AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Astérix tome 39 sur 39

René Goscinny (Autre)Albert Uderzo (Autre)
EAN : 9782864973492
48 pages
Editions Albert René (21/10/2021)
3.62/5   804 notes
Résumé :
Accompagnés de Panoramix, le plus célèbre des druides gaulois, ils s'apprêtent à partir pour un long et mystérieux voyage en quête d'une créature étrange et terrifiante.

"Mais quelle est donc cette créature ?"

Didier Conrad a fait parvenir un dessin aux Éditions Albert René. Un dessin étrange et mystérieux...

Celui-ci montre nos deux héros - créés il y a plus de 60 ans par les géniaux René Goscinny et Albert Uderzo - gr... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (199) Voir plus Ajouter une critique
3,62

sur 804 notes

lyoko
  28 octobre 2021
Plusieurs fois,je suis passée devant cette BD en librairie, plusieurs fois je l'ai prise puis reposée, toujours en me disant... tu prends des risques , ce sont des nouveaux auteurs qui reprennent un de tes héros d'enfance ( d'autant que j'avais été déçue du dernier que j'avais lu).
Et puis j'ai fini par craquer ( ma faiblesse me perdra..).
Les graphismes sont réussis. J'ai adoré le Houellebecq romain. On retrouve nos héros égaux a eux mêmes.
J'aime que l'on prenne des libertés avec certains personnages mais il faut quand même rester dans l'esprit initial. Ici c'est chose faite.
J'ai apprécié également la mise en opposition entre les guerriers gaulois et les amazones ( qui sera le plus fort ?).
L'histoire se tient et est intéressante. Mais je me suis surtout régalée des jeux de mots, qui m'ont bien fait marrer.
Mais il faut reconnaître que faire une reprise n'est pas facile. D'autant qu'egaler les monstres sacrés que sont Goscinny et Uderzo est utopique.
Dans l'ensemble j'ai trouvé cette BD assez réussie... surtout quand on se dit qu'elle est trop courte.. donc paris dangereux que de s'attaquer à Astérix, mais Paris réussi en ce qui me concerne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1089
HORUSFONCK
  21 octobre 2021
Le nouvel Astérix est arrivé, et je viens de le déguster!
Conrad et Ferri continuent leur fructueuse collaboration, toujours dans la bonne succession des pères de la série.
Et voilà Astérir et Obélix, accompagnés d'un Panoramix bien enrhumé, partis vers la terra incognita du far-far east! bien sûr, Idéfix est de la partie.
C'est l'occasion de faire de nouvelles connaissances avec des amazones, un animal légendaire et le chamane qui a appelé Panoramix en rêve!
Idéfix ira, quand à lui, se dégourdir les pattes et hurler avec les loups.
... Et puis, que serait un Astérix sans les romain et les baffes à leur distribuer? Les voilà donc, les pauvres transalpins, envoyés par César en quête du Griffon! Autant dire que Dansonjus, Terrinconus et Jolicursus ne seront pas à la fête!
Pas de doute, Conrad et Ferri en ont encore "sous le pieds"... ou plutôt sous la plume et le pinceau! Et l'on ne peut que souhaiter que la série dure encore longtemps sur cette belle dynamique.
Commenter  J’apprécie          857
Christophe_bj
  21 octobre 2021
Les Romains ont décidé de partir en expédition chez les Barbares, plus précisément les Sarmates, dans l'Est de l'Europe, pour capturer un griffon, cet animal fabuleux mi-aigle mi-lion. Mais le druide Panoramix en a été averti par son ami le chaman et, accompagné d'Astérix, Obélix et Idéfix, il se lance lui aussi dans ce grand voyage pour empêcher les Romains d'enlever l'animal fétiche des Sarmates. ● Il va encore y avoir des esprits chagrins pour se lamenter sur Astérix qui n'est plus ce qu'il était du temps glorieux de Goscinny et d'Uderzo. ● Pour ma part, je trouve que Conrad et Ferri relèvent fort bien le défi et réussissent encore une fois un album plein d'humour, de bons mots et d'allusions à l'actualité, bien dans l'esprit des créateurs du célèbre Gaulois. ● On passe un très bon moment, on sourit beaucoup, le seul défaut de ces albums étant d'être trop courts : on en redemande !
Commenter  J’apprécie          792
Ptitgateau
  01 novembre 2021
Mais où donc se rendent notre malin petit guerrier avec son gros compagnon (pardon, n'y a pas d'gros, ici, y en a qu'un, et il est pas gros ! Qu'on se le dise !), accompagnés de leur fidèle druide qu'est peut-être pas au mieux de sa forme, le pauvre !
Il faut dire que nous sommes en plein « Barbaricum », et que nous approchons du territoire des Sarmates où ils vont retrouver leur vieil ami, Cékankondine qui semble avoir connu des jours meilleurs, il en a prévenu Panoramix pas un canal bien plus fiable qu'internet apparemment.
Ils vont donc prendre les chemins enneigés et glacés, sur la trace de la patrouille romaine elle-même sur la trace du griffon, animal sacré des Sarmates.
Course poursuite, chouette ! on va casser du romain, on va assister à quelques belle dispute entre soldats pour des histoires de cyclope et de girafe, on va côtoyer avec nos héros, les mythiques, excentriques et comiques guerrières amazones, qui ne laisseront pas nos héros indifférents, on apercevra de temps à autres, notre Idéfix qui a bien d'autre chose à faire que poser pour les besoins de la BD, on assistera tristement aux déboires du druide qui pour une question de barrière de la langue, aura bien des difficultés pour concocter sa potion, question langue d'ailleurs, c'est très réussi, mais nos héros semblent tout de même bien se débrouiller, question noms propres, c'est juste génial, et l'auteur à travers le choix des noms, amènera le lecteur à prendre conscience de l'évolution de notre langue, il suffira de comparer avec les noms des premiers Astérix.
Dynamisme, humour sous diverses formes, tout y est, j'ai vraiment eu l'impression de retrouver nos héros avec une histoire qui pourrait se fondre dans la série des « Goscinny ». Pas d'hésitation donc, cet album est une valeur sûre !
Lien : https://1001ptitgateau.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          720
jeunejane
  25 octobre 2021
Jules César charge son géographe, Terrinconnus de ramener le griffon, un animal mythique venu d'une zone de l'est , en Barbaricum.
Quelle expédition, il fait froid là-bas.
Les Romains ont capturé une barbare qui parle en écorchant les E. Ils font semblant de traduire les paroles de la belle guerrière mais ils n'y comprennent rien et leurs interprétations prêtent à rire. On est dans un Astérix, ne l'oublions pas. Nous sommes là pour rire.
Nous retrouvons Astérix, Obélix, Panoramix et Idéfix en voyage dans la neige pour aller retrouver le chaman Cékankondine. Panoramix l'a vu apparaître en rêve.
Celui-ci se sent menacé car des Romains approchent pour leur voler le griffon, leur animal sacré.
Panoramix est très enrhumé, la potion est gelée et a perdu son pouvoir.
Ça n'empêchera pas nos amis d'arriver aux bout de leur mission.
L'album est très riche en détails qui utilisent notre actualité de façon très fine.
Les noms des barbares, des Romains, offrent de beaux jeux de mots.
Des célébrités comme Charles Aznavour ou Dalida apparaissent. Charles Aznavour en se reposant sur le bateau des pirates et Dalida comme captive en chantant "Paroles, paroles..."
Je lis chaque album d'Astérix. Depuis que Jean-Yves Ferri a repris les scenarii, nous retrouvons une grande qualité.
Pour Didier Conrad, on avait déjà une très belle qualité d'illustration.
Très bon moment de lecture que je ne raterais pour rien au monde chaque année depuis très longtemps.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          614


critiques presse (6)
BulledEncre   02 novembre 2021
Plutôt réussi dans l’ensemble, Astérix et le Griffon montre que le tandem Ferri-Conrad fonctionne très bien.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BDGest   29 octobre 2021
Avec ce cinquième opus où Didier Conrad et Jean-Yves Ferri officient, il est désormais temps de savourer pleinement l’instant présent et d’apprécier la capacité de cet album à toucher plusieurs générations simultanément, chacune l’appréhendant avec sa propre sensibilité et… sa cohorte de récriminations. Ah, ces Gaulois... jamais contents !
Lire la critique sur le site : BDGest
LaPresse   22 octobre 2021
Ferri et Conrad font une fois de plus la preuve qu’ils sont de bons gestionnaires de patrimoine. L’imitation du style d’Uderzo est parfaite et, même si l’aventure n’est pas épatante, le scénariste rend bien tout l’esprit de l’univers d’Astérix.
Lire la critique sur le site : LaPresse
LeSoir   21 octobre 2021
« Astérix et le Griffon » sort aujourd’hui et c’est un album irréductiblement féministe.
Lire la critique sur le site : LeSoir
LaCroix   21 octobre 2021
Ce trente-neuvième album des aventures du célèbre Gaulois est une plaisante épopée au pays des Sarmates. Fidèle à la tradition de René Goscinny, tout en collant à l’air du temps, il met en scène des figures féminines fortes, les Amazones.
Lire la critique sur le site : LaCroix
LeParisienPresse   21 octobre 2021
Un récit parfaitement rythmé, des gags souvent très drôles, des dialogues et des jeux de mots hilarants, des références en miroir à notre époque, des personnages hauts en couleur… Dans ce « Griffon », tout est bon. Et si le duo des nouveaux auteurs est loin d’avoir démérité jusqu’ici, il signe là son tout meilleur album. À croire qu’ils ont trouvé la recette de la potion magique !
Lire la critique sur le site : LeParisienPresse
Citations et extraits (59) Voir plus Ajouter une citation
jeunejanejeunejane   25 octobre 2021
- Du thé au lait de jument fermenté, mon ami, tonique et reconstituant!
- J'avais très peur pour toi. Je t'ai vu en rêve, tu étais en noir et blanc et brouillé. J'ai compris que tu avais besoin d'aide, alors nous sommes venus au plus vite !
- oui, j'ai utilisé ma magie pour te prévenir. T'envoyer des marmottes aurait été beaucoup trop long.
Commenter  J’apprécie          200
sld09sld09   29 avril 2022
Terrinconus : La terre est une sphère bougre d’animal ! Depuis Pythagore tout le monde sait ça !
Jolicursus : Depuis quoi ?
Terrinconus : Miserere ! Centurion, dis lui toi, à ce chasseur analphabète qu’elle n’est pas plate mais ronde !
Dansonjus : Bah moi, ronde ou plate, du moment que le géant Atlas la tient fermement sur son dos...
Commenter  J’apprécie          181
JoflypeaceJoflypeace   26 février 2022
—J'aimais mieux quand on se battait contre les germains !
—Ouais ! Les germains, eux au moins ils étaient francs !
—Et les vandales, vous vous souvenez ?
—Adorables les vandales !
—Les helvètes aussi étaient bien !
—Sûr ! Faut pas prendre l'helvétie pour des gens ternes !
Commenter  J’apprécie          213
PtitgateauPtitgateau   26 octobre 2021
Hmm… sur la foi de tes dires , j’ai écrit dans ma guerre des Gaules, qu’il y avait des licornes en Germanie, ce qui m’a valu pas mal de critiques sur les forums.
Commenter  J’apprécie          360
Winter-Winter-   30 octobre 2021
- Du thé au lait de jument fermenté, mon ami, tonique et reconstituant!
- J'avais très peur pour toi. Je t'ai vu en rêve, tu étais en noir et blanc et brouillé. J'ai compris que tu avais besoin d'aide, alors nous sommes venus au plus vite !
- oui, j'ai utilisé ma magie pour te prévenir. T'envoyer des marmottes aurait été beaucoup trop long.
Commenter  J’apprécie          160

Lire un extrait
Videos de René Goscinny (118) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de René Goscinny
Extrait du livre audio « Astérix Légionnaire » d'Albert Uderzo et René Goscinny lu par Dominique Pinon, Jean-Claude Donda, Guillaume Briat, Bernard Alane, Benjamin Bollen, Emmanuel Curtil, Rachel Arditi et Caroline Klaus. Parution CD et numérique le 9 novembre 2022.
https://www.audiolib.fr/livre/asterix-legionnaire-9791035412029/
autres livres classés : humourVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus





Quiz Voir plus

les personnages d'asterix

Qui est le livreur de menhirs ?

Obélix
asterix
Idéfix
Cétautomatix
Panoramix

6 questions
335 lecteurs ont répondu
Thème : René GoscinnyCréer un quiz sur ce livre