AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B0000DRJXD
Éditeur : L'Avant-Scène. N° 348-349 (30/11/-1)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
L'Avant-Scène. N° 348-349 de janvier 1966.
Cette édition de l'Avant-Scène Théâtre contient les textes de 3 pièces de théâtre : "Les fiancés du Havre" et "Sens interdit" d'Armand Salacrou et "Des journées entières dans les arbres" de Marguerite Duras.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Marti94
  04 novembre 2014
Cette édition de l'Avant-Scène Théâtre de janvier 1966 contient 3 textes : "Les Fiancés du Havre" et "Sens interdit" d'Armand Salacrou et "Des Journées entières dans Les arbres" de Marguerite Duras. C'est pour cette dernière pièce en 3 actes que j'ai acheté une vieille édition où il y a de superbes photos de Madeleine Renaud, Jean Dessailly et Anne Doat au théâtre de l'Odéon.
En 1965, Marguerite Duras a adapté elle-même au théâtre la nouvelle qu'elle avait écrite en 1954 ; elle en fera un long métrage en 1977. C'est l'histoire d'une mère qui revient des colonies pour revoir son fils préféré avant de mourir ; elle ne l'a pas vu depuis 5 ans. Elle se rend compte qu'il n'a pas changé, il est toujours égoïste et flambeur mais son amour est si puissant, à la limite de l'inceste, si exclusif, qu'il les lie au-delà de tout. En fait, elle raconte la préférence de SA mère pour le fils aîné du « barrage contre le pacifique ». Durassien à merveille !
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Marti94Marti94   04 novembre 2014
La mère : Je ne pleure plus de rien, je me suis juré de ne jamais pleurer de rien.
Le fils : C'est bien. Ah ! que c'est bien...
Commenter  J’apprécie          10
Marti94Marti94   04 novembre 2014
La mère : Quand je te revois, toi, ah ! Des journées entières tu étais dans les arbres.
Commenter  J’apprécie          10
Marti94Marti94   04 novembre 2014
La mère : On te retrouvait dans les arbres à dénicher les nids... Il n'y avait que ça qui comptait pour toi : les merles, les oiseaux... ces salauds !
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Marguerite Duras (194) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marguerite Duras
George Sand, Joséphine de Beauharnais, Marguerite Duras, Simone de Beauvoir, Marie Curie, Colette, Édith Piaf, Sarah Bernhardt? Dans le dernier ouvrage de Jeanne Teisson, vingt femmes d?envergure et de talent sont réunies à travers les siècles par un point commun : les hommes qu?elles ont aimés étaient plus jeunes... Et ils les ont passionnément aimées.
Retrouvez l'ouvrage en magasin ou sur notre e-shop : https://bit.ly/2UqgZMa
#Sauramps #jeanneTeisson
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Marguerite DURAS

Quel est le bon titre de sa bibliographie ?

L'Homme assis dans le corridor
L'Homme assis dans le couloir
L'Homme assis dans le boudoir
L'Homme assis dans le fumoir

20 questions
151 lecteurs ont répondu
Thème : Marguerite DurasCréer un quiz sur ce livre