AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791094680636
Éditeur : Le Serpent à plumes (02/09/2016)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 5 notes)
Résumé :
En 1945, Jack, issu d'une famille pauvre et noire de l'Ontario, arrive à se faire passer pour blanc. Débarqué à Terre-Neuve dans un contingent de la marine canadienne, il rencontre Vivian, qu'il séduit par ses talents de musicien. Celle-ci découvrira-t-elle sa véritable identité ? Pendant combien de temps peut-on se fuir soi-même avant que le passé nous rattrape ?
Le jour de l'émancipation est un roman magistral qui aborde des thèmes profondément humains tel... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
lilice_brocolis
  12 septembre 2016
Ce roman est assez fascinant par les thèmes qu'ils abordent de manière originale.
Il faut du temps pour bien cerner l'histoire et les personnages, et ce n'est vraiment fait qu'à la fin du rom, ce que j'ai beaucoup apprécié : il s'agit vraiment d'un tout et pas d'éléments isolés.
Les personnages mis en scènes sont particulièrement humains, ni bon ni mauvais, sans pour autant être oubliable. Plusieurs points de vue, très différents les uns des autres, alternent autour de Jack.
Les thèmes de la guerre, de la musique, des petits boulots sont évoqués dans le livre sans qu'ils soient des ressorts centraux. Au coeur du livre, la construction d'un racisme et d'intégrations dans des milieux très communautaires.
J'ai beaucoup aimé cette construction chorale, où les personnages et les époques varient. Il faut souvent un moment pour resituer l'action, ce qui crée une ambiance particulière sans être difficile à suivre (je ne m'y suis perdue q'une fois et je me demande encore s'il ne manque pas une phrase ou un paragraphe). On y croise du coup des idées sorties de leur contexte qui peu à peu se dessine lui aussi. Comme pour le livre en général.
C'est assez bien écrit, et simplement, avec des nombreux passages que j'ai trouvé percutants sans aucune touche de mélo.
J'ai par contre nettement moins aimé le dernier chapitre, écrit dans un style très différent mais qui manque d'originalité, (et là on a p'tet un brin de mélo) alors qu'il soulève une conclusion intéressante. C'est un peu dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
EmelinaP
  03 mai 2017
Jack est un personnage avec une histoire assez particulière. Il est né blanc dans une famille de noirs, il a toujours ressenti le rejet silencieux de son père et en grandissant, il a choisi de rejeter sa famille à son tour. Jack est assez difficile à cerner. Au début du roman, on en sait très peu sur sa vie et sur les sentiments qu'il éprouve.
Peu à peu, on revient sur son enfance et on commence à comprendre d'où vient le détachement du personnage. Les tensions raciales étant ce qu'elles sont à l'époque, Jack a de nombreuses difficultés à trouver sa place. Sa couleur de peau lui donne accès à des lieux et à des personnes qu'il ne pourrait pas fréquenter s'il était noir comme le reste de sa famille.
La question de l'identité est évidemment centrale dans ce roman. La couleur de peau définit une grande partie de l'identité et particulièrement à cette époque. Dans le cas de Jack, sa couleur de peau, la façon dont les autres le voient, le milieu dans lequel il a grandit et le milieu dans lequel il choisit d'évoluer sont en constante contradiction. Comment peut-il définir son identité ? Est-elle un choix personnel ou un choix des circonstances ?
Le personnage est écartelé entre l'identité que les autres lui attribuent et celle qu'il s'attribue lui-même. Finalement Jack est-il blanc ou noir ? Ce roman m'a bouleversée bien plus que je ne voulais me l'avouer parce que jusqu'à aujourd'hui, je n'arrive toujours pas à me faire une idée claire sur Jack. Sa situation ébranle un peu mes certitudes et soulève de nombreuses questions. Son histoire nous pousse à nous interroger sur nos propres choix et leurs conséquences sur notre vie et celle des autres.
Lien : http://emlespages.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bibap3
  20 février 2017
test
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
lilice_brocolislilice_brocolis   18 septembre 2016
Elle aurait aimé lui dire "je t'aime" sans avoir l'air de réciter une réplique sortie tout droit d'un film. Elle s'exerçait devant la glace au-dessus de sa commode, ou en brossant les dents au cabinet de toilette, mais les mots sonnaient platement, de façon sentimentale. "Je t'aime Jack." Devait-elle le lui dire avant l'amour, ou après ? Devait-elle lui dire de façon désinvolte ou théâtrale ? Elle n'arrivait pas à se décider. Elle cessa de s'exercer et attendit de laisser échapper les mots, peut-être pendant une attaque aérienne, tandis que la ville s'écroulerait autour d'eux et qu'ils se seraient cherchés dans les rues en ruine. Mais il n'y avait pas d'attaques aériennes, la guerre était pratiquement finie, et elle ne se décidait toujours pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lilice_brocolislilice_brocolis   09 septembre 2016
Quand Jack regarda de nouveau la mer, il aperçut une traînée d'huile, le sang du sous-marin coulé, miroitant dans la lumière blafarde de l'hiver, s'élargissant en un cercle paresseux au-dessus de lui. Puis, à l’intérieur de la lisse circonférence, des objets se mirent à flotter. Tout d'abord, Jack crut qu'il ne s'agissait que de vêtements et de couvertures. Mais il se rendit vite compte que ce qu'il voyait, c'était des hommes. Certains agitaient les bras et s'évertuaient à nager à travers l'huile vers le navire, tandis que d'autres, immobiles, étaient ballottés en surface par les turbulences sous-marines. Les cadavres noircis émergeaient un moment de l'obscurité, se tordaient, s'enroulaient, puis plongeaient dans l'abysse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lilice_brocolislilice_brocolis   05 septembre 2016
- Et quel âge as-tu, Miss Josie-Constance-O'Sullivan-Hughes-Rickman-bientôt-Madame-Lewis ?
- Quel âge faut-il avoir ?
- J'sais pas, dix-huit ans, j'imagine.
- Alors dis-leur que j'ai vingt ans.
- T'as pas vingt ans ! Moi j'ai vingt ans. On peut pas avoit vingt ans tous les deux !
- Et pourquoi pas ?
- Ça à l'air suspect.
- Pas du tout. Y'a plein de gens qui ont vingt ans. C'est dix-huit qui a l'air suspect.
Il fallait admettre qu'elle mentait mieux que lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lilice_brocolislilice_brocolis   17 septembre 2016
Il voulait se croire blanc, bon, d'accord, laissons le faire, peut-être qu'il aurait plus de chance dans la vie comme ça. Peut-être avait elle raison, peut-être que c'était comme ça que les Blancs avaient commencé : personne ne leur avait dit qu'ils n'étaient pas blancs.
Commenter  J’apprécie          40
lilice_brocolislilice_brocolis   17 septembre 2016
Le premier août , Jour de l'émancipation, qui marque l'anniversaire de l'abolition de l'esclavage dans l'Empire britannique, il y avait toujours une grande fête à Jackson Park. Quand Jack était petit, il pensait que l'esclavage n'était illégal que ce jour-là, tandis que le reste de l'année, on traitait les gens de couleur comme on voulait, et c'était bel et bien le cas.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : canadaVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2606 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre