AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2930880465
Éditeur : Séma éditions (27/05/2018)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Ils pensaient passer quelques jours loin du monde et des ennuis, mais ils vont devoir faire face au passé… et à bien plus. Apparitions inquiétantes, disparitions inexpliquées et phénomènes étranges vont les pousser à revoir leurs certitudes. Peu à peu, la forêt se referme sur eux, jusqu’à délivrer son terrible secret…

Entre nostalgie et angoisse, un retour aux sources qui s’avère bien plus dangereux qu’il n’y paraît.

Initialement paru s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
alberthenri
  20 septembre 2018
Julien, retourne avec quelques amis dans la maison familiale du Morvan d'où sa soeur Camille a disparu dix ans plus tôt.
Le jeune homme est hanté, dans tous les sens du terme, par la disparue.
De fausses pistes à la révélation finale, Jean-Pierre Favard, nous convie à une histoire, qui de prime abord peu paraitre presque banale, mais se complique au fil du récit.
D'abord roman d'amitié entre jeunes gens, puis enquête, puis encore intervention du légendaire et du surnaturel, l'auteur joue sur plusieurs tableaux.
Pour les amateurs de la littérature populaire de genre, ce roman, n'est pas sans rappeler certains titres de la célèbre collection "Fleuve Noir Angoisse", où des auteurs français avaient une démarche assez similaire, en mêlant des intrigues d'abord assez terre-à-terre, pour basculer dans le fantastique.
Jean-Pierre Favard, qui s'est vu décerner le prix Masterton 2018 pour son roman "La nuit de la, Vouivre", est de ces auteurs contemporains qui oeuvrent pour remettre le fantastique "à la française" à l'honneur, pour cela, il mérite notre intérêt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
jonatjackson
  20 septembre 2018
- Ce que j'ai aimé
Une écriture fluide, efficace, visuelle et transmettant à merveille les émotions et les sensations des personnages.
Le suspens, certainement LE point fort de ce livre. Très réaliste et immersif.
Difficile de lâcher l'histoire une fois prise en main. Elle est prenante et on souhaite vivement savoir ce qui se passe après chaque découverte.
On en apprend plus sur les légendes locales et notamment sur les druides de l'époque gauloise (l'histoire se situe non loin de là où Vercingétorix a livré l'ultime bataille des Gaulois face aux Romains).
Au-delà du suspens et du côté historique, c'est le côté vieux film d'horreur vintage qui fait plaisir et qui transpire à travers la lecture.
Une histoire horrifique qui peut plaire aux personnes qui ne sont pas fan de morts tragiques et de boucheries de tueurs en série. Il est accessible à tous.
- Ce que j'aurai aimé, ce qui m'a dérangé
La taille relativement courte du récit est l'un de ses plus gros défaut dans le sens où l'auteur doit aller à l'essentiel et ne développe qu'assez peu les personnages (hormis Julien et Lou).
Personnellement déçu que l'histoire ne soit pas un peu plus « horrifique » mais cela n'engage que moi. Amateur de grands frissons, d'actions et d'écriture nerveuse, je n'ai pas eu mon comptant de sang. Je souligne dans les + son accessibilité et, je ne nie pas, cela est sympa d'avoir quelque chose de plus « léger » dans une histoire Fantastique. Mais pour moi il manquait ce côté horreur avec meurtre ou décès de façon inexplicable et violente.
Ce dernier quart quoi…un Bad-trip, une longue explication historique et enfin le dénouement qui tombe un peu de nulle part. Autant j'ai été convaincu par les 3/4 du livre pour les raisons citées plus haut, autant ce Ending m'a laissé sur ma faim. D'autres crieront très certainement au génie et auront adoré ce dénouement. Personnellement, j'aurai peut-être bien vu ça dans un film, mais à la lecture je n'ai pas adhéré (ou en tout cas pas à 100% car le Bad trip était encore cool).
- Conclusion
L'un des derniers bébés de la maison d'édition belge Séma Éditions est porteur d'une promesse claire –> le suspens jusqu'au bout. Un petit livre d'angoisse qui rappellera aux nostalgiques les bons vieux films d'horreur avec maison abandonnée au milieu des bois et phénomènes inexplicables. le tout porté par les mythologies du Morvan et la plume acérée de l'auteur qui sont de vrais plus dans ce récit. J'aurai pu être entièrement conquis si je n'avais pas été déçu de cette fin un peu étrange et que, au final, l'histoire se révèle moins horrifique que la couverture et le résumé ne le laissaient présager. Goûts personnels oblige, mais pour ceux qui sont friands d'histoires à suspens, teinté de fantastique et d'histoires locales, sans hémoglobine et tripotée de meurtres aussi créatifs les uns que les autres, alors n'hésitez pas, ce livre vous promet un bon moment de lecture.
Lien : https://evasionimaginaire.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Root
  14 septembre 2018
C'était il y a 10 ans. Julien et Camille se prélassaient à la maison pendant que leurs parents faisaient des courses en ville. L'ambiance était aux vacances, Camille flirtait avec un voisin, Julien digérait le contenu du frigo devant la télé. Au retour des parents, Julien s'était endormi et Camille avait disparu. Moyennement prise au sérieux par les autorités locales, l'affaire s'est vite vue classer. Camille Millien était une belle fille, elle avait sans aucun doute fauté avec Thibault, volatilisé lui aussi, et voulait s'éviter le courroux paternel. Julien, lui, n'a jamais cru à la version officielle, Camille n'était pas du genre à fuguer.
Il aurait dû se douter que ces quelques jours dans la maison familiale, dans laquelle il remet les pieds pour le première fois en compagnie de ses amis, ne se passeraient pas comme prévu. Ni Thomas, ni Lou, ni sa petite amie Valérie n'étaient au courant du drame. Jusque-là, il n'avait pas cru bon de leur en parler. Mais les événements dont ils sont témoins vont l'amener à se libérer du poids du secret.
« Tu sais, le Morvan a toujours abrité toutes sortes de légendes. La vouivre, la galipote, les cancouëlles. Ici, on ne les compte plus tant elles sont nombreuses. Sorcières et sorciers y ont élu domicile depuis très longtemps… »
Sur fond de légendes régionales, passé et présent alternent, l'histoire s'étoffe sans grosses ficelles, et l'angoisse monte. C'est un vrai plaisir de voir qu'on peut toujours coller une bonne petite frousse sans verser dans le teen movie. L'auteur a mis ce qu'il faut de tension entre ses personnages dans un décor propice à l'imagination. J'ai rapidement émis une hypothèse… et me suis complètement plantée. Deuxième plaisir. Un bémol peut-être, certaines données historiques plombent un peu le rythme à mon goût. Mais ajoutez à cela que le récit est agréablement narré, c'est un troisième plaisir qui me fait dire que c'était un bon moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
michaelfenris
  08 septembre 2018
Pour fêter la fin de leurs examens, quatre amis, Julien, Valérie, Thomas et Lou, décident de passer une semaine loin de tout dans la maison familiale du premier. Une maison dans laquelle il n'a plus remis les pieds depuis de longues années, depuis la disparition mystérieuse de sa soeur aînée Camille. Fugue? Durant toutes ces années, sa famille n'a cessé d'espérer son retour.
Dès leur arrivée cependant, un certain nombre de phénomènes inexpliqués apparaissent: objets déplacés, apparitions, disparitions, légendes de la région du Morvan en particulier avec la galipote, un esprit qui hante les lieux. Sont-ils en rapport avec Camille? Julien sent qu'il n'est pas loin de perdre la raison et tente de convaincre ses amis de l'aider. Seule Lou semble prête à sauter le pas…Ce qu'ils vont découvrir va dépasser tout ce qu'ils pouvaient envisager…
Je pourrais être jaloux de Jean-Pierre Favard. Parce qu'il a gagné le prix Masterton 2018 pour lequel je concourrais aussi. Pour son écriture fluide. Parce que « A l'heure où je succombe » est un roman intelligent. Il distille l'angoisse au fil des pages, sans verser dans l'horreur ou le grand-guignolesque. Une histoire qui reste plausible d'un bout à l'autre des 160 et quelques pages, où chaque nouveau rebondissement apparaît au bon moment pour relancer la tension. Difficile de fermer le livre une fois commencé !Déjà publié en 2009 sous le titre « La deuxième mort de Camille Milien », sa réédition aux éditions Séma s'enrichit d'une superbe couverture signée par Christophe Huet/ Floating Fantask, qui m'a rappelé aussitôt les belles heures de la défunte collection NéO, avec ses illustrations signées par Jean Michel Nicollet. Une mise en bouche idéale pour un récit mené de main de maître et que je ne saurais que trop recommander.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MlleBouquine
  30 octobre 2018
Voilà un livre à recommander sans hésitation en cette période d'Halloween. Tout les ingrédients sont là pour nous faire frissonner : disparition mystérieuse, maison perdue en pleine campagne, cabane dans une forêt, légende locale, surnaturel...Le cadre est bien choisi, il s'agit du Morvan, en Bourgogne, territoire riche en histoires merveilleuses et empreintes de magie. L'intrigue de départ , quant à elle, est assez simple : un groupe de quatre personnes d'une vingtaine d'années vient passer quelques jours de vacances dans le Morvan. Julien, le narrateur, possède une maison familiale là bas mais il n'y était pas retourné depuis une dizaine d'années, c'est à dire depuis la disparition de sa grande soeur. L'histoire gagne en intérêt lorsque survint le premier élément perturbateur, l'apparition d'une dame blanche, nommée localement la galipote. Il y a aussi la découverte d'une bibliothèque remplie de livres ésotériques qui renforce l'atmosphère mystérieuse. Par contre, les quatre personnages principaux m'ont assez déçue. Je les trouve assez fades et stéréotypés. Valerie, la copine de Thomas, est la maniaque du groupe, terre à terre, plutôt mauvais caractère, ce qui contraste avec Lou, la copine de Thomas, décrite par la narrateur comme très séduisante, ouverte d'esprit, à la limite de clairvoyance.
Les deux personnages masculins, sont assez effacés. Des étudiants représentés comme buveurs d'alcool et fumeurs de joints, sans réelle profondeur psychologique. Bref, le point faible de ce livre serait pour moi la mise en avant de l'intrigue au détriment des personnages trop superficiels pour qu'on s'attache à eux. le récit est donc le point fort, construit à la manière d'un thriller, on est vite embarqué. L'auteur laisse toujours la place au doute comme tout bon roman fantastique. L'écriture est fluide, bien rythmée, parfois incantatoire. J'ai apprécié que des mystères subsistent à la fin de l'histoire, tout n'est pas résolu. Libre à nous d'imaginer la suite. En ce qui me concerne, à la fin de ce roman qui se lit rapidement, j'ai surtout envie d'approfondir certains sujet, d'en savoir plus sur les légendes du Morvan mêlant druidisme, fantômes et monstres comme le Vouivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
jonatjacksonjonatjackson   20 septembre 2018
Nous étions dans une sorte de fort inexpugnable. À bord d'un navire cinglant vers le grand large. Héroïques aventuriers aux panaches multicolores. Vies rêvées d'enfants au quotidien si bien protégé. Mais tu avais grandi. Je t'avais vue m'échapper. Devenir une femme alors que moi je demeurais un enfant, à mille lieues de tes nouvelles préoccupations. De tes désirs. De tes amours.
Commenter  J’apprécie          80
jonatjacksonjonatjackson   20 septembre 2018
Nous devions chacun vivre avec notre part de responsabilité, de culpabilité. Comme si ton absence ne nous suffisait pas. Comme s'il fallait encore en rajouter.
Commenter  J’apprécie          00
jonatjacksonjonatjackson   20 septembre 2018
Dans mon esprit, l'ignorance constituait une sorte de refuge, tandis que la connaissance livrait mon âme aux affres terribles des enfers les plus noirs.
Commenter  J’apprécie          00
jonatjacksonjonatjackson   20 septembre 2018
"Il ne vient du Morvan ni bon vent, ni bonnes gens." Proverbe bourguignon
Commenter  J’apprécie          00
Video de Jean-Pierre Favard (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Pierre Favard
Bonjour à tous ! Une petite vidéo BookHaul ça vous tente ? Toutes mes vidéos : http://goo.gl/DHfwxl
Editions Denoël : http://www.denoel.fr Editons Favre : http://www.editionsfavre.com Editions Clé d'Argent : http://clefargent.free.fr/catalogue.php Editions : http://www.hugoetcie.fr
Livres cités:
? Coraline - Neil Gaiman ? le dernier apprenti sorcier #1 les rivières de Londres - Ben Aaronovitch ? La poupée de porcelaine - Maxence Fermine ? Conversion - Katherine Howe ? Nous les menteurs - E. Lockhart ? le fantôme du mur - Jean-Pierre Favard ? Les lieux qu'il faut avoir vus en Suisse Romande ? Lotions magiques et secrets de beauté - Véronique Desarzens ? Désolation - Stephen King ? Sac d'os - Stephen King ? Coeurs perdus en Altantide - Stephen King ? Dust - Sonja Delzongle ? le Fossoyeur - Adam Sternbergh ? After #2 - Anna Todd
Je veux signaler que si je ne réponds pas à votre commentaire c'est peut-être parce que tu n'as pas activé les commentaire Google + , activez-les pour que je puisse répondre.
N'hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez. Si vous avez des questions ou des commentaires, laissez les en commentaire pour que je puisse vous répondre.
Je monte mes vidéos avec IMovie
? Wishlist Amazon: http://www.amazon.fr/gp/registry/wishlist/ref=nav_gno_listpop_wi?ie=UTF8&requiresSignIn=1
? Suivez-moi sur : Mon blog : http://www.le-livre-ouvert.blogspot.com Facebook : https://www.facebook.com/bloglelivreouvert Twitter : https://twitter.com/LeLivreOuvertTw Goodreads: https://www.goodreads.com/user/show/32529193-mikaela Instagram: http://instagram.com/lelivreouvert/ Livraddict : http://www.livraddict.com/profil/le-livre-ouvertWishlist Amazon: http://www.amazon.fr/gp/registry/wishlist/ref=nav_gno_listpop_wi?ie=UTF8&requiresSignIn=1
+ Lire la suite
autres livres classés : VouivreVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
46 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre