AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782020144001
278 pages
Éditeur : Seuil (03/02/2000)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 95 notes)
Résumé :
"Ainsi, toutes ces combinaisons fertiles de la matière, cette activité nucléaire des étoiles, ce bourdonnement électromagnétique des nébuleuses, cette exubérance biochimique de l'océan primitif, tout cela n'aurait d'autres sens que de préparer l'holocauste nucléaire ? La conscience n'émergerait-elle – en quinze milliards d'années – que pour s'éliminer en quelques minutes ? Nous sommes les témoins et les acteurs de cette période de l'histoire où ces questions devienn... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
lecassin
  06 juin 2012
« L'heure de s'enivrer » : un essai en quatre parties : « Pulsion de mort », « Pulsion de vie », « Péché originel » et "Une note d'espoir », divisés en treize chapitres parmi lesquels «L'intelligence est-elle un cadeau empoisonné ? » ou «La fertilité des déséquilibres »… accompagnés de quatres appendices …
Pour ceux, peu familiers des « sciences » et plus particulièrement de la physique au sens large, et qui avaient pris et qui avaient pris pied dans « la noble matière » par l'intermédiaire de la prose vulgarisatrice d'Hubert Reeves avec « Patience dans l'azur », « L'heure de s'enivrer » pourra paraître un tantinet ardu. La complexité féconde de la nature, les différents niveaux d'entropie…
Heureusement, et fort de sa capacité à expliquer le complexe avec des mots simples, Hubert Reeves a indiqué par un système d'astérisques, les chapitres « pour aller plus loin », réservés aux « initiés » ; les autres étant très accessibles et suffisants à une compréhension globale du propos.
Un ouvrage parfois difficile, où l'auteur utilise sa grande culture scientifique pour « déborder » dans les domaines de la politique et de philosophie, à l'image des antiques…
On pourrait lui reprocher - ça s'est vu - une certaine naïveté dans ces domaines où il semble beaucoup moins pointu qu'en sciences. Pour ma part, j'y ai vu une certaine fraîcheur… Peut-on parler de légèreté - hors dans la forme - quand la question posée n'est autre, et elle n'est pas nouvelle, que : « l'univers a-t-il un sens » ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Aline1102
  01 janvier 2018
Hubert Reeves a comme grande qualité sa capacité de vulgarisation. Il parvient à expliquer simplement des sujets compliqués et à illustrer à l'aide d'exemples simples des théories pourtant difficile d'accès.
Mais cet essai n'est pas facile à lire pour autant. Et Reeves s'en rend compte lui-même, puisqu'il nous le présente comme un exercice de ski de fond : la piste verte peut être lue par tous les lecteurs, la piste rouge seulement par ceux qui s'y connaissent un peu en physique (et en astrophysique plus particulièrement). Mais malgré la difficulté que peuvent présenter ces sujets, les théories d'Hubert Reeves sont très intéressantes.
Il nous explique que l'être humain est l'organisme le plus élaboré de la nature, celui qui domine tous les autres. Mais, d'après lui, l'humain est également le plus violent, le seul à être animé d'une pulsion de mort qui le pousse à mettre au point des mécanismes lui permettant de s'auto-détruire (la bombe atomique, par exemple).
Des explications de Reeves, l'on peut surtout retenir ceci : le monde et l'univers qui nous entourent sont le fruit d'un équilibre fragile. C'est cet équilibre qui a permis l'émergence de la vie sur Terre. Et l'homme, de par son comportement, est en train de détruire cet équilibre qui lui a donné la vie. Mieux encore, l'homme adopte des comportements qui sont dangereux pour sa propre survie : il ne se rend pas compte que son utilisation des formidables ressources qui l'entourent dans ce monde pourrait le mener à sa propre extinction.
Car, à force de tirer toutes les ressources possibles et imaginables de la nature, l'homme est en train de la détruire petit à petit...
Sans en avoir l'air, cet ouvrage est donc un formidable plaidoyer pour l'écologie. Hubert Reeves ne fait pas de politique dans son essai : il ne se lance pas dans des discours dignes d'un homme d'état cherchant à récolter les voix de ses électeurs. Ce n'est pas de ce genre d'écologie dont il est question. Non, c'est plutôt à une prise de conscience que nous invite Reeves : il faut se rendre compte que la nature, si elle peut être "utilisée" par nous, doit l'être à bon escient et avec respect.
Je ne prétendrai pas avoir tout compris dans cet ouvrage. La piste rouge, en particulier, m'a parfois posé quelques problèmes de compréhension, malgré la simplification opérée par l'auteur. Mais c'était une lecture intéressante, car elle permet de constater à quel point nos modes de vie sont problématiques. Cet ouvrage fait réfléchir. Et rien que pour ça, je suis contente de l'avoir lu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
frandj
  09 février 2014
H. Reeves est, tout à la fois, un penseur humaniste, un scientifique de haut niveau et un excellent pédagogue. Il l'a montré, par exemple, dans 'l'heure de s'enivrer" qui est paru en 1986.
Dans ce livre, il se préoccupe de l'avenir de la planète et de l'humanité et, en tant qu'astrophysicien, il sait nous décrire clairement la naissance et l'évolution de l'Univers.
Mais ce qui m'a surtout intéressé, c'est son exposé et sa réflexion sur l'entropie, un concept fondamental et difficile de la physique. H. Reeves introduit cette notion "doucement" et sans recourir à un formalisme qui risquerait d'effaroucher les non spécialistes; il en envisage avec brio les divers aspects. Mais surtout il étudie d'une manière accessible l'entropie de l'Univers dans son ensemble. Il montre que l'augmentation spontanée de cette entropie (inévitable) existe bien, mais que celle-ci est évaluée à de 0,1 % en valeur relative depuis 13 milliards d'années. Ouf ! le cauchemar d'un Univers froid et physiquement "mort" n'est ni pour demain, ni pour après-demain ! J'ai trouvé remarquable cette partie du livre de H. Reeves.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
massena
  01 mai 2020
Voilà surtout un ouvrage décrivant la physique et l'astronomie, l'on y comprend les atomes, les forces, les lois régissant l'univers..
Commenter  J’apprécie          00
Ludop
  17 juin 2012

Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
lecassinlecassin   05 juin 2012
Mal adapté parce que trop bien nanti, néfaste à l'équilibre biologique de la planète, l'être humain serait-il en définitive une erreur de la nature ?
Commenter  J’apprécie          270
philubiphilubi   26 mai 2010
Il ne s'agit pas de fuir la réalité, mais de la vivre avec passion. L'éveil de la jubilation est, je crois, l'antidote le plus efficace contre l'absurde à tous les degrés.
Commenter  J’apprécie          220
lecassinlecassin   06 juin 2012
L'univers engendre la complexité. La complexité engendre l'efficacité. Mais l'efficacité n'engendre pas nécessairement le sens. Elle peut aussi conduire au non-sens.
Commenter  J’apprécie          120
reveuserealistereveuserealiste   29 avril 2015
« Il me paraît évident que les gens devront éventuellement trouver une raison morale pour leur vie, raison morale qui, dans le passé, leur était fournie par les gouvernements, les monarchies et autres institutions toutes-puissantes » disait le Dr Daniel Robinson, professeur à l'université de Georgetown dans une interview à la revue US News World.
Commenter  J’apprécie          50
Aline1102Aline1102   07 août 2015
Elle [la bombe atomique ] n'est pas un brin plus vicieuse que la réalité, pas un poil plus destructrice que nous. Elle est tout juste le reflet de ce que nous sommes (...).
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Hubert Reeves (59) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hubert Reeves
Pour parler des menaces qui pèsent sur la planète, François Busnel réunit cinq spécialistes, qui témoignent de l'urgence et de la gravité de la situation. L'astrophysicien Hubert Reeves invite à repenser la place de l'homme dans la nature. Le philosophe et agriculteur Pierre Rabhi, lui, prône la « puissance de la modération » en réponse à la croissance forcenée qui inflige des dégradations irréversibles à la nature. Emmanuelle Pouydebat, directrice de recherche au CNRS, incite à une vraie prise de conscience environnementale. Le paléontologue Pascal Picq évoque les conséquences de la phase inédite d'évolution de l'humanité, liée notamment à la révolution numérique. Enfin, Cyril Dion propose des pistes d'action pour construire un monde nouveau.
+ Lire la suite
autres livres classés : astronomieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'Univers expliqué à mes petits enfants (Hubert Reeves)

Quel est le nom du personnage mythologique qui se brûla les ailes en tentant de s'approcher du soleil ?

Cupidon
Hélios
Icare

17 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : L'Univers expliqué à mes petits-enfants de Hubert ReevesCréer un quiz sur ce livre