AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les Enfants de Ji tome 3 sur 5
EAN : 9782290352564
279 pages
J'ai lu (30/11/-1)
3.95/5   179 notes
Résumé :
Après avoir échappé de peu à la mort sur les toits de Goran, les héritiers fuient le Grand-Empire et les fidèles de la Jurande pour panser leurs blessures. Que faire maintenant ? Ils n'ont guère d'autre solution que d'aller consulter Usul, le dieu omniscient. Mais, ce faisant, ne risquent-ils pas de tomber dans un péril encore plus grand ? Et sont-ils prêts à entendre les réponses, troublantes, à leurs questions ? Rien n'est moins sûr : Keb, Eryne, Amanon et les aut... >Voir plus
Que lire après Les Enfants de Ji, tome 3 : La voie des ainésVoir plus
La Malerune, Tome 1 : Les Armes de Garamont par Robert (III)

La Malerune

Michel Robert (III)

3.84★ (1406)

3 tomes

Les Rêveurs, Tome 1 : Le réveil des anciens dieux par Eddings

Les Rêveurs

David Eddings

3.22★ (1005)

4 tomes

Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Nous avions laissé nos héros en mauvaise posture, dans le tome 2 et nous les retrouvons toujours dans la même m****. Cela se terminera par des gros bobos et un moral au même niveau que les actions de la banque Fortis en septembre 2008. C'est vous dire s'il est bas !

Nos personnages sont abattus (dans le sens imagé du terme) et ils prennent encore plus conscience de la gageure de leur mission. En effet, lutter contre un Dieu, c'est pas facile. Il est des quêtes plus simples, en Fantasy. Là, ils ont joué le mauvais chameau.

On pourrait être septique sur le fait que, malgré leurs différences et le fait qu'ils ne se soient ensemble que depuis quelques temps, il y ait une véritable union solide dans leur groupe. Bizarrement, l'auteur nous fait avaler la pilule sans le moindre mal.

Leur quête avance, ils découvriront où sont leurs parents et tout plein de choses encore que je ne vous raconterai pas ici, z'avez qu'à le lire.

Non, le dévorer ! Parce que c'est ce que j'ai fais à l'époque de ma lecture.

J'ai une réclamation ! Il n'y a aucune pause dans l'action ! Mais que font les syndicats ? Les personnages et les lecteurs ont le droit de souffler un peu, non ?

Ce tome est l'illustration du mouvement perpétuel et l'envie est grande de ne pas le poser, même pas pour une pause-pipi ou café.

Pierre Grimbert a une écriture "simple" et ce n'est pas dans le sens péjoratif que je le dis. A côté d'un Tolkien qui a une écriture fort riche mais qui peut se révéler laborieuse, celle de Grimbert coule toute seule et c'est une bonne saga pour découvrir la Fantaisy, avec celles de David Eddings.

Bref, un tome toujours aussi agréable à lire, le scénario n'est pas écrit sur un demi ticket de métro, il est complet, avance vite, pas de passage à vide ou d'une mollesse endormante.

L'histoire avance à grands pas, la lecture aussi, le tout sans se prendre la tête avec des personnages que l'on ne comprendrait pas ou une action qui serait tellement touffue qu'il faudrait des aspirines à la fin du tome.

Simple sans l'être trop et pas d'histoire coquille vide.

Un léger bémol qui sent la reprise facile : les héritiers font le même type de voyage que leurs ancêtres dans "Le Secret de Ji".

L'auteur noie le poisson en changeant quelques passages, mais il ne faut pas nous prendre pour des crétins, non plus.

Pour sa décharge, on pourrait penser que c'est une façon de coordonner les deux quêtes... N'en sachant trop quoi en penser, je resterai sur ma première impression qui est celle de la facilité.

Ce qui ne m'empêche pas d'avoir adoré ce tome.

Lien : http://the-cannibal-lecteur...
Commenter  J’apprécie          210
La voix des aînés est un roman charnière du cycle Les enfants de Ji. La lecture des volumes précédents est plus que fortement recommandée. Dans les faits, celle-ci se révélera incontournable.

Les héritiers, dont l'équipe a récemment été étoffée par l'apparition d'un nouveau personnage pour le moins improbable, va devoir reprendre sa quête. Il est ici difficile de parler de chemin, car de fait les voyages (ou plutôt le voyage débuté dans le premier volume) se déroulera essentiellement par la voie maritime.

Les héritiers vont devoir aller à la rencontre d'un dieu qui rappellera des souvenirs… et pas forcément des meilleurs, pour avoir déjà été présent dans le cycle précédent. Cette partie de l'intrigue, très intéressante, sera bien vite éclipsée par la seconde. La première aurait pu présenter un air de déjà-vu… mais le talent de Pierre Grimbert fait que cela n'est pas le cas. L'on pourra peut-être regretter que les révélations ne soient peut-être pas à la hauteur des attentes immédiates, mais qu'importe !

La seconde partie sera elle… unique et à ne louper sous aucun prétexte ! Tout ici sera surprenant. Il sera très difficile de lâcher la lecture tant ce passage, hélas trop court, est passionnant à suivre. La confrontation finale, qui s'achève pourtant sur un point qui ne frustrera pas trop le lecteur… tout en donnant pourtant envie de lire la suite, au plus vite.

Même si ce roman pose bien davantage de questions qu'il n'offre de réponses, il se révèle incontournable pour la suite du cycle, qui trouvera ici un approfondissement aussi surprenant qu'inattendu.

Une nouvelle fois, Pierre Grimbert nous régale avec un chef d'oeuvre. Une belle pépite dans un écrin qui ne demande qu'à être lu et apprécié !
Commenter  J’apprécie          120
Troisième tome de cette délicieuse saga de P Grimbert.
Un début de tome qui commence dramatiquement comme c'était fini le précédent, des blesser, un abattement général qui permet aux héritiers de prendre entièrement conscience de la difficulté de se qui les attends dans leurs quêtes, c'est pas toujours facile de luter contre un dieu on dirait....

Un tome qui va nous permettre d'approfondir nos connaissances des personnages, en effet bien qu'il y es quelque partie plus basées sur l'action dans l'ensemble, c'est surtout apprendre à connaître nos protagoniste, le triangle amoureux, la naissance de deux couples en devenir autours, la naissance d'une déesse, une approche de qui sera l'adversaire... beaucoup de chose pour ses quelques pages mais très bien rendu pour qu'il n'y est pas d'ennui mais juste de la curiosité.

Dans se tome Grimbert à choisi de reprendre en partie le Secret de Ji, en faisant faire aux héritiers le même type de voyage en changeant quelque passage (remplacer les rats par des serpents... moui...), on peut prendre ça de deux manière soit une solution de facilité, soit une façon de coordonner les deux quêtes...
En revanche le final trop similaire au tome précédent est un peut décevant... Dommage.
Commenter  J’apprécie          50
Un tome qui se veut riche en action, et en révélations; Pierre Grimbert nous livre des secrets sur Ji, sur l'héritage et les anciens dont je tairais le nom. La cohésion des personnages se fait encore plus forte, la solidité de leur amitié se renforce, et ce, malgré leurs différences. J'ai eu un peu de mal à croire en l'intégration de la Zue. Y sont franchement bons ces gars là!!! Bref tout au long du récit, j'ai quand même plaisir à suivre les aventures de ce groupe de héros quelque peu perdus, face à ce qui semble leur destinée irrévocable, et face à leurs peurs grandissantes de devoir affronter un dieu vivant.
Commenter  J’apprécie          70
Toujours un peu déçue de cette seconde partie. le problème est le suivant : je lis les tomes les uns derrière les autres depuis le Secret de Ji et mazette ce qu'il peut y avoir comme rappel des faits ou du caractère des protagonistes et franchement c'est très lassant à la longue. En plus l'auteur nous refait même des redites dans les aventures, aller voir Usul et voler des ouvrages dans une bibliothèque. Evidemment il y a des nouveautés comme le passage dans les marais avec les insectes et j'ai du mal à m'en satisfaire. Mais je suis curieuse alors j'entame le quatrième tome.
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Entre nage et reptation, la créature finit par atteindre le fond de la caverne. Elle lance quelques appels, mais seul l’écho de ses propres grognements lui revient… Son frère n’est pas là. Il y a fort longtemps qu’il n’est pas réapparu. Reexyyl est incapable de compter en années, ni même en siècles, mais il a eu assez de temps pour s’habituer à la solitude. Et même pour comprendre qu’il est le dernier des Léviathans. Bientôt, il n’en sera plus dans ce monde.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Pierre Grimbert (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Grimbert
À l'occasion de la sortie de son nouveau roman le 26 août 2022, l'auteur du Sang des Parangons a répondu à nos questions dans ce nouvel épisode intitulé "J'irai lire chez Pierre Grimbert".
*** Ils étaient les champions de l'humanité, choisis pour aller implorer l'aide des dieux. Mais pour sauver le monde de la destruction, ils devaient d'abord en affronter les plus anciens dangers. Le monde des hommes est en train de s'effondrer. Quelques royaumes ont déjà disparu à jamais, engloutis par le sol qui s'ouvrait sous leurs cités, réduits en cendres par la lave et les flammes qui composent désormais leur seul paysage. Et toutes les prières, tous les sacrifices, semblent incapables d'y remédier. L'humanité assiste, impuissante, à son crépuscule. Une dernière chose doit cependant être tentée. Une folie, à la hauteur de cette situation désespérée. Chaque nation, chaque territoire a ainsi désigné son champion. Certains sont des sages, des savants, ou des dévots. D'autres sont des mercenaires, des aventuriers, des guerriers ou des chevaliers. Et il se trouve même des rois et des reines… Ensemble, ils vont devoir pénétrer la montagne sacrée, siège du palais souterrain des dieux. Et s'ils parviennent jusqu'aux éternels, malgré les dangers légendaires que renferme cet endroit, ils devront les convaincre de sauver leur monde agonisant. En les suppliant… ou bien en les défiant, si nécessaire.
*** Le Sang des Parangons de Pierre Grimbert Le 26 août en librairie.
+ Lire la suite
autres livres classés : fantasyVoir plus
Les plus populaires : Imaginaire Voir plus


Lecteurs (735) Voir plus



Quiz Voir plus

Quiz Pierre Grimbert

Quel livre de Pierre Grimbert a été publié en Novembre 2001 ?

Le guetteur de dragons
La malédiction du coquillage
La reine des Amazones
Le trophée des sorciers

8 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Pierre GrimbertCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..