AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Aylin Manço (Traducteur)
EAN : 9791036340680
240 pages
Bayard Jeunesse (05/07/2023)
4.11/5   19 notes
Résumé :
Nima est entre deux : entre deux pays, les États-Unis et le Soudan, entre deux cultures, entre sa mère et son père (qu'elle n'a pas connu). Elle a l'impression d'être exclue de tout et se sent incroyablement nostalgique de la vie qu'elle aurait pu avoir au Soudan. Son seul repère, c'est son meilleur ami Haitham. Mais quand celui-ci est agressé et se retrouve à l'hôpital, Nima se sent transportée. Soudain, la voilà au Soudan, dans une vie qui n'est pas la sienne, mai... >Voir plus
Que lire après Une vie avant la mienneVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
< À travers ses yeux mon nom brille comme si je le tenais enfin à la lumière >

Sa mère a quitté le Soudan, sa vie, ses couleurs et un peu son rire aussi. Et ça Nima elle n'arrive pas à l'accepter. L'adolescente remet tout en question quotidiennement jusqu'à sa propre réalité physique.

Nima se dédouble. Elle est la jeune américaine avec ce nom béni, réservée et pudique. Qui a toute une communauté autour d'elle et une mère qui se bat pour vivre dans un pays dont elle ne comprend pas toutes les déraisons. Orpheline d'un père mort au pays, assassiné.

Mais elle est aussi Yasmeen, la fleur de jasmin. Celle qui a un père qui l'adore, une mère qui sourit encore en chantant et en dansant comme sur les photos de ce pays ensoleillé. Drôle et adorée par les autres. Intégrée au Soudan ce pays qui lui provoque une nostalgie pourtant impossible.

Les mots sont posés avec délicatesse et raison. L'espoir est dosé, la mélancolie et la peur également. Ces semaines dans la vie de Nima, dans cette double peau, ce corps trop étroit pour deux, mais pourtant dédoublé nous en apprend beaucoup sur les passions adolescentes, le r*cisme ordinaire...

Si les relations fleurissent comme des fleurs de jasmin, elles flétrissent aussi. Si l'on est pas une autre il faut aussi accepter d'être soi. Et c'est parfois encore plus difficile. Ce roman joue sur le contraste, la dualité constante et comme l'automne Nima change au gré du temps et du vent.

Ce roman est une merveille de douceur et de poésie. Qui nous emmène en voyage à travers les cultures, les rêves et les destins de chacun.e.s. Et surtout qui nous embarque dans les méandres de l'acceptation de soi et des autres tel qu'iels sont.

Avez-vous lu ce livre aux couleurs automnales ?

~ Merci à bayardeditionsj pour l'envoi de ce roman ~
Commenter  J’apprécie          10
Histoire rédigée en vers libre, sans ponctuation mais qui se lit très facilement. Les espaces marquent les respirations et nous suivons les pensées de la jeune héroïne.
J'ai aimé plonger dans ses questionnements intérieurs sur son identité. Ce point de vue d'une adolescente partagée entre sa culture familiale et sa vie dans un autre pays. Partagée entre sa fidélité envers le souvenir d'un père qu'elle ne connait pas et dont elle imagine une mort héroïque et les trop nombreux silences de sa mère.
Les descriptions des émotions sont justes et par petites touches, suffisantes pour nous plonger dans une tête et un coeur un peu perdus.
Le recours au fantastique pour résoudre ce conflit intérieur fonctionne bien. Nous découvrons également le Soudan, la culture, la façon de vivre et surtout le conflit politique qui va provoquer l'exil de la génération des parents, des "oncles" et "tantes" de l'héroïne. Les non-dits dans lesquels elle a grandi vont donc lui être expliqués.
Bon roman pour les grands ado sur l'exil, la double culture, les secrets familiaux.
Commenter  J’apprécie          10
« Une vie avant la mienne » est un voyage initiatique qui joue avec les perceptions et la langue pour offrir un texte profond sur l'acceptation de soi, des autres et de ses origines. Ce roman est une petite merveille poétique, pleine de justesse par son apparente délicatesse et son impactante portée. C'est avec de belles métaphores narratives que Safia Elhillo explore la vie de Nima et celle de sa double peau, car dans ce corps trop étroit pour deux se dresse un trop plein de mélancolie, de peur, de nostalgie et d'espoir…

Nima est entre deux. Entre deux cultures et entre deux pays (les États-Unis et le Soudan), mais aussi entre sa mère et son père. Ne parvenant à trouver sa place, la jeune femme à l'impression d'être exclue et se sent incroyablement nostalgique de la vie qu'elle aurait pu avoir au Soudan. Lorsque son seul repère, son meilleur ami Haitham est agressé et se retrouve à l'hôpital, Nima perd pieds. Rêvant d'une autre que la sienne, d'un autre horizon que celui d'une fille d'immigrés, elle convoque celle qu'elle aurait pu être : Yasmeen, et se retrouve propulsée dans le passé. Nima fait alors face à des vérités qu'elle n'avait pas fait siennes. Bousculée face aux secrets familiaux, sa vision du monde tout comme son destin s'étiolent…

Avec « Une vie avant la mienne », Safia Elhillo convoque de larges sujets, complexes et essentiels. de l'amitié au racisme ordinaire en passant par l'acceptation de soi, ce roman en vers libres embarque son lectorat dans un voyage onirique, souvent inquiétant et empreint d'une mélancolie savamment dosée. Safia Elhillo déploie un phrasé intelligent et sensible pour dire la solitude, l'incompréhension et le désarroi.

Loin d'être un roman brodé de tristesse, « Une vie avant la mienne » fait corps avec l'espoir et la compréhension de l'histoire familiale pour en accepter la richesse, la complexité et la finalité. Car l'essence de ce roman réside dans la quête initiatique et profonde de son héroïne sur sa place au sein de sa famille… En effet, Nima ne parvient pas a comprendre et à accepter les choix de sa mère, qui a décidé de laisser derrière elle son sourire et sa vie au Soudan. Dès lors, l'adolescente remet tout en question, jusqu'à sa propre existence, sa réalité physique… Intégrant le fantastique pour conduire le récit, Safia Elhillo croise les genres pour composer une véritable fresque familiale à travers les ans. « Une vie avant la mienne » est un texte en vers libres saisissant, sensible et indéniablement maîtrisé !


Lien : https://leslecturesdechloe.a..
Commenter  J’apprécie          00
Il est de ces romans qui vous prennent par la main et vous emmènent loin, très loin, dans un monde où les frontières de l'identité et du temps s'effacent

Je tenais à vous parler aujourd'hui de ce roman, écrit en vers libres, qui m'a profondément émue et qui, je pense, touchera chacun des coeurs qui s'aventureront dans ses pages.

Au centre de cette histoire…

*il y a Nima, une adolescente tiraillée entre deux mondes, deux cultures. Elle rêve d'une existence différente, d'un horizon qui s'étend au-delà des limites imposées par son statut de fille d'immigrés aux États-Unis

*il y a aussi Yasmeen, cette figure énigmatique omniprésente. Elle incarne l'idéal. Vivante et brillante, cette « version alternative d'elle-même » représente la vie que Nima recherche désespérément.

Une vie avant la mienne ஜ @safiamafia Trad. Aylin Manço @bayardeditionsj

#SafiaElhillo construit avec habileté un état de tension prenant -souvent inquiétant- mais aussi émouvant entre le passé et le présent, entre les racines et les ailes que Nima aspire à déployer. Au fil des pages, on ressent l'écho de ses rêves et la douleur de ses aspirations inaccomplies.

L'autrice explore avec intelligence et sensibilité les thèmes universels de l'identité, de l'amitié et de l'héritage culturel tout en offrant un regard perspicace sur les complexités des relations familiales. Elle nous parle également de racisme, de solitude, de mal-être mais aussi d'espoir, de compréhension et d'acceptation de soi.

À travers les yeux de Nima, nous découvrons l'importance de comprendre d'où l'on vient pour mieux appréhender où l'on va.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          00
D'origine soudanaise, Nima vit aux Etat-Unis et tente tant bien que mal de construire son identité, tiraillée par sa double culture. Un roman entièrement écrit en vers libres, poétique et puissant, mai squi m'a un peu perdue quand l'histoire flirte avec le fantastique !
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
CNLJ
08 mars 2024
Ce récit fort sur l'identité, écrit en vers libres par une jeune poétesse soudano-américaine d'à peine trente ans, s'interroge avec brio et sensibilité sur ce qui fait nos racines.
Lire la critique sur le site : CNLJ
CNLJ
08 mars 2024
Ce récit fort sur l'identité, écrit en vers libres par une jeune poétesse soudano-américaine d'à peine trente ans, s'interroge avec brio et sensibilité sur ce qui fait nos racines.
Lire la critique sur le site : CNLJ
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Le ciel est sombre
& profond & pourtant il brille
Commenter  J’apprécie          10

Video de Safia Elhillo (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Safia Elhillo
Meet Safia Elhillo
autres livres classés : parcours de vieVoir plus
Les plus populaires : Jeune Adulte Voir plus

Lecteurs (37) Voir plus



Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
82 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre

{* *}