AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266279939
Éditeur : Pocket (26/04/2018)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 76 notes)
Résumé :
L’univers de Neil Gaiman est nourri par les légendes nordiques. Il revient à ses sources et nous raconte enfin la grande saga des dieux scandinaves qui l’ont inspiré pour son chef d’oeuvre "American Gods". De la genèse des neuf mondes au crépuscule des dieux et l’ère des hommes, ils reprennent vie : Odin, le plus puissant des dieux, sage, courageux et rusé ; Thor, son fils, incroyablement fort mais tumultueux ; Loki fils d’un géant et frère d’Odin, escroc et manipul... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (41) Voir plus Ajouter une critique
Dionysos89
  25 juin 2018
Neil Gaiman est fan de mythologie nordique, et on le comprend ô combien ! du coup, en 2017, il a publié un recueil de nouvelles reprenant les principaux personnages de cette mythologie afin d'en créer un récit construit.
La mythologie nordique, la « mythologie des vikings »
Il y a, tout d'abord, un premier aspect qui peut faire tiquer, c'est la traduction du titre : là où Neil Gaiman nomme son ouvrage « Norse mythology », la traduction française choisit « La mythologie viking ». Bon… ce n'est donc presque rien, mais l'abandon de l'expression « mythologie nordique » est symptomatique : le grand public adhère-t-il davantage à l'idée de « vikings » plutôt qu'à l'idée de « nordiques » ? Sûrement, sinon ce choix n'aurait pas été fait, mais c'est tout de même d'autant plus amusant quand on lit Neil Gaiman préciser que cette mythologie est loin de limiter son influence aux guerriers du haut Moyen Âge venant de Scandinavie. Odin, Thor, Loki et leurs comparses sont ainsi la partie émergée d'un iceberg conséquent qu'est cette mythologie nordique. Ce petit ouvrage en seize récits et un glossaire est donc l'occasion de remettre à l'endroit ce qui est à savoir à propos des Neuf Mondes, des deux corbeaux Huginn et Muninn, de la vache Audhumla, du néant Ginnungagap, de la guerre entre les Ases et les Vanes et de tant d'autres choses. L'ensemble est finalement bien didactique.
Un recueil de contes à lire et à faire lire
Neil Gaiman a ici opté un recueil de nouvelles écrites sur la base de références bibliographiques précises, mais sous la forme de nouvelles tout à fait cohérentes. L'ensemble crée ce qu'on peut appeler parfois un « fix-up », puisque ces nouvelles se suivent, se complètent et forment une histoire globale cohérente. Parmi ces nouvelles, la réussite n'est pas forcément homogène, les meilleurs sont probablement « La tête de Mimir et l'oeil d'Odin » et « Les trésors des dieux ». La construction du recueil est bien vue et progressive, pour s'immerger au fur et à mesure dans la mythologie asgardienne. le plaisir peut être tout aussi grand si on découvre tout (des origines d'Yggdrasil aux facéties des géants) ou si on a déjà les principales bases. D'ailleurs, le but de ce recueil est d'abord de servir de petit livre de contes pour enfants, ce qui n'est pas bête, rien que pour proposer un autre imaginaire, alternatif aux habituels contes de Perrault et autres légendes bibliques.
Une mythologie à redécouvrir
Faire ce point sur l'ensemble de la mythologie nordique, c'est l'occasion de revenir aux sources de ces personnages divins et d'en tirer des réflexions intéressantes. Ainsi, Thor est un peu con, Freya est la plus belle mais n'est vue que comme une marchandise que la plupart et les dieux en général ne sont pas très fins, par contre sont particulièrement radins, assistés et individualistes. Autre paradoxe, pour certains, les dieux ont la capacité de changer de sexe et n'ont donc pas forcément une sexualité orthodoxe par rapport aux préjugés occidentaux et pourtant (ô combien, et pourtant !) ces derniers sont bien présents ici, ils pèsent sur les représentations divines en conservant des postures sexistes et traditionalistes. C'est assez amusant de voir Neil Gaiman jouer subtilement avec ces remarques-là.
En somme, Neil Gaiman a la légitimité de ses nombreux écrits fantasy et fantastiques pour se permettre de reprendre à son compte l'ensemble de la mythologie nordique et d'en faire un recueil de contes cohérent, « définitif » au sens de complet et tout à fait auto-suffisant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          262
Tatooa
  15 juillet 2018
Alala, débordée au boulot, je n'ai plus le temps pour écrire mes avis en temps et heure.
C'est donc en différé que j'écris cet avis puisque j'ai fini ce livre il y a quelques jours.
Il sera moins détaillé que si je l'avais écrit dans la foulée, forcément.
J'ai vraiment beaucoup aimé. D'habitude, je reproche à Gaiman une certaine absence de profondeur chez ses personnages. Gaiman est un conteur d'histoires, pas un romancier psychologue.
Et il est évident que toute cette mythologie lui offrait un matériau de choix, dans son domaine de prédilection. C'est avec brio qu'il nous offre à lire l'ensemble de ce qui est connu des mythes vikings, et j'avoue qu'à la fin, j'en aurais bien repris une lichette, voire une pinte entière, tant cette plongée dans nos origines est passionnante, mais si peu connue.
Comme pas mal de mes collègues férus d'histoire, de mythes et d'antiquité, je connais bien mieux les mythes méditerranéens, latins, grecs et même égyptiens, d'ailleurs, que les mythes nordiques, vikings, celtes.
J'ai donc découvert pas mal de choses, je suis contente qu'il ait été question d'en faire une lecture commune à l'occasion de sa sortie en poche sur le forum des trolls !
Merci à vous les amis, sinon je serais complètement passée à côté ! C'est un coup de coeur en ce qui me concerne ! Je l'ai trouvé formidablement bien écrit, très vivant, Loki étant, bien sûr, le pilier retors et rusé de l'ensemble de ces mythes. Qui sont très violents, il faut bien l'admettre. le monde des Vikings n'était pas tendre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          225
Mariloup
  12 juillet 2018
Je suis une grande fan de la série télévisée Vikings qui m'a fait m'intéresser quelque peu à la mythologie scandinave, et plus récemment du jeu vidéo God of War dont le dernier opus (sorti en avril 2018) évolue dans la mythologie nordique. Je pense également à l'univers Marvel avec son héros Thor, que j'adore également! J'avais donc envie d'en savoir plus sur cette mythologie qui me fascine grandement. Je suis plus à l'aise avec la mythologie grecque et moins avec la mythologie égyptienne (il faut encore que je me penche un peu plus sur cette dernière d'ailleurs), ainsi que la mythologie romaine. J'ai vraiment envie d'enrichir ma culture générale et ce livre était parfait pour cela. J'ai appris que Neil Gaiman s'est inspiré de la mythologie nordique pour son oeuvre American God que j'aimerais beaucoup découvrir ainsi que son adaptation en série télévisée.
J'en ai appris plus sur les divinités les plus connues notamment (Odin, Thor, Loki), qui il faut bien le dire, étaient les plus mis en avant; sur les fondations de cette mythologie (les différents royaumes: Asgard, Alfheim, Niflheim...), sur son commencement, son évolution et sa fin (le premier géant, les premiers humains...), sur Yggdrasil, sur la guerre qui a opposé les Ases et les Vanes, sur Mimir, sur la naissance du Serpent-Monde et de Fenrir (qui sont en fait des enfants de Loki), les origines de la querelle entre Thor et le Serpent-Monde, sur les Géants, sur l'invulnérabilité de Baldur, sur le Ragnarök (qui était encore abstrait à mes yeux jusqu'alors) et qui est en fait l'équivalent de l'Apocalypse (Loki qui en profite, veut se venger, menant avec ses alliés du mal et ses enfants démoniaques une guerre contre les dieux et leurs alliés - le fait que ce ne soit pas une fin mais un renouveau). Et force est de constater que ce n'est pas très joyeux dans cet univers, les dieux étant tous ou presque absolument détestables, ce qui m'a beaucoup surpris d'ailleurs!
Je ne savais pas trop à quoi m'attendre avec ce livre. Est-ce que c'était une fiction ou alors juste de la documentation? Au final, c'est un mélange des deux. Il y a des dialogues, ce n'est pas que de la narration et des informations jetés à la pelle les unes après les autres, ce que j'ai trouvé chouette. Il y a tellement de petites histoires, de résumés de grands événements qui ont marqué cette mythologie et qui ont sûrement capté l'attention de l'auteur qui a voulu nous les faire partager et évidemment, je me doute bien qu'il doit y en avoir beaucoup d'autres! L'auteur nous propose le contenu via un plan précis et tout est décrit/raconté de façon la plus simple possible. Il va à l'essentiel et ce n'est pas plus mal car c'est beaucoup moins dense, moins complexe et donc il est plus facile de comprendre. ça reste très riche et passionnant. Il y a même un glossaire à la fin qui est plus que bienvenu.
Avec la mythologie (quelque soit son origine), il n'y a pas d'exactitude, de preuves réelles, ça reste imagée et on peut laisser notre imagination vagabonder. On peut ou ne pas croire à ces mythologies. L'auteur nous en propose une version mais elle peut être tout à fait autrement.
Un livre vraiment fascinant, très instructif, parfait pour approfondir ses connaissances sur cette mythologie scandinave ou bien pour la découvrir. C'est vraiment très accessible et je le recommande vivement!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
Arakasi
  13 juin 2018
C'est curieux à constater mais, alors que mon imaginaire d'enfant a été abondamment nourri par les aventures d'Ulysse et les querelles familiales du panthéon des divinités grecques, j'ignore presque tout de la mythologie nordique. le peu que je connais, je le dois en grande partie à Gaiman et aux apparitions d'Odin et de Loki dans la série des “Sandman” ou dans “American Gods”. C'est donc l'esprit vierge et sans idées préconçues que je me suis lancée dans la lecture de ce court recueil où l'auteur nous invite à un tour d'horizon des légendes nordiques, partageant au passage avec nous ces mythes préférés.
Première constatation : si les dieux grecques sont des queutards de première, presque indépassables dans cette catégorie très spécifique, les dieux nordiques les valent bien en matière d'irascibilité et les dépassent même allègrement dans les domaines de la violence bestiale et de l'humour scabreux. J'ai été étonnée et très amusée par la grivoiserie ambiante, voire joyeusement squatologique, qui imprègne la majorité de contes sélectionnés par Gaiman. Encore plus humains, si la chose est possible, que leurs alter-egos méditerranéens, les dieux d'Asgard ont pour le moins une conception élastique de leur propre dignité… Imagine-t-on Hermès s'accrocher par les testicules à un bélier enragé pour divertir les autres dieux ? Zeus pisser - textuellement - de la mauvaise poésie à la figure de ses adversaires ? Ou Arès se déguiser en jeune vierge attrayante pour tromper l'ennemi ? Les dialogues et les choix narratifs de Gaiman renforcent sans doute le côté égrillard et truculent de ces histoires, mais leurs résumés parlent d'eux même.
Autre point fascinant et dans l'équivalence est plus difficile à trouver dans les autres mythologies occidentales : l'inéluctabilité d'une fin prochaine. Ces divinités-là ne sont pas immortelles, elles peuvent être tués et même vieillir si les pommes qui leur assurent une jeunesse éternelle leur sont dérobées. Et ils en sont conscients, redoutent la mort et l'obscurité comme le plus faible des mortels. le recueil de Gaiman se termine très logiquement sur le Ragnarok, l'apocalypse qui verra la fin des dieux comme de l'univers tel que nous le connaissons, mais un apocalypse sans jugement - contrairement à celui de la mythologie chrétienne - un apocalypse sans espoir de lendemain pour les bons et les vertueux. Pas de nihilisme pourtant, car le monde renaîtra et refleurira à nouveau, mais quelle perspective épouvantable tout de même que cet univers neuf et vide où toute trace du passé aura disparu à jamais…
Sans être une oeuvre majeure de Gaiman, cette “Mythologie Viking” (titre bien mal traduit) reste un excellent moyen de s'initier à des légendes généralement méconnues du grand public. Personnellement, j'ai tout de suite eu envie de lire d'autres livres sur le sujet et me suis sentie un peu déconfite en constatant leur relative rareté. Si d'aimables lecteurs en connaissent certains dignes d'intérêt, je serais ravie d'écouter leurs suggestions !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          183
celindanae
  10 septembre 2017
J'ai toujours beaucoup aimé les histoires liées à la mythologie et plus particulièrement à celle des pays nordiques . Les mythologies grecques et romaines sont très connues et on retrouve leurs influences dans beaucoup de domaines. La mythologie nordique est moins répandue, pourtant elle est tout aussi riche que les autres et ne se résume pas seulement à Thor. Au travers de ce livre, Neil Gaiman a voulu rendre hommage à cette mythologie qui l'a influencé dans ses écrits.
Le livre parle des légendes nordiques mais pas des vikings, vous ne trouverez pas leurs histoires, ni leurs conquêtes mais tout ce qui a trait à leurs croyances religieuses. Les pays nordiques sont fascinants pour de nombreuses raisons et sont une terre de Légendes, les divinités nordiques sont multiples et ce livre est un véritable condensé de toutes ces histoires. Neil Gaiman commence par une présentation des dieux principaux et de leur monde avant de nous conter plusieurs histoires (une quinzaine environ).
Les récits sont variés, parfois tristes, parfois drôles, parfois épiques, mais toujours agréables à lire. L'écriture de Neil Gaiman est vraiment à souligner pour ce livre tout comme la traduction de Patrick Marcel. Sa plume est fluide, imagée et immersive et il fait vraiment montre d'un talent d'un conteur. On aimerait écouter ses histoires le soir au coin d'un feu et rêver de ces magnifiques contrées, des ces êtres fabuleux et de leurs aventures. Les histoires prennent la forme de nouvelles, elles sont rythmées, bien construites, c'est un réel bonheur à lire.
L'ouvrage se veut une porte d'entrée sur la mythologie nordique et il réussit très bien sa mission. On apprend à mieux connaitre les divinités du panthéon nordique, leurs liens, leurs conflits, leurs amours. On apprend aussi à mieux connaitre leur univers et les diverses créatures qui le peuplent, au nombre desquelles figurent bien sur les trolls. On voit d'ailleurs bien l'influence qu'a pu avoir la mythologie nordique chez Tolkien avec par exemple Midgard qui est la terre des hommes et qui veut dire « l'enceinte du milieu », devenue la terre du milieu chez Tolkien. On note aussi que le fameux Ragnarök est précédé par des hivers sans fin où le soleil n'apparait plus, cela rappelle quelque peu les hivers de George R. Martin.
Les histoires présentées parlent souvent de Thor, Loki et Odin mais elles font aussi la part belle aux femmes avec la très désirée Freya mais aussi l'histoire de la géante Skadi qui choisit son époux d'une drôle de façon, ou encore la fille de Loki prénommée Hel qui règne sur le monde de ceux qui ne sont pas morts au combat.
Ce livre est un excellent condensé de la mythologie nordique, avec des histoires bien racontées et écrites qui plaira aux novices comme à ceux qui connaissent déjà ces légendes. Les récits montrent la diversité et la richesse de cette mythologie et permettent de mieux comprendre les croyances vikings. On retrouve d'ailleurs plusieurs des récits présents dans ce livre dans la série Vikings. Les dieux nordiques avaient chacun leurs personnalités, ils pouvaient se montrer cruels ou conciliants et étaient bien loin de l'aspect manichéen des religions monothéistes. J'ai vraiment beaucoup apprécié ma lecture de ce livre, un très bel hommage aux pays nordiques et à leurs légendes foisonnantes. À noter aussi, une très belle couverture représentant Mjöllnir et un glossaire à la fin plutôt complet.
Lien : https://aupaysdescavetrolls...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

critiques presse (1)
Elbakin.net   10 avril 2017
Le tout est exécuté avec talent, mais on imagine que d’autres auteurs auraient pu faire de même au bout du compte.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
MariloupMariloup   12 juillet 2018
Sigyn attend toujours auprès de la tête de Loki comme elle le faisait à l'époque, contemplant le beau visage crispé de son mari.
Le bol qu'elle tient se remplit lentement, une goutte à la fois, mais finalement le poison emplit le bol à ras bord. C'est alors, et à ce moment-là seulement, que Sigyn se détourne de Loki. Elle prend le bol et jette le venin. Pendant son absence, le poison du serpent coule sur la figure et dans les yeux de Loki. Alors, il est saisi de spasmes, tressaute et se contracte, s'agite, se tord et se débat, à tel point que la terre entière tremble. Lorsque cela se produit, nous autres ici, à Midgard, nous appelons cela un tremblement de terre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MariloupMariloup   12 juillet 2018
Thor, dieu du tonnerre, le plus puissant de tous les Ases, le plus fort, le plus brave, le plus vaillant au combat, n'était pas encore complétement réveillé, mais il avait l'impression que quelque chose n'allait pas. Il tendit une main vers son marteau qu'il conservait toujours à portée pendant qu'il dormait. Il tâtonna, les yeux clos. Il farfouilla en quête du manche confortable et familier de son marteau. Pas de marteau. Thor ouvrit les yeux. Il se dressa sur son séant. Il se leva. Il fit le tour de la pièce. Il n'y avait aucun marteau nulle part. Son marteau avait disparu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MariloupMariloup   12 juillet 2018
Le marteau de Thor s'appelait Mjollnir. Il avait été fabriqué pour lui par les nains Brokk et Eitri. C'était un des trésors des dieux. Si Thor frappait avec lui sur quoi que ce soit, la cible était détruite. S'il jetait le marteau sur une cible, l'arme ne manquait jamais son but et revenait toujours en fendant les airs pour regagner sa main.
Commenter  J’apprécie          00
MariloupMariloup   12 juillet 2018
Si vous tombez à la guerre avec bravoure, les Valkyries, belles vierges des batailles qui rassemblent les âmes des valeureux défunts, vous emporteront pour vous amener dans la grande grande halle qu'on appelle le Valhalla. Odin vous y attendra et là, vous boirez, combattrez, festoierez et lutterez, avec lui à votre tête.
Commenter  J’apprécie          00
TatooaTatooa   08 juillet 2018
Dans le Valhalla d'Odin vivent les Einherjar, "ceux qui se battent seuls" - tous les hommes depuis le commencement des temps qui ont péri au combat de noble façon. Leurs âmes sont enlevées sur les champs de batailles par des Valkyries, les guerrières chargées par Odin d'amener les âmes des morts valeureux, tués au combat, à leur dernière récompense.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Neil Gaiman (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Neil Gaiman
How to talk to girls at parties - bande-annonce .En pleine période punk, trois ados sont déniaisés par des extraterrestres ayant pris forme humaine. Une joyeuse lecture d?une nouvelle de Neil Gaiman, incarnée par Elle Fanning et Nicole Kidman...
autres livres classés : légendes nordiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox


Lecteurs (196) Voir plus




Quiz Voir plus

Les livres de Neil Gaiman

Coraline découvre un autre monde qui semble plus agréable que la réalité. Mais pour y rester, il faut...

offrir son âme à une sorcière
manger une araignée vivante
se coudre des boutons à la place des yeux
oublier son passé
chanter du karaoké

10 questions
85 lecteurs ont répondu
Thème : Neil GaimanCréer un quiz sur ce livre
. .