. Peut-être l'autrice suggère-t-elle que dans la vie parfois on perd ses amis et qu'il faut savoir continuer quand même à avancer ? En tout cas, elle lance son personnage sur les chemins de la vie, le poussant à s'aventurer hors de chez lui, à faire des rencontres, à se confronter à la nature.

Ce n'est pas toujours simple. Confronté à la solitude, ce charmant ours nous fait bien souvent de la peine, mais cela vaut le coup car il se découvre et prend conscience de la valeur de la vie et des petits rien qui la constituent, ainsi que de la richesse des rencontres qu'on fait et qu'il faut entretenir.

Ce petit album à l'aspect très simple est en fait un vrai conte philosophique qui fait réfléchir sur la vie, l'amitié, la solitude. Puissant et émouvant.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          50
Dans cet album atypique, nous suivons Ours. Pour une raison inconnue, Ours, qui avait la vie douce, une jolie maison remplie d'amis avec lesquels il mangeait de la tarte aux fraise, subit un « grand chamboulement » et semble se retrouver seul …. Alors, il décide de partir. Vers un ailleurs incertain, imprécis. Il part à l'aventure, sans préparation, tout simplement parce que quelque chose dans son coeur lui souffle qu'il est temps d'aller voir ailleurs. Bien-sûr, ce voyage sera formateur, inattendu. Il fera une belle rencontre… Mais s'en ira plus loin encore…
C'est déstabilisant tout ça. On se demande pourquoi Ours se retrouve seul. A-t-il réellement perdu ses amis ? Ce n'est pas vraiment clair. Et pourquoi ne s'arrête-t-il pas chez lapin, ce nouvel ami si gentil ? L'endroit où il choisit de s'installer à la fin, ainsi que ce nouvel ami, sauront-il le contenter durablement ?
J'ai aimé cet album car il m'a prise au dépourvu. Il nous dit que le voyage, l'aventure, le désir d'ailleurs, le déracinement, peuvent être une soif à laquelle nous devons répondre pour être heureux. Il nous apprend qu'il faut suivre cette petite voix qui est en nous, quitte à laisser son foyer derrière soi. Il parle de solitude, mais aussi de courage, d'aventure, d'amitié retrouvée.
La tempête, qui surgit à la fin du 2ème tiers de l'album, est un moment très puissant, je trouve. le texte disparaît quasiment, l'image suffit, on voit le noir, le bruit, la violence de l'orage, la solitude : Ours est perdu, désemparé et terrorisé. Ce qui suit (sa rencontre avec Mus) est du coup d'autant plus joyeux et apaisant.
C'est doux, c'est beau, c'est poétique et un brin triste, j'ai trouvé. J'ai aimé, mais j'ai gardé une petite sensation de tristesse, inexplicable. Peut-être parce que ce côté incertain d'Ours et de sa quête, ne m'a pas rassurée.
En bref : Un très joli album, aux illustrations magnifiques, plein de poésie, qui traite du voyage et de la quête d'une paix intérieure comme rarement on l'a vu.
Commenter  J’apprécie          00
Nous avions découvert cette autrice par le biais de son précèdent ouvrage "Le lion et l'oiseau" que nous avions adoré.
La voici de retour avec un ours tout mignon, qui semble partir en quête. Mais en quête de qui ou de quoi ?

Dès l'ouverture de l'ouvrage nous identifions la marque de l'autrice, avec ses illustrations crayonnées aux couleurs très douces et apaisantes. La maison de l'ours nous a semblé familière également, tel un petit cocon douillet. le livre est très épuré en texte, avec rarement plus de quatre lignes. Aussi, cette histoire s'adresse vraiment aux tous petits, soit je dirais selon moi à partir de 2 ans.

Les textes sont d'une très belle musicalité, tel un poème qui serait lu à l'enfant. D'ailleurs, l'apaisement ressenti à la lecture de cette histoire est réel, ce qui en fait une histoire du soir idéale pour préparer le coucher.

La fin nous aura toutefois un peu désarçonnés avec mon fils, arrivant trop subitement à notre goût. Nous aurions peut-être aimé un dénouement un peu plus marqué ou une morale d'avantage explicitée.

Je concluerai en disant que cette histoire pour enfant qui dure une quinzaine de minutes, met magnifiquement en valeur la faune et la flore. Les liens d'amitié y sont aussi joliment mis en avant, pour offrir une lecture sous le signe de l'émotion.
Commenter  J’apprécie          20
Voilà le genre d'album pour lequel je me dis, sans même l'avoir ouvert, « ça a l'air vraiment mignon ». Outre un titre très poétique qui invite à la rêverie, j'ai découvert avec plaisir la douceur des illustrations de Marianne Dubuc. L'album interroge : pourquoi changer ? Que peut nous apporter le changement ? Il a une vraie portée symbolique : ce gros chamboulement peut être transposé à tout changement de vie majeur, avec ses peurs, ses découvertes et cette nécessité d'aller de l'avant. En ce sens, il parlera autant aux enfants qu'aux adultes. La traversée des grands espaces est magnifiques. Des doubles pages de forêt se glissent cà et là, et Ours disparaît pratiquement au profit de la nature. Ce voyage, c'est aussi toute une ambivalence : une exaltation face à l'inconnu, l'envie de changer de vie mais aussi les peurs inhérentes à ce type de projet. Ours et le murmure du vent, c'est une aventure. C'est une invitation à persévérer… car ce qui nous attend au bout du chemin ne peut être qu'enthousiasmant.
Commenter  J’apprécie          30
Découverte de l'univers si doux de@marianne_dubuc. Quelle poésie avec si peu de mots. Ça murmure, ça chuchote, ça laisse venir... Tout en bienveillance, avec délicatesse et patience. Des albums à lire et relire pour apaiser, donner confiance faire grandir. Splendide!
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Perdre ce qu'on aime, c'est très triste.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Marianne Dubuc (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marianne Dubuc
Un joli jeu de cache-cache à découvrir au fil des pages et sous les rabats ! Après MON ARBRE et MA RIVIÈRE, découvrez toute la magie et la malice de Marianne Dubuc avec deux nouveaux livres animés : MON OURS et MA NUIT ! Vous connaissiez cette collection ?
autres livres classés : changementVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (39) Voir plus



Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
597 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..