AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755617314
Éditeur : Hugo et Compagnie (21/05/2015)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 107 notes)
Résumé :
Dans REAL, Brooke Dumas rencontre Remington Tate grâce à sa meilleure amie, Mélanie et c'est maintenant au tour de celle-ci de tomber sur l'homme qui fera vibrer son cœur. Après l'avoir attendu des années, un soir de pluie, il est là, fort et mystérieux... Il se nomme Greyson King et il vole à son secours. Il est intrépide et il est peut-être bien l'amoureux, l'ami et le protecteur qu'elle a toujours cherché. Lorsqu'ils font l'amour et qu'il prononce son nom, c'est ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (39) Voir plus Ajouter une critique
livrevie
  08 août 2015
Le risque avec les sagas est que l'intérêt ne décroisse... Surtout quand les personnages changent et que l'on avait apprécié les précédents. J'avais beaucoup aimé le couple Brooke / Remington dans les trois premiers volumes, et j'avais un peu peur devant ce tome 4 qui nous éloignait d'eux. Que voulez-vous, je m'attache moi. Et Remy, c'est quand même un sacré personnage.
Quand les Editions Hugo Roman m'ont envoyé ce fameux tome 4, je me suis franchement demandée ce que j'allais y trouver. Mélanie ? Mouais, on l'avait entraperçue dans les tomes avant, mais elle ne m'avait pas marquée. Rogue ? C'est qui celui-là ? J'ouvre l'ouvrage, et lis la première page. Ah non, ce n'est pas un prénom, mais une définition. Humm, la définition est alléchante. On entre dans la catégorie « Bad Boy » vraiment, vraiment « Bad », ça peut être intéressant.
Et ça l'a été. Très. Très, très...
Mélanie est un personnage sympathique, parfois un peu trop gentillet, mais auquel on s'attache assez facilement. Elle aurait mérité d'être un peu plus étoffée, il lui manque un peu de profondeur à cette blondinette sexy. Tout est ébauché, distillé, un peu trop sans doute. Mais Greyson... Il vaut largement Remington. Un sacré personnage lui-aussi, tiraillé par sa noirceur, pas simplement par ce que la vie a fait de lui, mais aussi parce ce qu'il est. Il ne cherche pas la rédemption, l'auteure a habilement évité cet écueil beaucoup trop facile, il ne résiste pas à l'attraction, ce qui est très différent.
Greyson est la face obscure du milieu où évolue Remington, ce que l'on ne voit pas. L'Underground est loin d'être un simple terrain de jeu pour boxeurs en mal de sensations. C'est un réseau, une famille... de celles qu'il vaut mieux éviter.
Un tome finalement assez court si l'on regarde toutes les péripéties de nos personnages, et j'aurais savouré avec bonheur quelques pages en plus. Se dire qu'un roman est trop court est plutôt bon signe en général, cela traduit un "j'en veux encore" qui vaut tous les mots du monde. L'histoire est efficace, la langue agile même si parfois un peu trop crue pour moi (mais elle montre un véritable talent d'écriture de la part de l'auteure qui se renouvelle vraiment, ce tome 4 est loin d'être un copier-coller des tomes précédents), et le résultat : un livre avalé en une soirée de lecture, et l'envie bien présente de lire le tome suivant. J'aime vraiment beaucoup cette série!
Lien : http://lelivrevie.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
MissCroqBook
  08 juillet 2016
Il me reste encore deux livres de cette série à lire mais celui-ci est incontestablement celui que j'ai préféré. Il est plus sombre, plus intense que les trois premiers tomes.
Dans ce quatrième opus, l'auteur effectue un virage à 180°. On reste dans le monde de l'Underground mais on quitte l'univers des combats. Ici, on est plongé dans les coulisses et finalement La Ligue Underground n'est qu'une toile de fond très peu présente dans le scénario.
Greyson King est le fils du propriétaire de la ligue Underground. Comme chacun le sait, dans ce genre de milieu, il y a toujours des paris sur le futur vainqueur des combats. Et Greyson est chargé de récupérer l'argent des mauvais payeurs. Et dans son domaine il est intraitable. Il a des méthodes peu cavalières, souvent violentes mais surtout efficaces. On le surnomme Zéro, celui qui ne laisse aucune trace derrière lui.
Depuis l'âge de 13 ans, Greyson a été séparé de force de sa mère dont il n'a eu aucune nouvelle depuis. Ses recherches pour la retrouver sont restées infructueuses. Son père est le seul à savoir où elle se trouve. Atteint d'une leucémie en phase terminale, il propose à son fils de lui dévoiler l'information qu'il souhaite en échange d'un dernier service : récupérer les dettes des personnes de la liste qu'il lui donne. 48 noms, 48 dettes à recouvrer et il pourra enfin retrouver cette mère qui lui manque tant.
Accompagné d'une équipe, il surveille, traque, torture parfois pour atteindre son but.
Sur cette liste, en position n°5, figure le nom de Mélanie Meyers. Si habituellement il n'a aucun état d'âme et ne fait preuve d'aucun sentiment, les choses se compliquent avec Mélanie. Il est subjugué par sa beauté, comme envouté. Il sait qu'il ne doit pas s'en approcher autrement que pour sa mission. Mais un soir de pluie, alors qu'il l'observe, il est touché par le désespoir de Mélanie de voir sa décapotable engloutie sous les trombes d'eau et lui vient en aide. Leur attirance est comme magnétique et malgré ses résolutions, Greyson va craquer et entrainer Mélanie dans une chambre d'hôtel pour la nuit. Il a beau savoir que c'est contraire aux règles, que cela risque de lui apporter beaucoup d'ennuis, il ne peut pas résister.
De son côté, Mélanie est complètement sous le charme de ce beau brun ténébreux aux yeux noisette. Elle qui a toujours rêver de trouver l'amour, de se marier, de fonder une famille mais qui jusque-là n'a jamais connu de relation sérieuse ou intense, pense être enfin tombée sur le bon. Greyson la fait vibrer, la regarde comme si elle était la huitième merveille du monde…tout ce qu'elle a toujours voulu. Malheureusement, les contes de fée n'existent pas. Et elle va rapidement s'en apercevoir.
Comment Mélanie va-t-elle réagir quand elle va apprendre la vérité sur Greyson ?
J'ai été touché par les passés des deux héros. L'histoire de Mélanie m'a même fait verser quelques larmes. Finalement, elle n'est qu'apparence. Elle se cache derrière un masque de joie et de bien-être mais est en réalité, malheureuse. Ses rêves d'amour vont être mis à mal. Elle va cesser d'aller d'espoir en désespoir. le passé de Greyson est également trouble et troublant. le passage sur le moment où il a été séparé de sa mère m'a touché en plein coeur. J'ai aimé la manière dont ce gros dur que tout le monde craint dans son milieu va fondre progressivement pour la jolie Mélanie, va se soumettre et remettre en cause tous ses principes. Ah l'amour !!! La détresse de Greyson dans les derniers chapitres m'a même émue aux larmes.
Tout au long de ce roman, j'ai été traversé par toutes les émotions possibles : j'ai ri, j'ai souri, j'ai pleuré, j'ai eu peur, j'ai espéré… J'ai vécu l'histoire en même temps que les personnages et ça j'adore.
Bref, ce quatrième tome est vraiment le meilleur pour l'instant de cette série. Je suis impatiente de lire les suivants en espérant qu'ils seront aussi bien voire meilleurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LaChroniquedesPassions
  21 mai 2015
Lecture finie
Et je dois dire que j'ai eu un très très très gros coup de coeur.

J'avais beaucoup aimé le premier tome 1 de la série avec ce personnage masculin novateur et inclassable. J'ai lu dans diverses chroniques sur le net qu'il ne laissait pas indifférents. Soit on l'adorait, soit le détestait. Pour ma part je me range dans la première catégorie. Je trouve que Kathy Evans propose une littérature érotique qui fait dans les personnages très caricaturaux...mais ça fonctionne ! Elle distille une ambiance littéralement captivante où le lecteur est emporté par la passion des personnages principaux. Et n'en déplaise, c'est quand même ce que l'on cherche en lisant une romance.

Donc vous l'aurez compris, j'aime beaucoup cette série. Même si je dois dire que le tome 2 m'a moins captivée. Quant au tome 3, je ne pense pas qu'on puisse parler d'un livre véritablement puisqu'il reprend uniquement les deux premiers mais du point de personnage masculin.
En abordant ce quatrième roman, je savais que j'aimais la patte de l'auteur mais l'intérêt au niveau des histoires qu'elle nous avait proposé était pour moi à géométrie variable.
Ici, tremblement de terre littéraire. Dès la première page , j'ai été convaincu de ma lecture. Petit extrait :
« Ma queue est profondément logée dans la chatte d'une femme qui couine quand j'entends le clic de la porte d'entrée. Je me retire et attrape les draps, les lui jette, et elle geint pour protester contre l'absence de ma bite.
– Couvre-toi, poupée, tu as trois secondes…
Deux…
Une...
Le premier à passer la porte est Derek.
– Ton père veut te voir.
À côté de lui, mon connard de demi-frère, Wyatt, n'a pas l'air ravi de me voir. C'est réciproque. Je saute dans mon jean.
– Il n'a envoyé que vous deux ? je demande en riant presque. Si j'étais une fille, ce serait le moment où je serais vexée. »
Si vous n'aimez pas ce que vous venez de lire, n'allez pas plus loin. Sinon et bien il y a un crescendo juste génialissime dans l'érotisme, l'intrigue, la romance. Un tremblement de terre, je vous dis. Ces derniers temps, je m'étais un peu lassée de la littérature érotique qui est souvent un prétexte pour des scènes de sexe un peu répétitives. Alors qu'est-ce que c'est agréable de pouvoir lire une histoire où elle est (mais pas que) un ingrédient qui la sert et ne la rend pas au contraire indigeste.
Parlons-en de l'histoire, elle même est magnifique. Alors la raconter serait cruelle mais c'est une histoire digne d'un conte de fée (cruel) des temps modernes. D'ailleurs Mélanie parle souvent de Princess Bride et à quel point, elle la veut sa belle histoire d'amour ! Cette rêveuse cabossée par la vie m'a charmé. Pourtant, elle apparaît au début du roman comme une fille un peu futile et légère mais on change d'avis quand au fil des pages on la découvre avec le regard de Greyson.
Greyson, je fais une parenthèse sur cet HOMME. Un mot pour le
décrire . PARFAIT. Après avoir craqué pour Remy, je ne voyais pas comment l'auteure aurait pu nous proposer un personnage aussi écorché, brut, sensuel...et pourtant je suis conquise ! Rien que pour ce personnage, il faut lire ce livre. Il est aussi charismatique que Remy même si totalement différent. J'apprécie les auteurs en romance qui renouvellent leur personnage ( ce qui est loin d'être toujours le cas).
ÇA m'a donné l'impression de lire une romance tout aussi prenante mais TOTALEMENT différente et ça pour moi ça veut dire que je lirai la suite de la série sans me poser de questions même si je ne suis pas convaincue par Pandora (l'héroïne du tome5).
Au début de ma lecture, je notais plusieurs passages qui me plaisaient mais très vite je me suis arrêtée quand je me suis rendue compte qu'ils étaient trop nombreux...
Katy Evans distille à l'érotisme un bon coup de fouet et nous propose des personnages masculins qui sont ARGHHH ( mot qui signifie mon incapacité à traduire la beauté de ce BBF) mais je peux vous dire que Greyson vous le détours en matière de scène de sexe. Pourtant ça sera quand même leur très belle histoire d'amour que me restera en mémoire. La rencontre improbable de ces deux belles personnes qui ne le savaient même pas et qui se (re)découvrent dans les yeux de l'autre.

Bref
Ce livre est une explosion de passion qui m'aura fait passé une nuit blanche !
Donc attention de ne pas commencer ce roman à une heure avancée de la soirée.


Lien : http://lachroniquedespassion..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FiftyShadesDarker
  21 juin 2016
Après avoir eu finis les trois premiers tomes, j'avais l'impression que la saga était finis. Mais je me suis quand même lancer dans la suite en achetant le tome quatre et cinq avec deux nouveaux couples. Et franchement, le quatrième est largement à la hauteur de mes attentes.
L'histoire est celle de Mélanie, une jeune fille qui parait heureuse aux yeux de tous, même si elle n'a pas encore de vie de famille. Un soir, sous la pluie, elle va faire la connaissance de Greyson, un jeune homme grand et fort, mais aussi mystérieux, qui va voler à son secours. Mais après une nuit passait ensemble, il disparaît en laissant comme un vide en Mélanie. Malgré tout, ils vont reprendre contacte et elle va découvrir sa part obscure sous cet homme fort et virile.
Autant dire que l'histoire est pleines de péripéties entre la part d'obscure de Greyson et les secrets de Mélanie. Mais peu à peu, ils vont réussir à se confier et peut-être construire quelque chose à deux, même s'ils ont parfois du mal à se comprendre. Je suis directement rentrée dans l'histoire - et l'aurait finit en quelques heures, si je n'avais pas à réviser... En effet, le suspense est vraiment au rendez-vous et même si l'on devienne facilement la fin, on veut toujours en découvrir plus sur nos personnage et comprendre comment ils vont se conquérir. Pour eux, le chemin est long et semé d'embûche. Malgré tout, il me manque une petite étincelle pour dire que c'est un coup de coeur...
La fin est juste magnifique. Je ne pouvais vraiment pas rêver de mieux pour Mélanie et Greyson. J'ai même lâcher ma petite larme de joie cette fois. Oui, car dès que Greyson partait en laissant Mélanie seule, je pleurais comme une madeleine...
Mélanie Meyer est une jeune décoratrice d'intérieur enjouée, toujours vêtu de trois couleurs, parce que la vie doit être légère comme elle dit. En faite, elle a vécu quelque chose lorsqu'elle était bébé et elle a l'impression de devoir plus vivre pour ne pas décevoir sa famille. Mais elle souffre intérieurement, surtout de n'avoir pas encore trouver l'amour. Mais quand elle rencontre Greyson, elle sait qu'il peut la détruire, mais elle croit en leur relation et pense continuellement à lui, même si elle lui en veut de toujours partir sans lui donner de nouvelle. Mélanie, avec son secret, a vraiment été courageuse et je l'admire vraiment. Je suis rentrée complétement dans ce personnage, surtout que l'auteur nous fait comprendre ce qu'elle ressent. Bref, je l'ai beaucoup aimé.
Greyson King est un homme fort et très mystérieux. En effet, sous l'alias Zéro, il fait parti d'une société à la limite du légal. Il tue, torture pour obtenir les remboursements des clients de son père. Mais quand il rencontre Mélanie, elle devient son point faible. Il essaye de la mettre en garde et pour la protéger, il s'éloigne d'elle. Mais elle est toujours dans son esprit, il pense continuellement à elle et Mélanie devient la seule pour laquelle il vit... Je trouve que Greyson est vraiment fantasmatique, surtout qu'il est gentleman et qu'il cherche à la protéger quel qu'en soit le prix. Et surtout, son côté mystérieux et bad boy m'a complétement fait craquer dès les premiers pages.
Le style d'écriture nous fait complétement rentrer dans l'histoire. Malgré quelques petites répétitions, je trouve que l'auteur nous décrit parfaitement bien l'univers et les sentiments des personnages. Il ne reste plus qu'aux lecteurs de se laisser porter par l'histoire.
En général, une magnifique histoire avec de la joie et des pleures. J'ai complémentent craqué pour le personnage mystérieux de Greyson et pour le courage de celui de Mélanie.
Lien : http://fifty-shades-darker.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AliceNeverland
  21 mai 2015
On avait découvert Melanie en coup de vent à travers les trois tomes précédents. Rappelez vous : Melanie, c'est la meilleure amie déjantée de Brooke, celle qui l'entraine de force à un match de l'Underground, celle par qui, donc, tout commence ! Je suis ravie que Katy Evans ait eu l'idée de lui faire un tome dédié. Et l'histoire qu'elle nous raconte surpasse largement celle de Brooke et Rémy.
Melanie est un personnage que j'ai adoré (re)découvrir. Elle a une philosophie de vie qui m'a totalement séduite. Décoratrice d'intérieur, la jeune femme ne porte pas moins de trois couleurs par jour. Parce que deux, c'est trop facile, et une c'est tout simplement terne. Cela aurait pu être une caractéristique des plus banales, une excentricité qui serait propre à sa personnalité enjouée, mais on découvre petit à petit que cela cache une histoire très touchante. Melanie se sent obligée d'être deux fois plus heureuse que le commun des mortels, et j'ai trouvé la raison de tout cela des plus émouvantes qu'il soit..
Mais si Melanie est un petit soleil, Greyson, lui, est tout l'inverse. Ténébreux au possible, il appartient définitivement au monde de la nuit, mais surtout il est rempli de colère et de noirceur à l'encontre de sa « famille » – ce qui est tout à fait compréhensible… Il n'a plus gout à rien ; véritable personnage tortueux, il ne peut se permettre de posséder le moindre point faible. Mais, au contact de Melanie, il va découvrir tout doucement ce qu'est l'envie d'avoir un avenir . Pour autant il est conscient qu'il ne pourra jamais être le prince charmant qu'elle recherche. Mais l'attirance est là, et si au début il luttait quelque peu contre cela, les sentiments vont petit à petit prendre le pas sur sa volonté…
Je trouvais l'ambiance de Fight for Love très sombre. Et bien ce n'est rien par rapport à ce quatrième opus. On pénètre directement dans le coeur de l'organisation de l'Underground. Et le moins que l'on puisse dire est que ce n'est pas joli joli à voir. Ceux qui y travaillent ne sont pas des chérubins, loin de là, et c'est une véritable mafia qui régente le tout. J'ai aimé découvrir cet aspect-là que l'on avait à peine entr'aperçu lors des trois premiers tomes, et c'est un pari réussi pour l'auteur qui du coup nous permet de rester dans cet univers qu'elle a créé, sans pour autant nous en lasser. On passe de l'autre côté du miroir, et on se rend alors bien compte du jeu dangereux que propose l'Underground.
L'ambiance m'a immédiatement captivée, mais c'est également de là que viendra mon seul bémol. J'ai trouvé le tout bien trop romanesque, trop facile et trop rapide. Car oui, les pages défilent très vite, on est véritablement captivé par l'histoire, mais j'attendais peut être plus de « réalisme » pour cette univers sombre et violent. J'ai l'impression que l'auteur n'est pas assez allée en profondeur de cette thématique, mais surtout que cela n'a servi que de prétexte, de décor à l'histoire de Melanie et Greyson. La fin est un peu trop parfaite vu le contexte, et toute cette lumière ne collait pas vraiment à la noirceur de l'Underground. Et c'est ce décalage que j'ai trouvé trop flagrant, enlevant le réalisme de l'histoire.
Malgré tout, ce tome reste tout de même mon préféré de la série. Melanie possède une personnalité qui m'a immédiatement charmée. Mais surtout, l'Underground commence enfin à se dévoiler quelque peu, pour mon plus grand plaisir. Je suis conquise par l'ambiance générale, même si elle peut paraitre trop romancée. Et j'ai très hâte de découvrir l'histoire de Pandora, qui s'est quelque peu révélée dans ce tome !
Lien : https://aliceneverland.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (50) Voir plus Ajouter une citation
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   21 mai 2015
– Oh mon Dieu ! je crie, quand je comprends qu’il s’est mis à flotter.
Je cours jusqu’à la sortie, quand une main gantée de cuir noir attrape la poignée et un homme galant m’ouvre la porte. Je trébuche en sortant, et il me retient par le coude.
– Doucement, dit-il d’une voix chaloupée en m’aidant à tenir sur mes pieds, et je regarde désespérément ma Mustang bleu clair de l’autre côté de la rue.
Tout ce qui m’appartient officiellement. Tout ce que j’ai à vendre, parce que j’ai absolument besoin de cet argent, mais qui en voudra maintenant ? C’est une décapotable, un peu vieille, mais elle est aussi mignonne qu’unique, avec un intérieur en cuir blanc assorti à la capote. Mais elle est sous la pluie, ouverte, en train de se transformer en Titanic sur roues. Ma vie tout entière est engloutie par la même occasion.
– D’après ce regard de chiot triste, je suppose que c’est ta voiture, dit la voix chaloupée.
Je hoche la tête sans m’en rendre compte et lève les yeux vers l’inconnu. Un éclair traverse le ciel au loin et illumine son visage.
Et je ne peux plus rien dire. Ou penser. Ou respirer.
Ses yeux m’ont accrochée et ne me lâchent pas. Je fixe leur profondeur tout en notant que ce visage est éblouissant. Une mâchoire forte, des pommettes hautes, un front affirmé. Son nez est classique, élancé et élégant ; et les lèvres qu’il surplombe sont pleines et galbées, fermes et… Mon Dieu, il est à croquer ! Ses cheveux foncés jouent dans le vent. Il est grand, a de larges épaules, porte un pantalon noir et un col roulé noir qui lui donnent un air à la fois élégant et dangereux.


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
The-Library-WorldThe-Library-World   27 mai 2015
Et je ne peux plus rien dire. Ou penser. Ou respirer.
Ses yeux m'ont accrochée et ne me lâchent pas. Je fixe leur profondeur tout en notant que ce visage est éblouissant. Une mâchoire foret, des pommettes hautes, un front affirmé. Son nez est classique, élancé et élégant ; et les lèvres qu'il surplombe sont pleines et galbées, fermes et ... Mon Dieu, il est à croquer ! Ses cheveux foncés jouent avec le vent. Il est grand, a de larges épaules, porte un pantalon noir et un col roulé qui lui donne l'air à la fois élégant et dangereux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Ninie067Ninie067   27 mai 2015
Je ne connais personne qui m’ait pris plus la tête que mon père, alors je ne comprends pas ce qui m’arrive, à part que j’ai la tête ailleurs cette semaine.

Mélanie est bien installée dans mon esprit et dans ma peau. J’essaie de la sortir de mes pensées, mais elle est là. Dans mon subconscient. En train de s’amuser avec mon piercing comme si c’était son jouet personnel.

Je voulais la goûter. C’est fait, mais je ne suis pas satisfait. Je veux la faire haleter à nouveau, comme si elle venait de gagner le marathon de New York. Je veux la faire gémir comme une pro qui gagnerait le concours national de gémissements. Et je veux la faire sourire comme lorsque je l’ai ramenée chez elle. Je me force à rester concentré, à garder la tête sur les épaules, les yeux ouverts. Mais nom de Dieu… elle ne facilite pas les choses.

Cette semaine, j’ai rayé deux autres noms de ma liste. J’ai aussi découvert que mon père avait vraiment une leucémie, en tout cas c’est ce qu’ont dit les spécialistes que j’ai fait venir. Il est dans une maison protégée de deux étages, proche du lieu où la saison d’Underground va commencer, dans un mois. Et c’est bizarre. Même le son de sa voix est différent. Son regard n’est plus aussi dur. Quand je suis entré, il m’a demandé comment j’allais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
The-Library-WorldThe-Library-World   27 mai 2015
- C'est très compliqué, tu ne voudrais pas de moi dans ta vie.
- Non. S'il te plait. Tu n'as pas besoin de faire ça. Restons-en là. Je sais comment ça se passe. Salut, et je te souhaite une bonne vie. Adios.
Nous nous fixons, et il murmure :
- Je n'aurais pas dû te toucher.
Il se dirige vers la porte. Je regarde son large dos tout en revêtant mon masque de courageuse. J'ai fait ça un million de fois. Je construis des murs autour des endroits où j'ai mal, pour ne plus avoir mal du tout. Plus du tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
The-Library-WorldThe-Library-World   27 mai 2015
Avant de la rencontrer, j'avais deux émotions dans la vie : la colère et l'indifférence. Maintenant, elle m'en a donné dix de plus. Désir, frustration, inquiétude,... même de la joie. Je veux que ces yeux verts me mémorisent, comme je me suis fait une religion de la mémoriser.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Katy Evans (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Katy Evans
Découvrez la nouvelle série de Katy Evans, l'auteure de la série best-seller Fight fo Love. En savoir + : http://hugonewromance.fr/malcolm2/
autres livres classés : érotiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3348 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..