AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782930988122
237 pages
Le scalde éditions (28/01/2020)
3.25/5   2 notes
Résumé :
Née à l’automne 1973 dans les arcanes du Pays Noir, Sylvie Godefroid est romancière, poète et dramaturge. Après des études de communication à Bruxelles, Sylvie choisit de s’investir dans le paysage culturel belge. Sylvie aime les mousses de lait qu’on boit bouillantes en griffonnant des vers sur les comptoirs des estaminets de Bruxelles, les avions qui l’emmènent retrouver les pavés figés de La Havane dont elle est tombée amoureuse, les rencontres improbables dans l... >Voir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique

Depuis mon coup de coeur pour le roman La balade des pavés grâce auquel j'ai découvert Sylvie Godefroid, je suis attentivement les publications de l'autrice. Un an après, elle m'avait surprise avec son roman coup de poing Hope, j'étais donc assez curieuse de la découvrir à travers un recueil de poésie et je n'ai pas été déçue : j'ai eu un nouveau coup de coeur !

Ce que j'aime chez l'autrice, c'est le doute qu'elle laisse planer sur la part autobiographique et fictive de ses oeuvres. Ce voile de mystère révèle tout en pudeur des fragments de la femme qu'elle est sans l'exposer trop. Nous plongeons ici dans un recueil de vers libres sous forme de quatrains entrecoupés de photographies de Mélanie Patris, qui alimentent les fantasmes du lecteur sur l'intimité qui lui est donnée à lire. Une femme vient de rencontrer un homme dont elle tombe amoureuse. Elle nous emmène dans la danse des corps à coeurs qui s'efforcent de palper et apprivoiser les peurs, les chagrins et les blessures de l'autre.


Lien : https://www.ideeslivres.be/l..
Commenter  J’apprécie          42

Les Longs Couloirs: repoétiser le territoire de l'amour et du corps

Par Julien-Paul Remy


Lien : https://karoo.me/livres/les-..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation

Je t'ai trouvé sous le caillou

Un dimanche sans étincelles

Je tricotais une dentelle

De solitude en satin doux.

Du "Je" le jeu devenait "nous"

Désir tissant sa ritournelle

L'inconnu contant l'hirondelle

Du printemps qui court à nos cous.

Tu es de là-bas, moi d'ici

À ton soleil je suis brûlée

Je ne refuse pas l'entrée

Du rêve que tu as décrit.

Commenter  J’apprécie          30

Ce n’est pas rien l’écriture. Écrire, ce n’est pas anodin. C’est livrer mille batailles et délivrer des secrets. C’est pleurer des étoiles et découper des voiles. Monter des projets et démonter des certitudes. Ce n’est pas rien l’écriture. […] On ne revient jamais indemne du pays des mots. C’est pour ça qu’il ne faut pas y aller habillé de solitude. Il faut une main pour accompagner chaque plume.

Commenter  J’apprécie          20

Et si tu tombes sous le vent

Si tes genoux pleurent la vie

Je saurai transformer ta pluie

Je saurai consoler l'enfant.

Et si tu tombes où je survis

Si tes orages se caressent

Je saurai unir la tendresse

Aux cailloux qui feront ton lit.

Et si tu tombes sous l'armure

Si tu as peur de l'homme en toi

Douceur au pays des ratures

Je serai ta femme de soie.

Commenter  J’apprécie          20

Tu es beau comme un secret

Grand comme un cristal de verbes

Sous le bouquet de ta verve

Beau comme un homme imparfait.

Tu es fort comme un enfant

Puissant comme des humeurs

J'ai deviné dans tes peurs

Le parfum d'un ouragan.

J'ai mis ma main dans la tienne

Elle pose dans ton printemps

Refrain d'une bohémienne

Couplet d'un amour troublant.

Commenter  J’apprécie          20

Je viens sur la pointe des pieds

Parler de magie à tes verbes

Étrenner la voie de nos gerbes

Semer des fleurs et des baisers.

Je n'attends rien que nos élans

Rien que la danse de nos lèvres

Dans ta nuit, fais-moi une trêve

Je te ferai l'amour en grand.

Demain aujourd'hui se conjugue

Caressons seulement l'instant

Ton intelligence subjugue

Mes phrases qui jouent en rêvant.

Commenter  J’apprécie          10

Videos de Sylvie Godefroid (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvie Godefroid
"Je suis venue" (chanson, démo version) Musique/piano/chant : Nara Noïan Paroles : Sylvie Godefroid
JE SUIS VENUE...
Je suis venue Toutes griffes dehors Exposer ma peau nue Aux caprices du sort.
Je suis venue Construire un débat J'ignorais les ébats Que se feraient nos corps.
Je suis venue Danser sous ta fenêtre Ton regard m'a dévêtue J'ai cent fois cru disparaître.
Je suis venue A ta bouche gourmande J'ai offert l'avenue D'une escale incandescente.
Les contraires s'attirent Sur le plancher des vertus Mes prudences chavirent Aux abords d'un sol nu.
L'éphémère tisse le lien D'un rendez-vous à la fois Rien de plus incertain Que ton corps sur le mien.
Je viens, je ne veux pas Quand je repars, je reste là Je jongle avec les nuances D'une palette d'inconstances.
Les contraires s'attirent Installent la course aux désirs L'inexorable pressentiment De ce qui ressemble au sentiment
Je suis venue Toutes griffes dehors Exposer ma peau nue Aux caprices du sort.
KAK MEDIA 2017
+ Lire la suite
autres livres classés : autobiographieVoir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1442 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre