AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 280944904X
Éditeur : Panini France (16/09/2015)

Note moyenne : 4.58/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Découvrez la suite des aventures d'Hawkeye, le célèbre membre des Avengers. Après les funérailles d'un ami, Clint Barton retrouve son frère Barney. Malgré leurs différents, les deux frères peuvent compter l'un sur l'autre... surtout quand le domicile de Clint est assiégé ! Avec en prime, un épisode entièrement réalisé en langage des signes.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
yvantilleuil
  27 janvier 2017
Voici enfin le quatrième et dernier tome des aventures de Hawkeye par le duo Matt Fraction et David Aja. Hawkeye est probablement l'une des meilleures sagas actuellement publiées par Marvel. Récompensée plusieurs fois aux Eisner Awards et présente dans la Sélection Officielle du Festival d'Angoulême 2014, cette série, qui propose des petites histoires plus ou moins indépendantes qui se concentrent sur la vie quotidienne du simple mortel Clint Barton et non sur les exploits de l'Avenger, propose en effet une approche intéressante du personnage et livre une saga très à part dans l'univers super-héroïque.
Si c'est à Matt Fraction que Marvel a confié la lourde tâche de remettre son célèbre archer sur le devant de la scène, le dessinateur vedette de la saga éprouve malheureusement un peu de mal à suivre la cadence de publication. Afin de combler cette lacune, Marvel a eu l'idée de proposer régulièrement des épisodes « fill-in » mettant en scène la side-kick du héros dans des aventures en solo. Après un album « spin-off » avec Kate Bishop dans le rôle principal, qui souffrait malheureusement de l'absence du héros principal et du dessinateur attitré, ce tome qui contient les épisodes #12, #13, #15, #17, #19, #21 et #22, se concentre à nouveau sur les déboires de Hawkeye.
Lors de ce quatrième volet, Clint Barton doit toujours faire face aux mafieux qui gèrent le quartier de Brooklyn dans lequel il vit de manière très modeste, mais il peut non seulement compter sur son chien Lucky et sur le retour Kate Bischop après son voyage à Los Angeles, mais également sur son grand frère. « Rio Bravo » s'ouvre en effet sur le retour de Barney Barton, qui emménage avec Clint et pourra donc lui prêter main forte dans son combat contre le gang des frères en survêt. L'épisode #12, dessiné par Francesco Francavilla, est d'ailleurs parsemé de nombreux flashbacks qui reviennent sur l'enfance difficile des deux frères, permettant ainsi de mieux comprendre leur relation. le scénariste regroupe ensuite la plupart de ses pistes narratives pour un final explosif, marqué par une prise d'assaut de l'immeuble de Clint… digne de « Rio Bravo ».
Le thème familial insufflé par cet album renforce encore l'empathie envers ce personnage dépourvu de super-pouvoirs et le lecteur s'amuse de nouveau à suivre ses galères quotidiennes. Ces aventures très terre à terre n'ont donc rien de particulièrement super-héroïque, mais elles fonctionnent à merveille. Si le récit permet de découvrir les faiblesses du personnage, loin de sa vie de super-héros et avec beaucoup d'humour, il faut également applaudir la narration, qui est d'une efficacité et d'une originalité redoutable. du découpage des épisodes en petits morceaux qui se jouent habillement de la chronologie de l'histoire en passant par ce dernier épisode en langage des signes, l'auteur s'essaie à des procédés narratifs très intéressants. L'inventivité graphique de David Aja se place d'ailleurs très vite au diapason de cette narration qui multiplie les allers-retours. L'espagnol, qui collaborait déjà avec Matt Fraction sur Iron Fist, multiplie les trouvailles sympathiques et insuffle beaucoup de dynamisme à ses planches tout en leur donnant un côté rétro qui fait penser aux comics des années 70. Les dessins de Francesco Francavilla, venu remplacer David Aja sur le premier épisode, sont également très réussis. Les couleurs pastel et très violettes de Matt Hollingsworth viennent sublimer l'ensemble. Je suis par contre moins fan de l'épisode #17, dessiné par Chris Eliopoulos, qui propose une parabole en forme de série animée. Cet interlude qui permet certes à David Aja de souffler un peu casse cependant le rythme de l'histoire principale et je cherche encore l'hommage qu'il est censé rendre à « Calvin & Hobbes ».
Bref, le lecteur à droit à un héros foncièrement humain, à une narration intelligente et à une série addictive que tout amateur de comics se doit d'intégrer dans sa collection !
Notons également, l'arrivée d'une nouvelle série, All-New Hawkeye, écrite par l'excellent Jeff Lemire et dessinée par Ramón Pérez.
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jainas
  25 décembre 2015
Ce quatrième et dernier tome boucle brillamment la fin du run de Matt Fraction sur Hawkeye. Il rassemble tous les fils narratifs en apparence plus ou moins disjoints mis en place au fil de la série et leur donne un final en beauté.
Ce tome renoue aussi avec l'aspect expérimentale du premier, puisque suite à un accident Clint perd temporairement l'audition. On a donc le droit à des épisodes quasiment muets, qui expérimentent sur le cadrage, la représentation du silence (bulles blanches vides à l'appuie) et celle de la langue des signes, puisqu'une fois passé le déni, Clint communique en partie grâce à l'ASL, qu'il a appris suite à une blessure similaire quand il était enfant. C'est également l'occasion de remonter dans son passé et de faire connaissance avec son frère Barney et pour lui d'apprendre enfin à accepter les mains tendues.
Un dernier tome très satisfaisant à la fois sur le plan scénaristique, artistique et émotionnel, qui boucle donc un run d'une qualité et d'une originalité exceptionnelles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Kenehan
  24 septembre 2017
Que dire si ce n'est que ce final est du même acabit que le reste de la série, c'est-à-dire excellent ! Les idées foisonnent encore pour nous dépayser. le duo Fraction/Aja casse les codes habituels du comic pour nous emmener sur des territoires visuels et scénaristiques peu communs voire originaux.
Une série incontournable avec de nombreux arguments positifs à commencer par sa longueur : 4 tomes seulement.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (3)
ActuaBD   21 octobre 2015
Avec un final efficace, ce quatrième tome d’Hawkeye conclut le cycle de jolie manière.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Auracan   19 octobre 2015
Ce volume finit la série en beauté. Les auteurs expérimentent narration, cadrage, voire graphisme. Il serait dommage de ne pas s'accrocher, tant la prouesse est de qualité.
Lire la critique sur le site : Auracan
Sceneario   16 septembre 2015
C'est sublime et très dynamique malgré tout ! Du très très grand art !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
KenehanKenehan   24 septembre 2017
- Tout ce truc d'espionnage avec le chapeau et le manteau et l'énorme dossier... On est suivis ? On nous observe ?
- Quel "truc d'espionnage" ? C'est un chapeau, c'est tout.
Commenter  J’apprécie          10
CapitaineBaptCapitaineBapt   21 novembre 2017
Kate : Je suis là. Je suis là pour toi. Qu'est-ce qui t'arrive ? Tu peux crier, hurler, être aussi méchant et autodestructeur que tu veux. Car je sais que tu seras là pour moi quand ce sera mon tour de m'effondrer.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : langue des signesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Comics : Les héros de Marvel

Elle peut se dématérialiser, et ainsi traverser les objets solides, les murs, les plafonds ... Il s'agit bien sûr de ...

Kate Winslet
Kitty Pryde
Hello Kitty
Katy Perry

10 questions
184 lecteurs ont répondu
Thèmes : comics , super-hérosCréer un quiz sur ce livre