AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266184267
456 pages
Éditeur : Pocket Jeunesse (17/10/2013)

Note moyenne : 4.37/5 (sur 217 notes)
Résumé :
IMAGINEZ...
Il y a maintenant plus d'un an que tous les adultes ont disparu...
Mais Gaïa, elle, est toujours là, et sa soif de destruction est intacte. Pour empêcher le monde de tomber sous son emprise, de douloureux sacrifices seront nécessaires. Des ennemis jurés seront contraints de s'allier... pour une ultime bataille.
Les enfants de Perdido Beach parviendront-ils à survivre et comprendre, enfin, ce qui s'est vraiment passé dans la Zone?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
Rogues
  02 juillet 2020
Dernier tome de la série.
Je ne suis pas déçu. Ce tome-là regorge d'actions, et de longues batailles s'y trouvent.
On pourrait trouver ça lourd, mais ça ne l'est pas tellement, en fait, car il se passe aussi énormément d'autres choses. On sent bien que c'est la fin, les personnages
Bon, je vais faire un tout petit texte accroche pour vous mettre en situation : Diana a donné naissance à un bébé, mais le gaïaphage a pris le contrôle de ce corps, et continue de grandir, et de manger toujours plus ! Gaia (c'est son nom), s'est donnée le but de tuer tous les enfants de la Zone, pour que Némésis (le petit Pete) ne puisse pas s'incarner dans un des enfants.
Bon, je sais, c'est assez complexe à comprendre, mais j'ai finalement réussi, puisque l'auteur explique plutôt bien :)
Bon, donc, vous voyez bien que c'est pas la joie, là-bas ! Et puis, le fait que la paroi soit devenue transparente donne une atmosphère de dépression chez les enfants de la Zone, et une atmosphère d'horreur chez les adultes, qui voit les enfants s'entre-tuer, ou mourir.
Certains, comme Sam, ont déjà un casier judiciaire et un tribunal qui les attend.
Bref, comme je le disais, ça va mal, mais la fin est proche, et certains savent que leur moment est venu.
Je dois dire que pour un dernier tome, ça finit bien la série, la fin est assez
Mais, bref, ça n'arrivera sûrement pas :)
Je trouve dans l'ensemble, cette série assez intéressante, quoique un peu "poussée" vers les 3 derniers tomes, surtout avec la paroi qui devient non-pas "floue", mais transparente ! L'auteur voulait juste se faire plus de sous, mais je le comprends très bien :D
Comme je l'ai déjà dit, le concept d'une Zone est bien trouvé, et n'est pas usé dans d'autres séries, chose que j'apprécie beaucoup :)
Je dois avouer que j'ai quand même bien aimé la série, et les personnages, en particulier Lana et son caractère imposant :)
J'ai vu qu'il existait un tome 7, donc je vais essayer de le trouver, mais pour moi, la série est bel et bien finie ! Un petit 4,5 étoiles pour ce tome :)
Bref, je m'excuse pour cette critique un peu chamboulée, je n'ai pas su trier tout ce que j'avais à dire ! :)
Bonnes lectures, portez-vous bien, et bonnes vacances :)
(175 critiques o/)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212
Paroledelea
  18 décembre 2013
Gone est une Saga de 6 tomes écrite par Michael Grant. Avant de discuter avec vous de ce tome 6, je souhaiterais vous parler de l'histoire de cette série :
Tout d'un coup, les enfants de 15 ans et moins se retrouvent enfermés dans un Dôme. Plus aucun adulte ne se montre. Où sont-ils passés ? La panique a envahi les enfants. Il faut s'occuper des plus petits et faire face aux guerres des clans qui se forment. Les enfants vont devoir survivre, lutter contre la faim et la maladie, battre des animaux mutants et gagner des guerres. Ils se rendent aussi vite compte que certains possèdent des pouvoirs. Certain s'en serviront à des fins malsaines et d'autres à sauver des enfants. Cependant, les enfants auront un véritable ennemi dans ce dôme : Très dangereux il veut tuer, dominer. Il n'est pas humain.
Le tome 6 … Attention risque de Spoiler … La barrière est devenue transparente. Les enfants peuvent communiquer par écrit avec leurs proches. En revanche le combat n'est pas terminé. le dôme n'est pas tombé et le Gaïaphage a pris forme humaine dans le corps de la fille de Diana et Caine. Il détient les pouvoirs de tous les enfants "mutants" et vivants dont il connait l'existence. Il veut être le seul survivant de la Zone, surtout pour empêcher le Petit Pete de se réincarner mais aussi pour assouvir sa soif de tuer. Cependant, ce corps a des faiblesses, des émotions. Il peut ressentir la douleur. Il a des lacunes aussi.
Dans ce dernier tome, les enfants vont tout faire pour survivre. Ils sont quasiment convaincus que la barrière va tomber. Plusieurs solutions s'imposent à eux pour tuer Gaïa. Prendront-ils la bonne décision ? Réussiront-ils à battre Gaïa ? le dôme tombera-t-il ?
Mon avis … Ce tome est toujours aussi gore, voire davantage. C'est un vrai massacre au sein du dôme. On a vraiment de la peine pour tous ces enfants qui essaient de survivre. Comme dans les précédents tomes, il y a un réel suspens. On tourne les pages très rapidement. Une saga très intrigante et terrifiante !
J'ai l'impression de m'être plus attachée aux personnages dans ce dernier tome. J'avais une certaine peine à finir cette saga. Oui, j'ai vraiment adoré ce tome 6.
Gone, une histoire très prenante qui nous plonge dans un univers assez morbide, intrigant et qui nous fait ressentir toutes sortes d'émotions. Une écriture simple, une lecture fluide ! Une saga que je vous conseille !
Lien : http://paroledelea.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          152
mdvlr
  17 décembre 2013
Wouaw, wouaw, wouaw. J'ai pris tout mon temps pour lire le dernier tome de cette fabuleuse saga, et c'est complètement chamboulée que j'en ressors.
On retrouve (pour la dernière fois) les habitants de la Zone, en train de tenter de se préparer à "la fin de la partie", qui s'annonce plus dure que prévue. Gaia se prépare dans l'ombre, se cachant des humains, avec sa mère, Diana, et son fidèle Drake. Dans l'attente et la peur, les enfants sont toujours répartis entre le lac et la ville. Chacun tente de gérer à sa façon : Sam part à la recherche de Gaia avec son frère, Albert revient à Perdido Beach, Astrid s'allie avec une certaine personne qu'elle appelait avant son ennemie, tout cela jusqu'à l'attaque que Gaia va faire au lac. Cette scène m'a d'ailleurs bouleversée, elle est vraiment horrible.
Concrètement, ce dernier tome est simplement le meilleur des six. Michael Grant a fait un travail magnifique avec les sentiments de chacun des personnages. On ressent étonnamment bien le désespoir et la peur de ces humains, qui, ne l'oublions pas, ne sont que des enfants. Au fur et à mesure que le nombre de morts augmente (plutôt vite, dans ce livre-ci...), l'angoisse monte dans le ventre de chacun des habitants de la Zone. La fin de la partie se rapproche, certes, mais ils doivent avant tout affronter (et battre) Gaia, ce monstre présent dans le corps d'une si jolie petite fille.
Les personnages sont tellement profonds dans ce tome-ci ! Chacun fait preuve de courage, là où la peur et l'angoisse règnent en maître. Certains iront même jusqu'à mourir pour protéger les autres, alors que jusque là ils avaient fait preuve de couardise et de méchanceté.
Bon, parlons de la fin (sans spoilers, promis). Sûrement la meilleure fin de saga que je n'ai jamais lue. J'ai dû pleuré pendant 100 pages sans pouvoir m'arrêter, ni de pleurer, ni de lire. Grant a réalisé une apothéose avec ce magnifique final. C'est vraiment bouleversée que j'ai tourné la dernière page de ce dernier tome de cette saga qui a fait parti de ma vie depuis mon année de 5ème (en 2009). Cette saga a décidément marqué ma vie, et ce n'est pas facilement que je l'oublierai.
En conclusion, ce tome a été un énorme coup de foudre, et je conseille cette saga à absolument tout le monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Amindara
  19 juillet 2020
Bon, voilà, ça y est, j'ai fini Gone, complètement. Et je ne sais pas trop quoi en penser.
Globalement, j'ai plutôt bien aimé. L'univers est vraiment intéressant, très riche. Chaque tome nous offre son lot de nouveaux mystères et ses quelques révélations (le dernier ne fait pas exception à cette règle). Et quand on pensait que les enfants avaient vécu le pire, on se rendait vite compte que non, en fait, le pire restait encore à venir.
Mais j'ai quand même deux petites choses à reprocher à cette saga. Tout d'abord, le rythme. Je ne sais pas si c'est voulu, mais j'ai ressenti comme une sorte d'alternance entre les tomes, longuet puis intense puis à nouveau longuet. Comme l'auteur voulait nous laisser le temps de nous reposer avant de repasser à un tome plus dynamique. C'est dommage, parce que du coup, j'ai trouvé que ça manquait d'équilibre entre trop et pas assez.
La deuxième chose, ce sont quelques incohérences, explications qui ne m'ont pas plu du tout et que je n'ai pas trouvé crédible. La principale : le fait que Caine et Sam soient frères. On nous explique qu'ils sont jumeaux, mais leur mère a vu le mal en Caine et a décidé de l'abandonner, alors qu'elle a gardé Sam ?! Personnellement, j'ai du mal à y croire. Et en plus, Sam qui espérait qu'ils n'auraient pas le même père se rend compte que c'est le cas. En même temps, des jumeaux qui n'ont pas le même père… ça arrive, mais ça ne court pas franchement les rues ! J'avoue que j'ai mal compris l'intérêt de cette histoire de famille. J'aurais trouvé cela beaucoup plus crédible si les deux avaient été abandonnés, ou alors pas frères du tout. Parce que finalement, ça apporte quoi à l'histoire ? Mis à part de les faire tourner en boucle sur le thème du « c'est mon frère, mais je le déteste ».
Concernant ce dernier tome… C'était le tome intense, donc ça permet de finir la saga sur un bon rythme et ce n'est pas plus mal. Mais là encore, j'ai trouvé ce final pas franchement crédible. Gaïa se rend compte, dès le début, que son corps humain la rend très vulnérable. Et les enfants le savent, ils arrivent à la blesser. Pour autant, ils mettent un temps infini à se débarrasser d'elle. Alors certes, il fallait bien en faire un tome entier. Mais pour le coup, j'ai vraiment eu l'impression que l'auteur cherchait toutes les bonnes excuses possibles pour faire durer la chose. Et ouais, non, ça ne m'a pas convaincue.
C'est dommage, parce que pour certains aspects, cette saga avait vraiment de quoi me plaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Sabrinaduhavre
  27 septembre 2014
J'ai pris du temps pour commencer à lire ce livre car cela voulait dire terminer ma série préférée et dire au revoir à des personnages auxquels je me suis beaucoup attachée depuis que j'ai commencé la saga en 2009.
Par quoi commencer...
Déjà, je ne le dirai jamais assez, c'est une saga très dure, plus adulte que jeunesse et ce dernier tome a atteint des sommets dans le gore. A ne pas laisser entre les mains des plus jeunes, donc.
Cet ultime tome m'a bouleversée, tiré quelques larmes.
Le destin hors du commun de ces pauvres gosses est abominable, les morts sont si nombreux qu'on ne peut qu'être touché, les tortures m'ont remuée jusqu'aux tripes.
Je ne veux rien dire qui pourrait spoiler mais la morale de cette histoire est quand même qu'on ne peut pas être tout blanc ou tout noir, qu'on commet tous des erreurs, des actes dont on pourrait avoir honte, même la meilleure des personnes et que le pardon, la rédemption sont toujours possibles.
Une série à couper le souffle, que je relirai sans aucun doute et que je conseille si vous aimez le fantastique, la science-fiction, les dystopies, les mondes post-apocalyptiques, la survie, les pouvoirs magiques, les univers sombres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
InvidiaInvidia   31 décembre 2013
Attention Spoiler :

Diana,
Je suis désolé de t'avoir fait du mal. J'en ai bien conscience, crois-moi.
Je suis probablement mort à cette heure et, s'il y a un tant soi peu de justice dans l'au-delà, je dois brûler en enfer. Mais où que je sois, je veux que tu sache que je t'aime. Je t'ai toujours aimée.
Je t'embrasse,
Caine

Elle avait relu la lettre encore et encore. Chaque fois, elle avait pleuré. Chaque fois elle avait ri.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
La_petite_SerpentardeLa_petite_Serpentarde   04 avril 2019
cet extrait montre l 'interview de Brianna par un journaliste de l 'extérieur )

Quand Matt Lauer lui avait demandé combien d 'enfants étaient morts dans la zone, la réponse grinçante de Brise avait été : Des tonnes. Ici les enfants tombent comme des mouches. Ce n 'est pas Disneyland.

[...]

Matt Lauer : As tu déjà pris une vie ?

Brianna : Absolument. Je suis la Brise. Je suis la personne qui botte le plus de culs ici à part peut-être Sam ou Caine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
La_petite_SerpentardeLa_petite_Serpentarde   08 avril 2019
Les chaînes d'infos nationales et locales avaient toutes diffusé les mêmes images montrant une très jolie jeune fille blonde au regard bleu perçant, visiblement émue. Sur ces images, elle levait la tête, écarquillait les yeux, titubait un peu en repoussant sa chaise et ne contournant la table.

Les caméras la suivirent tandis qu'elle courait vers un garçon au fond de la salle, qui bouscula la foule des journalistes pour la rejoindre.

Ils s'embrassèrent, et leur baiser dura longtemps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
ju-s-tineju-s-tine   02 novembre 2013
-Je veux voir Astrid, dit-il.
-Tu sais bien qu’ils ne te laisseront pas, Sam.
-Dès que je me sentirai mieux, j’irai la voir. Ils ne peuvent pas nous séparer.
-Sam, tu as d’autres chats à fouetter que ta petite amie.
Il se tourna vers sa mère, à deux doigts d’exploser :
-Ma petite amie ? A t’entendre, on croirait que tu parles d’une fille que j’ai emmenée au ciné !
Commenter  J’apprécie          90
Mlle_ThaliaMlle_Thalia   05 mars 2014
En voyant la forêt briller,
j'ai trouvé la lumière du feu fascinante, c'est beau et ça attire le regard. Le feu détruit les objets et les gens, et pourtant les humains le vénèrent. Estce qu'ils ont un faible pour l'autodestruction, Sam?Je veux comprendre ton espèce. Je m'apprête à découvrir le monde extérieur et je dois apprendre. Mais chaque chose en son temps. D'abord, pour que je puisse échapper à cette grande coquille, à cet oeuf dans lequel je suis restée en gestation pendant de longs mois, il faut que tous les regards soient
surl'incendie, qu'ils soient aveuglés par la fumée, et alors, quand je serai enfin lachée dans votre vaste monde et ses miliards dhabitants, personne ne me verra sortir c'est là toute la beauté de la lumière,Sam. Elle révèle, elle peut aussi éblouir et distraire. C'est encore mieux que l'obscurité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Michael Grant (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michael Grant
Vidéo de Michael Grant
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz Gone Tome 6

De quelle couleur est le dôme dans ce tome ?

Noir
Blanc
Transparent
La barrière est tombée

10 questions
36 lecteurs ont répondu
Thème : Gone, tome 6 : La lumière de Michael GrantCréer un quiz sur ce livre

.. ..