AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Philippe Asso (Collaborateur)
ISBN : 2290343668
Éditeur : J'ai Lu (01/04/2005)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 53 notes)
Résumé :

" Si j'écris ce livre, c'est pour faire partager la libération qu'apporte la pensée de Pascal, pour proposer un chemin de sens. " Sœur Emmanuelle s'adresse à ses contemporains " poursuivis par lenon-sens " et en quête de libération spirituelle. À tous ceux-là, rencontrés après trente années passées aux côtés des plus pauvres, dans les bidonvilles du Caire, elle apporte ses réf... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
araucaria
  02 janvier 2016
Merveilleuse Soeur Emmanuelle remplie d'humanité, qui parle ici de philosophie et raconte la place que Pascal tenu dans sa vie. Des mots simples, des phrases justes qui vont droit au coeur. Cela donne encore un livre qui pourra être lu et relu.
Commenter  J’apprécie          371
Epictete
  08 août 2017
Je ne suis pas un inconditionnel des écrits d'origine religieuse, et pourtant, il s'agit d'une relecture. En effet j'ai toujours été intrigué par ce « petit bout de femme ». (Et il n'y a rien d'irrespectueux ici)
Elle a décidé avec le père Philippe Asso de s'interroger, à travers les étapes de sa vie sur cette question lancinante, quel que soit l'âge que l'on ait : « Vivre : A quoi ça sert ? ».
Et c'est en reprenant certains écrits de Blaise Pascal qui la suivent depuis son adolescence qu'elle nous expose avec sa fougue habituelle sa vision des choses.
Cette femme n'a pas arrêté de se remettre en cause, malgré sa foi tout au long de sa vie. Elle nous offre un niveau de réflexion de grande qualité, que l'on soit d'accord ou non.
Rappelons qu'après une vie dans différents établissements d'enseignement en Afrique, elle reprend des études, obtient une licence de lettres à la Sorbonne à 51ans et part à 63 ans accompagner les chiffonniers du Caire.
Au fil des pages, en toute humilité elle propose sa vision du monde et nous prenons chaque fois une leçon. C'est un petit ouvrage que l'on peut ressortir de temps en temps pour reprendre sourire et espoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          291
Tinuviel33
  21 février 2018
"Vivre, à quoi sa sert?"
Une question bien oppressante, pour nous tous qui devront un jour mourir et qui toute notre existence, cherchons à mettre du sens dans se que nous vivons afin de ne pas devenir fou...
Tous, nous nous sommes un jour demandé : à quoi sa sert toutes ces difficultés que nous traversons, cette souffrance gratuite, ce quotidien douloureux pour au final... Mourir.
Ce livre m'a tendu les bras il y a plusieurs années et c'est grâce à lui que j'ai découvert la philosophie de Pascal et la merveilleuse Soeur Emmanuelle.
J'ai énormément appréciée l'Humanité de ce livre, notamment la façon dont Emmanuelle nous fait part de ses moments de doutes concernant l'Homme, l'existence de Dieu et le sens de la vie. Oui, même à la merveilleuse soeur Emmanuelle il est arrivé de douté et cela fait du bien à entendre.
Elle explique dans ce petit livre, comment elle a découvert et redécouvert à différents moments de sa vie Pascal et ce qu'il lui a appris. Elle l'explique simplement, ce qui rend cet éminent philosophe accessible à tous. Ce livre n'est pas centré uniquement sur la religion et peut s'adresser à tous.
C'est un livre Humaniste avant tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          73
BVIALLET
  07 avril 2012
Soeur Emmanuelle , la très médiatisée , aborde dans ce livre le fond de sa pensée philosophique , la raison profonde de son action . Elle s'inspire de B.Pascal , qu'elle qualifie de penseur de génie et il est difficile de ne pas être d'accord avec elle . Pascal a si bien défini la nature humaine , l'homme "ce fragile roseau pensant" , pris entre l'infiniment grand et l'infiniment petit , en proie à son néant et à sa"pourriture intérieure" et qui peut être si grand s'il accepte sa dimension supérieure qui est celle de l'amour .
Ce livre est comme une source fraîche et bienfaisante . Il faut dire que notre époque ne se prête pas du tout à la quête du sens . Nous vivons dans l'inquiétude , l'insécurité et l'angoisse . Nous nous étourdissons dans la fuite en avant du divertissement permanent , l'action pour l'action et les jouissances diverses : physiques ou intellectuelles . L'auteur passe tout cela au crible et en arrive , bien sûr , à ce que , vanitas , vanitas , tout n'est que vanité et brassage de vent ainsi que valorisation permanente de soi-même .
Il importe d'essayer d'être plutôt que d'avoir , de vivre ici et maintenant une relation d'amour à l'image de la Trinité et/ou de l'Univers qui ne repose finalement sur rien d'autre . Facile à dire , car fuir les forces mortifères n'a rien de bien évident ...
Un livre tonique , agréable , facile à lire et qui réconcilie avec la philosophie dont trop d'auteurs se complaisent dans un verbiage abscons ...
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
polarjazz
  28 septembre 2016
Après cette relecture, je me sens humble. Voici une femme qui est née au début du siècle dans un environnement confortable, qui a vécu, jeune la perte de son père et a vécu deux guerres mondiales. Elle aurait pu fuir la vie ; au contraire, elle s'est ouverte au monde.
Je ne connais pas Blaise Pascal, ce penseur du 17 ème siècle qu'elle découvre à 15 ans. Il semble lui avoir permis de concilier la matière et la présence de Dieu.
Dans ce petit volume, soeur Emmanuelle se livre et aborde avec beaucoup de franchise les problèmes du monde contemporain. Elle dialogue avec le lecteur.
Je me retrouve dans les thèmes du non-sens, de la fuite en avant, de la recherche de valeurs. La société actuelle est dominée par la raison politique, économique, consumériste. On en oublie le sacré et parfois on le dénature.
Effectivement, soeur Emmanuelle a raison en affirmant qu'il faut un intérêt pour vivre, et surtout bien penser. "La foi est au-dessus de la raison, et non pas contre." A méditer.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (63) Voir plus Ajouter une citation
araucariaaraucaria   02 janvier 2016
Au milieu des aléas de ma licence, en 1961, j'ai eu la chance d'avoir Pascal au programme de la Sorbonne. J'étais alors plongée dans les affres du doute, dans l'amertume de mes incompétences. Face au mur auquel je me heurtais sans cesse, je voulais creuser pour atteindre la vérité, comme on creuse dans le désert à la recherche d'une source précieuse. En quête d'une orientation profonde, je ne me contentai plus, cette fois, de quelques-unes des Pensées glanées ici ou là, mais me livrai à une étude approfondie. C'est à cette occasion décisive que Pascal devint le phare qui devait illuminer mon esprit et combler mon coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
BVIALLETBVIALLET   07 avril 2012
Ne soyons ni fascinés par le clinquant des choses , dit-elle , ni désespérés par leur néant . Il est possible de s'élever infiniment au-dessus . Pascal nous enseigne qu'il existe ô combien , une troisième voie . C'est en accrochant notre charrue à une étoile qu'elle s'envolera et nous arrachera au néant . Cette étoile est celle de l'Amour , cette voie est celle du Coeur . C'est le troisième ordre du coeur qui donne à nos vies leur sens , leur poids d'éternité . Seul l'Amour permet , avec notre grandeur et notre misère , de demeurer dans la Joie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
MariloupMariloup   07 janvier 2013
Aimer, c'est apprendre à écouter la différence de l'autre. L'amour est une écoute qui retentit en soi. Alors s'ouvre la réception de don de l'autre, de sa manière autre d'aimer. Nous serons toujours différents, mais quand tu sais écouter l'autre différent de toi, tu fais entrer en toi une vision qui n'est pas tienne. L'autre, tu ne le changes pas, mais ta vision , oui, tu peux la changer. Qu'est-ce que l'autre sent, attend, et que je peux lui donner? L'amour, c'est ce complément d'être que je donne, mais tel que l'autre le désire, et non pas tel que je l'imagine. L'amour, c'est ce complément d'être que, réciproquement, l'autre me donne, mais à sa façon. Ceux qui s'aiment sont dans le mystère d'une relation vécue différemment, dans la différence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
PERCE_NEIGEPERCE_NEIGE   19 mars 2018
J'ouvre le gros bouquin (...) et je commence à lire:

«L'homme n'est qu'un roseau, le plus faible de la nature.»

Tiens, voilà quelqu'un qui veut dire quelque chose! Quoi de plus faible en effet qu'un roseau: le moindre vent le courbe. (...) J'enrage parfois. Impuissante à me contrôler comme à persévérer dans l'effort, un rien me décourage (...) comme [tous] les adolescents, j'étais aussi poursuivie par la question insoluble. à quoi ça sert de vivre? ça n'a pas de sens. à quoi ça sert les études? Il faut toujours travailler. D'ailleurs, à quoi ça sert d'être sur la terre? On ne sait pas où on va, ni pourquoi on vit. C'est un chemin bouché, c'est ennuyeux au possible, c'est même bête.

Par la fenêtre, je regarde un gros chat noir qui s'étire paresseusement (...). Le bel animal fourre entre ses pattes sa tête aux moustaches blanches qui frémissent au vent. Il se baigne voluptueusement dans le soleil encore tiède (...) Comme c'est bon d'être un chat! On n'a qu'à jouir du moment présent et satisfaire ses sens. Pas de problème pour un chat. Manger, boire, dormir. Sentir (...). La vie est belle, pas d'école!

Je m'arrache à ma rêverie, et reviens à Pascal:

«L'homme n'est qu'un roseau, le plus faible de la nature, mais c'est un roseau pensant.»

Ça me fait un choc. (...) Un éclair jaillit soudain devant mes yeux. (...) Je respire par le corps, oui, comme le chat, mais je suis un être pensant. (...) J'existe en tant que douée de cette faculté merveilleuse, le pensée. (...)

«...Mais quand l'univers l'écraserait, l'homme serait encore plus noble que ce qui le tue, parce qu'il sait qu'il meurt, et que l'avantage que l'univers a sur lui, l'univers n'en sait rien.» (...)

La vie qui m'avait paru tellement bête prenait un sens. (...) OUI, je voulais vivre. Vivre pour développer mon être pensant qui dépasse les bornes de l'univers. J’ai tout à coup senti que la noblesse et la valeur de ma vie, loin d'être réduites à rien par mon impuissance et mon incapacité, résidaient dans mon être même, et sa capacité de libération.

(...) L'univers est inconscient et, par là, informe et immobile, sans ce tressaillement de l'esprit. La circulation des astres, sidérante en son amplitude et son foisonnement, est en effet subie et non pensée: ça bouge, et puis c'est fini. c'est nous, humain, qui animons l'univers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
araucariaaraucaria   02 janvier 2016
En écrivant ce livre, je voudrais faire partager à mes frères et soeurs en humanité le fruit d'une expérience presque centenaire. L'événement qui me fit entrer dans un chemin de questionnement eu lieu peu avant mes six ans. J'étais au bord de la mer, fascinée par le flux et le reflux des vagues, par l'éclat irisé de l'écume. Cette belle écume, je la vis engloutir le visage chéri de mon papa. Comment avait-il pu disparaître pour toujours dans les flots? Où était-il allé? Pour la première fois, j'entendis parler d'éternité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Sœur Emmanuelle (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Sœur Emmanuelle
Vahina Giocante dans les pas de Soeur Emmanuelle au Burkina .L'actrice soutient une grande campagne de l'association Asmae dont elle est la marraine et nous raconte son immersion dans une mission au Burkina Faso. | Retrouvez sur notre site toutes les vidéos du Nouvel Observateur
>Théologie morale et spirituelle>Vie, expérience, pratique chrétiennes>Vie et pratique chrétiennes (54)
autres livres classés : spiritualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1139 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre