AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Henri Daussy (Traducteur)
ISBN : 2290047740
Éditeur : J'ai Lu (30/11/-1)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 44 notes)
Résumé :
En septembre 1939, après avoir découvert une nouvelle voie d'escalade au Nanga Parbat, le sommet de l'Himalaya occidental, Heinrich Harrer s'apprête à quitter le Pakistan. Mais la guerre éclate.

Fait prisonnier par les Anglais, il est conduit au camp d'Ahmednagar, près de Bombay. Epris de liberté, obstiné, Harrer n'a de cesse de s'évader. Commence alors pour l'alpiniste une formidable aventure.

Trois évasions en Inde pendant la Second... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (5) Ajouter une critique
darkmoon
22 mars 2014
290 pages d'éblouissante évasion dans un tout autre monde que l'on refuse de quitter.
Ce très beau roman nous emmène au coeur du Tibet. Accompagné par l'alpiniste autrichien Heinrich Harrer durant la seconde guerre mondiale, on voyage aisément à ses côtés au sein de cette paisible région reculée du monde. L'alpiniste devant initialement planter le drapeau de l'Allemagne nazie au sommet du Nanga Parbat, doit finalement y renoncer à cause du danger des intempéries. En pleine période de guerre, il est contraint de s'exiler pour être difficilement recueilli chez les moines tibétains. S'engage alors un voyage initiatique, la rencontre d'une culture hors du commun et l'opportunité de rencontrer Le Dalaï-lama encore enfant. Tous deux vont se lier d'une amitié sincère et touchante, l'un apprenant à l'autre son savoir et ses connaissances, et l'autre, ses coutumes et sa religion. Mais la beauté et le calme du Tibet va vite se transformer en champ de bataille, avec l'arrivée de la Chine qui souhaite à tout prix écraser ce peuple innocent et qui se refuse de faire la guerre.
D'une rare beauté dans l'écriture, Sept ans d'aventures au Tibet est un magnifique voyage au coeur des montagnes, une épopée captivante et magique, pleine de charme et d'humanité. Un très grand roman humaniste au subtil et touchant message de paix entre les peuples et envers un monde de plus en plus enclin à la violence, tout en portant un espoir envers la qualité humaine. Un roman prodigieux qu'il faut lire, pour son aspect historique, et pour l'émotion qu'il suscite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
petitsoleil
28 novembre 2012
chose très rare, j'ai vu et revu le film, et n'ai lu le livre que bien plus tard
il s'agissait probablement d'une édition plus ancienne, d'ailleurs
chose très rare aussi, je n'ai pas trouvé le film très faible, même a posteriori, même après avoir lu le livre, le film arrive à rendre l'essentiel, je trouve
évidemment, le livre est plus riche, il y a plein de choses différentes et plus subtilement exposées, ca reste bien différent d'un film
même si les acteurs sont bons et les images magnifiques, de belles descriptions, la psychologie plus fine de certains personnages, la façon d'exposer les scènes, tout est différent dans un livre (bien écrit)
on suit la quête de Heinrich Harrer, jeune Autrichien plein de préjugés au début, mais qui va évoluer ...
une quête donc, un voyage, et comme un pèlerinage, sachant que Heinrich est devenu très ami avec le dalai-lama
comme dans de nombreux livres, le voyage fait réfléchir et mûrir notre héros, les ascensions pas toujours faciles dans les montagnes font place à des bonheurs nouveaux, et progressivement, la vie plus simple en montagne, les rencontres, la spiritualité, font évoluer le regard de Heinrich
la relation au temps et à l'espace est aussi totalement différente en Asie, en montagne ! les Autrichiens comme Heinrich, ressentent bien plus le choc culturel, ce qui me semble normal
un livre à lire si vous aimez l'Asie, la montagne, les voyages, mais c'est aussi une ode à l'amitié (entre Heinrich et le dalai-lama), à la liberté et à la non-violence (avec le dalai-lama et le peuple tibétain)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
PhilippeCastellain
22 décembre 2016
Soyons honnête : pour moi, le livre est bien meilleur que le film. L'ayant lu et relu un bon paquet de fois avant de tomber sur la version cinématographique, bien des points de cette dernière m'ont déçus : le cabotinage de l'acteur principal, la mère du dalaï lama transformée en sèche péronnelle...
Sur bien d'autres points, le film retranscrit assez bien l'ambiance du livre. Mais il y a dans ce dernier une vivacité et une truculence incomparable. Les aventures de deux européens dépenaillés dans un pays où il leur est strictement interdit de séjourner, leur arrivée à Lhassa, leur intégration dans le petit monde du Tibet... Les fêtes religieuses hautes en couleur, leur amitié avec les nobles comme avec leurs domestiques, la vie quotidienne dans l'un des pays les plus isolé du monde...
Un véritable document d'archive, décrivant un monde hélas détruit à jamais.
Commenter  J’apprécie          110
BVIALLET
04 avril 2012
Harrer est un alpiniste autrichien salué par le régime national-socialiste pour avoir conquis la face nord de l'Eiger . En 1939 , il termine des reconnaissances pour l'escalade du Nanga Parbat et s'apprête à rentrer en Europe quand il est arrêté avec ses compagnons et interné dans un camp en Inde . Il lui faudra la bagatelle de trois évasions pour enfin , après une longue et harassante équipée atteindre le Tibet , état neutre et indépendant où il espère trouver asile . La plupart de ses compagnons seront repris ou renvoyés en Inde croupir derrière les barbelés . Seul son ami Aufschnaiter et lui-même passeront à travers les mailles du filet . Ils découvrent un pays perdu , presque impénétrable , des populations hospitalières , mais des autorités refusant toute entrée d'étranger sur le territoire . Les exploits d'Alexandra David-Neel ne sont pas loin ... Sans autorisation , sans papier ni visa , ils progressent quand même vers Lhassa , la ville interdite où ils entrent au culot . La chance leut sourit enfin quand ils rencontrent le frère du Dalaï-Lama qui les prend sous sa protection , les nourrit , les recueille , les habille . Ils s'attachent à montrer leur gratitude en travaillant pour le pays . Harrer écoute les radios du monde entier et en fait des comptes-rendus , plus tard il sera même le cinéaste et le précepteur du jeune Dalaï-Lama . Aufschnaiter aidera à installer l'eau courante , des canaux d'irrigation et réparera de petites centrales électriques .
Comme chacun sait tout finira tragiquement avec l'invasion du pays par les communistes chinois , le génocide physique et culturel ( 99% des lieux de culte détruits ) et la fuite du Dalaï-Lama en Inde .
Le livre est passionnant surtout du point de vue ethnographique . Harrer et son ami ont pu voir et filmer une civilisation certes archaïque mais infiniment respectable avant sa fin par submersion loin des yeux du monde indifférent .
Inutile de dire que le film hollywoodien a peu à voir avec le livre si riche et détaillé mis à part le décor et la trame générale de l'histoire .
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
simae
01 mai 2012
Dans ce livre, adapté à l'écran bien des années plus tard, Heinrich Harrer raconte sept années qui ont bouleversé sa vie. Parti pour faire des repérages en vue de l'ascension du Nanga Parbat, l'expédition se retrouve bloquée sur le sol Indien lors de la déclaration de la seconde Guerre Mondiale. Ils sont rapidement fait prisonniers.
Avec beaucoup de détails, Heinrich Harrer raconte ses tentatives d'évasion puis, la longue traversée effectuée avec Aufschnaiter pour rejoindre le Tibet.
La deuxième partie du livre est consacrée aux 5 années qu'ils ont passé à Lhassa. Harrer y raconte les gens, la vie quotidienne et les coutumes de ce peuple qui vie loin de la modernisation du reste du monde. C'est surprenant de voir à quel point ils ont été intégrés à la population de la Cité Interdite alors que les Tibétains ont tout fait pour les chasser du pays.
Sa rencontre avec Le Dalaï Lama est assez tardive contrairement à ce que je croyais. Elle n'en sera pas moins intense. Assoiffé de connaissances, le jeune moine n'aura de cesse de l'assaillir de questions sur le monde extérieur.
Harrer a écrit son livre peu de temps après son retour en Autriche. Il porte donc un regard sur son expérience et sur le peuple Tibétain.
Le film est assez fidèle mais il met également en évidence la transformation de l'homme, Heinrich Harrer, au contact de ce peuple.
Un bon moment d'évasion sur le Toit du Monde.

Lien : http://lebacalivres.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
zorazurzorazur31 décembre 2011
Il demeure un vaste pays au sommet du monde où se passent des choses étranges. Des moines ont le pouvoir de séparer l'esprit du corps, des shamanes et des oracles prennent des décisions gouvernementales et un roi-dieu vit dans un palais ressemblant à un gratte-ciel dans la cité interdite de Lhassa...
J'entrevois que tous ceux qui aiment le Tibet et la liberté accompagneront le Dalaï Lama lorsqu'il retournera au Potala, le monument du génie tibétain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
darkmoondarkmoon22 mars 2014
Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s’inquiéter. Mais s’il n’a pas de solution, s’inquiéter ne changera rien. Proverbe Tibétain
Commenter  J’apprécie          230
Video de Heinrich Harrer (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Heinrich Harrer
Vidéo de Harrer Heinrich
autres livres classés : tibetVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
330 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre