AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Cédric Perdereau (Traducteur)
ISBN : 2915549516
Éditeur : Bragelonne (24/11/2005)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 10 notes)
Résumé :

La guerre au crime est éternelle. Haven est une ville sombre et dangereuse, qui grouille de lanceurs de sorts, voleurs et monstres en tout genre. Tout y est à vendre. Tout, sauf Hawk et Fisher, deux gardes, mari et femme, qui n'ont ni leur épée ni leur langue dans leur poche. Ce sont les deux seuls êtres intègres à cent lieues à la ronde, craints par tous les malfrats des bas-fonds, et ils ont décidé de fa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Alfaric
  05 avril 2016
Pour le plus grand plaisir des easy readers, Simon R. Green continue son détournement médiéval-fantastique de la très sympathique série anglaise "Mission casse-cou" ("Dempsey & Makepeace" en VO) !

Episode 5, séquence d'introduction :
Hawk & Fisher sont vénères car ils en ont marre de voir les sycophantes de la voyoucratie d'en haut relâchés à peine remis à la justice, et quand ils ont connaissance que l'un des caïds de la cité corrompue veut lancer sur le marché une toute nouvelle drogue dévastatrice, le superchacal, ils organisent une descente de police musclée dans son laboratoire clandestin. Bilan des opérations ? le Quartier du Crochet, déjà en deuil de la disparition du sorcier justicier Gaunt (voir tome 1), est ravagé par les dommages collatéraux de l'opération spéciale et on déplore 406 morts (400 civils, 5 constables et un capitaine), des caisses entières de preuves perdues aux oubliettes et un gros bonnet blanchi par la haute société de Haven… Pire Hawk qui pour sauver une victime de la catastrophe s'est battu contre sa spéléophobie (séquelle de ses aventures horrifiques dans "La Nuit de la lune bleue"), s'est vu obliger de découper au couteau le pied de la fillette pris au piège des éboulements (remember le 16 novembre 1985 : la tragédie de la mort en directe de la petite Omayra Sánchez, 13 ans). Pour échapper à la suspension, Fisher est mutée à la protection rapprochée des négociations entre les Bas Royaumes, allégories de l'Angleterre, et Outremer, allégorie de la France (voir tome 4), tandis que Hawk fait équipe avec le capitaine Burns qui vient de perdre son partenaire dans le drame pour retrouver le dealer Morgan et ses caisses de superchacal…
Enquêtes menées tambour battant le récit est court, et heureusement car on enchaîne de manière ininterrompue traque, cavale, intrigues, complots, émeutes, guerre urbaine et duels de sorciers alors notre héros et notre héroïne sont l'un comme l'autre victimes à répétition d'embuscades et de tentatives d'assassinat car en haut lieu on protège les grands criminels et on veut que les négociations échouent pour faire du business avec la guerre à venir… Et les négociations diplomatiques sont menées par deux aristocrates, deux ploutocrates et deux officiers militaires des deux camps : on se demande bien qui va se sortir vivant de la bataille rangée qui fait intervenir sorciers à gages, mercenaires junkies et démons des abysses bien dégueulasses… https://www.youtube.com/watch?v=SXQe68dOc-Q
Qui est le traître qui dresse Hawk contre Fisher, l'époux contre l'épouse ?
- le commandant Glen suspecté d'être le caniche à la solde de la haute société ?
- le pessimiste capitaine David ap Owen, trop blasé pour être honnête ?
- l'idéaliste capitaine Howard Burns, trop propre pour être honnête ?
- Mistique la sorcière new age au timing à géométrie variable ?
Au final, une conclusion à la "Pour l'amour du risque" : https://www.youtube.com/watch?v=oNM-giWYTVg
Mais aussi une justice immanente qui frappe les crevards qui se croient au-delà des lois… l'auteur aussi est énervé et ne mâche pas ses mots contres les aristocrates, les ploutocrates et les sociaux traîtres à soldes des uns et des autres…
Au final l'improbable et incroyable mélange entre "L'Arme fatale", "Die Hard", "The Shield" et "24h Chrono", le tout sous forme de roman-feuilleton à la sauce urban fantasy, et le tout respirant la culture comics de bon aloi : on s'attend à voir débouler à n'importe quel moment Daredevil et le Caïd, Raz al Ghul et le Batman (d'ailleurs l'un de ceux là va faire réellement faire son apparition : je vous laisse le plaisir de découverte ^^). Ah ? Je ne vous l'avais pas encore dit, Simon R. Green est super pote IRL avec Grant Morrison l'un des cadors de la profession… La vie est belle pour la SFFF anglaise !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   09 avril 2016
- C’est ça, l’endroit où se réunit le Conseil d’orientation de la Garde ? J’ai vu des latrines plus impressionnantes.
Hawk regarda l’édifice d’un air sinistre et se demanda si c’était même la peine d’y entrer. Le Conseil d’orientation de la Garde se réunissait dans une pièce louée au-dessus d’une épicerie de quartier, du genre qui reste ouvert en permanence et vend de tout. La maison de deux étages était assez bien entretenue, mais ne paraissait pas avoir été repeinte depuis deux générations. Hawk regarda la boutique par l’unique fenêtre grasse, et un coup d’œil suffit à la convaincre qu’il faudrait avoir très, très faim pour acheter quoi que ce soit ici. Il voyait presque la maladie et l’intoxication alimentaire qui se cachaient en riant. Et il ne voulait même pas penser au morceau de viande étranger étiqueté « Offre spéciale ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
AlfaricAlfaric   13 avril 2016
- Vous avez un don pour agacer des gens importants, capitaine Hawk, mais cette fois vous vous êtes surpassé. La Garde veut vous suspendre, une bande du Crochet du Diable a lancé une vendetta contre vous, et Morgan veut votre tête sur un plateau. Voilà une matinée bien remplie.
- Et ça n’est pas fini.
Commenter  J’apprécie          110
AlfaricAlfaric   05 avril 2016
Les aristocrates n’aiment pas condamner leurs pairs à mort. Cela pourrait donner des idées aux paysans.
Commenter  J’apprécie          140
AlfaricAlfaric   10 avril 2016
La Garde a rarement besoin d’arcs, mais j’ai toujours cru en leur efficacité. On peut faire beaucoup de dégâts avec quelques archers qui connaissent leur métier.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Simon R. Green (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Simon R. Green
Simon R Green interviewed at C2E2
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1370 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre