AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290106100
Éditeur : J'ai Lu (08/10/2014)

Note moyenne : 4.28/5 (sur 436 notes)
Résumé :
1968. A la mort de son mari, le docteur Claire Beauchamp-Randall emmène sa fille en Ecosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d'extraordinaires aventures... Là, elle révèle à Brianna l'incroyable secret qu'elle n'a jamais dévoilé depuis qu'elle fut retrouvée inanimée auprès d'un menhir, dans un ancien site mégalithique, après trois années d'une absence inexpliquée. Ce second volet des aventures de Claire Beauchamp à travers l'Histoire entraîne ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (85) Voir plus Ajouter une critique
claireo
29 avril 2016
Un second tome passionnant, à la hauteur du premier.
On retrouve Claire et sa fille en Ecosse, au XXème siècle. C'est le moment pour Claire de lui raconter son passé au XVIIIème siècle, et ses origines.
Claire et Jamie sont partis pour la France, où beaucoup d'action, de complots et de péripéties les attendent. On retrouve aussi une très bonne description de la vie de l'époque, aussi bien à la cour que pour les gens du peuple. Mais malgré les efforts qu'ils déploient pour arrêter la guerre, celle-ci est inéluctable.
La fin est triste, déchirante.
J'ai beaucoup aimé cette lecture, je ne pouvais pas lâcher le roman.
Commenter  J’apprécie          343
GenoreDeevilua
14 juillet 2016
Après avoir adoré le premier tome, il me paraissait évident que je lirai la suite de la saga Outlander. Des personnages prenants, un univers historique riche en événements ainsi qu'une légère tendance aux situations périlleuses : il ne m'en faut pas plus. Sans réelle surprise, j'ai adoré le deuxième tome d'Outlander au même titre que le premier.
Ma première réaction quand j'ai débuté ce roman fut très simple : de l'incompréhension. le début du récit est extrêmement déstabilisant : j'ai réellement eu l'impression d'avoir sauté un tome. La situation initiale de ce tome 2 n'a rien en commun avec la situation finale du tome 1 : on laissait Claire peu après l'an 1743 et on la retrouve en 1968 ! Finalement, la suite du roman laisse place aux explications et tout s'éclaire dans nos petits esprits.
L'on retrouve notre couple Claire et Jamie qui vont devoir faire face à la rébellion des jacobites qu'ils redoutaient tant. Ce que j'ai beaucoup aimé dans cette histoire c'est l'évolution des personnages. Chacun fait face à de nouvelles situations, bonnes comme mauvaises, qui lui permettent de mûrir et de grandir à sa propre façon. Les personnages ne sont pas "fixes". Leurs émotions, leurs capacités, leur vécu, évoluent et s'étoffent. C'est une des qualités que j'ai apprécié chez l'auteure, elle ne reste pas à la construction des personnages qu'elle avait réussi à accomplir mais elle cherche à les renouveler en permanence ce qui permet de rendre chaque tome unique, comme un grand chapitre d'une vie. Mais les personnages ne sont pas les seuls à évoluer puisque le décor change également.
Une grand majorité de l'histoire se déroule en France. de la petite campagne peuplée d'Écossais grossiers au tempérament changeant on passe à la cour de Louis XV et à ses faux-semblants. Cette ambiance est tout à fait différente et j'ai eu un peu de mal à m'adapter au départ. Bien évidemment, les grands espaces verts qui laissaient place à de longues chevauchées nocturnes ont commencé à me manquer. Grand bien m'en fasse, la seconde partie de l'histoire se déroule en Écosse ! Finalement, ce revirement de situation est très intéressant dans la mesure où l'on voit évoluer nos personnages "campagnards" dans un milieu totalement différent : dépaysement garanti !
Ce tome contient moins d'action que le précédent, mais je ne me suis pas ennuyée pour autant. La dimension historique est plus développée dans celui-ci : la révolte jacobites prend forme. J'ai beaucoup aimé cet aspect que je trouve très intéressant : l'idéal quand on lit un livre est d'en apprendre quelque chose et ici, c'est chose faîte !
Malgré les tomes assez longs de cette saga, on ne se lasse pas de l'histoire. Comme je le disais un peu plus haut, les personnages et le contexte évoluent en permanence rendant ainsi chaque situation différente. Je pense d'ailleurs qu'il s'agit là d'une des qualités de l'auteure qui cherche toujours à aller plus loin dans son intrigue, à en explorer tous les angles. Sa plume fait de ce livre un roman addictif qui ne cesse d'avancer sans jamais s'essouffler : même en France, lorsqu'il y a moins d'action, les actes politiques rendent le récit vivant et le comblent de nombreux rebondissements. Lorsque vous terminez le roman vous vous rendez compte du long chemin parcouru par les personnages d'un tome à l'autre et du changement de situation radicale : ce tome 2 est différent mais tout aussi bon.

Encore une fois, il s'agit d'un coup de coeur pour moi et j'espère que cela restera le cas pour tous les tomes de cette saga. La fin est un véritable cliffhanger qui donne une envie irrésistible de connaître la suite de l'histoire, et c'est avec un grand plaisir que je lirai le tome 3.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Gaelle95
20 septembre 2015
J'écris cette critique à chaud, je viens juste de finir le roman. J'ai découver =t Outlander par l'intermédiaire de la série, puis, ne pouvant attendre la saison 2, j'ai décidé de lire le deuxième livre.
Comment dire ce que je ressens? Je suis à la fois triste, soulagée et terriblement frustrée car je veux savoir la suite!
Pendant un long moment, durant le récit De Claire, je me suis demandé où elle voulait en venir, en quoi ces péripéties qui animaient le quotidien De Claire et Jamie servaient l'intrigue, et finalement, au moment de la fin, on comprends beaucoup de choses!
J'adore également ce roman car on se plonge réellement dans le quotidien des gens de l'époque. C'est une vision de l'histoire qu'on retrouve moins, mais on a le sentiment que c'est réaliste, l'auteur arrive à nous immerger totalement au XVIIIème siècle sans nous assommer de détails historiques et sans sombrer dans le cliché, mais tout en nous donnant une atmosphère réaliste !
Niveau personnages, j'adore toujours autant Claire et Jamie. C'est sans doute l'un des couples fictifs que je préfère, leur amour est sincère, malgré les hauts et bas. Claire a toujours une forte personnalité et Jamie, bien qu'adorable, a un caractère très buté par moments! On retrouve également des têtes connues, comme le duc de Sandrigham, Dougal Mackenzie, et surtout...Black Jack! Mais pour le coup, celui-ci m'a impressionné! Sans pour autant le rendre mièvre, on le découvre malgré tout sous un jour plus humain...
Mais je n'en dis pas plus, je risquerais de spoiler!
Vraiment, la transition de la série au livre a été simple, même si au début, j'ai lancé un "whaaaaaaaaaaaaat" en craignant d'avoir loupé un épisode! Les premières pages ont été un peu difficiles, le temps de se réapproprier un univers que je n'ai connu que par la série, mais après, ça allait tout seul. Je trouve la traduction bien faite, et même s'il m'a fallu du temps pour le lire (presque deux mois) ce n'était pas par manque d'intérêt, mais parce qu'il faut du temps et de la motivation pour s'attaquer à ce pavé qui dans l'édition que j'avais fait presque 800 pages!
En somme, un roman à la hauteur de la première saison -je ne peux pas juger le premier livre, ne l'ayant pas encore lu- des personnages que l'on aime ou déteste parfois (comme Bonnie Prince Charlie, quelle tête à claque!) et une histoire qui nous transporte. J'ai aussi aimé retrouvé un visage historique connu, comme Louis XV!




+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Kenehan
13 mai 2015
Challenge Pavés 2014/2015
Challenge Variétés 2015
Catégorie : Un livre de plus de 500 pages
Diana Gabaldon s'arme d'un nouveau pavé (947 pages cette fois) pour nous compter la suite des aventures romanesques De Claire et Jamie. Et c'est dans le Paris du XVIIIème siècle qu'elle nous entraine, à la cour du roi Louis XV. Nos deux époux, à peine remis de leur fuite d'Ecosse, se préparent à la fameuse révolte jacobite qui scellera à jamais le destin des Highlands. Les maigres informations historiques De Claire et les relations ainsi que le savoir-faire de Jamie seront nécessaire pour étouffer cette révolte dans l'oeuf ou du moins pour essayer.
Mon enthousiasme à retrouver les deux amoureux s'est assez rapidement amoindri. Des pauses, il m'en a fallu plusieurs ! Dont une dernière entre la fin de ma lecture et cette chronique. Cette lecture fut un désenchantement aux sources multiples.
Tout d'abord, si l'introduction à Inverness en 1968 est rafraichissante, elle s'avère être une idée à double tranchant. Cette ouverture amorce la relation mère-fille entre Claire et Brianna et relance l'aspect "voyage temporel". le problème ? Ce sont les spoilers qui vont avec !
Ensuite, les rebondissements sont un peu trop calculé pour être plaisants. Je pense par exemple au faux retour puis au retour concret d'un personnage du premier tome. Ce n'est plus une ficelle scénaristique mais carrément une corde ! Il en va de même pour la majorité des coups de théâtre que ce soit le duel de Jamie, son emprisonnement à la Bastille, l'agression De Claire, c'est too much à force. Force est de reconnaître que sans ça, la vie parisienne est des plus banale : diners mondains, soirée à la Cour de Versailles, bénévolat à l'hôpital pour Claire, vente d'alcool pour Jamie. C'est plan-plan et ça, la routine, Diana Gabaldon n'en veut pas pour ses héros, d'où les rebondissements. Une période parisienne bien pauvre et ennuyeuse avec une tentative de retour vers le surnaturel au travers du personnage énigmatique de Maître Raymond.
Une fois le couple rentré en Ecosse, on aurait pu espérer retrouver l'ambiance du premier tome mais là encore l'ennui nous gagne bien vite. le poids de cette Histoire qui ignore la volonté De Claire et Jamie au changement pèse sur le récit. Une lourdeur qui se confirme dans toutes ces longueurs misent en place pour ne pas aller vers l'inévitable. Je crois, au fond, que j'aurais préféré que Claire n'ait aucune notion à propos de l'histoire écossaise ou qu'au moins l'auteure n'abuse pas des cycles "on peut changer L Histoire/non en fait on ne peut pas/mais en fait si/mais en fait non…". Au bout d'un moment on a envie de dire à Diana Gabaldon : "racontez cette foutue bataille qu'on en finisse, de toute manière vous adorez torturer vos personnages, sadique !". A moins que ce qu'elle préfère, ce soit torturer ses lecteurs, ou pire ! Les deux ! Pour le coup, je n'évoquerais même pas le cas de la grossesse De Claire
Claire et Jamie sont ici agaçants au possible. Autant il y avait quelque chose d'attrayant dans leur rencontre et la manière dont ils se découvraient l'un l'autre dans le tome précédent, autant ils sombrent ici dans une routine de couple peu originale. Ils perdent de leur charme.
Je ne suis pas du tout certain de continuer la saga. En tout cas, pas avant d'avoir réduit au maximum ma PAL. Il va me falloir beaucoup d'autres lectures pour me remettre de ce pavé de déception.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Candyshy
29 janvier 2013
Je ne sais même pas ce que je vais bien pouvoir mettre dans ma chronique ! Cette saga, c'est être plus que sous le charme, elle finit par vous obséder !
La découverte du premier, mazette que c'était grandiose mais celui-ci est tout aussi bon, voir meilleur enfin si c'est possible. Car c'est du lourd cette saga !

Une romance historique avec un poil de fantastique, menée de main de maître par l'auteur qui nous trimballe dans l'émotion, dans le temps, dans les contrés…. Enfin on passe au rouleau compresseur !

Je vais essayer de vous détailler toutes les émotions qui m'ont traversée de pages en pages : la peur, l'étonnement, la surprise, la colère, le plaisir, la chaleur, la tristesse, la joie, la nervosité, l'écoeurement, le bonheur, l'engouement, la jalousie… Je n'arriverai pas à tout citer.

On se régale mais c'est même plus que ça ! Pffff je crois qu'elle détrône aujourd'hui tout ce que j'ai pu lire en romance et en personnages que j'affectionne.

L'auteure a une écriture qui nous envoûte, a des personnages que l'on aime, adore, il ne se passe pas un moment sans que l'auteure nous bouleverse de plaisir ou de tristesse. Je peux vous dire que les larmes ont coulé, que j'ai râlé, que par moment je me suis dit : non mais ce n'est pas possible, il ne va pas encore leur arriver cela. Mais je ne veux pas ! Bizarre les pages ne m'ont pas écoutée !
Je ne vais pas vous parler de l'histoire, juste dans son ensemble si vous avez suivi mon premier avis. Nous avons Claire en personnage principal qui rencontre Jamie en Ecosse de 1743 mais elle vient de 1945. Il tombe follement amoureux et il leur arrive de sacrées aventures. Dans ce second opus, on fait quelques bonds dans le temps. On est transporté en Ecosse puis en France. Pas le temps de vous ennuyer je vous le dis.

Claire est indépendante, déterminée, drôle, ne se laissant pas facilement impressionner. J'adore son personnage et le couple qu'elle forme avec Jamie. Qui lui est ?! Pfff mazette : le mâle de prédilection ! (voir mon nouveau rendez-vous My Book Boyfriend, je cause un peu de lui)

Un conseil si vous voulez vous jeter sur cette saga, chose que je vous conseille si vous aimez les belles romances avec de l'intrigue, de la souffrance, des manigances, de la passion. Bref, j'en reviens à ce que je voulais vous dire : ne lisez pas les quatrièmes de couverture des tomes suivants, trop de chose sont dites et je pense que cela peut enlever la surprise.
J'ai commencé ma lecture frustrée, puis enchantée, pour la finir encore plus frustrée !!!! Je n'ai qu'une hâte, plonger sur la suite.

Cette saga est totalement « addictive », obsessionnelle, bouleversante, passionnante ! Je suis incontestablement conquise, ravie, enchantée, gaga !

Ordre de la tenancière du blog : A LIREEEEEEEEEEEEEEEEE mille Dieu !
Lecture commune que j'ai faite avec Koko, en conférence directe durant notre lecture, du coup, ça a papoté sévère ! Elle est aussi accro !
Lien : http://auboudoirdecandyshy.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
Citations & extraits (73) Voir plus Ajouter une citation
MelieGreyMelieGrey15 mai 2017
- Et tant que j'y suis, maudite sois-tu, Claire Randall Fraser. Oui, je suis rancunier. Je déteste chacun de tes souvenirs où je ne figure pas ! Chacune des larmes que tu as versées pour un autre que moi ! Chaque seconde de ta vie que tu as passée dans un autre lit que le mien ! Je les hais ! Je les hais !
Dans un geste d'humeur, il renversa mon verre. Une fois calmé, il m'attira à lui et m'embrassa fougueusement avant de me secours à nouveau.
- Tu es à moi, Claire Fraser ! A moi ! Je ne te partagerai avec personne, que ce soit un homme, un souvenir ou quoi que ce soit, tant que nous serons tous les deux en vie. Alors ne prononce plus jamais son nom devant moi ! Tu m'entends ?
Il m'embrassa de nouveau pour appuyer ses paroles.
- Tu m'entends ?
- Oui... dis-je à moitié étourdie. Si... tu voulais bien... cesser de me secouer comme un... prunier... je pourrais peut-être te répondre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MelieGreyMelieGrey15 mai 2017
- Si tu as une aussi piètre opinion des hommes, c'est un miracle que tu nous supportes, Jamie et moi, railla Ian.
Jenny agita sa louche vers son frère et son mari assis côte à côte.
- Oh, vous, vous n'êtes pas vraiment des hommes !
- Ah non ? On est quoi au juste ? s'indignèrent-ils d'une seule voix.
Jenny leur sourit. Elle donna une petite tape sur le crâne de Jamie et déposa un baiser sur celui de Ian.
- Vous, vous êtes à moi, expliqua-t-elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MelieGreyMelieGrey15 mai 2017
- Ah, ça ? fit Jamie en haussant les épaules.
- Tu t'es fait piétiner par un cheval ! dis-je, incrédule.
- Il ne l'a pas fait exprès, répondit Jamie comme pour l'excuser. Les chevaux n'aiment pas marcher sur les humains. Je suppose que ça leur procure une sensation étrange et désagréable.
Commenter  J’apprécie          00
MelieGreyMelieGrey15 mai 2017
- Oui, après m'avoir tiré les cheveux. Elle m'en a même arraché une poignée. Laisse-moi te dire une chose, Sassenach. Si je décide un jour de me reconvertir, je ne crois pas que je me mettrai à dévaliser des femmes. C'est vraiment un métier trop dur pour moi !
Commenter  J’apprécie          00
MelieGreyMelieGrey12 mai 2017
- Il n'y aura jamais, jamais, un autre que moi ! murmura-t-il. Regarde-moi ! Regarde-moi, Claire !
Il me pris la tête entre ses mains, me forçant à le regarder dans les yeux.
- Jamais ! répéta-t-il. Parce que tu es à moi. Tu es ma femme, mon coeur...
Son corps contre le mien me clouait au sol, mais le contact de nos corps me poussait vers lui, demandant plus, toujours plus.
- ... mon âme, acheva-t-il dans un râle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : ecosseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1022 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre
. .