AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Michel Vaillant tome 8 sur 70
EAN : 9782803600519
Le Lombard (18/01/1993)
3.52/5   26 notes
Résumé :
Michel Vaillant crée une académie pour jeune pilote. Malheureusement un américain et un russe en font partie. La guerre froide n'est pas loin.
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique

Jean Graton, dessinateur – scénariste qui avait lié l'essentiel de sa carrière à un personnage de fiction, Michel Vaillant, très ancré dans la réalité du sport automobile, est décédé le 21 janvier 2021. Une occasion de relire cette (très) longue série BD, très représentative de l'école franco-belge.

Ce huitième tome date de 1962-63. Après sa publication en épisodes dans le magazine Tintin, il fut édité en album en 1965. Michel Vaillant forme une école de jeunes pilotes prometteurs en choisissant sept as du volant venus de tous les pays. Il accepte finalement un huitième candidat, un jeune russe, Nicolas Olensky. Cette arrivée déplaît fortement au fougueux pilote américain Roy Johnson, qui se braque contre le Russe. La zizanie s'installe entre les élèves du team Vaillant, alors que Michel Vaillant cherche malgré tout à faire cohabiter tous ses talents.

Cet album est l'exemple de la BD familiale des années soixante. Pleine de bons sentiments, mettant largement en scène une famille idéale et des relations saines entre sportifs de haut niveau, Jean Graton choisit d'ignorer la guerre froide qui sévissait alors et de proposer le thème de l'union autour de la compétition. Les dessins (et bien entendu les lignes des voitures) sont remarquables. Un des bons albums de la série.

Commenter  J’apprécie          180

Comme on l'avait appris dans Route de nuit, la marque Vaillante a décidé d'ouvrir une école pour former de jeunes pilotes sous la direction de Michel. On retrouve donc la première promotion, qui comprend sept pilotes de nationalité différente, dont le jeune Yves Douleac. Mais quand arrive un huitième pilote, le russe Nicolas Olenski, cela met un terme à la bonne ambiance qui régnait jusque là, et sa rivalité avec l'américain Roy Johnson sème la zizanie dans le groupe.

Dans cet album, Jean Graton tombe un peu dans les clichés avec le russe et l'américain qui sont rivaux mais finissent par devenir amis.

La couverture n'est pas non plus une réussite.

Le principal intérêt de ce tome est qu'il annonce le retour de Steve Warson dans l'album suivant!

Commenter  J’apprécie          140

L'académie des jeunes pilotes annoncée dans Route de nuit est donc mise sur pied, et ils sont 7 jeunes pilotes à intégrer cette prestigieuse école de conduite. Par souci d'équilibre, on se retrouve avec un Belge, un Hollandais, un Allemand, un Italien, un Anglais, un Américain et un Français, le jeune Yves Douléac, précisément le jeune de Route de nuit, dont Michel va s'occuper.

Le tome démarre sur des scènes familiales. Cela devient une habitude. Avec un format à 62 planches, on peut franchement se laisser aller et se répandre un peu. Un format plus réduit exigera un propose plus condensé.

On a ensuite une scène assez perturbante où l'attaché d'ambassade d'URSS à Paris vient faire pression sur Jean-Pierre pour intégrer un pilote russe à l'école Vaillant. Il reconnaît ne pas vouloir signer de contrat de 10 d'exclusivité avec Vaillant. Il propose de payer, ce qui ressemble à un bakchich. Et cela marche, le pilote russe est intégré. Mais vu qu'il y a un pilote américain, on a alors droit à une succession de clichés sur l'antagonisme USA-URSS. le Français prend fait et cause pour le Russe, pendant que l'Allemand soutient l'Américain. J'ai parfois eu du mal à reconnaître le Russe et de le distinguer de l'Allemand. Par contre, l'Américain étant le seul roux de la bande, il est aisément reconnaissable.

Au-delà de l'exercice de GRH de Michel Vaillant, ce qui est plutôt rafraîchissant, le point d'orgue du tome est le rallye Liège-Sofia-Liège, fort bien rendu et documenté, avec une magnifique case dans la cours du Palais des Princes-Evêques de Liège avec toutes les voitures alignées.

Jean Graton termine sur du cliché en scellant l'amitié américano-russe au volant d'une nouvelle Vaillante... (je ne sais plus si elle est nouvelle, mais on a l'impression que les usines Vaillant sortent plusieurs nouveaux modèles par an).

Commenter  J’apprécie          50

L' école de pilotage Vaillant n'est pas une sinécure pour Michel!

Les élèves y sont de milieux et de nationalités différentes et détiennent des palmarès divers.

Le "proviseur" se doit d' être à la hauteur, pour que la "mayonnaise" fonctionne.

Et puis, pour l'heure, Steve Warson a disparu.

Un album assez attachant de la saga Vaillant.

Commenter  J’apprécie          120

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
-En panne ? Pouvons-nous vous aider ?
-oui...avec plaisir. Si vous pouvez faire bouger une bourrique têtue !
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
Videos de Jean Graton (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Graton
Michel Vaillant - Nouvelle saison, tome 8
autres livres classés : coursesVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus





Quiz Voir plus

Le vaillant Jean Graton est parti...

Album N° 1 Challenge (!) pour le titre de premier pilote mondial, Michel Vaillant et son frère Jean-Pierre constituent l'équipage européen, face à un équipage américain composé de Bob Hertman et de Steve Warson. Il s'agit du ...?...

Grand circuit
Grand défi

10 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Jean GratonCréer un quiz sur ce livre