AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290344710
Éditeur : J'ai Lu (14/02/2007)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 161 notes)
Résumé :
Le temps des batailles semble bien loin aux héritiers, qui coulent des jours heureux en regardant leur progéniture grandir. Mais la menace finit par ressurgir et tous, à l'exception de Bowbaq, disparaissent dans des conditions mystérieuses, laissant leurs enfants seuls dans la tourmente. Qui les a enlevés ? Où sont-ils détenus ? Pourquoi des sectes d'assassins traquent-elles les enfants des héritiers ? Une fois encore, ces questions trouveront leur réponse sur l'île... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
InstinctPolaire
  25 mai 2012
" Un voyage de mille lieues commence par un simple pas ".J'ai décidé de faire mien cet aphorisme mais de l'appliquer aux contrées que nous foulons ici, celles de l'Imaginaire. Nombreux sont ceux, encouragés par le cinéma, la littérature de jeunesse ou les séries audiovisuelles à chercher à entreprendre ce voyage de mille lieues. Je veux vous offrir ici un premier pas...
Ji est une île où il y a cent quarante ans furent conviés des ambassadeurs des nations du Haut et des Bas-Royaumes pour y assister à un extraordinaire prodige. La plupart y ont survécu mais on fait serment de ne pas en révéler la teneur à leurs souverains respectifs et ont subi pour cela opprobre et déshonneur. Afin de célébrer leur communauté de destin, ils ont pris l'habitude de se réunir à l'anniversaire de la date de leur périple et après eux leurs enfants, puis les enfants de leurs enfants. Mais aujourd'hui, les héritiers deviennent des fugitifs, poursuivis comme ils le sont par les zélotes assassins de la déesse Zuïa. Des quatre coins des Royaumes, ils se regroupent avec comme unique issue de percer le mystère de leurs ancêtres, le secret de Ji.
Les héros des "Enfants de Ji " sont leurs descendants. Après leur extraordinaire aventure les héritiers ont tenté d'oublier. Mais le fardeau des pères toujours sera porté par les fils. C'est à la nouvelle génération de parcourir le même chemin que celui de leurs aînés pour tenter de vaincre le funeste destin qui toujours la lie à une petite île au court patronyme.
Le combat d'un faible nombre contre une multitude d'avanies, d'adversaires pour triompher d'un mystère et accomplir – ou dépasser, selon les points de vue – un avenir tout tracé. C'est à cela que nous confronte à deux reprises Pierre Grimbert. La force de ce faible nombre est la force de ces récits. Certes les héros sont éternels mais la difficulté que l'on trouve parfois dans les récits fantastiques est de s'identifier à des personnages trop complexes ou trop nombreux. Ici, le premier est un redoutable guerrier qui ne survit depuis une vingtaine d'année en ne faisant confiance qu'à son instinct. La seconde est une maîtresse politique, une magicienne, une fine diplomate. le suivant est l'archétype du bon géant qui a le pouvoir de communiquer avec les animaux. Suivent deux jeunes gens qui vont apprendre pour l'une le métier des armes et pour l'autre à exploiter son impressionnant talent magique, lui le timide villageois à l'esprit agile qui suit son amie d'enfance dont il est éperdument amoureux. Les couples se formant dans la première série, ce sont leurs enfants qui prennent la place de leur aïeux par la suite. Prenant leurs qualités, leurs défauts, mais développant leurs propres personnalités : la demoiselle de cours, le guerrier barbare, et les deux benjamins aux étranges facultés.enfantsdeji
Il est souvent difficile de choisir une première oeuvre pour entrer en Médiéval-fantastique. Nombreux sont ceux à tomber dans le piège du " Seigneur des Anneaux ", un livre quelque peu exigeant. Par "Ji", on débute son périple par l'identification de ces personnages, certes archétypaux, mais au destin exceptionnel. Par leur évolution - surtout dans " le Secret de Ji "- On appréhende certains des " composantes-clés " du genre : La science du combat à l'arme blanche, les arcanes de la magie, l'essence des Dieux... " Les Enfants de Ji "est une suite logique. Elle reprend des éléments familiers connus pour leur donner plus d'ampleur. Reste la quête du secret, un ressort classique de toute sorte de récits, policiers ou à l'eau de rose. Certes ici, le secret est un peu plus métaphysique et impalpable mais le questionnement reste léger, plus adapté au récit d'aventure qu'à l'interrogation philosophique. En conservant à l'esprit qu'un trop grand décalage nuit à l'évasion et au dépaysement et qu'une première oeuvre est parfois déterminante à encourager les lecteurs à persévérer dans le Médiéval-fantastique, j'appuie " le Secret " et " les Enfants de Ji ", attendant avec curiosité votre opinion de néo-lecteur ou votre contribution de vieux briscard sur cette oeuvre ou d'autres à conseiller aux "petits nouveaux".
Dernier avertissement à toi novice qui a pu apprécier le genre par ce récit, je prédis un long et périlleux voyage sans fin et sans retour. Car comme le disait J.R.R. Tolkien " la route se poursuit inlassablement, descendant de la porte où elle commençait ". J"espère ici avoir ouvert une porte vers de nouveaux horizons...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
belette2911
  12 mai 2013
Puisque j'avais lu et apprécié "Le secret de Ji" (avec ses qualités, ses défauts et tout ce qu'une saga peut comporter) je me suis dit que ce serait bête de passer à côté de la suite.
Pourtant, j'avais un peu peur de ne pas retrouver tout ce qui m'avait plu dans la première saga, étant donné que nous allions suivre les descendants des personnages principaux du "Secret de Ji".
N'allais-je pas être déçue ? C'est toujours ce même dilemme dans une suite de saga...
La longueur peut faire peur aussi : 4 tomes pour la première saga (pas tous du même niveau) et 5 pour la suite. Alors, quid ?
Et bien, commençons par le début, tout d'abord :
En gros, nous embarquons dans l'aventure, vingt ans après la fin de la saga du "Secret de Ji". Pas trop dépaysée, je retrouve les héros de la saga précédente et je fais connaissance avec leurs enfants.
On ne perd pas trop de temps à ergoter sur le sexe des anges et l'auteur nous plonge rapidement dans le mystère et nous assistons à la disparition de la grande majorité des héros du "Secret de Ji". Snif, voilà pourquoi je me méfie de la suite des sagas !
Les descendants, qui n'ont pas lu la saga de leurs parents (qui avaient sauvé le monde, rien que ça), vont devoir comprendre ce qui leur arrive avant de savoir ce qu'il convient de faire.
Une fois qu'ils sauront (Sauron et son oeil), la suite devrait être plus palpitante dans les tomes suivants, du moins, à ce stade de la lecture, c'est que j'ai souhaité.
En résumé, j'ai découvert le début de cette nouvelle saga palpitante, avec de l'action à foison, des morts (mais pas de temps-mort), un style d'écriture agréable, un univers riche en personnage, la nouvelle génération étant tout aussi attachante - et chiante - que celle de leurs parents... Tant mieux.
Les personnages ne sont pas manichéens, ils possèdent leurs points forts, leurs faiblesses, des qualités et des défauts, chacun réagit différemment face au danger, certains étant plus fort que d'autre et on prend plaisir à voir comment cette petite communauté va se former.
Conseil qui n'engage que moi : ne commencez pas par ce cycle si vous n'avez pas lu le précédent. Il y a moyen d'accrocher les wagons quand même, mais ce serait bête de passer outre "Le Secret de Ji".
Pour ceux qui sont en ordre de lecture avec la précédente saga, la suite devrait vous plaire.

Lien : http://the-cannibal-lecteur...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
meygisan
  17 juillet 2015
On reprend la même formule et on recommence; on change les personnages, mais pas trop quand même; les lieux sont grosso modo les mêmes, donc le lecteur se retrouve en territoire connu. On se croirait revenu dans les volumes précédents avec la même histoire racontée différemment. C'est un peu ça et en même temps c'est pas ça du tout!! Car Pierre Grimbert a l'art de développer ses personnages qu'il place sans hésiter au centre de son histoire car il n'oublie pas que ce sont eux qui font l'histoire, Leur histoire. Et il nous la conte de bien belle manière puisqu'il s'évertue à développer les liens qui se créent et qui les unissent, liens qui deviennent le fil conducteur essentiel à la réussite de ce récit.
Pierre Grimbert nous emmène sur les traces de la génération suivante, proie de tueurs mystérieux ( qui ne le sont pas pour qui a lu le premier cycle), lâchés à leur trousse. On se plait à suivre le désarroi de ces enfants face à la menace incompréhensible dont ils sont la cible. L'auteur sait ménager ses effets et renouveler ainsi son univers développant certaines facettes, réutilisant d'autres connues de manière différentes, pour nous servir un premier tome des plus intéressants. J'ai embrayé sur le second.....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
DrJackal
  22 juin 2012
La suite des secrets de Ji merveilleuse série de Grimbert (chauvin? moi ? oui peut être mais quand même) enfin je m'y lance ça fait qu'un an qu'il me regarde dans ma bibliothèque après tout...
Donc voilà premier tome de cette nouvel saga des héritiers de Ji, un tome d'introduction rondement mené, avec les rappel qu'il faut pour une personne n'ayant pas touché a ça depuis 1 ans et remettant Sombre dans son contexte initial, des nouveaux personnages un peut pommé mais attachant.
On voix les prémisse de romance et de grandes aventures a venir laissant présagé que du bon pour les tomes restant, qui s'avaleront certainement aussi vite que cette introduction d'un peu moins de 300 pages, qui laisse rêveur.
Un style toujorus pure et plein d'allégresse, non Pierre Grimbert signe une introduction de talent et qui donne envie de lire la suite. Encore ^^
Commenter  J’apprécie          50
leslecturesdeDoris
  04 mars 2015
C'est avec une certaine excitation que j'ai ouvert le premier tome de la série des Enfants de Ji. le Secret de Ji m'avait provoqué tellement d'émotions (et m'avait temporairement transformée en autiste, incapable de faire autre chose que lire encore et encore, jusqu'à savoir le fin mot de l'histoire) que j'avais vraiment hâte de me replonger dans l'univers incroyable créé par Pierre Grimbert.
J'ai un peu moins été accrochée par cette suite parce que le Secret étant déjà été révélé, le récit est un peu moins mystérieux. Malgré tout, j'ai été happée dans une tornade d'action où chaque page embarque les personnages dans de nouvelles batailles, courses poursuites et autres rencontres avec des tueurs tous plus fanatiques les uns que les autres. Et je n'ai eu qu'une seule question à la bouche: mais pourquoi tant de haine?
A nouveau, les évènements obligent des individus n'ayant rien en commun à se regrouper en équipe. Les personnages sont tous aussi différents que possibles et parfois caricaturaux, ce qui m'a empêché de m'attacher à eux. J'aurais plutôt eu envie de distribuer quelques baffes à certains moments!
Cependant, une fois commencé, bien que je connaissais déjà la trame de fond, il m'a été difficile de poser ce court récit, tellement j'avais envie de savoir ce qu'il allait arriver ensuite. Les pages se tournent presque toutes seules. Sur ce point-là, chapeau l'auteur!
Ceci dit, je trouve qu'en 250 pages, on n'a pas beaucoup avancé dans l'histoire, ce qui donne une furieuse envie de se procurer le tome suivant... Je suppose que c'est le but...
Lien : http://dorisbouquine.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22

critiques presse (1)
Lecturejeune   01 décembre 2006
Lecture jeune, n°120 - Le secret de Ji, cycle primé de Pierre Grimbert paru chez Mnémos (actuellement en poche chez J’ai lu), se terminait sur une prophétie qui induisait l’espoir d’une suite pour les nombreux lecteurs passionnés par cet ensemble… L’auteur a mis quelques années à répondre à cette attente en créant sa propre maison d’édition, les éditions Octobre. Le sang du Jal, dernier volume de ce nouveau cycle, Les enfants de Ji, a brillamment conclu un ensemble dont l’intérêt est allé crescendo. Après un premier tome dont les procédés d’exposition rappellent étrangement ceux du cycle précédent, le suspense et le rythme des péripéties s’accélèrent jusqu’à un coup de théâtre final très original. Les descendants du groupe des Héritiers ont découvert le secret de l’origine des dieux et partent sur leurs traces, en quête d’un démon inconnu, qui risque à terme de faire disparaître tous les cultes existants, et d’assujettir divinités et humains à sa puissance maléfique. Selon la prophétie livrée aux Héritiers du cycle précédent et longtemps enfouie, seul l’un d’entre eux, dont l’identité reste indéfinie jusqu’au dernier tome, peut défaire la prédiction, mais au prix de la trahison des siens. Tous redoutent un tel sort ! Résolutions d’énigmes, trahisons, luttes contre des monstres démesurés, fuites éperdues sur mer, sur terre et même aux enfers : toutes ces épreuves offrent aux personnages la possibilité d’acquérir une stature, une épaisseur bien éloignée de l’archétype qu’il représente au départ. Pierre Grimbert excelle dans l’analyse très fine des tourments et cas de conscience de ses héros, très attachants, de leurs relations et interdépendances, et dans la description des épreuves qui tantôt menacent, tantôt confortent la cohésion du groupe. La tension dramatique nourrie par le conflit entre salut individuel et intérêt général est renforcée par la fatalité d’une prophétie sur une génération à qui on n’a rien transmis. L’auteur s’amuse, fidèle à luimême, à détourner de leur sens originel des personnages empruntés aux mythologies et aux religions, pour édifier une métaphysique toute personnelle et pleine d’humour ! Ce cycle assez ambitieux et au style fluide ne devrait pas décevoir ses lecteurs, et même inciter à lire le précédent. Marie-Françoise Brihaye
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Dude76Dude76   13 mai 2010
Par moments, une bourrasque filait à travers le labyrinthe, porteuse de sable piquant et de longs sifflements. Cael frissonnait à chaque fois, tant le bruit lui paraissait lugubre... Impossible d'oublier que la porte de Ji était hantée par Reexyyl, le Léviathan, monstre cité dans les cahiers de Corenn ! Comment ne pas imaginer que cette plainte aigüe montait de la gorge de l'Éternel Gardien ? Même si la créature avait jusqu'ici ignoré les sages et leurs héritiers, rien ne garantissait qu'elle en ferait autant avec cette génération !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
leslecturesdeDorisleslecturesdeDoris   04 mars 2015
Pour une poignée de mortels, venait de s'ouvrir un monde nouveau. Un monde dangereux, où les démons erraient parmi les hommes qui les avaient engendrés
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Pierre Grimbert (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Grimbert
Découvrez le premier extrait de Six Héritiers de Pierre Grimbert en livre audio chez Hardigan.
Et n'oubliez pas, vous pouvez télécharger GRATUITEMENT votre premier livre audio sur audible.fr ! ? http://bit.ly/2lZ0WV5
Sortie en FÉVRIER 2017 !
--------------------------------------------------------- ? de quoi ça parle : ?
Il y a 118 ans, Nol l'étrange visita tous les rois du monde connu. Hommes et femmes, parmi les plus sages, l'accompagnèrent alors pour un voyage mystérieux sur l'île de Ji. Mais la plupart ne revinrent pas et les survivants ne parlèrent jamais de ce qu'ils avaient vu... Depuis ce jour, leurs six descendants se réunissent pour commémorer cet événement fatal. À part eux, plus personne ne s'intéresse à cette histoire... sauf ceux qui ont commandité les assassinats sur Ji et qui les traquent sans relâche. Pour les six héritiers, un seul espoir : percer à leur tour le secret de l'île de Ji !
---------------------------------------------------------
Pour retrouver tous nos ouvrages chez Audible c'est par là : ? http://bit.ly/AudibleHardigan
---------------------------------------------------------
Passez nous dire bonjour sur Facebook : http://facebook.com/playhardigan Suivez nous sur Twitter : http://twitter.com/playhardigan Rejoignez le cercle sur Google+ : http://google.com/+HardiganFrance
---------------------------------------------------------
Les musiques utilisées, le contenu des livres audio est copyright Hardigan et nécessité une autorisation pour diffusion. Hardigan est une marque protégée.
+ Lire la suite
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz Pierre Grimbert

Quel livre de Pierre Grimbert a été publié en Novembre 2001 ?

Le guetteur de dragons
La malédiction du coquillage
La reine des Amazones
Le trophée des sorciers

8 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Pierre GrimbertCréer un quiz sur ce livre