AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Gouillard (Traducteur)
EAN : 9782020053488
248 pages
Éditeur : Seuil (01/11/1979)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Dans le monde orthodoxe, et particulièrement en Russie, la Philocalie fut, au XIXè siècle, le compagnon familier de la plupart des chrétiens fervents, même et peut-être surtout des plus simples. On se rappelle comment le Pélerin russe des fameux Récits en fit son bréviaire et miroir de conscience, de pair avec la Bible.
Qu'est-ce donc que la Philocalie? Une sorte de recueil des textes traditionnels sur la prière orthodoxe, surtout solidaire, depuis les anacho... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Henri-l-oiseleur
  10 avril 2016
On trouvera aujourd'hui dans les bibliographies toutes les formes de textes mystiques orthodoxes traduits en français, à partir de la grande anthologie établie au XVIII°s par Païssy Velichkovsky. Cette lecture peut servir de support à la méditation si l'on a soi-même l'habitude de la méditation et de la prière. Si on ne l'a pas, le livre permettra-t-il de la contracter ? J'en doute. Les témoignages des Pères, leurs enseignements, leurs conseils et leur expérience, ne s'adressent pas à nous. Ils sont donnés à des disciples disposés à prendre le même chemin d'ascèse et de recherche de Dieu que le maître. Cela leur sera utile. A moins que le lecteur ne se place dans un état d'esprit comparable, à base d'humilité et de disposition à apprendre, ce livre sera inutile. Il le sera d'ailleurs aussi au spécialiste universitaire des religions, car pour ses études, il a besoin d'éditions savantes. Enfin, un livre pareil sera-t-il compréhensible ? Ses paroles procèdent d'une longue expérience mystique, d'une vie consacrée à trouver Dieu : autrement dit, d'un pays si lointain que les échos de sa langue risquent de ne rien nous dire du tout, à nous dont le seul effort a été d'acheter le livre et de le feuilleter par curiosité.
Pour avoir échoué, au long de ma vie, à lire et à tirer profit de toutes les philocalies que j'ai rencontrées, j'ai appris ceci : la prière du coeur est une pratique, pas un texte. Elle s'apprend par le contact vivant avec un spirituel plus avancé que soi sur le chemin de Dieu. Ce spirituel, on ne va le voir que si l'on éprouve réellement le désir de faire en soi de la place à Dieu (pas à la "spiritualité" New Age si conciliante). Les mots qui seront enseignés ne seront intelligibles que si l'on a partagé quelque peu l'expérience personnelle qui les inspire. Sans vécu, ces textes si beaux sont lettre morte. Le reste est amateurisme et illusions spirituelles de librairie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
BVIALLET
  05 avril 2012
Ayant lu et apprécié "Le Pélerin russe " et y ayant lu que ce dernier se servait de ce livre comme d'une sorte de bréviaire , je me suis donc logiquement intéressé à ce livre .
J'y ai trouvé une compilation de textes ou d'extraits des Pères de l'Eglise , la plupart du temps moines , ermites et anachorètes dans ce qu'ils ont laissé à leurs disciples pour leur permettre de suivre la voie de "l'hésychia" , branche de la spiritualité orthodoxe bien particulière . Cette voie est basée sur le retrait du monde , et surtout sur des méthodes de méditation de la Parole , sur la répétition de la prière du coeur exactement comme celle d'un mantra bouddhiste , associée à des méthodes de respiration très proches de celles utilisées par les yogis et les soufis .
Le problème pour moi , c'est que ces textes me semblent souvent obscurs , peu compréhensibles voire abscons . Ils sont précédés par une courte biographie qui ne permet pas vraiment de se faire une idée du courant auquel appartient l'auteur si l'on est pas soi-même un spécialiste . Certaines parties de textes semblent très incomplètes et par là même en deviennent peu compréhensibles . le compilateur donne l'impression d'avoir donné de grands coups de ciseaux un peu partout , à moins que des parties n'aient tout simplement été perdues . Je doute que ceci soit exactement le même livre que celui du Pélerin russe . D'où ma déception .
Il vaut mieux lire dans ce registre :"Les hommes ivres de Dieu" de Jacques Lacarrière dans la même collection .
A ne réserver qu'aux très grands spécialistes de l'orthodoxie dont je ne suis pas .
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MelanieS
  07 février 2014
J'aimerais pouvoir cliquer "lu" et "en cours", comme certain livres qui ne quittent pas mon chevet. Celui-ci est petit et ne quitte pas mon sac à main non plus. Je peux l'ouvrir à n'importe quelle page, il ramène à l'essentiel.
Toute l'introduction m'a obligé à faire des recherches dictionnaire importantes, pour un vocabulaire typiquement chrétien, que je ne connaissais pas.
C'est proche du soufisme (pour ce que j'en sais).
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
enkidu_enkidu_   30 septembre 2014
Il est une guerre secrète dans laquelle les esprits mauvais guerroient contre l'âme à coup de pensées. Comme l'âme est incorporelle, ces puissances du mal l'attaquent immatériellement, suivant leur nature. On voit s'affronter armes et fronts de bataille, embûches et engagements terribles, il y a des corps à corps, et les victoires et les défaites sont partagées.

Un seul point de ressemblance fait défaut à la guerre spirituelle, c'est la déclaration des hostilités... Elle éclate soudainement du cœur, elle prend l'âme dans une embuscade mortelle. Pourquoi ces assauts ? Pour nous empêcher d'accomplir la volonté de Dieu conformément à la prière : "que votre volonté soit faite!" (Mt. 6, 10), c'est-à-dire les commandements.

Celui qui garde attentivement son esprit de l'erreur par la sobriété observe avec perspicacité les assauts et les mêlées autour des imaginations. C'est là le fruit d'une longue expérience. (Philothée le Sinaïte, pp. 111-112)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
enkidu_enkidu_   30 septembre 2014
L'esprit est-in une chose et l'âme une autre ? Le corps a différents membres, on dit pourtant : un homme. De même, l'âme a plusieurs membres : l'esprit, la conscience, la volonté, les pensées qui accusent ou aussi excusent (Rom. 2, 15), mais tout cela est uni dans une même pensée et les membres de l'âme constituent l'homme intérieur. Comme les yeux du corps aperçoivent de loin les épines, ainsi l'esprit prévoit les embûches de la puissance ennemies et prémunit l'âme dont il est l’œil. (pseudo-Macaire, p. 48)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
enkidu_enkidu_   30 septembre 2014
Si vous voulez vous souvenir de Dieu, sans cesse, ne repoussez pas les épreuves comme imméritées, supportez-les comme justes. Leur support éveille et ranime le souvenir à chaque occasion. Au contraire, leur refus diminue le labeur du cœur et, du même coup, produit l'oubli. (Marc l'Ermite, p. 73)
Commenter  J’apprécie          50
BVIALLETBVIALLET   05 avril 2012
L'attention, c'est le dépouillement de ses péchés pour revêtir la vertu. L'attention, c'est la certitude indubitable du pardon de ses péchés. L'attention, c'est le principe de la contemplation, mieux, sa base permanente. Grâce à elle, Dieu se penche sur l'esprit pour se manifester à lui.
Commenter  J’apprécie          50

>Théologie morale et spirituelle>Vie, expérience, pratique chrétiennes>Vie et pratique chrétiennes (54)
autres livres classés : orthodoxieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1288 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre