AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

François Vidonne (Traducteur)
ISBN : 2290325031
Éditeur : J'ai Lu (10/03/2004)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Vingt ans après leur retour à la vie civile, William Mandella et Marygay Potter vivent parqués avec d'autres vétérans sur Majeur, une planète perdue. Tous ont refusé l'uniformisation proposée par « Homme », entité collective ayant remplacé l'ancienne humanité à l'issue de la Guerre Eternelle. Afin d'échapper à l'insidieuse dictature d'« Homme » et de ses alliés Taurans, un groupe de rebelles mené par William et Marygay conçoit le projet de s'emparer d'une navette te... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
fnitter
  31 juillet 2018
A ne lire (ou pas) qu'après la guerre éternelle.
Avertissement : Si vous n'avez pas lu « La guerre éternelle », (et que vous comptez le faire, il le faut, ce bouquin est absolument génial) n'allez pas plus loin dans ce billet.
La guerre est terminée. On retrouve Mandella et Marygay là où on les avait laissés sur Majeur, dans une vie très « root » et pastorale, 20 ans plus tard. Majeur, planète refuge ou zoo ou laboratoire pour vieux vétérans de la guerre contre les Taurans depuis que la paix règne et que l'Homme est devenu un clone de milliards d'individus partageant une conscience unique. Majeur, une police d'assurance génétique pour le cas où la perfection de l'Homme s'avérerait une impasse.
Mais Mandella ne veut plus être la caution génétique de quiconque et vivre sous la férule bienveillante de l'Homme et fomente un détournement d'astronef pour, grâce à la relativité, s'enfuir et revenir 44.000 plus tard à son point de départ. Un nouveau départ ?
Le sujet est totalement différent du premier tome. Si on retrouve l'univers qui suit et les personnages principaux, la guerre est terminée.
Les deux premier tiers du roman sont extrêmement agréables à lire, sans éclat, sans action, mais dans un style très décontracté et plein d'humour, j'ai adoré suivre les protagonistes dans leur vie «  retour à la nature » avec les préoccupations qui vont avec, dans leur « complot », dans le vaisseau temporel.
Et patatras, en guise de conclusion pour sa série, l'auteur nous offre pour final, un dernier tiers totalement absurde et absolument pas crédible. Limite, non même pas limite, complètement grandguignolesque.
Je soupçonne fortement l'auteur d'avoir voulu surfer sur le succès de « la guerre éternelle » en remettant ses personnages en lumière, pour faire bénéficier à son roman d'une meilleure visibilité, dans une histoire où ils n'avaient rien à y foutre.
Franchement on aurait pu laisser Mandella et MaryGay là où on les avait laissés à la fin du tome 1, où alors se sortir les doigts pour leur réserver une fin plus digne d'eux.
4 étoiles et demi pour les deux premiers tiers, 1 étoile pour la fin, non pas à cause du style, de l'humour, voire de l'inventivité débridée de l'auteur, mais pour l'histoire abracadabrantesque qu'il nous a balancé.
Ce n'était pas le bon univers pour nous servir cette soupe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          783
finitysend
  19 décembre 2013
Si votre compte de neurones y est , vous ne manquerez pas de certifier que la guerre éternelle est un fabuleux roman !
La liberté éternelle , est la conclusion de cet univers et donc celle des aventures de nos personnages préférés .
Dans cet ultime Opus l'auteur déploie les trames de contenues en germe dans la guerre éternelle .
L'humanité est Une , elle est devenue une vaste entité assez unifiée , de clones asexués qui porte le nom générique d'Homme .
Les rescapés de la guerre qui émergent par vagues , de l'espace-temps , portés par la distance et le temps capricieux .
Préfèrent rejoindre d'autres vétérans pour lesquels Homme a réservé une planète ou ils font ce qu'il veulent et où ils constituent aussi une sorte de réserve génétique de sécurité .
Sur cette planète nos héros , bossent , élèvent leurs enfants , font la popote , font krak krak sans que Homme ou les Taurans , les embêtent ...
Bon ! oui , alors oui ! donc , :
En fait c'est pas mal car on retrouve à chaque page cet humour fabuleux qui caractérise Haldeman et qui un pur délice . Un humour désabusé et fairplay avec une certaine retenue , et servit absolument sans la moindre once de misanthropie ...
Mais nos amis en ont assez de cette vie pépère ...
Et il partent dans l'espace pour une longue exploration très bien envisagée par l'auteur . Pendant cette expédition , ils seront confrontés à un phénomène astrophysique inquiétant qui les contraindra à rentrer .
Ensuite on s'achemine vers la fin , une fin qui est assez décevante !
Un peu trop imagée sans doutes : avec le recours à une sorte de Deus Ex Machina assez improbable ...
A part cela , ( la fin ) , c'est vraiment dommage parce sinon que le bouquin aurait été très percutant .
Au lieu de cela on a un gros cheveux sur la langue , qui gêne pour apprécier la soupe ....
Le style est très proche de la Guerre Eternelle et l'intrigue est globalement intéressante .
Si on a apprécié le texte de référence , on sera peut-être satisfait de cette suite qui ne traite pourtant plus de conflits armés .
C'est avec plaisir que l'on retrouve les personnages du précèdent opus .
Je pense néanmoins qu'il serait dommage de " zapper " ce roman pour les 5 pages finales.
Surtout que la fin présente malgré tout un intérêt certain :
C'est en effet une manière imagée de traiter des limites géographiques de l'univers ( au-delà de l'horizon spatial ) et du sens de tout ce que son existence même , implique ...
Si on passe sur la mise en scène finale on se retrouve devant des questions passionnantes :
- limites de l'univers.
- constantes de l'astrophysique au-delà de l'horizon spatial .
- contenant de l'univers .
Sinon , l'opus précèdent : est un superbe réquisitoire contre la guerre et il n'est pas anodin que sa conclusion se termine par un roman qui traite des joies de la vie de famille dans une obscure colonie perdue dans le cosmos immense .... A mon humble avis ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          585
CineKino
  05 mai 2015
Ecrit 25 ans après l'excellent La guerre éternelle (4 étoiles sur 5), voici une suite déconcertante tant elle diffère du premier roman. Déjà, il n'y a plus de guerre ni même de scènes d'action, pour tout dire le livre comporte des chapitres entiers où il ne se passe rien, notamment une interminable introduction. Surtout, une fois l'aventure spatiale commencée et les premiers évènements intrigants survenus, le soufflet retombe vite avec des rebondissements et des explications trop farfelus et décevants pour y adhérer. Alors que les lois de la physique dominaient le roman original, l'auteur semble plus versé ici dans la métaphysique, dommage.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
fnitterfnitter   04 août 2018
S’il arrivait quoique ce soit au champ de pression, il nous resterait environ une nanoseconde pour nous préparer à une nouvelle existence, sous la forme de rayons gamma hautement énergétiques.
Commenter  J’apprécie          390
fnitterfnitter   03 août 2018
La plus grande partie de la matière et de l’énergie de l’univers vit dans le royaume de la relativité, en vertu de la masse extrême ou de la vitesse. Nous allions bientôt le rejoindre.
Commenter  J’apprécie          370
fnitterfnitter   02 août 2018
Les dieux de la pluie étaient en colère. Ou heureux, ou insouciants ; on ne sait jamais, avec les dieux.
Commenter  J’apprécie          453
finitysendfinitysend   17 août 2012
L'art tauran est vraiment bizarre . ( c'était un commentaire charitable . L'art tauran était laid et incompréhensible . )
-Elle a dit qu'il fallait y venir petit à petit . On a aussi regardé des images d'architecture .
Leur architecture , j'en connaissais un rayon ; j'en avais bousillé des hectares , quelques siècles plus tôt . Cela me semblait parfois dater d'hier.
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Joe Haldeman (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joe Haldeman
We ran into Joe Haldeman at the world fantasy convention in Calgary. It was a noisy convention signing room but he spoke to us anyway. :)
Joe is a super famous and super excellent writer of such books as "the forever war" and "the accidental time machine" and "Camouflage".
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Mandella

De combien de manières le soldat Mandella sait-il tué?

8
90
98
110

10 questions
19 lecteurs ont répondu
Thème : La Guerre éternelle de Joe HaldemanCréer un quiz sur ce livre