AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782823600063
336 pages
Editions de l'Olivier (23/08/2012)
3.07/5   15 notes
Résumé :
Chez les Vogelgesang, une famille catholique, traditionnelle et alsacienne, quatre fois par an, la mère imposait à ses deux fils un « petit examen du cœur », dans le but de les aider à grandir, de les rendre plus responsables, plus humains. Que sont-ils devenus ?

Carl, après avoir fondé une famille et travaillé vingt ans dans la même mutuelle, a radicalement changé d’orientation : il s’est laissé envoûter par un certain Stern, dont il est devenu en qu... >Voir plus
Que lire après L'inconscienceVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
L'inconscience c'est l'histoire de deux frères Marcus et Carl qui semblent être bien différents .
Marcus a quitté la maison familiale très jeune , presque du jour au lendemain , il ne donne quasiment pas de nouvelles , à part de très rares cartes postales envoyées lors de ses voyages , il n'a pas une vie stable , il a de nombreuses conquêtes ,il dépense sans compter , entend profiter de la vie , et puis insensiblement il vieillit , il prend enfin conscience qu'il mène peut - être une vie vide de sens .
Carl est son opposé , lui n'a jamais quitté leur ville natale de Metz , il est marié , fidèle , père de trois enfants qu'il adore , travaille sans relâche dans une société d'assurance locale , gagne très bien sa vie , bref lui a une vie rangée , sans problèmes , jusqu'au jour où il fait la connaissance d'un collègue , venu spécialement remettre de l'ordre dans l'entreprise d'assurance aux prises avec la crise .
On sait depuis le début du livre que ça s'est mal passé pour Karl , il est dans un coma profond , il vient d'être transféré dans un centre médicalisé aux méthodes assez bizarres , centre où les soins dispensés coûtent la peau des fesses .
Puis par différentes digressions et des retours en arrière , les nuances apparaissent , parfois poignantes , comme quand Marcus raconte son voyage en Espagne et l'effet de ce voyage inattendu sur Carl .
Les trajectoires des deux frères semblent presque s'inverser .
L'auteur nous livre un roman d'une grande profondeur , il dissèque , met à nu , c'est ce qui m'a plu dans ce livre , c'est une lecture qui ne m'a pas laissée indifférente , j'ai été touchée par les souvenirs d'enfance des deux frères , ah leur façon de gérer l'argent , ce n'est pas un fils unique qui pourrait raconter ça , le passage sur le moment où Karl jeune ado joue de la guitare va donner un éclairage différent sur la relation avec les deux frères , sur leur relation avec la maison d'enfance .Les passages concernant leur père sont très beaux aussi .Ce livre est comme un puzzle où toutes les pièces finissent par ce rejoindre .
J'ai vraiment été touchée par l'écriture de l'auteur , sa façon de creuser , de disséquer , c'est un livre d'une grande profondeur , je l'ai beaucoup aimé , je crois que les deux frères vont me manquer .
C'est le genre de lecture qui me donne envie de rencontrer l'auteur , de lui dire l'effet que m'a fait son livre .
Une très , très belle lecture pour ma part .
Commenter  J’apprécie          111
C'est avec plaisir que j'ai ouvert ce nouveau livre de Thierry Hesse. Tant de souvenirs avec « Démon » son précédent roman que j'avais peur d'être déçue. Et bien non, le charme est toujours là, son écriture fluide, ses personnages attachants, le suspens qui vous porte du début jusqu'à la fin du livre. La cinquantaine avec ses questions existentielles, le regard que l'on porte sur son passé, ses parents, son éducation, la vie que l'on a choisie, les liens qui nous unissent avec les autres membres de notre famille. Voilà tout est là et toutes ces questions apparaissent lors de la chute de Carl du 3ème étage, accident, suicide ?…Il est dans le coma, son frère Marcus ne comprend pas. Carl qui apparemment avait réussi sa vie professionnelle ainsi que sa vie familiale que lui est- il arrivé ? Deux frères totalement opposés : Carl est agent d'assurance depuis toujours, il n'a pas quitté sa région natale, marié, père de trois enfants, économe : A-t-il joué la comédie de bon mari et de bon père toutes ces années? Marcus lui est parti dans le Nord, il est professeur d'ethnologie, a des rapports très intimes avec plusieurs de ces élèves, une vie diamétralement opposée. Et puis un jour Carl rencontre Jean Jacques Stern dans l'agence d'assurance et là tout bascule, sa vie bien rangée va exploser… Beaucoup de flash-backs sur l'enfance et l'adolescence de ces deux frères. A vous de découvrir la suite, pour moi voici encore un très bon livre dans la veine de « démon », Thierry Hesse confirme ici son talent d'écrivain, je n'en doutais pas et je suis heureuse de le voir continuer son chemin dans la littérature, un écrivain que je suivrai avec plaisir.
Commenter  J’apprécie          30
Un roman étonnant qui monte en puissance au fur et à mesure des pages. C'est l'histoire de 2 frères qui se sont construit de manière totalement différente mais qui en analysant le passé ne sont pas si différents que cela. L'histoire montre que rien n'est vrai, ni figé dans l'individu.
Commenter  J’apprécie          70
La trajectoire de deux frères, issus d'une famille bourgeoise à Metz. L'un semble plus fantaisiste que l'autre: après un itinéraire errant, des débuts comme éducateur dans une cité, il reprend des études de sociologie et enseigne en fac où son occupation principale semble être la séduction de jeunes étudiantes futiles. L'autre est devenu cadre dans les assurances, il n'a pas quitté Metz, a épousé une jolie femme et a des enfants qu'il aime. Pourtant sa vie va basculer, et celui qu'on croyait conventionnel et casé a eu la force de vivre une aventure tragique et passionnelle... Ce livre n'est pas mal raconté, même si je trouve qu'il n'invente rien esthétiquement parlant, mais il parle assez bien de la difficulté de vivre la passion dans notre société. Il parle aussi de fraternité, de ressemblances et d'oppositions, d'éloignements et de rapprochements. J'ai passé un bon moment en le lisant.
Commenter  J’apprécie          20
J'ai beaucoup apprécié la 1ère scène de ce livre où la mère se livre avec ses 2 garçons à un examen du coeur où comme dans un confessionnal tout doit être dit/avoué. Et c'est bien le drame de la plupart des familles, tout devrait être dit (sans blesser) et certainement que nous pourrions mieux fonctionner les uns envers les autres.
L'inconscience nous entraine sur les traces des 2 frères, qui ont vécu 2 vies à l'opposé et vont se retrouver dans des circonstances dramatiques.
Une bonne surprise de la rentrée littéraire 2012.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Ce goût qu'il avait d'amasser pièces et billets à l'intérieur d'une vieille boîte à biscuits s'étendait aussi à leurs possessions enfantines : friandises , jouets , livres et magazines illustrés . Ce que Marcus engloutissait en un après - midi , Carl le conservait des semaines , ce que l'aîné usait sans vergogne , détruisait pour en avoir joui , le cadet le choyait , l'entourait de mille précautions , s'appliquait à le faire durer .
Commenter  J’apprécie          90
Les pères vivent dans un monde permanent de paroles, ils traitent leurs fils comme des oreilles ou des micros. Dès qu’ils sont pères, ils se reconnaissent à leur voix, un ou deux tons plus grave, et parfois plus rugueuse ; et les fils, dès qu’ils sont assez grands pour entendre cette voix, existent à travers les paroles de leur père.
Commenter  J’apprécie          50
Depuis la dernière fois que les deux frères s'étaient parlé, beaucoup d'eau avait coulé dans la Moselle, rivière que Carl, l'hiver lorsque les arbres du jardin botanique étaient dépouillés, apercevait de son balcon. Beaucoup d'eau mais aussi pas mal de nitrates, d'anguilles sous roche, de gardons pas très frais. Comment, après toutes années, Marcus allait-il réagir ?
Commenter  J’apprécie          20
Or ce 24 décembre 2008, il n'avait pas fait 20 mètres sur la place de la gare, qu'il eut l'impression que son frère était un Carl assez différent du Carl de Noël dernier.
Commenter  J’apprécie          50
Nuit blanche oblige, des rivières humaines allaient d’ici peu déferler dans les rues de la ville, rivières grosses de milliers d’yeux et d’oreilles désireux de faire l’expérience même de l’art, c’est-à-dire l’expérience de l’inattendu, du beau et du laid, de l’éphémère et de l’émouvant, du grandiose et du ridicule.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Thierry Hesse (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Hesse
Thierry Hesse - L'inconscience .Thierry Hesse vous présente son ouvrage "L'inconscience". Parution le 23 août 2012 aux éditions de l'Olivier. Rentrée littéraire automne 2012.Notes de Musique : 1 La Cre?ation du monde, Op.81a (2006 - Remaster)
autres livres classés : parcours de vieVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (34) Voir plus



Quiz Voir plus

Dans les griffes du sphinx

Quels sont les prénoms des jumeaux?

Horus et Isis
Horus et Osiris
Ramsès et Isis
Osiris et Khepri

16 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Polar gothique, tome 5 : Dans les griffes du sphinx de Michel AmelinCréer un quiz sur ce livre

{* *}