AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755623543
Éditeur : Hugo et Compagnie (07/04/2016)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 112 notes)
Résumé :
Linden, Stéphanie et James sont les trois meilleurs amis du monde. Linden est en train de devenir pilote d'hélicoptère, Stéphanie a créé sa marque de vêtements et ouvre sa première boutique, et James possède un bar. Ils habitent San Francisco, ils sont jeunes, ils sont beaux et ont beaucoup d'amis et de projets. Un soir réunis dans le bar de James, Stéphanie et Linden vont faire un pacte. S'ils n'ont pas de relations sérieuses à 30 ans, ils se marieront. Au début, c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (61) Voir plus Ajouter une critique
April-the-seven
  03 mai 2016
Je remercie infiniment Mélusine et les Éditions Hugo roman pour leur confiance. Disons ce qui est : j'étais en mal de romance, en mal de papillons dans le ventre, en mal d'histoire fleur bleue. Avec moi, ça marche à tout les coups (ou presque), et j'ai commencé cette lecture avec cette intuition que j'allais passer un pur moment de délassement. Ça n'a pas raté, le pacte est une très belle romance, simple et hautement addictive.

Linden, Stéphanie et James se connaissent depuis des années. Ils sont meilleurs amis, sortent, s'amusent et s'adorent. Il fut une époque où James et Stéphanie avaient une liaison, ce qui a permis à Stéphanie de faire la rencontre de Linden, mais depuis la rupture, ces trois-là sont des potes inséparables. Un soir, las de leurs histoires d'amour qui se cassent la figure avant même d'avoir commencé, Linden propose un pacte à la jeune fille : si d'ici leurs 30 ans ils n'ont trouvé personne avec qui faire leur vie, ils se marieront. Et c'est là que tout commence. le lecteur suivra nos héros en commençant par les 26 ans de Stéphanie, et le décompte nous rapprochera peu à peu du dénouement.

Le pacte fait partie de ses bouquins qui, d'emblée, nous immergent totalement. Je me suis rapidement prise au jeu de ce compte à rebours, et je n'avais qu'une idée en tête : arriver aux 30 ans. Car on a l'impression que c'est à cet âge-là que tout va se jouer, que les choses vont s'accélérer.

Les 100 premières pages nous montrent l'évolution des personnages d'une année à l'autre, ce qui étonnamment, m'a vraiment plu. le problème avec les ellipses, c'est que j'ai toujours peur d'être perdue, de ne pas m'attacher aux héros. Mais dans le pacte, je m'aperçois que tout est bien élaboré. L'histoire coule de source, les années s'enchaînent et on sent une réelle proximité avec les personnages, entre meurtrissures et désirs inavoués.

Le pacte, c'est aussi un soupçon de tension et une pincée d'intensité. Je me suis surprise à attendre impatiemment certains moments. Je me suis sentie vibrer avec les personnages. Il y a tellement de non-dits, d'occasions manquées et de tentatives avortées qu'on a envie de leur prendre la main et de leur dire « attaque, c'est le bon moment, là ». La magie a totalement opéré, et je me suis vraiment prise au jeu.

Concernant les personnages, c'était agréable d'avoir une narration à deux voix. D'un côté nous avons Stéphanie, une héroïne attachante, un brin tourmentée, à laquelle on s'identifie rapidement. de l'autre, il y a Linden. Aaaah, Linden ! Grivois, taquin, un peu chaud lapin… Difficile à cerner dans les premiers chapitres, il suffit que l'on gratte un peu la couche de vernis pour découvrir quelqu'un de vraiment touchant et un peu fragile. Il m'a même bluffée sur la fin en se montrant altruiste, avec un self-control remarquable. Parce que James… disons ce qui est, il m'a franchement couru sur le système (mais j'adorais ça, hinhin). Combien de fois n'ai-je pas eu envie de le secouer pour qu'il cesse ses gamineries ? Une vraie tête à claques ! Si j'avais été Linden, j'aurais cogné James jusqu'à ce qu'il ne reste plus que de la purée ! Ouaip.

On assiste à un triangle amoureux bien compliqué. Mais c'est là que c'est assez révolutionnaire : moi qui crie sur tous les toits que j'ai en horreur les triangles amoureux… eh bien celui-ci, je l'ai a-do-ré. Non non, vous ne rêvez pas. On n'a pas affaire à ce moment gênant où la fille papillonne d'un garçon à l'autre. Non, ici, ce sont des relations qui s'entremêlent, des ruptures et des sentiments enfouis qu'il n'est pas toujours bon de déterrer. Il y a vraiment un schéma bien particulier, lié à cette amitié en apparence solide, qui cache des fêlures que seuls les concernés connaissent. Si dans un groupe de trois amis, deux se mettaient en couple, est-ce que la cohésion ne serait pas mise en péril ?

Le livre parle également du problème de l'âge. Il y a quelques jours, j'ai fêté mes 26 ans et depuis je n'arrête pas de me dire que je ne me sens pas adulte, pas responsable pour les choses sérieuses et rébarbatives, comme les vraies grandes personnes. Je suis encore une enfant insouciante dans ma tête, et je me demande si j'arrêterai de penser de cette manière, un jour. Eh bien cette histoire m'a vraiment plongé dans cette problématique.

La plume de Karina Halle est très entraînante. Elle construit son histoire d'une façon originale, et se montre même sadique à certains moments, car il arrive que Linden et Stéphanie se loupent de peu. Un vrai jeu du chat et de la souris.

J'aurais deux remarques négatives à faire. La première, c'est que le style est inutilement obscène à certains moments. Avec une plume aussi douce et romantique, retrouver des termes à connotation pornographique, ça ne colle pas, pour moi. Je ne suis pas prude, mais il y a des mots qui me faisaient froncer les sourcils, car incongrus dans pareil contexte. le deuxième point – et c'est du chipotage, à ce stade –, c'est qu'il n'y a rien de moins sexy que le surnom « bébé ». Surtout quand le mec l'utilise pour chaque fille avec qui il sort...
En résumé, malgré de petits couacs vite oubliés, le pacte est une romance qui sort un peu des sentiers battus et qui se distingue grâce à une construction et un rythme différents des histoires d'amour du même genre. le livre se laisse lire, on en vient à oublier que les pages se tournent. Linden et Stéphanie font des étincelles à eux tout seuls, et le récit est particulièrement doux, romantique et sexy. La midinette qui est en moi en redemande !

Lien : http://april-the-seven.weebl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FiftyShadesDarker
  19 avril 2016
Un roman que je ne pensais pas lire, mais j'en ai eu l'occasion de le faire. Donc je n'ai pas hésité. Et franchement, je n'ai pas été déçu, bien au contraire.
L'histoire est celle de deux meilleurs amis, Stéphanie et Linden, qui décident de passer un pacte, un soir. Ce dernier dit que si à trente ans, ils ne sont pas dans une relation sérieuse l'un ou l'autre. Les années défiles et les copines/copains, mais rien de très sérieux pour nos deux héros. Pendant toutes ces années, ils se sont toujours fidèles à leur amitié. Malgré tout, quand ils ont une relation, ils ne peuvent pas s'empêcher de penser à l'autre, à leur pacte.
Autant dire que je suis rentrée directement dans l'histoire. Je voulais savoir ce qui allait arriver à nos deux héros. Et je dois dire que l'histoire est plutôt originale, on ne s'attend pas vraiment aux événements, qui se passent. Autant dire que j'ai franchement adoré cette petit histoire, surtout qu'elle m'a fait passer par vraiment toutes les émotions.
La fin est juste... Magique !! Non, mais j'ai cru un tas de choses avant cette fin. Et franchement, je ne m'attendais pas du tout à cela. C'était étonnant. J'ai donc adoré l'histoire du début jusqu'au dernier mot de la fin.
Stéphanie est une jeune fille pas très proche de ses parents, mais très proches de chacun de ses amis, notamment du trio James, Linden et elle. Elle décide d'ouvrir un boutique avec le soutien de Linden, notamment. D'ailleurs, elle est toujours très proche de ce dernier. Malgré tout, elle ne croit pas beaucoup au pacte, elle pense qu'ils l'ont passé sous l'effet de l'alcool. Mais on voit bien qu'elle tient vraiment à lui, elle y pense continuellement, même si elle a une relation avec Owen par exemple. J'ai trouvé ce personnage très fidéle en amitié et je trouve cela très jolie. Mais elle se protège beaucoup aussi, elle a peur de s'ouvrir. Quand elle s'ouvre, elle est souvent blessé... Mais avec Linden tout est différent. Je me suis tout de suite attachée à ce personnage, car elle représente ce que j'aime.
Linden est une jeune homme, qui est attiré par une seule chose dans sa vie : Stéphanie. Il faut dire que pour le moment tout le réussi : ces parents sont assez riches, ils lui ont payé un appartement, il a réussi à être pilote d'hélicoptère et il a des amis fidèles. Malgré tout, il n'a pas trouvé l'amour. Quand il passe ce pacte avec Stéphanie, il est heureux, car il sait qu'il peut l'obtenir dans quelles années. Mais il va quand même avoir des relations avec d'autres femmes, dont une qui va remettre en cause ce qu'il ressent pour Stéphanie. Or, on voit qu'il est toujours aussi attaché à elle, il pense toujours à la mater ou à lui envoyer un petit message gentil. Bref, un meilleur ami avec plus que des sentiments d'amitiés. J'ai énormément apprécié ce personnage, même si parfois, j'avais envie de lui donner un coup de pied au derrière ! Non, parce qu'il est un peu lent à la détente, et pas très gentleman des fois. Mais à part cela, je trouve que j'ai facilement fantasmé sur lui - notamment dans un hélicoptère.
Les personnages secondaires sont assez importants dans cette histoire. En effet, ce qui bloque la relation entre Stéphanie et Linden, ceux sont leurs amis, notamment Jamie. le trio vit ainsi et personne veut le remettre en cause, surtout que Jamie est l'ex de Stéphanie. Bref, des amis très protecteur, mais qui mettent en danger la relation de nos deux héros.
Le style d'écriture est vraiment comme j'aime. Et oui, il y a beaucoup de description dans l'univers des personnages, mais aussi dans leurs pensées. Et je trouve cela important pour comprendre tout ce qui entoure le pacte : la peur des personnages vis à vis de ce pacte... Surtout que l'on a un double point de vue : celui de Stéphanie et celui de Linden, et j'aime cela.
En général, un coup de coeur pour l'histoire originale du couple Stéphanie/Linden avec un écriture magnifique ♥
Lien : http://fifty-shades-darker.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MissCroqBook
  12 janvier 2018
Un premier tome prometteur avec deux héros attachants. Pas de coup de coeur pour cette histoire qui m'a parue trop simple, comme du « déjà vu ». Mais tout de même un très très agréable moment de lecture qui me donne envie de poursuivre la découverte de la série.
Linden, James et Stéphanie sont les trois meilleurs amis du monde. Un trio infernal qui s'est rencontré dans le bar dont James est désormais propriétaire. Peu après leur rencontre, James et Stéphanie ont vécu une histoire ensemble. Une histoire qui n'a pas duré mais n'a pas entaché leur amitié.
Linden et Stéphanie sont proches et attirés l'un par l'autre. Toutefois, de peur de briser leur amitié, aucun n'avoue son attirance à l'autre. Mais un soir, alors qu'ils sont réunis au bar, Linden et Stéphanie vont faire un pacte. Si à 30 ans, aucun d'eux n'est impliqué dans une relation sérieuse alors ils se marieront. Au départ, ce pacte un peu hors norme les amuse. Mais au fil du temps, il plane au-dessus d'eux et prend de plus en plus d'ampleur, surtout quand chacun entre dans sa trentième année.
Avant de commencer ce livre, je ne connaissais pas la plume de Karina Halle. Ce sont les conseils d'une amie et la sortie de son dernier livre, Entre Ciel et Mer qui m'ont décidé à enfin découvrir cette auteure. J'aime bien lire les livres dans leur ordre de parution et avant de lire ce dernier roman, je me devais d'achever sa première série traduite en français : Les McGregors. Chose partiellement faite avec la lecture de ce premier tome.
L'écriture m'a séduite. Malgré quelques coquilles dérangeantes (erreur de traduction ou pas je ne sais pas), j'ai aimé la structure du texte. Suivre Linden et Stéphanie pendant les 5 ans qui précèdent la date fatidique de l'échéance de leur pacte m'a plu. Au fil des ans et des anniversaires, on voit à quel point ce pacte, qui au départ semblait n'être qu'une promesse faite sous les effets de l'alcool, prend de l'importance pour chacun des héros. Même si leur attirance est indéniable dès le départ (regards langoureux, pensées salaces, sous-entendus, complicité…), leur relation évolue doucement. Jusqu'au jour où tout bascule. Karina Halle construit son histoire avec lenteur pour notre plus grand plaisir. Elle l'axe aussi autour de point de vue de chacun des héros. C'est là qu'on se rend compte de leur attirance mutuelle mais aussi de leurs doutes. Des doutes qui les empêchent de progresser.
Stéphanie est une femme en manque de confiance. Elle a besoin que l'on soit derrière pour la motiver et lui dire qu'elle est capable de faire les choses, comme ouvrir la boutique de vêtements dont elle rêve depuis des années. Elle est indécise, drôle, attachante et n'a pas sa langue dans sa poche.
Linden est un séducteur. Il faut dire qu'il a les atouts pour. Il enchaine les conquêtes sans jamais envisager de se fixer. Sauf avec la castratrice, Nadine avec qui il va entretenir une relation de plusieurs mois. Une relation dans laquelle il ne sera pas épanoui. Tout comme Stéphanie, il est drôle et attachant. On a même de la peine pour lui quand on fait la connaissance de sa famille et découvre l'environnement froid dans lequel il a grandi.
Au cours des 5 ans qui suivent la conclusion du pacte, chacun a plusieurs relations sérieuses mais avec des personnes qui ne leur correspondent pas vraiment. Intentionnellement ou non, telle est la question ? Car au fond d'eux, ils ont très envie que le pacte devienne une réalité.
Un premier tome où la frontière ami-amant est mise à rude épreuve. Une lecture agréable qui a éveillé mon intérêt. Je vais sans nul doute lire le tome suivant, L'offre, d'ici peu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Gaoulette
  08 septembre 2016
Je dois vous dire que c'est assez compliqué de faire cette critique. J'adore le new romance et Hugo et Compagnie est l'une des meilleures maisons d'édition pour ce genre de roman. Toujours des personnages sexy avec un sacré caractère et des trames qui vous retournent le cerveau.
Que dire du premier tome de la trilogie McGregor. Stéphanie, James et Linden amis depuis presque 10 ans (beuverie, sexe, bringue, le parfait mélange de jeunes adultes qui s'assument). Leure rencontre je vous laisse découvrir. Et puis un jour Linden lance un pacte à la seule fille du groupe, si à 30 ans ils n'ont pas de relations stables ils se marient….. L'année arrive que va-t-il se passer pour ce trio ?
Bon je vais être honnête si je suis partie dans cette lecture c'est pour le synopsis avant tout. Moi aussi j'ai fait un pacte quand j'avais 25 ans pour faire des bébés avec mon meilleur ami à 35 ans. Alors je voulais savoir comment l'auteur allait tourner son histoire et le happy end qu'elle souhaitait donner à ses lectrices.
Tout d'abord mon début de lecture fut laborieuse et heureusement que le livre était court (lu en une journée). Les personnages m'ennuyaient au possible. Je n'arrivais pas à cerner réellement Stéphanie trop effacée et Linden était censé me faire rêver et bien loin de là. Et parlons de James qui reste un mystère le ¾ du roman. A aucun j'ai ressenti une franche amitié entre ces trois lurons, et c'est ce qui m'a manqué. L'auteur fonce directement dans l'attraction malsaine et les questions incessantes des protagonistes. J'aurais aimé des personnages secondaires encore plus présents pour percuter ce drôle de trio. Je n'ai eu aucune émotion sur l'amitié, sur leurs problèmes familiaux respectifs. Franchement je me suis ennuyée.
Et puis bien trop tard l'auteur prend une direction surtout pour Linden et James qu'on n'y attend pas qui change la donne et produit un rebondissement que je n'ai pas vraiment vu venir. Karina Halle donne malheureusement aux 100 dernières pages (format ebook) plus de profondeur à nos deux héros (je parle de James et Linden). Stéphanie malheureusement je n'ai pas accroché à son personnage (un peu trop cochonne à mon gout mais ils se sont bien trouvés au final).
Karina Halle nous explique le pourquoi de ce roman et j'ai compris au final pourquoi elle a donné cette image-là à ses protagonistes. Je respecte mais je n'ai pas adhéré.
Pour conclure, une trame qui prend malheureusement une belle tournure aux 100 dernières pages et des personnages personnellement qui ne m'ont pas touché. Par contre j'ai remarqué quelques erreur de traduction Penny devient Jenny à un certain moment et des erreurs de frappes. Une lecture qui reste simple à lire pour passer le temps sans plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PandoLivresavie
  31 mars 2016
« le Pacte » est un de ces romans que vous n'arrivez pas à laisser, même une fois terminé, vous en voulez encore !
Stéphanie a 25 ans au début du livre, c'est là que toute l'histoire du « pacte » va commencer. Linden, son meilleur ami, légèrement éméché, va lui faire une proposition, si a 30 ans ils sont toujours célibataires, ils se marieront tout les deux ! Puis les années filent, 26 ans, 28 ans, nous les retrouvons généralement pour leurs anniversaires, en couple ou seul, mais avec toujours dans un coin de la tête cette promesse qu'ils se sont fait.
Linden et Steph sont très proches, ils partagent tout, ils se comprennent, se soutiennent, sont parfois les seuls à croire aux rêves de l'autre, ils n'ont aucun secret l'un pour l'autre, c'est très amusant de les voir évoluer ensemble. Même si on sent bien qu'il y un peu plus que de l'amitié entre eux, la peur de perdre l'autre l'emporte et les empêche de vraiment se dévoiler. de plus, ils ne savent pas vraiment quel genre de sentiment ils éprouvent : l'amour ou l'amitié, difficile de le savoir vraiment.
Au fils des années, de relations catastrophiques en coups de coeur, nos deux amis vont sans le vouloir vraiment s'éloigner, puis se rapprocher, leur amitié n'est pas toujours bien vu par les personnes qu'ils fréquentent. Malgré tout, ils arrivent toujours à se trouver des moments à eux, ils vont toujours faire en sorte de se voir et passer du temps ensemble.
Et puis on approche des 30 ans, et on a hâte de voir ce qu'il va se passer, c'est la partie de l'histoire la plus développée, on va s'immerger dans leur quotidien, les découvrir de plus en plus. Cela a été la partie du livre que j'ai préferé. le yoyo émotionnel que j'ai ressenti, l'envie de rire et de pleurer, on passe d'une émotion à l'autre en quelques lignes.
J'ai vraiment adoré ce livre, je l'ai complètement dévoré, impossible de le refermer, le fait de ne pas vraiment savoir ce qu'il va se passer entre eux, c'est frustrant, mais c'est une bonne frustration, celle qui vous donne envie d'en savoir toujours plus.
Dans ce roman, on est avec les deux personnages principaux : connaitre les deux protagonistes est très appréciable, cela permet de se plonger vraiment dans l'histoire,de savoir parfaitement ce qu'il s'y passe. Je me suis sentie proche de Stéphanie, cette fille est vraiment attachante, elle est drôle, déterminée et profondément gentille. Linden a les mêmes qualités, mais il est aussi volage, son physique ne laisse pas les femmes indifférentes alors pourquoi ne pas profiter de cet atout.
C'est donc un coup de coeur pour moi, je ne sais pas vraiment si j'arriverai à retranscrire mes sentiments fasse à ce livre, c'est drôle, émouvant et terriblement addictif, certains passages sont très « hot ». C'est un mélange de toutes ces choses qui ont fait que j'ai autant apprécié ma lecture. J'ai déjà hâte de le relire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (46) Voir plus Ajouter une citation
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   19 avril 2016
Je m'éclaircis la voix, bien déterminé à ne pas craquer.
- Stéphanie Robson, Baby Blue, toi ma meilleure amie et l'amour de ma vie, me feras-tu l'honneur de devenir ma femme ? (Je prends un temps pour me composer une attitude.) Veux-tu m'épouser ?
La salle entière semble retenir sa respiration avec moi.
Ça me parait durer une éternité.
Elle me regarde fixement, regarde la bague, puis moi à nouveau. Les secondes s'égrainent. On peut quasiment entendre les gens déglutir à l'autre bout de la pièce. J'ai l'impression que je vais mourir. Mon cœur se prépare à dégringoler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
MiAngeMiDemonMiAngeMiDemon   23 avril 2016
- Linden. Il existe un endroit dans ma poitrine que je n'avais jamais remarqué avant. C'est comme si pendant tout ce temps, j'avais eu un coeur différent, venu d'un autre monde. Je ne l'avais pas remarqué parce qu'il était caché. Il n'avait pas été allumé. Il ne brillait pas, et donc je ne pouvais pas le voir. Mais maintenant je le vois.
Une larme coule sur mon visage mais je ne l'essuie pas.
- Tu l'as fait briller, Linden. Ce nouveau coeur, ce nouveau monde, c'est toi tout entier.J'ai l'impression qu'il gagne chaque parcelle de mon corps, que je m'épanouis un peu plus chaque jour. Tu es en moi, et je ne peux pas le nier, l'empêcher ou le cacher. Tu m'aveugles. Tu es moi.
Je prends une profonde respiration.
- Je crois que j'essaie de te dire que je t'aime.
(...)
- Stéphanie, me dit-il d'une voix douce mais étranglée. Tu sais que personne ne m'a jamais dit qu'il m'aimait?
J'ai l'impression de recevoir un coup dans la poitrine.
- Quoi?
-C'est la vérité. Je n'ai jamais entendu personne me dire qu'il m'aimait.
-Mais, mais... (je réfléchis, j'essaie de rassembler mes souvenirs. Je ne lui ai jamais dit, comme à un ami? James non plus? Ses parents, son frère?) Et Nadine?
Il secoue lentement la tête.
- Personne. Nadine et moi étions trés proches, mais nous n'avons jamais échangé ces mots-là. Crois-moi. Je le sais parce que je viens de t'entendre les dire à l'instant, et quelque chose comme ça ne s'oublie pas.
Alors, ses parents ne lui ont jamais dit qu'ils l'aimaient. J'ai le coeur en morceaux. J'ai envie de pleurer.
Il continue calmement.
-Et comme personne ne me l'a jamais dit, je n'ai jamais pu le dire à personne. Je n'ai jamais vraiment su ce qu'était l'amour, parce que personne ne me l'a jamais montré. Je savais seulement ce qu'il n'était pas. Mais toi, Steph, tu as toujours été différente à mes yeux. Tu m'a volé mon coeur dès le premier jour. James t'a vue en premier, mais je peux te garantir que tu avais pris mon coeur bien avant de prendre le sien. Je ne te l'ai jamais dit, parce que j'ai gardé cet amour pour moi seul. Comme personne ne voulait le partager avec moi, je ne le partagerais pas non plus. J'étais un connard en manque. (il marque une pause.) Mais je t'aimais. Pas comme une amie. Toujours plus que ça. A la seconde où tu es entrée dans le bar, ce mot était à toi, avec tout ce qu'il pouvait signifier pour moi. Je priais et je rêvais d'être capable de te le dire un jour. Quels qu'aient pu être tes sentiments pour moi, je voulais te dire que je t'aimais et que rien n'y changerait quoi que ce soit. Que c'était à moi de t'offrir mon amour. (Il respire fort avant de poursuivre.) ET nous y voici, je t'aime, Baby Blue. Je suis amoureux de toi. Tu représentes l'amour. Et je suis tellement reconnaissant de pouvoir enfin te le dire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   17 avril 2016
- N'est-ce pas la meilleure personne qu'on puisse désirer ? La personne qui te connait sur le bout des doigts la personne qui t'a vu dans tes pires moments comme dans les meilleures, et qui veut quand même être avec toi. La personne qui croit en toi et qui te défend, quoi qu'il arrive. (Puis son sourire disparaît.) Tu as toujours été plus qu'une amie pour moi, Steph. Toujours. Tu n'as pas idée de ce que j'ai ressenti pour toi, de ce que je ressens encore.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   17 avril 2016
Je ne pense pas à James.
Je ne pense pas à Linden.
Enfin, j'essaie de ne pas penser à Linden. Mais quand, plus tard, je réalise qu'il a également concocté la playlist avec tous ms morceaux préférés (un maximum de Led Zeppelin), je ne peux plus m'empêcher.
Je n'arrête plus de penser à lui.
Je ne peux m'empêcher de penser à notre pacte.
Commenter  J’apprécie          60
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   17 avril 2016
- Même si tu te rends compte que ce n'est qu'un mauvais moment à passer ?
Je prends une profonde inspiration, comme si j'avais un poids énorme sur la conscience, une grande décision à prendre.
- Je ne sais pas, je lui réponds en me relevant. (Je ressens le besoin de m'éloigner d'elle et du tour que prend notre conversation.) Mais je sais que tout irait mieux si les choses avaient pris un tour différent. (Je déglutis et je la regarde dans les yeux.) Pour nous deux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Karina Halle (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Karina Halle
Mélusine reçoit KARINA HALLE, l'auteure d'Entre ciel et mer !
Suivez-nous sur les réseaux sociaux ! - Instagram : https://www.instagram.com/hugonewroma... - Facebook : https://www.facebook.com/HugoNewRomance/ - Twitter : https://twitter.com/HugoNewRomance - Snapchat : @HugoNewRomance
Pour commander Entre ciel et mer : PAPIER Amazon : http://amzn.to/2j0VIbz Fnac : http://bit.ly/2kpkceW Cultura : http://bit.ly/2yrO2o5 Chapitre : http://bit.ly/2o7ajI6 Decitre : http://bit.ly/2jUkQ4J
NUMÉRIQUE Amazon : http://amzn.to/2C5VgjS Fnac : http://bit.ly/2zbBpBg Apple : http://apple.co/2j4SlR0 Playstore : http://bit.ly/2AFCEeq Nolim : http://bit.ly/2BmWKcY
Si vous avez aimé cette vidéo, n?hésitez pas à vous abonner et mettre un petit pouce bleu, ça fait toujours plaisir ! La #TeamNewRomance
+ Lire la suite
autres livres classés : érotismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3613 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..