AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782729712167
364 pages
Éditeur : Pu Lyon (16/04/2020)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
L'ouvrage d'Amélie Gregório offre un point de vue inédit sur la thématique de la colonisation à travers le prisme du théâtre populaire. L'auteure a choisi de centrer son étude sur la représentation de "l'Arabe" et sur la colonisation de l'Afrique du Nord – plus particulièrement de l'Algérie –, de par l'importance de l'expansion coloniale au Maghreb comme enjeu politique dans la société française du XIXe et du début du XXe siècle.
Cet ouvrage novateur repose s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
oran
  30 juin 2020
Le théâtre, au XIX è siècle , est un divertissement très couru dans toutes les classes de la société. Dans ce contexte, dès 1830, ce divertissement est donc un instrument privilégié pour distraire les troupes en garnison en l'Algérie mais aussi pour légitimer la conquête, propager l'esprit colonial , démontrer la supériorité du colonisateur, justifier la politique de domination et d'expansion . Les auteurs dramatiques sont particulièrement inspirés par le déroulement de cette conquête.
Cet ouvrage, thèse de doctorat d'Amélie Gregorio, résulte de l'analyse d'un très grand nombre de pièces, comédies de moeurs, pantomimes, vaudevilles, scènes équestres, music-hall, tragédies, drames, un répertoire varié mettant en exergue l'actualité de cette époque , où entrent en scène l 'indigène - l'Arabe, face au Français, des figures qui évolueront au fil du temps.
Dans les premiers temps de la conquête, les pièces racontent avec partialité et « illusion de vérité » l'avancée des soldats de l'Armée d'Afrique, les victoires françaises, exaltent le courage des troupes françaises, les valeurs de la France tout en faisant l'éloge des dirigeants politiques : La censure veille et sanctionne le cas échéant. La mise en scène se veut réaliste, authentique : décors exotiques (désert, intérieur de harem), musique, costumes colorés …
L'Arabe, le Kabyle, le Touareg le métissé, stéréotype négative et sauvagement caricatural, c'est le bestial, l'inculte, le fourbe. « L'image du coupeur de têtes traverse bon nombre de pièces ».
« J'suis Français, J'suis chauvin/J'tapp sur le Bédouin » Ces quelques paroles d'une chanson résument l'ambiance !
La femme arabe est belle, sensuelle, désirable, elle fait fantasmer.
Puis l'Arabe devient allié , surtout quand il se transforme en zouave bonhomme , en tirailleur rieur , « avatar exotique du troufion » mais il reste le niais de service.
Et puis le théâtre évolue la figure de l'arabe prend une autre dimension, une autre valeur, les dialogues deviennent fraternels, l'indigène se fait héros.
Amélie Gregorio conclut ainsi : « Un tel patrimoine théâtral et culturel, à certains égards encombrant dans sa dimension idéologique, ne mériterait-il pas d'être redécouvert, reconsidéré sinon réhabilité, moins pour les réponses historiquement datés qu'il apporte sur le sujet de l'altérité que pour les questions qu'il continue de poser à notre société ? ».
J'ai beaucoup appris de cette lecture, dense, particulièrement bien documentée, j'ignorais ce théâtre colonial et si on aime le THEATRE je vous invite à récouter Camus qui disait « « le théâtre n'est pas une école de haine mais de réunion »
MERCI à BABELIO et aux Presses universitaires de Lyon - Livre reçu dans le cadre de la dernière Masse critique .

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          288

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
oranoran   30 juin 2020
Abd-El-Kader à Paris
La pièce regorge de ce type de jeux de mots facile qui deviennent la critique, toujours prompte à débusquer le manque d'originalité et l'art du recyclage :
Les calembours et les coqs-à l'âne de M. Dumersan ont bien vieilli depuis 1790 ou 1800 qu'il se sert toujours des mêmes, à chue commencement d'année. Son Abd-el-Kader a éprouvé à Paris ce que son homonyme doit si souvent à la valeur de nos troupes en Afrique, une défaite .
Saint-Chourin (un agent d'affaires qui espère vendre les services à Abd-el-Kader
N'oublions pas e style oriental... Salut toi enfant du désert... ma maison languissait dans l'attente, sans toi...

Abd-el-Kader
Couvrez-vous donc, Monsieur...
Saint-Chourin
Ne faites pas attention... Sans toi, plus grand que le palmier !
Abd-el-Kader
Cinq pieds un pouce
Saint-Chourin
Plus élégant que le lion, plus aimable que le chameau.
Abd-el-Kader
C'est un directeur de ménagerie
Saint-Chourin
De tous les grands personnages que vous verrez dans ce salon, j'ai voulu être le premier à venir...
Abd-el-Kader
Alors je vous parlerai comme au premier venu...[...]
Saint-Chourin
Par Mahomet ! je n'ai jamais vu de plus beau Maure !
Abd-el-Kader
C'est un entrepreneur de pompes funèbres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
oranoran   30 juin 2020
A partir des prises de position ou des silences de Victor Hugo face à la conquête de l'Algérie, qui commence par défendre l'idée de "civilisation", avant de condamner la " barbarie" de l'armée d'Afrique, en Algérie mais aussi en France en 1848 et en 1851, on comprend que "la mise en cause directe" de la conquête coloniale semble "bien difficile, [au] milieu du XIXe siècle". La pensée du pacifiste Romain Rolland, qui n'est pas exempte de contradiction, témoigne aussi de la complexité de la position des intellectuels sur la colonisation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

autres livres classés : colonisationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
653 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre