AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081383780
Éditeur : Flammarion (05/10/2016)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.67/5 (sur 306 notes)
Résumé :
Karen Holt est agent d’un service de renseignement très particulier.
Benjamin Horwood est un universitaire qui ne sait plus trop où il en est.
Elle enquête sur une spectaculaire série de vols d’objets historiques à travers le monde. Lui passe ses vacances en France sur les traces d’un amour perdu.
Lorsque le vénérable historien qui aidait Karen à traquer les voleurs hors norme meurt dans d’étranges circonstances, elle n’a pas d’autre choix que d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (121) Voir plus Ajouter une critique
gruz
07 octobre 2016
Certains tuent le père, lui a noyé le chat ;-). Gilles Legardinier n'est pas homme à se laisser momifier dans un genre unique, et pas question pour lui de nous proposer éternellement la même recette. Cet homme a plus d'une corde à son arc, et le premier miracle en est une preuve éclatante.
Rassurez-vous, le chat n'est pas réellement mort (il y en a même un dans ce roman qui pisse sur les paillassons, c'est dire).
Là où habituellement un auteur de thrillers s'impose des contraintes (histoire mortellement sérieuse ou résolument loufoque), la vérité de Legardinier est ailleurs. Ce roman est un mélange assez inédit. Une alchimie entre thriller, aventure, humour et amour. Un procédé particulièrement instable que l'écrivain arrive à parfaitement équilibrer.
L'histoire qu'il nous conte est d'une ambition folle, tout en ne perdant jamais de vue l'aspect divertissement. Une intrigue incroyablement dense, totalement crédible, « malgré » l'humour omniprésent. Une aventure unique et ludique, à la fois contemporaine, historique et humaine.
Gilles Legardinier nous entraîne dans un voyage à travers le monde, l'Histoire et les sentiments, à la recherche d'objets sacrés et ésotériques. le tout aux côtés de Services Secrets (très, très secrets) et de personnages absolument épatants.
Une histoire d'une réelle profondeur, qui emmène le lecteur loin, très loin. Un propos qui l'est tout autant, alors qu'on s'amuse pourtant comme des petits fous tout au long de ces 500 pages. Une alchimie miraculeuse, je vous l'ai dit !
Legardinier a la faculté de déstabiliser le lecteur en l'amusant quand il ne s'y attend pas. Avec ce roman, l'auteur n'a rien perdu de sa verve légendaire et de son humour décalé, capable de changer de simples mots en or.
Le premier miracle est un roman lumineux et profondément humain, qui nous fait découvrir des pans entiers de l'Histoire de l'humanité tout en nous bringuebalant à travers une aventure singulière.
Vous n'en reviendrez pas de l'étonnante histoire qui est racontée et de la somme de boulot qu'a dû demander ce livre. Un travail de recherches incroyable, que l'auteur a su parfaitement digérer afin de nous concocter une intrigue impossible à lâcher.
Gilles Legardinier est décidément un auteur hors normes, capable de proposer des blagues les plus enfantines tout autant que des passages plus sérieux et particulièrement bien écrits. le premier miracle, porte bien son nom, tant son caractère lumineux tient du prodige. Ou comment étancher sa soif de surprises et de connaissances tout en se distrayant. Et de l'art de nous rappeler qu'il faut admettre de ne pas tout savoir pour avoir une chance d'apprendre.
Un dernier mot sur les personnages, d'une humanité rare. Ce sont bien eux les plus importants dans les romans de l'auteur. Les joutes verbales, entre un scientifique désinvolte et une agent des services secrets très particulière, sont un régal de tous les instants. Des êtres qui prennent chair et auxquels on s'attache irrémédiablement.
Avec le premier miracle, Gilles Legardinier nous emmène dans une aventure différente, en se proposant de nous guider par la main. Croyez-moi, vous pouvez le suivre les yeux fermés, ce roman est de l'or en barre.
Lien : https://gruznamur.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          502
ssstella
19 mai 2017
Hé bien voilà ! Je crois bien que c'est le dernier bouquin de Gilles Legardinier que je lis. Je me suis beaucoup amusée avec "Demain, j'arrête !", la même recette avec "Complètement cramé !" ne m'a pas fait rire, et là, je n'ai pas cru un instant à ce dernier "Le premier miracle". Difficile d'apprécier un livre si on n'y croit pas un tant soit peu.
Legardinier a voulu trop en mettre... un peu d'histoire, un peu d'ésotérisme, un peu d'humour, un peu d'aventure, un peu de suspense (voir la variété d'étiquettes pour ce livre)... bref ! un peu de tout pour plaire à tout le monde, ce qui me donne beaucoup trop l' impression d'un montage de recettes qui marchent. Je ne pense pas être la première à faire des comparaisons avec quelques ouvrages célèbres... je n'ai pas aimé le "Da Vinci code" et pas terminé "l'alchimiste", alors, il est vrai que ce n'était déjà pas gagné.
Gilles Legardinier a fait beaucoup de recherches, il a travaillé... je ne lui enlève pas ça... mais la mayonnaise n'a pas pris chez moi et ce n'est pas bien grave, parce qu'elle prend très bien pour d'autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          403
parlesyeuxdesonia
25 octobre 2016
Gilles Legardinier, l'un de mes auteurs préférés, un auteur découvert avec son livre « Complètement cramé », un livre hilarant et empli de sagesse, un savant mélange propre à cet auteur, un combo qu'il manie comme nul autre auteur. Les livres de Legardinier je les aime pour cette singularité, pour l'affection que porte l'auteur à ses lecteurs qui transparaît à chacun des ses écrits et notamment par le biais du « dernier chapitre » qu'il insère à la fin de ses livres. Oui, un chapitre entier consacré à ses lecteurs, point de remerciements conventionnels et stéréotypés avec Gilles Legardinier, mais un réel hommage à tous ceux qui le suivent. Un auteur que j'aimerais beaucoup rencontrer tant sa gentillesse et sa bienveillance transparaissent au travers de ses écrits.
Et me voilà bien embêtée aujourd'hui alors que je dois donner mon avis au sujet de son dernier livre "Le premier miracle", car si j'apprécie particulièrement cet auteur et que je suis au rendez-vous à chaque fois qu'un livre paraît, je n'adhère pas aux rares livres dans lesquels il s'aventure sur le terrain du thriller. Tel avait été le cas avec "L'exil des Anges" dans lequel l'auteur s'était déjà essayé au thriller et qui avait été une petite déception pour moi. Je trouve que ce genre ne correspond pas à l'auteur, tout du moins qu'il ne lui convient pas, ou plutôt qu'il est tellement bon en matière de comédie, qu'il me déçoit dans ce genre-ci.
Maintenant que je vous ai exposé les raisons qui font qu'écrire cette chronique est difficile pour moi, place enfin à mon avis.
Je vais commencer par vous parler de ce qui m'a plu dans ce thriller.
Tout d'abord, je ne peux parler de ce livre sans évoquer les recherches de grande ampleur que l'auteur a dû entreprendre pour mener à bien ce projet de livre qui germait dans son esprit depuis 2008. Il est indéniable que ce livre tenait à coeur à Gilles Legardinier et qu'il s'y est investi corps et âme. Ce livre mérite d'être lu car il évoque et exploite des faits historiques méconnus du grand public. Ce livre peut parfois paraître indigeste car la densité des aspects historiques abordés cassent un peu le rythme et peuvent paraître quelque peu rébarbatifs mais il faut faire fi de ces longueurs car ces extraits sont extrêmement enrichissants. En cela, chapeau à l'auteur, car faire un tri dans tout cela, en faire une énigme qui tient la route n'était pas mince affaire et il y est parvenu avec brio.
Passons maintenant aux aspects qui fâchent à mon grand dam et qui sont malheureusement légion dans ce livre. A mon grand regret, ce qui fait la force de l'auteur, son humour désopilant, la sagesse véhiculée à chacun de ses livres font défaut ici. La couverture était pourtant pleine de promesses à ce sujet, promettant suspense et humour. Alors oui il y a de l'humour mais tous ces passages ont pour caractéristique commune de faire rapportés, on dirait que l'auteur a essayé d'intégrer des passages humoristiques sans parvenir à ce que cet humour fasse spontané. Je ne blâme pas l'auteur, c'est un exercice périlleux que de combiner thriller et humour mais qu'on se le dise, Gilles Legardinier a à mon sens failli à cet exercice. Il aurait peut-être fallu que l'auteur ne cherche pas à faire un mélange des genres. Pour ce qui est de la sagesse qui caractérise également les livres de l'auteur, là aussi il y a des passages qui nous font réfléchir sur la loyauté, sur le prix de la vie, sur l'amitié, l'amour mais là encore je les trouve moins profonds que dans ses autres livres. Voilà deux points qui m'ont beaucoup déçue. Un dernier bémol et pas des moindres, le rythme est très lent raison pour laquelle on peut ressentir une certaine lassitude.
Je vais répondre à la question que vous devez vous poser à l'issue de cette chronique « Dois-je me procurer et lire ce livre ou attendre la sortie du prochain livre de l'auteur dont il nous annonce déjà qu'il s'agira cette fois d'une comédie ? » Ma réponse ne vas pas être catégorique :
- A ceux qui sont intéressés par les énigmes à la Dan Brown ou à la José Rodrigues Dos Santos, à ceux qui sont férus d'Histoire ou avides de connaître certains faits qui sont méconnus par la plupart d'entre nous ou volontairement écartés, je vous conseille ce livre car de ce point de vue là, il est très enrichissant.
- A ceux qui s'attendent à un thriller rythmé, à l'humour tordant, point fort de Legardinier, passez votre chemin, vous risquez d'être un peu déçu.
Pour ma part, quoique mon avis soit mitigé, je ne regrette pas d'avoir lu ce livre dont je sors enrichie historiquement parlant.
Pour finir, je me permets un petit conseil concernant le concernant : si vous faites partie des lecteurs de Gilles Legardinier, que vous l'appréciez, lisez ce livre si vous avez envie de le découvrir dans un nouveau genre ou que le sujet vous inspire ; par contre, si vous ne le connaissez pas, je vous déconseille de commencer par celui-ci au risque de passer à côté d'un auteur extrêmement talentueux et vous suggère de choisir par exemple par « Complètement cramé « , « Demain j'arrête » ou bien, « Quelqu'un pour qui trembler » que j'ai adorés.
Lien : https://parlesyeuxdesonia.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2915
Srafina
26 novembre 2016
Ce roman est un savant mélange d'humour et d'aventures.
Les deux protagonistes Ben et Karen, l'historien des sciences à l'humour potache et l'agent secret si secrète, se rencontrent lors d'une enquête sur des vols d'artefacts anciens et n'ont de cesse de trouver la clé de l'énigme.
Cette histoire nous mène sur un fil, à la frontière de la science et de l'histoire.
Qui sont ces voleurs audacieux qui n'hésitent pas à tuer ceux qui dérangent leurs plans. A quoi peuvent bien servir tous ces objets anciens qui disparaissent et qui mènent à l'époque de l'ancienne Mésopotamie. Ici la science rattrape l'histoire, on y parle alchimie, premier miracle, archéologie, tombes anciennes aussi bien égyptiennes que japonaises. On est transporté d'un point à un autre de la terre.
Et Gilles Legardinier met en scène des héros très attachant, plein d'humour et de failles, mais si forts en personnalité que c'est un vrai régal de les suivre dans leurs aventures (un petit peu à l'Indiana Jones, je trouve).
L'auteur a une plume très vivante, pleine de dialogues bourrés d'humour et de bon jeux de mots. Les chapitres sont courts, bien enlevés et cela donne une dynamique très rapide à l'histoire.
Je l'ai lu lors d'une lecture commune en compagnie de Siabelle, et je pense pouvoir dire en tout cas pour moi que je me suis bien amusée tout en m'instruisant.
Car oui la partie historique est très fournie et à dû demander une somme de travail de recherches très fournies.Et les anecdotes et informations historiques, littéraires sont très prenantes et nous font découvrir des pans de l'histoire de l'humanité depuis la nuit des temps.
Pour moi, donc, une fort intéressante et divertissante lecture avec laquelle j'ai pris beaucoup de plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          338
Siabelle
28 novembre 2016
«Vous êtes l'historienne, et vous l'agent dépêché par le gouvernement britannique ? C'est l'inverse, précisa Ben à son tour.»
Je choisis ce livre avec Srafina, car on avait besoin de lire une histoire à la fois drôle, divertissante et captivante. Je confirme que Gilles Legardinier répond exactement à nos attentes. C'est également une de ses nouveautés et je retrouve un peu de Dan Brown, dans ce roman.

C'est mon deuxième livre de Gilles Legardinier, et je crois que c'est un auteur qu'il faut découvrir. Gilles Legardinier sait créer des personnages hauts en couleurs et on remarque tout de suite nos héros attachants dans l'histoire : l'historien en dérision et l'agente très spontanée.
Nous sommes loin d'imaginer ce que Gilles Legardinier nous prépare : on circule dans divers transports adaptés à la situation et on voyage à travers des pays.

Un petit résumé :
Les deux sont réunis pour essayer de résoudre un mystère. Et delà, à travers leurs aventures, ils apprennent à se connaitre, force y oblige lorsqu'on passe autant de temps avec la même personne.
Qu'est-ce que veut dire la quatrième de couverture ?
Tout ce que je peux dire, c'est que Gilles Legardinier respecte bien son thème et il amène bien le sujet dans son histoire. C'est très intéressant pour le lecteur et il nous transporte dans des endroits tout aussi variés et inusités.

Un petit plus :
C'est une qualité que j'admire chez un écrivain : c'est lorsqu'on lit une aventure et on retrouve des faits de l'histoire. «Ses ouvrages passionnants m'ont permis d'approfondir la documentation nécessaire, si cela vous tente.» - Épilogue
Ce que je peux conclure :
C'est un très bon pavé mais il ne contient pas beaucoup de longueurs. L'histoire se lit avec aisance, intérêt et fluidité. L'auteur parvient à garder ta concentration et tu es happée par l'atmosphère, l'intrigue et l'humour qui dégagent du roman.
Une petite note :
Je crois que Gilles Legardinier est un excellent conteur et avec ce livre, j'y passe un bon moment et je fais des beaux échanges avec Srafina. Je ne peux pas comparer avec les autres livres car c'est mon deuxième. C'est un livre qui se lit bien, sans prise de tête, C'est sûrement pour cela, que je ne suis pas sévère et que je me suis laissée porter par le récit. Je n'hésite pas à vous le conseiller entre deux romans ou juste pour lire une bonne histoire où on peut s'évader, s'amuser et rêver. La fin, quoi dire déjà, je crois que c'est du Gilles Legardinier ! Je n'en dis pas plus… J'emporte le secret avec moi. Est-ce que je vais être en danger dit ? Et allez faire un tour sur la critique de Srafina, où elle nous raconte ses impressions.
Siabelle
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          217
Citations & extraits (62) Voir plus Ajouter une citation
SiabelleSiabelle17 novembre 2016
Dans le petit matin humide, la brume flottait sur les eaux, et le soleil n'était encore qu'un disque pâle dépassant à peine la ligne d'horizon. Sur la berge opposée, un ragondin musardait dans les hautes herbes à la recherche de son petit déjeuner. Lorsque, à la faveur d'un mouvement de sa canne, le gros rongeur repéra l'homme, celui-ci lui adressa un petit signe de la main pour le saluer, il se trouva immédiatement ridicule. C'est fou ce que les gens qui se sentent seuls sont capables de faire pour nouer un contact. L'homme était déjà venu ici, à vélo et accompagné. Bien que ce ne soit pas si vieux, cela lui paraissait quand même dater d'un autre temps. Une époque révolue. Il avait alors réussi l'exploit de pédaler tout en conservant ce sourire ravi si caractéristique. La vie s'était chargée de lui lui effacer.
- Bonjour !
La voix surgie de nulle part le fit bondir. Un bref instant, l'homme crut que le ragondin lui avait répondu. Mais non. il se retourna et sursauta une nouvelle fois en découvrant la très belle jeune femme qui se tenait sur le chemin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
SiabelleSiabelle19 novembre 2016
- Vous y croyez donc ?
- En alchimie, croire ne sert à rien, car il s'agit d'abord de chercher. Dans sa grande vanité, l'homme se prétend capable de tout comprendre et rejette ce qui lui échappe. C'est ainsi que l'alchimie s'est vue reléguée au rand de délire occulte servi par des fous ou des charlatans qui ne rêvaient que de vie éternelle ou de fortune magique issue de plomb changé en or.
J'ai pourtant du mal à croire qu'à travers les siècles, d'innombrables puissants et des visionnaires aient tant donné, tant sacrifié pour des chimères. Depuis qu'il est capable de penser, l'homme s'est toujours interrogé sur l'univers et la place qu'il y occupe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
mosaique92mosaique9207 octobre 2016
Assises côte à côte dans le jet qui filait vers l'Afrique du Sud, Fanny et Karen observaient Benjamin endormi, la bouche grande ouverte. Il ronflait légèrement.
— Quand j'étais petite, mon oncle québécois avait un raton laveur qui faisait exactement le même bruit, constata Fanny.
— Moi c'était un chauffe-eau, dans mon premier appartement. Il a fini par exploser.
— J'espère que Benji s'en sortira mieux…
(...)
(dialogue entre Benjamin et Karen à propos du chef des services secrets)
— Les gens évoluent. Il n'est peut-être pas aussi dur qu'il veut le laisser paraître.
— Vous avez certainement raison. Le meilleur moyen d'en être sûr, c'est de faire un test. Dès que nous arriverons, vous essaierez de lui faire un bisou. Promettez-moi d'attendre que je sois là pour vous jeter à son cou. Je vous jure de ramasser vos restes et de vous offrir une sépulture décente dans une boîte à chaussures
(...)
(Karen et Benjamin vont enquêter dans le nord de l'Ecosse)
Avec mes parents, j'ai eu l'occasion de faire du camping en Écosse. On est allés à l'est, à l'ouest, le plus souvent en restant le long des côtes. J'en garde de très beaux souvenirs. Par contre, nous ne sommes montés à l'extrême nord qu'une seule fois, et nous n'y avons jamais remis les pieds. Un cauchemar dans des paysages somptueux. À peine le soleil couché, les midges passent à l'attaque en nuées. Ces saletés de bestioles vous prennent pour un buffet à volonté. Quant aux plages… L'eau est glaciale et avec le vent à plier les moulins, vous recevez en pleine figure tout ce qui n'est pas solidement arrimé. Lambeaux d'algues, embruns, mousses et fragments de tourbe séchée. Une thalasso minute avec enveloppement ! Une fois, je me suis même pris un crabe crevé en pleine tête. La baie où nous avions séjourné portait le surnom évocateur de « Chaudron de l'enfer ». Pas besoin d'y rester longtemps pour saisir à quel point l'appellation était justifiée.
(…)
Le conseil du jour : profitez de ce soleil matinal qui ne sera plus là dans dix minutes, mais qui reviendra après l'averse torrentielle, avant de disparaître à nouveau derrière un ciel de fin du monde, puis brillera derechef jusqu'à ce que les midges mènent leur deuxième vague d'assaut. C'était le bulletin météo. Bienvenue en Écosse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MahpeeMahpee25 janvier 2017
La vérité des êtres se cache souvent au plus profond de leurs rêves. Leur clé se révèle lorsqu'ils peuvent enfin agir librement, comme s'ils accomplissaient au grand jour, mais paradoxalement sans aucun témoin et sans risquer la moindre conséquence. Dans cet espace intime, au creux des méandres de l'esprit, personne ne peut espionner ou juger, l'âge n'a plus cours et le temps s'abolit. Affranchis des contraintes physiques et sociales, les songes sont le théâtre de ce qui compte vraiment : les vrais peurs et les vrais espoirs. Seul ce qui importe subsiste. N'entrent en scène que ceux qui y sont conviés, ne se déroule que ce qui est essentiel. Tel un démiurge absolu inconscient de son pouvoir démesuré, celui qui dort écrit sa vie en toute impunité dans une authenticité exempte de compromis. La nuit, les mensonges et la tiédeur n'existent pas. Les plus grands bonheurs et les pires des des malheurs,si.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
ssstellassstella19 mai 2017
On nous matraque qu'aucun autre système que celui qui est en place ne serait bon pour nous. On nous fait croire que les vraies idées et les remises en cause mettent en péril notre petit confort quotidien. Partout, on nous abreuve de sujets futiles qui nous accaparent au point de nous faire oublier l'essentiel.
Commenter  J’apprécie          242
Videos de Gilles Legardinier (40) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilles Legardinier
Mimie Mathy et Gilles Legardinier annoncent la parution de leur livre "Vaut-il mieux être toute petite ou abandonné à la naissance ?" à paraître aux éditions Belfond le 11 mai 2017. Une approche joyeuse et vivante de la différence, qu'elle soit visible ou invisible.
Bienvenue au c?ur d?un échange exceptionnel où chacun veut découvrir les pires problèmes de l?autre !
autres livres classés : ésotérismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Le premier miracle

Comment se nomment les 2 héros du livre ?

Andrew et Julie
Ben et Karen
Camille et Axel
Gilles et Pascale

9 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : Le premier miracle de Gilles LegardinierCréer un quiz sur ce livre
. .