AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782367741369
288 pages
Éditeur : Hikari Editions (09/11/2018)
3.7/5   5 notes
Résumé :
Elizabeth suit la trace de ses parents décédés et se passionne pour les primates. Très peu assidue au lycée, elle préfère passer son temps au zoo de sa ville pour observer les lémuriens en captivité. Cependant, un changement important de direction entraîne le licenciement de son gardien préféré et la disparition de certains animaux.
La jeune fille décide d'intervenir dans les affaires du zoo sans savoir que son aventure la mènera jusqu'à Madagascar et lui en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
LightandSmell
  26 août 2019
Après le Trésor de Sunthy que j'avais beaucoup apprécié, j'étais curieuse de découvrir une autre parution des éditions Lucca, une curiosité qui a été largement récompensée si l'on considère l'excellent moment de lecture passé auprès d'Elizabeth.
Elizabeth est une jeune fille de 15 ans qui a une passion originale pour une adolescente de son âge : les primates, et plus particulièrement, les lémuriens qu'elle aime observer durant son temps libre. Mais les choses se compliquent quand une femme odieuse, menteuse et opportuniste prend la tête du zoo qui, jusque-là, l'accueillait pour ses séances d'observation.
Faisant fi du bien-être et de la sécurité des pensionnaires, Odile Panier provoque un véritable chaos autour d'elle entreprenant des changements afin de rendre la structure rentable et attractive à la manière… d'un cirque ! Une logique purement mercantile qui ne peut s'appliquer à un zoo, les animaux n'étant pas une vulgaire marchandise comme les autres, mais des êtres dotés de besoins spécifiques et de sensibilité. Bien sûr, l'autrice n'idéalise pas les zoos, ce que j'ai apprécié, mais elle démontre néanmoins le rôle que ce genre d'établissements joue dans la protection et la préservation de certaines espèces animales.
Devant les actes odieux de la nouvelle directrice, Elizabeth ne peut rester indifférente a fortiori quand elle s'attaque à Pierre, un lémurien étant mis au ban de son groupe lors des périodes de reproduction. Bien décidée à le sauver du triste sort qui l'attend, elle prend alors une décision qui va la conduire sur les routes de Madagascar, mais aussi sur celles de son passé….
Ce roman est une pure merveille de sensibilité, d'intelligence et d'émotions. À travers l'histoire d'Elizabeth, l'autrice nous parle de la richesse du monde animal et plus particulièrement de celui des primates. du haut de mes trente-quatre ans, j'ai été émerveillée devant la diversité des espèces existantes et fascinée par leur intelligence, leurs spécificités, leurs comportements, leurs utilisations plus ou moins conscientes d'outils, leurs interactions, leurs méthodes de communication, leurs modèles d'organisation sociale…
Ce roman est une petite mine d'informations qui devrait ravir tous les lecteurs, car l'autrice explique les choses de manière claire, simple, passionnante et avec un tel enthousiasme qu'on ne peut qu'entrer de plain–pied dans ce monde animal qu'elle met à la portée de tous. Après avoir terminé ce roman, difficile de ne pas approuver le Great Ape Project destiné à offrir des droits fondamentaux aux grands singes tout en espérant qu'un jour, ces droits soient étendus à d'autres animaux. L'autrice évoque également des scientifiques, certains connus comme Jane Goodall et d'autres peut-être un peu plus confidentiels du grand public ainsi que des expériences comme le test du miroir de Gordon Gallup nous prouvant, si besoin en est, que les animaux n'ont pas fini de nous surprendre.
Voici donc un roman de vulgarisation scientifique efficace et réussi d'autant que loin de se cantonner à cet aspect, Delphine Gosset a réussi le tour de force de nous offrir une aventure riche en péripéties, en rebondissements et en émotions. Page après page, on apprend ainsi à découvrir Elizabeth, son passé marqué par la disparition de sa mère puis plus tard par celle de son père, son entourage que ce soit sa tante aussi touchante qu'exaspérante, son ami Arthuro, un animalier l'ayant prise en affection, un étudiant tout aussi passionné qu'elle, son compagnon d'enfance, Konrad, un « choucas des tours » plutôt attendrissant… Une galerie de personnages haute en couleur que j'ai adoré voir évoluer et interagir.
Elizabeth est un modèle de courage et de maturité, mais elle n'en demeure pas moins une adolescente de quinze ans avec ses incertitudes, ses premiers émois amoureux, ses décisions parfois impulsives… C'est donc un personnage réaliste et attachant dont on suit avec intérêt l'évolution et les péripéties. Il faut dire qu'en partant à l'aventure à Madagascar, elle ne s'attendait pas à traverser, entre deux paysages à vous couper le souffle, toutes ces zones de turbulences. Mais sur la route la menant à Nosy Komba, elle pourra heureusement compter sur le soutien d'Arthuro avant d'être soutenue par ses proches et ses deux nouveaux amis qui feront un joli pont entre présent et passé. Je préfère ne pas en dire plus pour vous laisser le plaisir de la découverte, mais ces deux personnages m'ont beaucoup touchée…
Aux côtés de ces personnages, on découvre à travers quelques courts chapitres qui lui sont consacrés, le père d'Elizabeth, Léo. On perçoit, très vite, avec force et émotion l'amour qu'il vouait à sa fille bien que son métier le conduisant à observer les lémuriens dans leur milieu d'origine l'ait tenu bien trop souvent éloigné de sa fille. Même disparu prématurément dans de mystérieuses circonstances, cet homme intelligent, gentil, sensible et fascinant imprègne de sa forte présence tout le roman. Pas besoin de chercher très loin pour comprendre de qui Elizabeth a hérité son esprit passionné ! Cette incursion dans le passé de Léo met également en lumière un autre personnage bien différent de lui. D'aucuns pourraient regretter un certain manque de nuances dans l'expression de sa personnalité, mais ayant déjà pu côtoyer des arrivistes prêts à tout pour arriver à leurs fins, je trouve, hélas, le personnage crédible…
Destiné aux enfants à partir de dix ans, le roman se révèle accessible grâce, entre autres, à l'alternance de chapitres courts, une écriture immersive, simple mais travaillée, la présence de nombreux dialogues fluidifiant le récit… À cela s'ajoutent des illustrations de Mélanie Rebolj qui, en plus d'apporter beaucoup de cachet au roman, permettent aux lecteurs de complètement s'immerger dans le récit et de mieux se représenter les personnages et les animaux évoqués.


À noter également que bien que ce ne soit pas le sujet central du récit, le thème du handicap physique et mental est également abordé. J'ai trouvé que cela était fait de manière plutôt positive dans la mesure où l'autrice ne joue pas sur le pathos, mais montre des personnages entourés qui avancent dans la vie avec entrain et une certaine joie.
En conclusion, Sur la route de Nosy Komba est un très bel ouvrage que je conseillerais à tous les curieux, amoureux des primates ou non, qui aiment apprendre en se divertissant. À travers une adolescente passionnée, d'une grande maturité et d'une force de caractère à toute épreuve, Delphine Gosset nous offre un ouvrage de vulgarisation scientifique accessible et immersif. de la France à Madagascar, attendez-vous à découvrir un monde animal fascinant et varié et à vibrer d'émotions à mesure que le passé et le présent d'Elizabeth se rejoignent dans une aventure riche et mouvementée.
Lien : https://lightandsmell.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Clem_YCR
  27 août 2019
Je remercie les éditions Hikari et l'auteure de Sur la route de Nosy Komba, Delphine GOSSET, pour cette plongée dans l'univers des primates que j'ai pu partager avec mon fils de 7 ans. Comme d'habitude dans ce type de situation, je vous donnerai mon avis personnel sur le roman, puis, quelques impressions de mon fils.
Tout d'abord, je tiens à préciser que j'ai repéré le livre de Delphine GOSSET sur Simplement et que j'y ai vu l'occasion d'un moment partagé avec mon fils qui, cerise sur le gâteau, aime beaucoup les animaux. de ce côté-là, Sur la route de Nosy Komba a tenu toutes ses promesses puisque nous avons pu échanger durant la lecture sur le vocabulaire ou nos suppositions. Il est également arrivé à mon fils de me parler de certains points de l'intrigue hors période de lecture, dans des situations courantes, faisant des parallèles.
L'ouvrage est vraiment sympa car il est illustré. Des croquis en noir et blanc viennent apporter un petit plus à l'histoire, nous permettant de visualiser certains personnages et quantité d'animaux ; de plus, à la fin du roman, quelques pages de notes sont mise à disposition du lecteur.
En ce qui concerne l'intrigue, je suis plutôt mitigée sur mon ressenti. le texte est très riche et parfois lourd de descriptions sur le comportement des lémuriens ou autres macaques ; il s'adresse clairement à des enfants plus âgés que mon fils de 7 ans qui, bien qu'il n'ait pas tout compris, a tout de même réussi à suivre l'histoire mais m'a parfois demandé de faire une pause. L'héroïne étant au lycée, peut-être faut-il plutôt viser des jeunes de 12-13 ans minimum. Sur la route de Nosy Komba est très instructif et nous apprend énormément sur les comportements et les similitudes entre grands singes et hommes. Plus d'une fois, l'héroïne, Elisabeth, analyse le monde qui l'entoure, et notamment ses camarades de classe, en les comparant aux lémuriens qu'elle a l'habitude d'observer et dont elle espère bien décoder le langage. Il faut dire que la demoiselle est une adolescente un peu à part, bien plus à l'aise avec les singes qu'avec ses condisciples. Il est très agréable d'être confronté à une ado avec de tels centres d'intérêts, qui a une culture époustouflante et se soucie plus de la nature que de ce qu'elle va porter le lendemain. Une ado comme on en rencontre probablement peu, qui fait adulte par bien des côtés, mais regagne son statut de jeune-fille par certains comportements et la façon dont elle parle à sa tante en particulier. J'ai trouvé que son langage détonnait parfois avec le vocabulaire employé en général.
Delphine Gosset nous propose deux histoire en parallèle : celle d'Elisabeth qui décide de sauver un Lémurien, et celle de son père, 8 ans plus tôt, lors d'une étude sur l'île de Madagascar ; à cela viennent s'ajouter quelques flash-backs dans le récit d'Elisabeth et cette temporalité peut être difficile à appréhender pour un enfant trop jeune qui découvrirai le livre seul. Les personnages dépeints par l'auteure sont tous remarquables par certains côtés, que ce soit l'animalier qui s'occupe de son petit frère trisomique, le jeune malgache qui élève sa jeune soeur aveugle, l'adolescente maman d'un choucas ou l'étudiant passionné par les chimpanzés. Deux se détachent à mon sens (et mon fils confirme à moins que je ne lui ai transmis mon ressenti pendant la lecture) : Odile Panier, la grande méchante de l'histoire, que l'auteure fait tout pour nous rendre antipathique et elle y arrive vraiment bien ! Et la tante Bertille, qui amène indéniablement une touche d'humour et de légèreté au récit par son côté extrême. Tante Bertille c'est la vieille fille qui a élevé sa nièce et qui craint toujours le pire, limite hypocondriaque sur les bords, elle prend beaucoup sur elle pour suivre sa nièce ; on apprécie l'affection qu'elle lui porte et ses excentricités. Les caractéristiques de ces deux personnages sont poussées à l'extrême mais juste assez pour ne pas faire trop.
En plus de nous abreuver de détails sur les microcèbes, primates et grand-singes (je m'excuse d'ailleurs pour les éventuels abus de langages car si j'ai trouvé ma lecture vraiment instructive et intéressante, j'avoue ne pas avoir retenu toute la terminologie), Delphine Gosset, nous présente un peu de Madagascar, à travers ses marchés, ses forêts et surtout ses taxis-brousse qui ont drôlement intéressé mon garçon puisque nous avons été en voir une photo ! On sent qu'elle a soit vécu là-bas ou qu'elle s'est drôlement bien documentée avant de nous livrer les aventure d'Elisabeth.
Pour moi, du haut de mes 30 ans passés, l'intrigue est assez prévisible, on voit où le récit d'Elisabeth et celui de son père vont se rejoindre et on devine assez aisément le rôle d'Odile panier dans tout ça ; mais l'auteure maintien tout de même une once de mystère en dévoilant les choses petit à petit.

Lorsque j'ai demandé à mon fils ce qu'il avait aimé, il m'a répondu avec un grand sourire : Tante Bertille ! Parce qu'elle croit toujours qu'il va arriver un malheur tante Bertille, elle a peur de tout ! et quand je lui ai demandé ce qu'il n'avait pas aimé, il m'a dit : Odile Panier !
Globalement, il m'a dit qu'il avait aimé l'histoire. Par contre, comme je vous le disais, il a été parfois nécessaire de faire des pauses dans la lecture et je vous avoue avoir sauté quelques passages sur la sexualité des lémuriens, de peur de devoir me lancer dans des explications complexes ^^

La plume de Delphine est un peu trop descriptive à mon goût et manque de fluidité ce qui m'a donné l'impression de devoir m'accrocher à la lecture de certains passages; mon ressenti est probablement influencé par le fait que je lisais à haute voix pour mon fils.
Si l'on retrouve beaucoup d'éléments pour faire une bonne histoire : amitié, famille, amour de la nature, apprentissage, dépaysement et aventure, il m'a manqué un petit quelque chose pour apprécier pleinement le voyage. Comme si parfois, les constats sur le monde animal prenait le pas sur l'intrigue ; comme si c'est au moment où l'on commençait réellement à s'attacher aux personnages que nous devions les quitter.
Lien : https://sawisa.wixsite.com/y..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Pixaa
  26 juin 2021
Tout d'abord, merci à l'équipe Masse Critique pour l'envoi de ce roman.
Elizabeth est une adolescente qui se passionne pour l'observation des lémuriens. Mais tout change lorsqu'une femme, davantage attirée par l'argent que par le bien-être des pensionnaires du zoo où Elizabeth faisait ses observations, remplace l'ancien directeur. Elizabeth décide de sauver un lémuriens en le ramenant dans son pays d'origine, se dirigeant sans le savoir vers une  autre vérité.
Parsemé des petites illustrations, l'histoire ne se contente pas de parler vaguement des animaux : leur diversité, leur intelligence, leurs spécificités, leurs comportements  sont expliqués. Pour celui qui aime les animaux (et même pour les autres finalement), c'est excellent, l'auteure raconte de manière simple et passionnante tous ces détails qui nous échappent de ces animaux pas si communs.
Les personnages, celui d'Elizabeth est particulièrement attachant, ses intentions sont d'une naive sincérité, dont le passé est marqué par les disparitions consécutives de sa mère puis de son père. Son courage impressionne, son comportement parfois impulsif ou typique d'une jeune adolescente amuse.
Le récit est rythmé, pas le temps de s'ennuyer sur la route de Nosy Komba !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
jcvetil
  24 juin 2021
Livre lu dans dans le cadre de la masse critique jeunesse du mois de mai 2021
Si vous vous intéressez aux animaux, aux primates et plus particulièrement aux lémuriens ; et qu'en plus, vous êtes fervent de livre jeunesse, alors ce livre est pour vous.
Dans ce roman, Delphine Gosset, ancienne journaliste scientifique, nous comte la passion de la jeune Elisabeth pour les lémuriens. elle vie seule chez sa tente depuis la mort de sa mère et de son père.
Cette jeune adolescente à l'habitude d'aller dans un parc animalier pour étudier une famille de microcèbes, famille de lémuriens venus de Madagascar.
Cette espèce à été découverte par une certaine Odile Panier. Femme qui aurait été la première à découvrir ces microcèbes.
Mais un jour, le directeur du Parc qui autorisait Elisabeth rentré dans leur enclos, va apprendre qu'il va être remplacé par Odile Panier.
A son arrivée, elle va débuté par réorganiser les places des animaux. Puis, sachant que Pierre, un des lémurs noirs, est isolé du groupe, Odile Panier décide de le vendre à un cirque des environs..
Informé de cette nouvelle, la jeune Elisabeth va donc tenter de le sauver en le ramenant à vie naturelle. Aidée par l'un des employé du parc, ils vont faire le voyage jusqu'à Madagascar où ils rencontreront divers aventures tout en allant vers une certaine vérité.
Un roman jeunesse bien agréable à lire. Cette histoire est très bien construite à mon goût de plus, tout au long du romans, certaines pages sont remplis de dessins qui attireront l'oeil des jeunes lecteurs mais aussi des adultes.
Une belle surprise. Un livre à emporter dans les bagages pour cet été.
Merci à Babelio pour cette belle découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
PitouR
  21 juin 2021
Merci à l'équipe Masse Critique et à lucca éditions pour l'envoie de ce livre. Choisi sur le titre et le résumé pour l'opération Masse Critique, j'ai été agréablement surprise de découvrir que son auteure, Delphine Gosset, a grandit et vit dans ma région. le hasard fait bien les choses.
Concernant le format : le livre est agréable à tenir en main et les illustrations ponctuent agréablement la lecture.
J'ai avec amusement retrouvé dans ce roman des considérations scientifique similaires à mes cours d'étudiante en master d'écologie. C'est un des points fort de ce livre : Delphine Gosset a une formation de primatologue et distille entre les pages des faits scientifiques sur les primates et une forme d'esprit scientifique bien dosés. On sent beaucoup de vécu derrière certaines expériences de l'héroïne Elizabeth qui, comme tout bon passionné de science, envisage le monde et ses semblables à travers le filtre de son expertise scientifique.
Le style du récit pèche un peu par sa familiarité et le manichéisme des personnages, particulièrement l'antagoniste principale qui est une caricature de méchant pour enfant. Cette simplicité m'a fait mauvaise impression dans la première moitié du livre, mais mon appréciation s'est nettement améliorée dans les passages situés à Madagascar, qui proposent une visite de l'île assez immersive et dépaysante pour qui n'y a jamais mis les pieds. Une fois l'intrigue bien lancée, je me suis laissée entrainée par les péripéties et j'ai passé un bon moment en compagnie d'Elizabeth, Andry, Pierre et leur entourage.
En bref : Un roman que le style destine plutôt aux jeunes lecteurs, qui sous le couvert d'une intrigue classique de sauvetage d'animal de zoo en danger propose une immersion bien dosée dans l'univers des sciences comportementales appliquées aux primates. Je le recommanderai aux amateurs de primates de tous âges et au petits et jeunes lecteurs qui cherchent une lecture distrayante avec des anecdotes scientifiques en bonus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Ricochet   05 juin 2019
Un suspense ténu, des personnages attachants, des chapitres courts parsemés d’illustrations expressives ainsi que la répartition équilibrée entre narration, dialogues et illustrations rendent confortable la lecture de ce roman à teneur didactique.
Lire la critique sur le site : Ricochet

autres livres classés : madagascarVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les Drôles de Petites Bêtes d'Antoon Krings

Mireille...

La Belle
L'Abeille
La Vieille
La dure d'oreille

37 questions
73 lecteurs ont répondu
Thèmes : petites bêtes , Animaux des jardins , jardins , littérature jeunesse , insectesCréer un quiz sur ce livre