AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2100794566
Éditeur : Dunod (09/05/2019)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Lorsque la mécanique quantique a bouleversé le monde ordonné d'Isaac Newton, Albert Einstein et Erwin Schrödinger étaient à l'avant-garde de cette révolution. Cependant, aucun des deux hommes ne s'est jamais satisfait de l'interprétation standard de la mécanique quantique et l'ont critiquée à leur manière : Einstein par son célèbre aphorisme "Dieu ne joue pas aux dés", Schrödinger avec sa tout aussi célèbre fable du chat ni mort, ni vivant, démonstration flagrante d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
CraboBonn
  07 juillet 2016
Une Histoire, celle de deux lignes d'Univers (et de leur cônes de lumière) , qui se croisent. Une ligne est associée à Albert Einstein, l'autre à Erwin Schroedinger. D'autres lignes viennent se superposer, celles de Bohr, d'Heisenberg, de Pauli, … de cette superposition, des échange d'idées, sont nées quelques uns des plus grands concepts scientifiques du 20eme siècle. Voilà une brève métaphore (personnelle), parmi d'autres, de l'histoire de la physique moderne. C'est l'objectif que s'est donné Halpern dans ce livre : expliquer comment Einstein, père de la relativité générale et découvreur de l'effet photo-électrique, et Erwin Schroedinger, père d'une des équations les plus importantes de la mécanique quantique (équation d'onde qui fonde la mécanique quantique) ont révolutionné notre vision du monde, notre compréhension des forces. Halpern nous parle d'un temps où la recherche en physique était peut-être plus qu'aujourd'hui guidée par des considérations philosophiques. Il ne nous parle pas seulement de deux hommes, de deux icônes (Einstein a certainement plus le statut d'icône que son ami Schroedinger) de la science moderne, mais aussi de tous les acteurs sans lesquels les idées et les grands développements initiés par Albert et Erwin, auraient été plus difficiles. Halpern montre avec talent que les théories physiques ne sont pas que deux hommes et quelques idées géniales, mais aussi beaucoup de travail, d'échanges, de débats parfois houleux, de désaccords parfois tranchants, et de temps pour mettre en place les pièces du puzzle. Un livre qui oscille entre vulgarisation de physique fondamentale et bibliographie, qui montre et démontre que derrière les grandes idées et les grands hommes, il y a surtout des «hommes », avec leurs faiblesses, leur envie gloire, leur narcissisme. De cette lecture, il ressort plus que tout, que la société et l'imaginaire collectif, ont construit un mythe du génie, qui a réponse à tout, et dont le comportement est intègre à tout point de vue. Ce mythe, Einstein en est peut-être une des plus proche incarnation. Halpern nous montre comment il aura essayé de s'en défaire, de continuer à être « lui », Albert Einstein, et non un « Dieu » (qui ne joue pas aux dés) qui porte en lui les idéaux de la société.
Le texte d'Halpern est riche, bien documenté. Il ne propose pas que les éléments les plus connus des bibliographies d'Einstein et de Schroedinger (je connaissais de toute manière peu cette dernière), mais de nombreux autres. Il tente, de plus, d'expliquer les concepts, idées physiques, qui ont animés la vie de ces physiciens et la physique du début du 20eme siècle, en termes simples, en analogies souvent claires. Malheureusement, comme beaucoup de livres de vulgarisation, il semble avoir visé un public trop large, ou ne pas avoir correctement choisi son public. Je regrette ce choix (sans doute éditorial) d'avoir banni du texte toute équation. Or, pour certaines analogies, certaines explications, il m'a semblé que celles-ci auraient pu être éclairantes. Même la fameuse équation de Schroedinger, souvent connue des seuls étudiants en physique, n'est pas reprise mais expliquée avec des mots seuls. Sans associer ceux-ci à l'équation elle-même, le texte doit sembler bien abstrait. Quelques encarts, permettant au lecteur d'aller plus loin, appuyant des concepts abstraits sur quelques équations qui ne rebutent pas une partie du public, auraient pu rendre ce livre plus riche, permettre plus facilement deux niveaux de lecture, et peut-être ouvrir le texte à un plus large auditorat. Difficile pour moi de me mettre à la place de quelqu'un qui entend pour la première fois parler de Lagrangien, de fonction d'onde, ou de tenseur. Ces concepts physico-mathematiques, sont sans aucun doute très difficiles à vulgariser, mais j'ai peur que l'explication d'Halpern ne soit pas suffisante pour tout un chacun (je n'aurais pas mieux a proposer ! ). De même, je ne suis pas sûr que toutes les subtilités des débats d'idées qui ont animés la physique du début du 20eme siècle ne soient abordables sans une connaissance un peu avancée en physique et/ou en philosophie des sciences. Il y a peut-être aussi dans ce livre quelques imprécisions, et manquements. Je suis par exemple surpris qu'aucune mention n'est faites des travaux de Marie et Pierre Curie ou de Becquerel, de leur contribution à la physique nucléaire et de leur impact sur l'évolution des idées en mécanique quantique. Les « historiens des sciences » pointeront peut-être aussi quelques imprécisions. J'ai été surpris de lire qu'Eduard Einstein (un des deux fils d'Albert) avait fini ses études de psychiatrie avant d'être interné pour schizophrénie. L'information n'est pas corroborée par d'autres sources.
Pour conclure, un livre intéressant à plus d'un titre, je pense destiné à un public averti mais pas trop spécialiste. Un mélange de bibliographie et de vulgarisation. Un livre qui montre aussi, indirectement, comment la physique et la recherche en sciences, ont évolués en un siècle. Merci Babelio et Dunod de m'avoir permis de lire cet opus au travers d'une opération Masse Critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Bazart
  09 juillet 2016
Le livre "Le dé d'Einstein et le chat de Schrödinger" de Paul Halpern, revient sur la relation liant Albert Einstein et Erwin Schrödinger. et nous raconte comment ces deux génies ont bouleversé la physique.
On aime cette facon de mélanger petite et grande histoire histoire dans la grande en revenant sur la rupture entre le père de la relativité générale et l'un des plus célèbres fondateurs de la physique quantique.
Deux réflexions qui resteront dans l'histoire et qui voulaient démontrer de manière évidente et sans contestation possible une théorie qui aurait mal tourné.
Lorsque la mécanique quantique a bouleversé le monde ordonné d'Isaac Newton, Albert Einstein et Erwin Schrödinger étaient à l'avant-garde de cette révolution. Cependant, aucun des deux hommes ne s'est jamais satisfait de l'interprétation standard de la mécanique quantique et l'ont critiquée à leur manière : Einstein par son célèbre aphorisme « Dieu ne joue pas aux dés », Schrödinger avec sa tout aussi célèbre fable du chat ni mort, ni vivant, démonstration flagrante de l'absurdité d'une théorie qui a mal tourné.
Un livre accessible et érudit, qui démontre avec un peu d'humour et beaucoup d'intelligence, et pas mal de didactisme, dans un style simple et direct, ces théories si importantes pour l'humanité dans son ensemble..
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
CaroleBouchut
  05 août 2016
Je n'ai aucunement la prétention de donner un avis sur le sujet traité dans ce livre, n'en ayant ni les compétences intellectuelles, ni les compétences historiques, ni les compétences techniques. Je peux seulement donner mon avis d'éternelle novice en la matière.
J'ai grandement apprécié le cheminement emprunté par l'auteur pour nous conter l'histoire de la « physique moderne » (je ne sais pas comment elle s'appelle réellement), cette histoire que je connais peu comme énormément de choses qui me passionnent pourtant. Nous sommes d'emblée plongés dans le coeur du sujet. Beaucoup de détails ont pris une teinte nouvelle pour moi, grâce au MOOC (https://www.fun-mooc.fr/courses/ENSTA/73001/session01/about) que je viens de finir de suivre avec grand intérêt. Et j'avoue que cette « teinte » supplémentaire n'en a qu'accentué la saveur.
Ce livre tisse un fil conducteur agréable dans l'histoire des grandes découvertes en physique des siècles passés, surtout du XXe siècle, avec leurs implications dans celles en cours de nos jours. On a l'impression, parfois peut-être un peu voyeuriste, d'entrer dans les maisons d'Einstein et de Schrödinger, de les suivre dans la rue... Ça ne fait que rendre plus humains ces personnages illustres. On croise, avec eux, la route de leurs pairs, contemporains ou non (Heisenberg, Pauli, Bose, Born, Bohr, Newton...).
Mon « ignardise » sur le sujet, fait que je ne connais strictement rien de Paul Halpern en dehors de ce qui est mentionné sur la couverture du livre. A-t-il un lien de parenté avec le Léopold Halpern, dernier assistant de Schrödinger, mentionné en page 261, je ne sais pas. Et en fait, cela n'a aucune importance en soi ; ce n'est qu'un reste de cette sorte de sentiment de voyeurisme qui nous accompagne au fil de ces pages richement documentées.
Un autre détail a priori sans importance m'a marqué dans ce livre : la pression financière et médiatique, mise en avant par l'auteur dès le prologue, trouve ironiquement un écho dans nos sociétés bouffées par les « billets informatifs » tous azimuts et la plupart du temps non vérifiés, ou, au pire, tellement épurés pour donner à tous l'illusion d'en comprendre la teneur, qu'ils en deviennent ridicules. Mais, elle ne gâche en rien la petite histoire qui nous est contée ici. Elle n'est tout au plus, qu'un chemin de réflexion supplémentaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DLD
  30 juin 2016
Quel livre passionnant! Paul Halpern nous plonge dans l'univers de la physique quantique comme si on y était. L'auteur nous décrit les hésitations, les difficultés et les doutes auxquels un chercheur se confronte lorsqu'il est près de trouver "le Saint Graal". Tout ceci avec pour toile de fond la montée du nazisme et de l'antisémitisme qui ne fait que retarder les merveilleuses découvertes de tous ces physiciens géniaux. Parfois la lecture peut être un peu difficile malgré les nombreuses tentatives (parfois réussies, parfois non) de vulgarisation . Mais sans chercher à approfondir toutes les explications fournies par l'auteur, on peut simplement se laisser porter par l'histoire passionnante des vies d'Einstein et de Schrödinger. Si la physique quantique vous intéresse vous apprécierez d'autant plus ce livre , s'il a fait naître en vous une âme de physicien, je vous propose d'aller faire un tour (c'est ce que j'ai fait) sur la plateforme France université Numérique où un cours d'initiation à la physique quantique est proposé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
kadeline
  18 juin 2016
S'il fallait résumé le dé d'Einstein et le chat de Schrödinger en un mot ce serait patchwork. Pas vraiment une biographie croisée, pas vraiment une histoire des sciences sur la relativité, ce livre est un espèce de fourre-tout qui passe ou qui casse. Si vous n'avez pas de bonnes bases en physique et en mathématiques, passez votre chemin vous serez vite perdus et encore même avec vous pourrez l'être. Scientifiques éclairés, vous devriez trouver votre compte dans ce livre.
J'ai abordé cette lecture en m'attendant à un "il était une fois la vie d'Einstein et de Schrödinger" ; mais les nombreuses descriptions physique et mathématiques qui s'entremêlent m'ont régulièrement perdue. J'ai apprécié découvrir certains pans de la vie de ces deux grands scientifiques, tout comme suivre l'évolution de la théorie de la relativité mais tout est tellement emmêlé que c'est très dur d'accès. On est loin d'une biographie et on est loin d'un titre de vulgarisation mais quand on sait où on va et qu'on s'y plonge en connaissance de cause ça peut être très sympathique.
Merci aux éditions dunod et à la masse critique babelio pour cette découverte déroutante mais intéressante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
kadelinekadeline   25 mai 2016
Leur acrimonie était telle que Schrödinger dit une fois au physicien John Moffat, qui visitait Dublin,"ma méthode est bien supérieure à celle d'Albert! Laissez-moi vous expliquer, Moffat, qu'Albert est un vieil imbécile".
Commenter  J’apprécie          00
DLDDLD   30 juin 2016
Un théoricien ne peut pas savoir à l'avance quelle partie d'un article de recherche s'avèrera la plus féconde. Parfois, même une mention marginale peut réveiller l'imagination et libérer une cascade d'idées fertiles.
Commenter  J’apprécie          00
CaroleBouchutCaroleBouchut   05 août 2016
Nous ferions bien de lire leurs écrits, ainsi que ceux des scientifiques et des philosophes qui les ont inspirés, afin d'apprécier pleinement où nous en sommes actuellement en physique
Commenter  J’apprécie          00
Video de Paul Halpern (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Halpern
Dr. Paul Halpern, A Face of Philadelphia Science at University of the Sciences
autres livres classés : physiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
321 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre