AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782755644135
238 pages
Éditeur : Hugo Document (10/10/2019)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Imaginez un arbre qui pourrait vous raconter sa vie, un if majestueux, âgé de deux mille ans. Un arbre dont l'histoire se mêle inévitablement à celle des hommes, depuis le premier homme sauvage de la forêt jusqu'au visiteur d'aujourd'hui, dans le parc d'un cloître franciscain à Killarney en Irlande. De son île verdoyante, l'if assiste aux cultes animistes des Celtes puis à l'invasion d'une nouvelle religion, le christianisme, qui abandonne le culte des plantes et de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Sami33
  13 décembre 2019
Ce livre rend hommage aux arbres de la plus belle des façons. Ecrit sous forme de roman, l'auteur rend hommage aux arbres d'une manière assez originale à travers un personnage qui l'est tout autant.

C'est l'arbre qui va nous raconter l'histoire, une histoire qu'il voit, qu'il vit depuis près de deux mille ans. Il a traversé des siècles, différentes époques, avec les hommes, des hommes qu'il a eu l'occasion de voir évoluer à travers tout ce temps. Les arbres ont été malmené, coupé, taillé pendant des siècles jusqu'à aujourd'hui, où l'on a compris l'importance des arbres pour notre survie. Cette prise de conscience un peu tardive va se faire grâce aux femmes.

Dans ce livre très poétique, l'auteur va nous parler de l'équilibre vital qu'il y a entre la faune et la flore, entre l'homme qui cohabite à travers cette vitalité qu'il saccage au fil du temps sans même s'en apercevoir. La nature a beau mené un combat de tous les instants pour sauver tout le monde végétal mais il ne peut lutter contre la folie humaine et c'est tout l'écosystème qui va en prendre un sacré coup...

L'auteur nous vend ce livre comme une éco-fable mais il faut savoir qu'il a fait de nombreuses recherches en amont pour nous offrir un récit des plus justes. Il s'est basé sur des recherches menées par des scientifiques spécialisés.

A la fin de l'ouvrage, l'auteur nous a fait une synthèse de chaque chapitre que j'ai trouvé réellement intéressante et qui allait totalement dans le sens et la continuité de son récit.

Pour tout vous dire, j'ai voulu lire ce livre parce que je me sens totalement concernée parce qui se passe à travers le monde, la déforestation, les forêts qui prennent feu, l'Amazonie que l'homme détruit à cause de l'appât du gain... J'aime beaucoup la façon dont l'auteur mène son combat pour l'écologie, pour l'amour de la vie végétale et animale sur notre belle planète.

Tout ça pour vous dire que si vous aussi êtes sensibles à ce qui se passe sur notre belle planète, que vous avez envie de sortir de votre zone de confort et savoir ce qu'a à nous dire un arbre, je vous encourage vivement à la lecture de ce livre éco-fable qui aide à remettre certaines pendules à l'heure...
Lien : https://leslecturesdeladiabl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
florencereve
  28 octobre 2020
Un livre très spécial, puisqu'il nous est raconté par... Un arbre ! Un if, pour être précise. Une if-femme, d'ailleurs, reine de sa forêt. Qui nous raconte son histoire, de son état de graine à son statut d'arbre ancestral protégé.
Et cet arbre vénérable nous fait réfléchir, en même temps qu'elle pousse ses propres réflexions...
Un récit parfois complexe, mais très prenant et nous donnant envie de s'évader dans des forêts pour rêvasser pendant des heures (malgré le froid !)...
À lire, ne serait-ce que pour essayer !
Commenter  J’apprécie          60
antinea77
  11 janvier 2021
A travers les mémoires d'un if sur près de 2.000 ans en Irlande, ce livre nous présenté les différentes époques et la diversité de traitement des arbres. Il y a d'abord la vénération des arbres et de la nature par les religions anciennes, jusqu'à la destruction et l'asservissement de la nature avec l'arrivée de religions nouvelles, originaires de régions arides, composées pour tout ou partie de déserts : "Soyez féconds, croissez, remplissez la terre et soumettez-la ; et dominez le poisson dans la mer, les oiseaux du ciel et tout ce qui vit sur la terre" (Génèse 1-28).
Récit intéressant, instructif et divertissant à la fois, par la vois de cet if qui, par son grand âge, a accès à la "mémoire innée" qui lui permet de visualiser l'arrivée de la vie sur terre.
Un passage très amusant sur l'époque des dinosaures (sans doute disparus parce que "non perfectibles) : ils se mangeaient les uns les autres, maladroits ils écrasaient une bonne partie de leurs oeufs, ils n'apprenaient pas de l'expérience (si un dinosaure mourait pour avoir mangé les feuilles toxiques d'un arbre, les autres dinosaures continuaient à manger ces feuilles et à mourir)...

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ArtzUr
  19 janvier 2021
Dans ce livre, l'histoire nous est racontée par une If majestueuse et multi-centenaire. Elle nous conte ce qu'elle a pu voir durant toute sa vie.
J'ai trouvé le quatrième de couverture bien plus prenant que le livre en lui même.
J'avoue même avoir été déçu par l'histoire... J'ai trouvé que cet If était beaucoup trop hautain et présomptueux, avec des comportements trop belliqueux et trop centrés sur sa personne... Je crois que je n'ai pas su apprécier l'histoire que l'auteur nous offre.
Heureusement, en fin de livre, l'auteur nous donne quelques petites explications sur chaque chapitres. Grâce à cela, j'ai pu comprendre certaines choses de ce récit que j'avais peut-être mal interprété, ou pas interprété du tout.
J'ai, malgré tout, apprécié les passages purement botanique et certaines descriptions de paysages.

Ce livre restera tout de même dans ma bibliothèque car je pense le lire à nouveau pour voir si je suis passé à côté d'un beau roman ou alors si ça confirme cette première lecture.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ludovchk
  21 janvier 2021
Du début à la fin, l𠆚uteur nous transporte dans un univers végétal à la fois magique et réaliste qui traverse les âges. Ce livre qui nous mets dans la peau d’un arbre, et pas n’importe lequel, est accessible à tous, que l’on soit amateur de nature ou intéressé par l’histoire.
À lire!
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
florencereveflorencereve   28 octobre 2020
Il est bien sûr ironique que les coupeurs de bois, c'est-à-dire les 'profanateurs', soient des frères. C'est un défaut de la religion chrétienne ; sa négligence par rapport à la nature, son anthropocentrisme total. Je ne peux m'empêcher de penser que c'est à cause du lieu d'origine du christianisme, avant celui du judaïsme : stérile, aride - devrais-je dire "peu amical par rapport au jardin" ? -, avec des collines et des déserts, caractérisé par un fort ensoleillement et des précipitations très rares ? Les divinités des religions celtiques étaient immensément plus sensibles à la nature environnante, probablement parce qu'il y avait beaucoup de nature verdoyante avec laquelle s'accorder.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
florencereveflorencereve   28 octobre 2020
Parfois le lac débordait, exaspérant certains de mes amis qui se trouvaient au bord, en particulier les plus petits. Toute cette eau était une menace pour leur sécurité. Habituellement, une discussion animée suivait entre le soleil et les nuages. Le premier finissait par gagner, temporairement, et était autorisé à émettre des rayons chauds pour nous sécher et faire reculer les eaux du lac. je réalise à présent que ces incidents ne devaient pas être amusants pour les arbres du bord du lac, mais tout ressemblait à un jeu, pas à une lutte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
florencereveflorencereve   28 octobre 2020
Je dois affirmer que ni dans mes nombreux voyages dans le passé, ni dans mes expériences directes, je n'ai jamais vu de femelle humaine - de femme -faire tomber un if. Je n'ai pas non plus vu de femme tuer ses parents ou agir avec une cruauté gratuite. Même s'il y a eu des exceptions, ce que je vais dire n'est pas l'exception, mais la règle. Les femmes ont toujours été responsables de la procréation ; les hommes se sont fait connaître régulièrement pour leur appétit de destruction. L'histoire humaine se lit comme une longue litanie d'agressions, de pillages et d'incendies auxquels les femmes participaient rarement, mais dont elles étaient souvent victimes. Les hommes nous convoitaient, nous les ifs, pour notre bois, qu'ils transformaient en arcs, en armes de conquête ; les femmes appréciaient les fleurs pour leurs formes, leurs couleurs et leurs parfums. Ce sont les femmes qui traversaient, et traversent toujours, les douleurs du travail et de l'accouchement, pas les hommes. Chaque femme sait combien il est difficile et pénible de créer. L'homme sait comme il est facile de détruire. S'il y a de l'espoir pour la Terre, alors il repose sur les épaules des femmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          01
SoZazaSoZaza   02 février 2020
Et la cuisine de Dame-Nature était destinée à créer un merveilleux terrain de jeu. Aussi longtemps que j'apprendrais à ne pas en abuser, la vie se déroulerait glorieusement et dévoilerait devant moi comme un trésor plein de secrets.
Commenter  J’apprécie          10
SoZazaSoZaza   02 février 2020
Etre vivante était délicieux. Je pouvais deja ressentir qu'avoir réussi à atteindre ce jeune âge annonçait le début dune vie triomphante. C'était dans l'ordre des choses. J'aurais aimé que vous puissiez observer, comme moi, tous ces parfums et toutes ces images, tout cet enchantement.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : arbresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quiz de la Saint-Patrick

Qui est Saint-Patrick?

Le saint patron de l’Irlande
Le saint-patron des brasseurs

8 questions
163 lecteurs ont répondu
Thèmes : fêtes , irlandais , irlande , bière , barCréer un quiz sur ce livre