AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782365773898
432 pages
Urban Comics Editions (20/06/2014)
4.69/5   35 notes
Résumé :
Il y a trois siècles, un des Infinis a renoncé à sa charge et à sa
famille. Aujourd’hui, le Délire est en proie à des angoisses et ne voit qu’un remède à son mal-être : implorer le Rêve de l’accompagner, et retrouver la trace du frère prodigue. Mais même pour Morphée, le monde de l’Éveil a ses pièges. Malgré les mises en garde de la Mort et du Destin, l’heure est venue de briser d¹anciens serments.
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
l-ourse-bibliophile
  06 octobre 2018
Cette quatrième intégrale se révèle aussi sombre et captivante que les précédentes. J'ai retrouvé tous les éléments qui me font à chaque fois vibrer :
- Une atmosphère parfois bien glauque avec étripage et crevaison d'yeux au programme ;
- Des réponses aux questions nées dans les premiers volumes (par exemple, nous apprenons enfin l'identité de ce fils prodigue, cet Infini qui a abandonné sa charge) ;
- de nouvelles questions (notamment autour du Désespoir) ;
- Des références historiques, bibliques et mythologiques (les femmes d'Adam, le mythe d'Orphée…) ;
- Des dieux déchus (Bast, Pharamont, Astarté…) qui ne sont pas sans rappeler ceux d'American Gods.
Et évidemment, on retrouve les Infinis, toujours aussi mystérieux, puissants, fascinants. Dans « Vies brèves », la longue histoire qui compose la majeure partie du volume, Délire se lance dans une quête à la recherche de son frère disparu. L'occasion de passer un peu plus de temps avec ce personnage. Enfantine, touchante, naïve, drôle, Délire est, en dépit de ses incohérences, une Infinie bien plus ouverte, plus facile d'accès, plus aisément appréciable que son grand frère Morphée. Dans ce tome cependant, Délire nous surprendra parfois : on découvre de nouveaux aspects de sa personnalité – pas toujours si folle – ainsi que quelques bribes, intrigantes, de son passé.
A propos des Infinis, Jill Thompson a introduit dans « le Parlement des Freux » les P'tits Infinis qui sont bien trop adorables pour être honnêtes. J'en veux plus ! Et ça tombe bien : elle a publié deux tomes de The Little Endless Storybook et j'ai très hâte de les découvrir. Ce sera probablement une lecture parfaite pour prolonger le plaisir lorsque j'aurai fini les Sandman (et que je ne serai plus que tristesse et désolation) (sans exagération aucune, non).
Les dessins, assurés dans ce volume par Jill Thompson notamment, sont incroyablement riches et évocateurs. La représentation des Infinis est juste parfaite, j'aurais bien du mal à donner ma préférence à l'un ou à l'autre. Je pense notamment à Désespoir qui semble traîner avec elle une aura grisâtre de malheur. Difficile de ne pas avoir un petit mouvement de recul face à elle, Infinie bien difficile à aimer, mais justement, en cela, je trouve que les dessinateurs et dessinatrices ont fait un boulot fantastique. C'est le Désespoir après tout, elle ne peut pas inspirer la joie de vivre (pas plus au lecteur qu'à ses « victimes »).
Dans ce livre, les bonus nous offrent, en plus des enrichissantes explications habituelles, une chouette galerie familiale, c'est-à-dire de nombreuses illustrations des différents Infinis. Les styles sont variés et c'est un régal pour les yeux.
Je vais commencer à manquer de superlatifs pour qualifier cette histoire dont chaque tome me transporte, me touche, m'horrifie et me fascine. Je reste sans voix devant une telle imagination.
Lien : https://oursebibliophile.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Cronos
  20 avril 2021
Ce n'est pas le meilleur tome mais il est bon quand même. Quelques années après, je reprends ma lecture des Sandman avec grand plaisir ! Quelle joie de retrouver les personnages principaux et d'en voir de nouveaux !
Ce que j'aime c'est comment l'auteur arrive à mêler la mythologie avec la réalité, pile la bonne dose pour être facilement accessible à tous. L'ambiance de ce tome est plus lourde que les précédents d'après mes souvenirs, et j'adore toujours autant. Sans spoiler l'intrigue ma critique va être courte mais tant pis, je ne voudrais pas vous gâcher une seule page. Ce tome répond à quelques questions posées dans les précédents volumes et en pause évidemment de nouvelles, l'univers s'étend et reste cohérant. Les personnages sont travaillés, profonds, et uniques, rien de bien étonnant venant de l'auteur, il aime créer des mondes complexes. Un tome savoureux et glauque.
Commenter  J’apprécie          50
Miney
  04 novembre 2016
Un bon volume, comme toujours.
J'ai trouvé le scénario moins entraînant et passionnant que d'habitude, mais il a eu l'avantage de nous présenter davantage les Infinis. J'ai bien aimé le Délire, assez marrante et touchante à sa façon.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CronosCronos   10 avril 2021
Parfois on s'éveille. Parfois la chute tue. Et parfois en tombant, on vole.
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Videos de Neil Gaiman (38) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Neil Gaiman
Extrait du livre audio « Stardust : le mystère de l'étoile » de Neil Gaiman, traduit par Frédérique le Boucher et lu par Marvin Schlick. Parution numérique le 23 novembre 2022.
https://www.audiolib.fr/livre/stardust-le-mystere-de-letoile-9791035410322/
autres livres classés : comicsVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus





Quiz Voir plus

Les livres de Neil Gaiman

Coraline découvre un autre monde qui semble plus agréable que la réalité. Mais pour y rester, il faut...

offrir son âme à une sorcière
manger une araignée vivante
se coudre des boutons à la place des yeux
oublier son passé
chanter du karaoké

10 questions
104 lecteurs ont répondu
Thème : Neil GaimanCréer un quiz sur ce livre