AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290316865
Éditeur : Editions 84 (02/04/2002)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 95 notes)
Résumé :
Deuxième partie du tome 1 de Outlander = Tome 2 chez J'ai Lu.

[A NE PAS ASSOCIER AVEC LE TOME 1:)]

Deux siècles ! Claire, en franchissant la porte de pierre, a atterri deux cents ans en arrière. Enlevée, violentée, soupçonnée d'espionnage, tiraillée entre Écossais et Anglais... Décidément, les voyages dans le temps vous réservent de ces surprises ! Entre Frank Randall, son mari du XXe siècle, et Jamie Fraser, le plus beau rebelle des H... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
cici899
  13 mai 2016
J'ai retrouvé avec plaisir Claire et Jamie. Leur relation se construit au fur et à mesure des épreuves qu'ils affrontent, entre moments de bonheur et de doutes.
Ce deuxième tome se lit facilement car les évènements s'enchaînent tout au long du livre.
Tout d'abord l'accusation de sorcellerie que je pressentais depuis le premier tome, mais j'ai apprécié la manière dont l'auteur à amené cette partie. Claire n'est pas directement accusée, elle s'est juste trouvée au mauvais endroit au mauvais moment, avec un petit coup de pouce de cette chère Laoghaire. Beaucoup de masques tombent dans cette partie, celui de Laoghaire d'abord, mais aussi celui de Geillis et de Colum. Bien qu'il ai été méfiant envers Claire au début (comme les autres), je ne pensais pas qu'il la laisserai sans aide dans une telle situation. Pourtant il va même plus loin en interdisant aux résidents du château de rejoindre le village tant que le procès est en cours !
Le milieu du livre, lorsque Jamie et Claire se rendent à Lallybroch, est plus calme. On y fait la connaissance de Jenny, la soeur de Jamie ainsi que de son mari et de son fils. On en apprend plus sur l'enfance de Jamie au travers des souvenirs évoqués par l'un ou l'autre. J'ai beaucoup aimé ces deux nouveaux personnages, Jenny est bien la soeur de son frère avec un caractère explosif mais beaucoup d'amour pour sa famille. Au contraire, Ian est plus calme et posé. Les deux personnages se complètent bien.
Retour en force de l'action pour la troisième partie, lorsque Jamie est capturé par les anglais. Même si il y a peu d'espoir, Claire fonce tout de même tête baissée pour retrouver son mari et ensuite pour le faire évader de prison malgré son état physique plus que désastreux. le capitaine Randall fait un retour fracassant dans l'histoire.
Dans la dernière partie, les amoureux qui se sont sauvés en France, se retrouve dans une Abbaye le temps que Jamie se remette de ses blessures. Si il y a moins d'actions, les sentiments sont beaucoup plus développés. On y apprend les tortures physiques et psychologiques que Randall à fait subir à Jamie mais aussi les doutes de Claires quand aux choix qu'elle a fait et les conséquences qu'ils peuvent avoir à court et long (voir très long) terme.
Il n'y a plus qu'à lire la suite maintenant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
eTemporel
  06 octobre 2018
Me voici de retour en Ecosse pour la suite des aventures De Claire et Jamie Fraser. le bûcher des sorcières est la seconde partie du premier tome de la saga et notre héroïne va très vite se trouver en bien fâcheuse position. En effet, alors que Jamie est envoyé au loin négocier de l'aide auprès d'un obscur seigneur, les intrigues de Colum et Dougal MacKenzie ainsi que la jalousie d'une jeune rivale vont conduire Claire tout droit en prison. Accusée de sorcellerie en compagnie de Geillis Duncan, la voilà bien près de passer sur le bûcher.
Diana Gabaldon nous propose une seconde partie tout aussi dynamique que la première. Entre cette accusation et l'obsession du capitaine Randall pour Jamie, nos deux héros vont en voir des vertes et des pas mûres. Certaines personnes s'étaient déclarées mal à l'aise par la description de certaines scènes de sexe dans la première partie. Elles ne m'avaient pas spécialement dérangée mais ici, ce sont plus les exactions de Randall qui m'ont soulevé le coeur. Cet homme a un lourd passif, je n'en doute pas une seconde, mais ça l'a rendu complètement dégénéré et c'est ce qui le rend si effrayant, il n'a aucune limite.
A la lecture, ou l'écoute dans mon cas, de ce roman, on passe par toute une panoplie d'émotions différentes. L'attendrissement face à ce couple qui n'est pas si complémentaire que ça mais s'aime à la folie ; la colère face à toutes les injustices que recèle ce monde, envers les femmes mais pas seulement ; l'horreur et le dégoût face à Jack Randall. On s'interroge avec Claire sur ce qu'elle est en droit de révéler du futur, sur l'impact de ses actions sur l'avenir. On poursuit notre magnifique voyage en Ecosse et dans le passé sous la plume de l'auteur, quand elle évoque les paysages mais aussi la vie des clans à cette époque, celle de Jenny et de son mari par exemple.
Dès la première partie, j'avais trouvé beaucoup d'authenticité aux différents personnages et c'est encore vrai dans celle-ci. On les aime ou pas, on les déteste parfois, mais ils ont tous tellement de consistance que pas une seconde on ne se pose la question de leur crédibilité. Ils font des rencontres - j'ai adoré celle De Claire avec le prêtre auquel elle confie son histoire, et sa vision des choses à lui -, ils subissent des choses qui les font changer, s'adapter, comme on le fait nous mêmes face aux aléas de la vie.
En clair, je suis toujours sous le charme de cette saga ! J'avais beaucoup aimé la saison un de la série télévisée, un peu moins la suivante et encore moins la troisième. Peut-être que les romans me réconcilieront avec la suite, qui sait ? En tous cas, pas une seconde je n'envisage de ne pas les lire !
Lien : http://etemporel.blogspot.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lisamclivres
  17 octobre 2013
Après la lecture du premier tome, La porte de pierre, j'ai enchaîné directement avec ce tome 2 tant j'étais pressée de retrouver les aventure De Claire et Jamie.
Nous y retrouvons donc nos deux héros qui ont enfin trouvé un peu de sérénité au château de Leoch. Depuis que Claire a fait le choix de rester avec son mari qu'elle aime plus que tout, elle va s'adapter de plus en plus à la vie dans les Highlands du XVIIIe qui est pourtant très loin de celle de sa vie d'origine. Mais les croyances et superstitions de cette époque vont venir troubler l'équilibre instable qu'ils avaient trouvé. Alors que Jamie tente toujours de se faire disculper d'un crime qu'il n'a pas commis en traitant avec le Duc de Sandrigham, Claire va être victime de la jalousie perfide de la jeune Laoghaire qui n'a toujours pas digéré l'union de celle-ci avec Jamie. Claire se retrouvera accusée de sorcellerie et condamnée au bûcher.
Dès les premières pages, la tension est de nouveau au rendez-vous, comme dans le tome 1, et c'est toujours sous tension que l'on avance dans notre lecture. Atrocités, douleur et souffrances sont les maîtres mots de ce tome. Nos deux héros vont connaître l'un comme l'autre de terribles heures et on en tremble pour eux. Je me suis même à un moment donné demandé si l'auteure n'en faisait pas trop non plus, car le pauvre Jamie n'est pas épargné une minute dans le dernier tiers du livre. Je ne sais si tous ces sévices servent à l'intrigue pour la suite de l'histoire, mais si ce n'est pas le cas ils sont inutiles pour moi.
Toujours traqués par les Anglais, et surtout cet horrible Randall (une abomination ce type !), Claire et Jamie ne sont en sécurité nulle part et mettent même en danger les personnes qu'ils croisent. Jamie accusé de meurtre et Claire d'être une sorcière, ils vont devenir tous deux des fugitifs et vont devoir compter sur les autres même si méfiance et trahison riment avec amitiés. C'est pendant cette fuite que nous allons faire la connaissance de Jenny, la soeur de Jamie. Cette jeune femme est le pendant féminin de Jamie. Trop peut-être. Les retrouvailles entre Jamie et sa soeur sont un peu longues et n'ont eu pour moi aucun intérêt pour l'histoire.
Ce tome marque aussi la confirmation de l'amour mutuel, fort et passionné que se portent Claire et Jamie. Les doutes qui habitaient jusque-là le coeur et l'esprit De Claire se sont dissipés et son « ancienne » vie s'efface petit à petit en faveur de la « nouvelle ». La passion et l'amour qu'elle voue à Jamie l'empêche même d'envisager un retour au XXe siècle. Mais les épreuves peuvent parfois détruire l'amour le plus puissant…
Pour résumé, ce tome m'a encore tenu en haleine du début jusqu'à la fin. La fuite angoissante des deux fugitifs ne sera pas de tout repos et bien qu'une vie un peu trop calme puisse ennuyer le lecteur, j'ai trouvé qu'ici il y a un peu de surenchère dans la souffrance et l'horreur…
Je déplore également que certains personnages montrent de nouveaux visages ou caractères un peu trop abruptement mais j'ai quand même réussi à passer outre.
Il ne me reste plus qu'à découvrir le reste de l'histoire de Jamie et Claire en espérant des jours meilleurs pour eux. Rien n'est moins sûr…

Lien : http://booksweetbooks.over-b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
marnchoups
  05 décembre 2016
C'est avec envie mais aussi une petite pointe d'appréhension que j'ai commencé à lire la suite des aventures De Claire et Jamie.
Le bûcher des sorcières est découpé en deux parties.
La première n'est pas la plus intéressante. On retrouve Jamie et Claire qui vivent avec bonheur leur vie de jeunes mariés. Diana Gabaldon nous narre la vie au château du clan Mackenzie. Entre les soins que Claire prodigue à ses patients, les histoires de clans auxquelles Jamie est lié et le calme avant la tempête, on ne peut pas dire que que ce soit très haletant mais pas déplaisant non plus.
La seconde partie démarre sur les chapeaux de roues. Claire est arrêtée pour sorcellerie. le village est en émoi, les habitants attendent de pieds fermes que la sentence tombe.
De rebondissements en rebondissements, le couple est contraint de fuir les terres Mackenzie et ce qui les attends n'est pas de tout repos, loin de là.
Diana Gabaldon exacerbe les sentiments du lecteur en infligeant à ses personnages un périple qu'ils ne sont pas près d'oublier, et moi non plus.
Si le personnage De Claire ne m'a que peu enthousiasmée dans le premier tome, il en a été tout autrement dans ce second tome. Je l'ai trouvé sereine face à la situation invraisemblable qu'elle vit mais aussi dans sa relation avec Jamie. Elle assume ses sentiments et ça la rends plus douce et accessible. Ses doutes refont parfois surfaces mais sa manière de les exprimer est plus tempérée que dans La porte de pierre.
Jamie affirme un peu plus son statut de Highlander ce qui m'a permis d'oublier son âge. ( J'ai du mal avec les hommes plus jeunes qu'une femme dans les romances). Il n'est pas épargné dans ce tome, mon coeur s'est serré plus d'une fois. Sa force physique et d'esprit ainsi que son courage m'ont impressionné.
Le couple qu'il forme avec Claire a soudé des liens indéfectibles dans ce tome.
De nouveaux personnages ont fait leur apparition et des anciens sont revenus sur le devant de la scène. Tous les acteurs de cette histoire ont leur importance. J'ai pris beaucoup de plaisir à les (re)découvrir. Certaines de leurs interactions avec les personnages principaux m'ont fait sourire alors que d'autres au contraire m'ont chamboulé de part leur dureté.
La sorcellerie n'a au final été qu'un prétexte pour amorcer la fuite de Jamie et Claire. le fait que le sujet n'ai pas été développé ne m'a pas dérangé mais j'aurais apprécié que l'auteur fasse savoir à ses lecteurs ce qu'il allait advenir de la responsable de l'emprisonnement De Claire et de ce que le clan Mackenzie pense de leur désertion.
Cette série comportant un grand nombre de tome, je ne désespère pas d'obtenir mes réponses ultérieurement.
Le bûcher des sorcières était plaisant au début de ma lecture pour être totalement prenant à la fin. Je lirais avec plaisir le troisième tome qui promets d'être aussi savoureux, voir plus que celui ci. Et puis, je vais enfin pouvoir commencer à visionner la saison 1 de Outlander.
Lien : https://lepuydeslivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marizlor
  09 octobre 2015
Ayant adoré le début du tome, autant vous dire que je me suis jetée sur la suite, avide de connaître la suite. J'ai malheureusement été obligée de faire une très longue pause dans ma lecture à cause de mes partiels. J'ai cru qu'il me serait difficile de me replonger dans l'ambiance de l'univers et qu'il me faudrait recréer le lien avec les personnages. Mais il n'en fut rien. :D Ma lecture a tout naturellement repris et je n'avais rien oublié de mon début de lecture, ou si peu que la suite du récit m'a tout remis en tête.
Bref, que dire sur ce tome 2 ? Qu'il est à la hauteur du tome 1 ? Oh que non… Il est encore mieux ! Alors que le début m'a fait découvrir un univers et m'a fait rêver, la suite a fusionné mon âme à celui-ci (moi j'en fais trop ? Non jamais ;) ). Franchement, quand j'ai pu reprendre ma lecture je l'ai dévoré en quelques jours. Impossible de le lâcher et, quand je le faisais, le plus souvent c'est que je me réveillais sur ma liseuse ^^.
Au cours de l'histoire, je crois que je suis passée par toutes les émotions possibles : colère, joie, tristesse… Il y a notamment un très long moment où je voulais moi-même mettre une raclée à Jamie tellement il était odieux avec Claire ^^. le suspense et les moments de doutes sont omniprésents. Plusieurs fois je me suis demandée : non l'auteur n'oserait quand même pas faire nous faire un truc pareil ? Sérieux, qu'est-ce que ça va donner ? Des moments forts pour lesquels, au cours même de la lecture, on s'imagine ce qui va peut-être arriver (avec peur ou impatience), ou alors on ne comprend pas ce qui se passe et on lit encore plus vite tellement on ne voit pas où l'auteur nous amène.
J'ai fini la deuxième partie du tome 1 hier et commencé le tome 2 aujourd'hui (il fallait bien que j'aille dormir ^^). Mais je réitère ce que j'ai dit dans le début de ma chronique : même si l'univers ne vous attire pas au premier abord, tentez l'aventure car les livres valent le coup et c'est une véritable expérience de lecture que tout le monde devrait connaître.
Lien : https://marielaureinadaydrea..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Milka2bMilka2b   16 juillet 2016
— Je ne comprends toujours pas pourquoi elle l'a tué, dit Jamie en secouant la tête d'un air perplexe. Il avait de l'argent, une bonne position, et il ne la battait sans doute pas.
Je le dévisageai, mi-amusée, mi-exaspérée.
— Parce que c'est là ta définition d'un bon mari ?
— Eh bien... oui. Que voulait-elle de plus ?
— Que voulait-elle de plus ?
Je fus si surprise que je restai sans voix un instant avant d'éclater de rire.
— Qu’est-ce qu'il y a de si drôle ?
— C’est que... hoquetai-je. Si, pour toi, un bon mari c'est un homme riche avec une bonne situation et qui ne bat pas sa femme, où te situeras-tu ?
— Oh ! fit-il. Ben... je n'ai jamais dit que j'étais un bon mari, Sassenach. Et toi non plus. Je suis un « sadique » comme tu dis, et bien d'autres choses que je n'ose pas répéter. Tout sauf un bon mari.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
cici899cici899   12 mai 2016
Au même instant, Jenny entra dans la pièce pour y chercher son nécessaire de couture. Nous apercevant sur le sol, elle croisa les bras avec une moue amusée.

- Qu'est-ce que tu manigances, mon cher frère?

- Je fais la cour à ma femme, haleta-t-il.

- Tu pourrais trouver un endroit plus approprié, rétorquat-elle. Le parquet va te laisser des échardes dans les fesses.
Commenter  J’apprécie          90
CielvariableCielvariable   14 juin 2019
— Tu n'es pas obligé de m'en parler si tu ne veux pas. J'ai pensé que... ça pourrait te soulager un peu...

— Je ne veux pas en parler, lâcha-t-il d'un ton amer. Je voudrais ne plus jamais y penser, mais je ne crois pas avoir le choix. Non, Sassenach, je ne voulais pas t'en parler... pas plus que tu ne veux m'entendre, mais il faut que ça sorte d'une manière ou d'une autre avant que ça ne m'étouffe. » Il m'a fait ramper à ses pieds. Il m'a obligé à le supplier. Il m'a fait faire pire encore et, vers la fin, je souhaitais sincèrement être mort. » C'est difficile à expliquer, poursuivit-il. Je crois qu'on a tous en nous un petit espace qui n'appartient qu'à nous, comme une forteresse, notre refuge le plus intime. C'est peut-être notre âme, cette chose qui fait qu'on est soi-même et personne d'autre. C'est un endroit qu'on ne montre à personne, sauf parfois à quelqu'un qu'on aime beaucoup.

Sa main lâcha la mienne et il ferma les yeux.

— A présent... c'est comme si ma forteresse avait volé en éclats sous des coups de canon. Il ne reste rien que des cendres et une charpente calcinée. Et la petite créature qui y vivait se retrouve nue, tremblante de peur, essayant de se cacher sous un brin d'herbe, une feuille, mais... elle n'y parvient pas.

Sa voix se brisa et il enfouit son visage dans les plis de ma jupe. Je ne pouvais rien faire pour le consoler, mis à part lui caresser les cheveux.

Il redressa soudain la tête et reprit avec véhémence :

— J'ai frôlé plusieurs fois la mort, mais je n'avais jamais voulu mourir auparavant. Mais cette fois...

Il ne termina pas sa phrase car un violent tremblement agitait tout son corps.

— Claire ! Serre-moi, serre-moi fort. Je ne peux p-p-plus m'arrêter de trembler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   13 avril 2013
Jamais de ma vie je n’avais entendu un tel son. Aucun mot ne peut le décrire, si ce n’est que c’était un cri inhumain… le cri d’une pierre. C’était effroyable.

Les autres menhirs se mirent à hurler à leur tour. Il y eut un bruit de bataille, des râles d’hommes à l’agonie, un fracas d’armures qui s’entrechoquent, des hennissements de chevaux pris de panique.

Je secouai violemment la tête pour tenter de dissiper le vacarme, mais il ne fit que s’accentuer. Je me levai et tentai tant bien que mal de fuir vers l’extérieur du cercle. Les bruits venaient de tous côtés, me martelant les tympans, me transperçant le crâne. Ma vue commença à se brouiller.

Je ne sais plus si je me dirigeai volontairement vers la faille de la grande pierre ou si, aveuglée par la douleur, je m’y engageai accidentellement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
cici899cici899   13 mai 2016
- Avec quoi a-t-on bien pu lui faire ça ? demanda sir Marcus, regardant par-dessus mon épaule, vivement intéressé.

- Un tisonnier rougi au feu.

La voix était faible et rauque, et il me fallut quelques secondes avant de me rendre compte que Jamie avait parlé. Il redressa péniblement la tête. Sa lèvre inférieure avait doublé de volume.

Avec une remarquable présence d'esprit, sir Marcus glissa une main sous sa nuque et lui versa une rasade de whisky dans la gorge. Jamie grimaça quand l'alcool piqua sa bouche blessée, mais déglutit le tout avant de reposer sa tête. Il m'interrogea du regard.

- Des vaches ? demanda-t-il. C'étaient bien des vaches ou j'ai rêvé?

-C'est tout ce que j'ai trouvé, ris-je enfin, soulagée de le voir en vie et conscient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Diana Gabaldon (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Diana Gabaldon
Un des moments forts de la Griffe Noire pour cette année 2018.
DIANA GABALDON SERA A LA GRIFFE NOIRE LE SAMEDI 17 MARS A PARTIR DE 17H !!!!!
Auteure de la série culte "Le chardon et le tartan" Cette écrivaine de renommée internationale fait un détour par Saint Maur rencontrer ses lecteurs !!!
Profitez en pour la rencontrer ou découvrir cette série passionnante qui allie histoire, aventure, passion, fantastique et nous fait parcourir le monde avec ses multiples rebondissements !!!
Découvrez les livres de Diana Gabaldon ici : https://www.lagriffenoire.com/51876-sci-fi-outlander---8---?
Pour toujours plus de livres, de vidéos et d'avis retrouvez nous sur notre site ! : https://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentez
Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard & @Jean-Edgard Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : ecosseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

OUTLANDER T 2 LE TALISMAN

Comment est baptisée la petite fille que Claire met au monde à Paris ?

Truth
Verity
Faith

10 questions
45 lecteurs ont répondu
Thème : Outlander, tome 2 : Le Talisman de Diana GabaldonCréer un quiz sur ce livre
.. ..