AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782205058147
48 pages
Éditeur : Dargaud (01/09/2006)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 618 notes)
Résumé :
Alors qu’un véritable déluge s’abat sur les Ravenelles, que Capucine ne s’endort qu’en écoutant Eddy Mitchell et que Monsieur Henri construit un navire, Manu, au bras de son ex, croise de débonnaires Atlantes en villégiature dans la région… Cette suite des aventures de Larsinet, scénarisé par Ferri et dessinée par Larcenet, est un véritable bijou, sommet d’humour léger, tendre et absurde qui vous réconciliera avec la nature, l’humanité, les habitants des profondeurs... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
BazaR
  25 avril 2020
Pitish, mais quelle vie !!!
On m'avait pas prévenu que les Ravenelles, c'était plus inondable qu'une baignoire.
Et les petits ponts de bois, hein ? Ils peuvent pas tenir debout cinq minutes ? Je pouvais prévoir moi, que l'un d'eux m'emporterait avec ma Capucine dans son landau en vadrouille genre radeau ?
Et comme si ça suffisait pas, v'là que les Atlantes s'y mettent.
J'ai clairement un problème avec l'eau.
Mais ça, c'est de la roupie de sansonnet. Z'avez déjà voyagé à la capitale avec la Mortemont ? Non ? Elle engueule les hôtesses de l 'air à leur envoyer des pommes à la gueule. Elle drague mon rédac en chef avec la subtilité d'un vingt-cinq tonne. le pire, c'est quand elle commence à raconter ses souvent de résistante pendant la guerre.
Mais y'a pire !
Avoir une gamine qui fait pas ses nuits !
Parce que du coup je fais pas mes nuits.
Mais moi je dois bosser la journée.
Mariette, elle me comprend pas. On s'engueule.
Sans rire, vous avez déjà entendu un enfant qui crie « Taa » tout le temps ?
Elle va bien avec mon chat qui miaule « Trnxz » tiens !
Et avec tout ça Ferri veut que je comprenne ses histoire de mise en abîme, avec Manu qui dessine un album dans lequel Manu est en train de dessiner une album avec Manu dedans.
Et Manu, il comprend rien. Et tout le monde rigole.
Sauf que moi, je comprends pas quel Manu comprend rien. Ils se foutent de ma gueule non ?
J'en peux pus ! Heureusement que mon frérot vient faire sa rave party dans le salon. Un peu de musique, ça va lisser tout ça.
Merci à marina53 de m'avoir rappelé que Larcenet est le meilleur des médicaments antistress.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          362
Crossroads
  13 mai 2013
Ça y est ! Manu et sa tendre moitié , Mariette , sont désormais devenus les heureux parents d'une délicieuse , voire déli-chieuse , petite Capucine .
Mais Coeur Pur a la tête toute parasitée de vilains doutes quant à sa capacité à gérer cette nouvelle donne...
Larcenet , c'est l'anti X-Files par excellence car lui , le réel , il y baigne en plein . S'autorisant quelques parenthèses oniriques en jouant toujours autant sur l'humour , mode auto-dérision , Manu décrit un jubilatoire quotidien autobiographique en instaurant même certaines mises en abymes ajoutant un peu plus à son état de totale perdition .
Des personnages récurrents que l'on prend grand plaisir à retrouver .
Une austère mère Mortemont gagnant en présence et en épaisseur et préfigurant du meilleur dans le 5e opus .
Des amours de jeunesse se faisant jour et contrariant bien légitimement l'équilibre parental .
Même si Capucine génère la majorité des situations burlesques , Larcenet s'attache toujours à diversifier le propos en multipliant à l'envi les sujets problématiques du quotidien pour le plus grand plaisir du lecteur qui en redemande toujours et encore...
Toujours aussi tendre et poétique , Larcenet poursuit son Retour à la Terre de la plus belle manière qui soit sans jamais lasser et rien que pour ça , chapeau l'artiste !
Le Retour à la Terre : le Déluge : de sourires à volonté...
http://www.youtube.com/watch?v=7mCK05dgwgU
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
marina53
  10 février 2013
Ca y est ! La petite Capucine est arrivée, grâce à Mme Mortemont. Et, là, les choses se compliquent réellement pour Manu. Entre le bébé qui ne fait pas ses nuits, les langes, les biberons et les pleurs à soulager, il n'arrive plus à dormir, fait des insomnies et de drôles de rêves, dans lesquels des Atalantes envahissent leur maison. Il réussit malgré tout à créer son blog mais la bande dessinée n'avance pas beaucoup, elle.
Pour combler le tout, le déluge arrive aux Ravenelles, pluies torrentielles et vent incroyable. Même Mr Henri a tout prévu et construit un bateau, on ne sait jamais...
De retour d'un voyage à Paris pour aller voir son éditeur, accompagné de Mme Mortemont qui s'est imposée, Manu découvre que Mariette a emmené Capucine voir ses grands-parents. C'est juste à ce moment que l'ex de Manu refait irruption dans sa vie...
Dans cette nouvelle vie à trois, c'est un nouveau Manu que nous découvrons. Beaucoup plus axé sur le bébé, cet album est rempli de fraîcheur et de tendresse mais aussi de questions existentielles quant au rôle du papa. Cela reste toujours authentique et émouvant. Avec peut-être moins de gags, il se lit avec autant de plaisir.. peut-être parce que le sujet est plus sérieux...
Le retour à la terre, le déluge... quel souffle !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
sevm57
  10 août 2019
Dans ce quatrième tome du Retour à la terre, on retrouve Manu et Mariette, un peu déboussolés comme tous les jeunes parents (enfin, peut-être un peu plus en ce qui concerne Manu....).
Capucine ne fait pas ses nuits, et pour couronner le tout un déluge s'abat sur les Ravenelles. Voilà qui ne fait pas avancer la BD de Manu, qui va devoir monter à Paris pour s'expliquer avec son éditeur accompagné de...Mme Mortemont.
J'ai trouvé ce tome un ton en dessous des albums précédents, peut-être un peu moins drôle même s'il reste très bon.
Commenter  J’apprécie          190
Vexiana
  10 avril 2019
Ce bon vieux Larcinet a bien du mal trouver sa vitesse de croisière avec la petite Capucine. Entre couches et nuits trop courtes, voilà que des pluies diluviennes s'invitent sur les Ravanelles.
Tout cela est toujours délicieusement décalé et j'ai particulièrement apprécié le court mais laborieux passage de Manu et Madame Mortemont à Paris. C'était juste hilarant.
Une BD qui se lit et se relit avec énormément de plaisir.
Commenter  J’apprécie          120

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   21 juin 2014
Manu: Elle était ♪ mâ-quillée ♫ comm'une ♪ stâr de ciné ♫ é accoudée au comptoâr ♪ la-ah-ah-ah ♫
Elle en ♫ faisait un peu tro-op ♪ la fille aux yeux mentaloooo ♫
La petite: zzzzzz
Manu (à Marinette): On est dans le caca, c'est Eddy Mitchell qui marche le mieux...
Commenter  J’apprécie          372
CrossroadsCrossroads   12 mai 2013
MANU : Souviens-toi Mariette... Juvisy dans l'Essonne... L'air y était si doux, il n'y pleuvait jamais... Jusque dans le métro, les gens nous souriaient... La nuit même les dealers envoyaient des baisers... C'était un paradis et nous l'avons quitté...

LE DOCTEUR : Rien de grave... La petite déprime classique de la mi-saison .
Commenter  J’apprécie          261
lilimarylenelilimarylene   10 mai 2010
Alors on me dit "Madame Mortemont, ne restez pas seule"...
Moi je dis CA DEPEND ! CA SE REFLECHIT, je dis...
Alors on me dit "profitez de la vie...reprenez-vous un homme..."
Tutut, je dis ! Rien ne presse. Alors on me dit "mais si, voyons, vous êtes encore verte..."
"ME PETCHO PAS LES BÜRNJES", je dis alors ! en patois...
Et là, d'habitude, on me dit plus rien.
Commenter  J’apprécie          150
BazaRBazaR   23 avril 2020
(Le maire): Toutes les mesures d'urgence ont été prises, les zones inondables évacuées. Par ailleurs un élan massif de solidarité s'est manifesté à l'égard de notre commune.

(Un administré): A ce propos, pourrait-on connaître le montant exact des dons et leur répartition ?

(Le maire se mouche plusieurs fois): Excusez-moi... Pôt!... Pôt... c'est ce temps humide, je... Pôt!
Snrfl ! Oui ? D'autres questions ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
zazimuthzazimuth   26 septembre 2010
Ah mais non il dort pas, ce bébé !
Il dort pas, le zoli bébé, madame !
Il regarde le monde, ce bébé ! Oui madame !
C'était un zoli monde, ça ! Comme il était zoli, ce monde !
-- Tu sais, Manu, t'es pas obligé de lui parler un charabia débile !
-- C'était un monde multipolaire, ça, madame... avec des problématiques néolibérales assez complexes !
Commenter  J’apprécie          80

Lire un extrait
Videos de Jean-Yves Ferri (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Yves Ferri
Soixante ans après sa création par René Goscinny et Albert Uderzo, le héros gaulois s'offre une nouvelle jeunesse pour son 38e album signé Jean-Yves Ferri et Didier Conrad avec l'arrivée d'Adrénaline, la fille du vaincu de César. le dessinateur Didier Conrad explique ici à Anne Douhaire comment il s'y est pris pour dessiner le célèbre héros gaulois. Plus d'informations sur la BD "La Fille de Vercingétorix" de Ferri et Conrad : Plus de BD sur France Inter : https://www.franceinter.fr/theme/bande-dessinee Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Asterix chez les pictes

Comment démarre l'aventure dans le village gaulois?

Sous la pluie
Sous la neige
Sous le vent
Sous le soleil

10 questions
132 lecteurs ont répondu
Thème : Astérix, tome 35 : Astérix chez les Pictes de Jean-Yves FerriCréer un quiz sur ce livre