AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2867815509
Éditeur : Presses Universitaires de Bordeaux (PUB) (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
L'extraordinaire diversité des réseaux tissés entre la France et l'Allemagne confère aux relations franco-allemandes une spécificité indéniable en Europe. De nombreuses initiatives politiques ont développé la coopération dans des domaines aussi différents que l'université, la culture ou l'entreprise. Ces relations passent aujourd'hui également par la mise en place de jumelages, le commerce, la mobilité des étudiants et des travailleurs, le tourisme et les médias. Or... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
kielosa
  18 décembre 2018

Décidément, Babelio est une pépinière d'adhérents talentueux, soit artistiques, soit scientifiques. À peine a-t-on fait la découverte d'un nouveau talent, voilà qu'un autre se pointe à l'horizon ! Pour moi, la semaine dernière, cela a été le cas d'André Brouquier, l'auteur de la désopilante histoire "Les fils de Mérovée" et d'Isabelle Guinaudeau, la directrice d'un remarquable ouvrage de référence "Dictionnaire des relations franco-allemandes". Cette jeune chargée de recherches au Centre Emile Durkheim de Bordeaux, a choisi "ileauxtresors" comme charmant pseudonyme sur notre site. Il est vrai qu'elle est la mère de 2 petits trésors à qui elle lit, le soir après ses recherches, des contes, comme on peut en juger par ses nombreux billets de livres pour nos chérubins.
Détrompez-vous il ne s'agit nullement d'un ouvrage historique académique et ennuyeux, comme le titre laisserait à la rigueur supposer, mais par contre d'un livre riche en données qui se situent dans le domaine culturel, notamment le cinéma, la linguistique, la philosophie, et pour nous autres babéliotes, la littérature.
J'ai beaucoup apprécié la conception de ce dictionnaire, qui est subdivisé en de nombreux chapitres, de longueur variée, précédé par une préface du professeur Stephan Martens de l'université Michel de Montaigne-Bordeaux 3, auteur de "Allemagne : La Nouvelle Puissance européenne" et d'Henrik Uterwedde, directeur-adjoint de l'Institut franco-allemand de Ludwigsbourg près de Stuttgart et auteur de "Länderbericht Frankreich" ; d'une introduction des 3 auteurs : notre Isabelle Guinaudeau, Astrid Kufer et Christophe Premat et d'un sommaire clair et cohérent.
Les 3 jeunes chercheurs, par leur approche, sortent des sentiers battus traditionnellement réservés à ce genre d'ouvrage. Comme ils expliquent eux-mêmes leur conception, le Dictionnaire permet : "à travers 90 notices reliées entre elles par un système de renvois thématiques et complétées par des indications bibliographiques. .. d'approfondir chaque sujet" (page 17). Bref, un projet ambitieux, mais drôlement efficace et cependant facile pour s'y retrouver.
En plus, pour nos amis d'outre-Rhin le titre de chaque chapitre ou entrée est suivi de sa traduction dans la langue de Goethe. Une contribution constructive au développement des bonnes relations entre les "ennemis héréditaires" de jadis.
Notre amie Isabelle dans un message récent m'a fait savoir que ce dictionnaire en V.O. française de 2009 a été traduit et publié en Allemand en novembre 2015 et qu'une mise à jour de la version originale serait souhaitable.
D'où mon appel à l'adresse des Presses Universitaires de Bordeaux et de la maison d'édition Nomos en Allemagne, ou convient-il de m'adresser à l'Institut franco-allemand ?
En feuilletant en vitesse le livre à sa réception, j'ai été ravi de tomber sur 2 vieilles connaissances : Alfred Grosser, politologue, sociologue et historien, à qui tout un chapitre est consacré (pages 107 à 109) et que j'ai eu comme professeur à l'Institut d'Études Politiques (IEP) de Paris en 1970 et Maïtena Armagnague-Roucher de qui j'ai commenté son intéressant ouvrage "Une jeunesse turque en France et en Allemagne" ici le 26 septembre 2017.
Il est difficile de surestimer la contribution personnelle de certains individus, qui comme "médiateurs" entre la France et l'Allemagne, ont joué un rôle-clé dans la réconciliation et les bonnes relations entre les 2 nations. Tel fut entre autres le cas d'Alfred Grosser, un Juif d'origine allemande, né à Francfort en 1925 et actif en France depuis la dernière guerre, qui y a consacré toute sa vie active par sa participation aux nombreuses associations franco-allemandes et un nombre impressionnant d'ouvrages sur ce thème. Mais il n'est pas le seul, il convient également de mentionner les noms du poète, écrivain et essayiste bien connu Heinrich Heine (1797-1856) ; le diplomate Stéphane Hessel (1917-2013), auteur de "Danse avec le siecle" ; l'historien Joseph Rovan (1918-2004), conseiller de Jacques Chirac et Helmut Kohl et auteur d'une remarquable autobiographie "Mémoires d'un Français qui se souvient d'avoir été Allemand" etc.
Outre les individus, il y a bien sûr les innombrables associations et instituts, tel le renommé Institut Goethe et son pendant l'Institut français qui visent la promotion culturelle et linguistique.
Un chapitre qui vaut la peine de s'y arrêter un instant est sans doute celui des stéréotypes réciproques entre Français et Allemands. Selon les auteurs les stéréotypes, "images chargées affectivement, reflètent les vicissitudes franco-allemandes, mais les conditionnent également" (page 246). L'ouvrage de la baronne De Staël (1766-1817) "De l'Allemagne" marqua "comme nul autres les stéréotypes français. C'est surtout à travers les caricatures que ces stéréotypes se manifestent : l'Allemand représenté en uniforme militaire avec, selon l'époque, un casque à pointe ou une croix gammée. Les Allemands, aussi dépendant l'époque, apprécient "la légèreté, le savoir-vivre, l'insouciance et le charme des Français". Les auteurs concluent que de nos jours, en dépit de l'ampleur du commerce et du tourisme, on ne peut pas dire qu'il y ait "une réelle régression des stéréotypes réciproques".
Le Dictionnaire couvre des sujets fondamentaux comme les 3 guerres (1870, 1914 et 1940), la collaboration et la résistance, mais également des sujets anodins comme les "Années Folles" (1920-1925), les jumelages, le Rhin et le Romantisme....
En conclusion, je dirais que ce Dictionnaire constitue un ouvrage utile d'avoir à la portée de la main et j'espère qu'Isabelle Guinaudeau, Astrid Kufer et Christophe Premat auront très prochainement l'occasion de mettre leur Dictionnaire à jour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          454
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Histoire et généralités sur la Normandie

TOUS CONNAISSENT LA TAPISSERIE DE BAYEUX, QUI EN EST LE HÉROS ?

RICHARD COEUR DE LION
ROLLON
MATHILDE
GUILLAUME LE CONQUERANT
GUILLAUME LE ROUX

20 questions
32 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , célébrité , économieCréer un quiz sur ce livre