AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782890219571
Les éditions de la courte échelle (01/02/2008)
3.61/5   18 notes
Résumé :
Marginale et marginalisée, Ophélie se cache sous des vêtements informes pour tenter de passer inaperçue. Le soir, elle s'isole dans son atelier de dessin, un hangar désaffecté qu'elle a découvert au hasard d'une balade nocturne, pour s'adonner à sa passion : dessiner en grand son héroïne... Mais elle découvre très vite qu'elle n'est pas la seule à apprécier la quiétude de l'endroit. Elle va devoir partager l'espace avec Ulysse, un jeune garçon un peu rondouillard et... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Jessoya
  24 juin 2010
Ophélie a vraiment été un roman coup de coeur pour moi. Si seulement j'avais pu lire ce livre à l'adolescence, je crois que ça m'aurait réellement fait du bien. Ophélie est une jeune fille marginalisée par les autres élèves de sa classe. Elle essaie de passer inaperçue sous ses vêtements trop grands pour elle. Elle a une situation familiale difficile, alors qu'elle ne connaît pas son père et qu'elle a déjà été retirée à sa mère qui avait des problèmes de consommations. Elle vit dans la peur que sa mère redevienne inapte. de plus, j'ai trouvé que, pour une fois, la découverte de la sexualité se faisait d'une façon crédible. En général, soit tout va tellement bien que ça peut créer des complexes ou, au contraire, la sexualité est abordée plus par ses conséquences (MTS, grossesse, etc.) Ici, on sent que c'est réel et près de la réalité d'une adolescente de notre époque.
Je me suis reconnue dans plusieurs des situations vécues par Ophélie. Comme elle, je passais mes émotions en dessinant et j'aurais bien aimé trouver un endroit où me réfugier et me sauver de mes bourreaux. Ce livre a gagné de nombreux prix et je comprends pourquoi. Les dessins de Daniel Sylvestre ajoutent à l'univers du livre. Un livre que j'ajouterai à ma bibliothèque.
Lien : http://www.libellul.com/?p=2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MOMO123
  31 août 2015
Cette lecture est triste mais pleine d'espoir...Une adolescente solitaire fera des rencontres qui l'aideront à surmonter son mal de vivre.
Commenter  J’apprécie          50
Delire2014
  03 novembre 2018
L'histoire d'une rencontre (ou plutôt de ses conséquences) puis d'autres rencontres. Une auteur donne à une ado perdue et marginalisée de l'espoir et un carnet. Ensuite, cette ado se trouve un petit refuge clandestin que le hasard la pousse à partager avec un autre adolescent malheureux. Ce n'est pas un livre coup de coeur car j'ai été assez peu touché par plusieurs passages du livre (chacun a son vécu, sa sensibilité propre) mais j'ai aimé la façon d'illustrer et adoré plusieurs passages (notamment la façon dont l'écrivaine défend Ulysse ou la fin tragique de Tripode...)
Commenter  J’apprécie          00
petite
  19 juillet 2010
Ophélie a mal à la vie. Vivant avec une mère monoparentale inapte, elle aura la chance de rencontrer très brièvement une auteure qui lui offrira un calepin bleu pour qu'elle écrive. Cette écriture, son désir de création artistique et un nouvel ami lui permettront de redevenir heureuse. Ce roman est vrai. Les adolescents vont s'y retrouver. le dernier chapitre est particulièrement intéressant pour ces derniers.
Commenter  J’apprécie          00
Corinne31
  17 janvier 2014
Un roman pour les grands ados : lycée et éventuellement 3e. Un roman québécois très prenant, très vrai, avec un style direct et dynamique qui va droit au but.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Actualitte   11 juillet 2018
Dans ce texte, une mélancolie traverse les pages, comme rarement on a pu retranscrire le mal-être de l’adolescence.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Delire2014Delire2014   02 novembre 2018
Extrait de la rencontre entre un auteur et des jeunes :

"Et là, au milieu de ce vide, un gars trop gros, un nouveau, a levé la main.
- Moi, l'été passé, je me suis écrit des cartes postales quand je suis allé en vacances au bord de la mer.
Le troupeau s'est esclaffé. Étranglés de rire, ils étaient. Lui, il a rougi violemment. Il ne pouvait pas disparaître. Son corps prenait trop de place.
- Moi aussi, as-tu répondu, le regardant comme si vous étiez les deux seules personnes sur la planète Terre. Moi aussi je me suis déjà envoyé des cartes postales. Quand j'étais revenue à la maison, j'avais eu l'impression que quelqu'un avait pensé à moi.
La classe de débiles s'était figée. Moi, en arrière, je hurlais dans ma tête: Allez! Continue! Aide-le si tu en es capables. Es-tu capable, l'écrivaine?"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SachenkaSachenka   12 mai 2012
Dernier jour. Moi et lui, face à face, pendant que nos coeurs brûlaient, on a gardé les yeux ouverts, tout le temps, jusqu'au bout, au coeur de la tempête qui nous secouait. Et j'ai accepté de me perdre, de me liquéfier, de disparaître dans le bleu océan des yeux d'Ulysse. Alors j'ai su que j'étais guérie de mes peurs.
Commenter  J’apprécie          60
Delire2014Delire2014   02 novembre 2018
Ce matin, assise sous la table aux couleurs, j'écoute la rumeur du monde, j'entends respirer les enfants porteurs de briques au Bangladesh, j'entends souffler les phoques barbus dans leur trou de glace quelque part en Antarctique, j'entends les klaxons du trafic à Jakarta, je sens trembler la Terre dans les montagnes d'Asie, j'entends le tic-tac de la ceinture du kamikaze, j'entends le feulement des chats dans le terrain vague, le craquement de la banquise qui se détache du glacier, le raclement des coquillages au fond des mers, celui de mon stylo sur la page, j'entends l'eau qui goutte dans l'évier de l'atelier, ce matin, je suis le monde à moi toute seule
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SharonSharon   15 novembre 2019
- Ça commence comme ça, l'écriture, la peinture, la musique. Toujours. Par un manque intolérable.
Commenter  J’apprécie          30

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4703 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre