AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Maïra Muchnik (Traducteur)
EAN : 9782743659080
192 pages
Payot et Rivages (05/04/2023)
3.96/5   12 notes
Résumé :
Un moment clé de l’histoire sud-américaine à travers le travail fascinant de l’équipe argentine d’anthropologie médico-légale.
Leila Guerriero, archéologue de la mémoire, retrace « l’histoire que racontent les os».

En 1982, après la guerre des Malouines, l’armée
britannique demande à l’officier Cardozo d’enterrer sur place les soldats argentins tombés sur le champ de bataille, dans ce qui sera nommé le «cimetière Darwin». Soucieux d’aide... >Voir plus
Que lire après L'Autre GuerreVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Aujourd'hui je vais évoquer L'autre guerre enquête journalistique de Leila Guerriero. Ce texte est sous-titré Une histoire du cimetière argentin des Malouines. le livre est complété d'une autre enquête La trace sur les os et d'une instructive postface de l'auteur. Leila Guerriero a également publié Les suicidés du bout du monde formidable enquête troublante.
L'autre guerre est une enquête passionnante sur l'histoire contemporaine de l'Argentine. En 1982, le pays dirigé par une dictature militaire se lance dans une guerre face à l'Angleterre pour les iles Malouines situées dans l'Atlantique sud. A l'occasion de ces combats de nombreux soldats argentins périssent sur le terrain. Les familles ne sont pas informées et ne récupèrent pas les corps des défunts. La junte militaire perdante dans le conflit dissimule la réalité des faits et ne rapatrie pas les victimes des affrontements. La journaliste apprend l'existence de Geoffrey Cardoso un officier anglais qui a été chargé de donner des sépultures aux militaires argentins. Dans un cimetière il a ponctué le terrain de croix en hommage aux soldats. Cet homme a rédigé un rapport détaillé et compilé un maximum d'informations avant l'enfouissement des corps protégés dans des bâches afin de permettre ultérieurement l'identification des morts. Ce rapport communiqué aux autorités argentines reste longtemps secret et ignoré des familles endeuillées. le cimetière Darwin sur l'ile deviendra un lieu de recueillement et d'expertise des os. En effet, comme le montre l'enquête, des démarches d'identification des jeunes hommes morts sont établies avec l'appui d'une équipe d'anthropologue légistes. L'objectif est de substituer à l'épitaphe générique (soldat argentin de Dieu seul connu) une identité reconnue. Pour cela il faut effectuer des prélèvements et les comparer aux tests ADN des familles. Il est intéressant de constater le refus fréquent étayé sur des craintes de rapatrier les ossements et de gommer la présence des soldats argentins sur les terres britanniques. Leila Guerriero interroge des témoins, reconstitue des histoires tragiques et rend hommage à ces familles toujours méprisées par les autorités. le second texte La trace sur les os met l'accent sur l'équipe des anthropologues judiciaires qui depuis la fin de la dictature exhument des corps à des fins d'identification. La journaliste les rencontre et les suit dans leur activité quotidienne. Ces experts interviennent en Argentine et à l'étranger (Timor oriental, Bolivie, Cuba) et rendent à des os (une étrange sensualité se dégage des récits cliniques) un nom et une identité. Cela permet aux proches (on pense aux mères argentines de la place de mai) de faire leur deuil et d'accepter la disparition de leurs enfants et de rendre hommage à ceux qui sont disparus dans des circonstances dégueulasses et iniques.
L'autre guerre est un très beau et humaniste texte sur une phase sombre de l'histoire des dernières décennies du vingtième siècle de l'Argentine. L'enquête documentée de Leila Guerriero permet de contrer la volonté d'amnésie nationale afin d'éviter de questionner la période de la dictature et le naufrage de la guerre des Malouines.
Voilà, je vous ai donc parlé de L'autre guerre de Leila Guerriero paru aux éditions Rivages.

Lien : http://culture-tout-azimut.o..
Commenter  J’apprécie          40
Ce livre contient deux histoires. La première traite de l'identification des soldats argentins morts pendant la guerre des Malouines. La seconde, celle sur l'identification des personnes disparues pendant la dictature. le lien entre ces deux histoires les anthropologues de l'équipe argentine médico-légale chargés de mettre un nom sur des ossements.
Dans ce livre, on est d'abord confronté a une multitude d'histoires toutes aussi tristes de mères, d'épouses, de frères ou soeurs à la recherche d'un étre aimé. le style est simple et efficace, même un peu trop, ce qui enlève toute émotion. le style trop journalistique donne l'impression d'un manque d'ampatie et une certaine distance pour ne pas dire froideur envers ces destins brisés.
La deuxième partie est une succession de portraits de ces anthropologues. Ici encore le constat est le même que pour la première partie.
L'auteure ne se lâche véritablement que dans sa postface et fait enfin preuve de moins de froideur et de plus d'humanité. On la sent très marquée par ce qu'elle a vécue pour réaliser ce reportage, devenu un livre.
Dommage que se n'est pas été plus tôt.
Commenter  J’apprécie          50
Deux textes ( Une histoire du cimetière argentin des Malouines – la trace des os) qui parlent de l'activité de l'association mondialement reconnue EAAF :Equipe d'anthropologie médico-légale.

Un groupe d'anthropologues qui, depuis 1984 (date de la chute de la dictature argentine) identifient des cadavres, réécrivent des histoires, rassérènent des familles endeuillées.
Ici l'auteur s'attache particulièrement à l'identification de plus de 100 soldats argentins décédés lors de la guerre des Malouines, enterrés sur place sans identification, sans que les familles n'aient jamais été informées de leur décès et de ses circonstances, d'une part, et à de recherches sur les disparus de ma dictature.
Mais l'équipe est aussi mondialement sollicitée pour son expertise sur d'autres terres, lieux de non-droit et de conflits, où attendent des familles dans l'expectative et des morts non-identifiés.

Récit qui souffre sans doute d'une faiblesse de traduction, mais qui reste cependant très touchant. D'une part parce qu'elle évoque les traumatismes intimes liés à cette perte d'information : »Qu'est devenu mon proche ? » soigneusement orchestrée par la dictature. Mais aussi par le singulier combat de ces anthropologue, l'énergie et même l'argent (non argentin pour la plupart) dédié à cette recherche de connaissance, qui paraît à certains secondaire (voire néfaste) mais qui est si indispensable à la cicatrisation des deuils, même des décennies après, et à l'écriture des récits familiaux.

Commenter  J’apprécie          00
ce petit livre a été pourquoi un très bon moment de lecture.
ce livre est bien écrit et quand en plus, j'apprends des choses, ce n'est que du bonheur.

je n'avais jamais entendu parler de ces personnes (anthropologues et médecins) qui parcouraient le monde pour aller déterrer les corps de militaires disparus dans différents "charniers"
la première partie nous embarque du côté des Malouines (une guerre courte) qui a vu des soldats non identifiés. Bien sûr il faut pour retrouver les corps, d'abord le consentement des familles et ensuite L ADN des familles pour pouvoir retrouver les disparus pour que chacun puisse faire "son deuil" et passer à autre chose.

ce sujet est quelque peu macabre, mais j'ai trouvé la démarche utile et ce livre a le mérite de mettre en avant ses gens qui parcourent le monde


Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
LeFigaro
27 juin 2023
Figure reconnue du journalisme littéraire, l’Argentine Leila Guerriero publie une nouvelle enquête-reportage.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Ça fait onze ans que je voyage. Je n’ai pas de placard. J’ai deux valises.
Commenter  J’apprécie          20

Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus


Lecteurs (45) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3101 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *}