AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Jean Vaché (Traducteur)
EAN : 9782743619923
364 pages
Payot et Rivages (02/09/2009)
2.11/5   9 notes
Résumé :

Fuyant un divorce douloureux, Ben Mercer, jeune archéologue diplômé d'Oxford, s'envole vers la Grèce où il espère se retrouver. Il atterrit à Métamorphosis, grill peu fréquentable de la banlieue d'Athènes, où il se laisse bercer quelque temps par le rythme épuisant des tâches quotidiennes. Mais un midi, alors qu'il se croyait à l'abri, loin de tout, Ben sert Eberhard Sauer, ancien coll&... >Voir plus
Que lire après La cité sans muraillesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
De l'archéologie on sait qu'elle mène à tout, on en voit ici le débouché terroriste. C'est ce à quoi va se confronter Ben, l'anti-héros de ce roman, tellement dans la fuite de sa propre réalité qu'il souscrit aveuglément à celle des autres pourvu qu'elle l'absorbe suffisamment et lui permette d'espérer quelque reconnaissance. Sa fascination des forts le conduit à vouloir intégrer un groupe d'étudiants, pour la plupart étrangers comme lui, participant à une campagne de fouilles sur le site de Sparte. Groupe fermé et mystérieux, on hésite entre une forme de scoutisme déviant ou une implication politique jusqu'au-boutiste; les jeunes-gens aux dogmes rigoureux et imbéciles remontent le chemin de l'enfer pour tracer contre son gré l'avenir d'une Grèce théorique inspirée de l'antique Sparte. Ben voudrait se croire l'égal de ses amis alors qu'il se sait de plus en plus être l'otage de ses bourreaux. Mais fait-il la différence?
On ferme le livre avec ce désagréable sentiment d'avoir raté quelque chose, quelques passages qui eussent peut-être permis à certains personnages d'achever leur boucle romanesque plutôt que s'évaporer.
La Grèce tient son rôle, figure omniprésente du livre, palpable, vivante, contemporaine, une Grèce quotidienne qui voit avec ses yeux, de l'intérieur. Les fouilles de Sparte sont passionnantes pour qui s'intéresse à cette discipline, ces deux éléments contribuent largement à structurer le roman et en justifier la lecture.
Cependant on ferme le livre avec ce désagréable sentiment d'avoir raté quelque chose, quelques passages qui eussent peut-être permis à certains personnages d'achever leur boucle romanesque plutôt que s'évaporer.
Commenter  J’apprécie          00
La cité sans murailles est Sparte en fait.Ben, un archéologie anglais vient de divorcer. Pour fuir cette situation difficile, il décide de partir. Il trouve du travail de fouilles en Grèce sur le site de Sparte. Dès son arrivée, il se rend compte qu'il n'est pas le bienvenu. L'animosité des autres est palpable mais bien décidé à s'intégrer, Ben fait d'énormes efforts.Le lecteur sent bien dès le début du livre qu'il y a anguille sous roche mais le récit est d'une lenteur et d'une lourdeur épouvantables. Il ne se passe presque rien avant le dernier quart du livre. Cette histoire ne laisse vraiment pas un souvenir impérissable.
Commenter  J’apprécie          10


Video de Tobias Hill (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tobias Hill
Tobias Hill reading at the Whitworth Gallery on 1st March 2008.
autres livres classés : romanVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus

Autres livres de Tobias Hill (1) Voir plus

Lecteurs (14) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3166 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *}